Behind Closed Doors

Partagez | 
 

 Welcome to Hell ▬ AllStar Members.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

BlueStar | Idole

My little secrets
MessageSujet: Welcome to Hell ▬ AllStar Members.   Mer 5 Sep - 0:20


Welcome to Hell.





Tous les matins étaient sans retour.
La pluie avait eu raison d'eux. Une fois l'appel de secours passé et l'hôpital mis au courant pour l'accident de la route, une ambulance partit prendre en charge les blessés, dont Jae Hyuk. Ce dernier était plongé dans une inconscience des plus totales. Il ne savait même pas l'étendue des dégâts. Tout était devenu noir. Une vive douleur l'avait pris avant qu'il perde conscience. Et puis plus rien. C'était le néant complet. Quand Jae Hyuk réouvrit les yeux, il se retrouvait dans une salle très lumineuse avec une forte odeur de médicaments. Il comprit plus tard qu'il était à l'hôpital, un masque sur la figure et toute la partie droite du haut de son corps enveloppé de fins bandages. L'esprit moins embrumé, il prit ses repères mais en voulant se redresser, une nouvelle douleur le prit et il poussa un cri rauque. Il n'y avait personne apparemment. Depuis combien de temps était-il ici ? Que s'était-il passé ? Jae Hyuk n'arrivait plus à se souvenir.
Quatre jours. Il avait dormi quatre jours après l'accident. Ce fut son médecin qui le lui apprit alors qu'il venait prendre de ses nouvelles toutes les trois heures. Cette douleur thoracique, c'était le signe qu'il faisait un pneumothorax mineur. Ca aussi, ce fut le médecin qui le lui expliqua. Ce décollement léger du poumon par rapport à la cage thoracique. C'était donc pour ça qu'il avait autant de mal à respirer... Jay avait déjà essayé de respirer sans son masque, mais il s'était retrouvé très vite en détresse respiratoire et ce masque ne pouvait lui faire que du bien. C'était ce qui lui était arrivé de pire dans toute cette histoire. Il avait été très chanceux. Il était certes le plus touché dans cette histoire, mais heureusement pour lui il n'avait rien de cassé. Il allait pouvoir danser comme avant, mais tout en restant raisonnable. Jae Hyuk n'allait pas retrouver une forme olympique du jour au lendemain. C'était un fait qui conduisit l'hôpital à garder Jay trois semaines, pour qu'il puisse totalement se remettre. Son pneumothorax ne nécessitait pas d'opération, il fallait juste du temps et du repos pour qu'il se résorbe. Il était aussi un vrai caméléon à cet instant précis. Toute cette partie droite bandée cachait en fait une multitude de coupures, d'égratignures et de bleus bien violets. Son bras lui faisait mal, et de ce fait il ne le bougeait pas beaucoup. Son visage avait été plutôt bien épargné: quelques entailles suite aux débris de verre logés dans sa joue et son front. Front qui avait laissé coulé des filets de sang lors de l'impact. L'accident semblait déjà loin, mais pourtant si proche... Et ce noir complet de quatre jours fit prendre conscience à Jae Hyuk que pendant ces quatre, la Terre avait tourné sans lui. Sans qu'il ne le voit de ses propres yeux.

La première semaine, en comptant ces quatre jours d'inconscience, était placée sous le signe du repos. Jae Hyuk avait droit à très peu de visites. A vrai dire, seule sa famille et le groupe étaient autorisés à venir le voir. Même après son réveil, il fallut attendre que les constantes de Jae Hyuk s'améliorent pour qu'il puisse voir d'autres visages. Il savait qu'il avait inquiété énormément de personnes, mais il avait totalement oublié le message qu'il était en train d'écrire à Si Woo quand l'accident se produisit. C'était un peu comme l'année dernière: il culpabilisait. Tout le monde savait que ce n'était pas de sa faute si le groupe avait été victime d'un accident de la route. C'était involontaire. La pluie avait fait des siennes, et il fallut que cela tombe sur les Haru. A l'heure actuelle, Jae Hyuk ne voyait l'extérieur que de son lit, à travers la fenêtre. Il donnerait tout pour aller dehors. Il avait horreur de rester alité, mais son état ne lui permettait pas pour l'instant de se déplacer. Il se fatiguait très rapidement. Il dormait beaucoup. Il mangeait beaucoup aussi. Dès que son plateau arrivait, il devenait un vrai goinfre. Mais manger vite était mauvais pour sa respiration et il devait souvent s'accorder des pauses. Heureusement qu'il demandait toujours d'être tout seul quand il mangeait. Il était assez gêné quand quelqu'un le regardait se nourrir.
On pouvait venir au monde les yeux fermés. Il suffisait d'ouvrir sa porte au hasard pour se réveiller. Pour changer l'histoire. Que pouvait-il bien attendre d'une vie ? Quand il était littéralement attaché à son lit ? Il rêvait oui. Il rêvait de briser les murs de sa chambre pour s'enfuir. Le soleil était revenu. Jae Hyuk pensait souvent aux fans de son groupe. Ils avaient sûrement appris la nouvelle et certains devait grouiller devant les portes fermées de l'hôpital. C'était probablement le pire. Accueillir une Idole en soins signifiait subir les cohues parfois gênantes de fans réclamant leur star. Quand le médecin venait s'occuper de Jay, ce dernier s'excusait toujours pour tout le travail qu'il donnait indirectement au personnel soignant. Quel idiot. Il devait avant tout penser à se rétablir, à rassurer ses proches. Et d'ailleurs, heureusement que ces derniers passaient souvent sinon Jae Hyuk serait en dépression nuit et jour. Ils l'informaient des dernières nouvelles dehors, de ce qu'il se disait à l'agence ou dans la presse. L'appréhension d'un mauvais article, des diffamations... Cet accident faisait partie de ses erreurs de parcours. Il allait devoir s'arrêter quelques temps. Et quand il réalisa cela, la scène lui manqua soudain.

La deuxième semaine entamée, et Jae Hyuk vit de nouveaux visages. Les visites se diversifiaient. Fille ou garçon, peut importait. Il voyait les gens qui lui étaient cher et chaque visite apportait du baume au coeur. Il se remettait progressivement de ses blessures. Bientôt, on pouvait le voir se ressourcer dans la cour intérieure, profitant de l'air frais et du beau temps. Il ne supportait plus sa chambre remplie de pots de fleurs en tout genre. De tout sauf des roses. Le pauvre, il en était allergique. Ses amis prenaient soin de lui, et Jae Hyuk les remerciait toujours pour leur gentilesse et leur inquiétude. Il les rassurait toujours. Ce n'était qu'un mauvais moment à passer. Il profitait de son arrêt total pour reprendre des forces. Balayer le détaitisme qui n'avait pas lieu d'être. Etre dehors était comme une libération aux yeux de Jay. Un des principaux sujets de conversation avec les visiteurs, c'était sa coupe de cheveux. Ah oui. Il fallait en parler. S'il avait eu les cheveux attachés lors de l'accident, il aurait pu les sauver. Hélas, ce ne fut pas le cas. Et lors de l'impact, des éclats de verre et du sang s'étaient collés sur une bonne partie de ses cheveux. Lors de son admission aux urgences, le personnel soignant dut lui couper les cheveux jusqu'aux épaules afin de dégager son torse touché. Ses cheveux étaient irrécupérables de toute manière. Il leur fallait une nouvelle jeunesse. Quand Jay se rendit compte de sa nouvelle coupe de cheveux, il était tout simplement blasé. Il pensait ne ressembler à rien avec cette coupe affreuse, grossière. Il n'allait pas pouvoir repasser sur scène avec ça. Mais comme il avait un arrêt plutôt long, il en profiterait pour se faire une nouvelle coiffure. Pour le Day & Night Project, Jae Hyuk allait avoir de nouveaux cheveux au fil de ses envies. Encore fallait-il qu'il devait s'habituer à avoir des cheveux plus courts désormais...
Internet lui sauva la vie. En effet, à la fin de sa deuxième semaine d'hospitalisation, Jay fut transféré dans une salle de repos disposant d'une connectivité Internet. Un des Haru rapporta l'ordinateur portable de Jae Hyuk par la suite, et ce dernier reprit contact avec le monde extérieur de lui-même. Il avait tellement de choses à consulter, lire, voir... Il ne savait pas par où commencer. Deux semaines sans venir, et il était complètement perdu, enseveli de messages. Starday, Starlight... Il se disait qu'il avait encore une semaine pour se mettre à jour et donner de ses nouvelles. La Day Team devait être très inquiète pour leur Idole. L'agence l'avait aussi prévenu pour ce qui allait suivre son hospitalisation. Arrêt total pour tout le mois de Septembre. Il ne pourrait retourner sur scène que pour le Day & Night Project, un réel soulagement pour Jae Hyuk. Mais il était dispensé de toute activité solo jusqu'à la fin de la prochaine saison, soit fin Décembre. C'était nécessaire s'il voulait continuer à briller. L'agence ne tenait à forcer sur les capacités de sa recrue, elle prenait soin de ses poulains. Jae Hyuk ne s'en plaignait pas. Il comprenait. Et il se disait qu'il reviendrait beaucoup plus fort pour briller.

La troisième et dernière semaine rimait avec plus de liberté. Jae Hyuk se rétablissait de mieux en mieux. Son pneumothorax se résorbait plus vite que prévu, et ses contusions étaient presque cicatrisées. Il avait retiré ses bandages où les bleus commençaient à disparaître. Il n'avait plus tellement honte de se cacher de ses blessures. C'était arrivé, l'accident avait bien été réel. Il assumait cet évènement marquant de sa vie. Il était à l'hôpital pour cette raison et le renier ne garantissait pas une bonne fin de séjour. Les visites se multipliaient. Les mêmes têtes, des nouvelles aussi. Jae Hyuk était heureux chaque jour qui passait en voyant les têtes dépasser de la porte de sa chambre. Surprise, pas de surprise ? C'était devenu un jeu. Un jeu où Jae Hyuk retrouvait le sourire. Le sourire d'un homme reconstruit. Il recollait les morceaux. Il allait bientôt pouvoir retrouver son train de vie habituel. Retourner à l'appartement. Les habitudes dans lesquelles il se plaisait lui manquaient cruellement. Son séjour à l'hôpital l'avait pas mal chamboulé, et il avait hâte de rentrer à l'agence, non seulement pour son bien personnel, mais aussi pour empêcher à ses amis de faire à chaque fois le déplacement pour venir le voir.
Durant cette dernière semaine, Jae Hyuk prit l'initiative de travailler sérieusement sur un projet qui lui tenait vraiment à coeur: son premier photobook personnel. En effet, cela faisait maintenant un an qu'il était sur scène, qu'il brillait. Il avait maintenant droit de publier son propre photobook. Le manager en avait parlé courant Août, mais Jay l'avait vaguement écouté. Avec cet accident, une idée avait germé dans l'esprit du maknae. Ce photobook serait le moyen idéal de véhiculer tout ce qu'il ressentait de cet évènement, mais aussi tout ce que ça lui avait apporté. Il se savait plus fort désormais. Plus mature aussi. Il ne se sentait plus aussi peureux qu'avant. En fait, c'était comme si cet accident lui avait fait prendre conscience que se murer dans le silence et la timidité était un profond gâchis. Le monde lui tendait les bras, et il devait laisser ses enfantillages au placard. Une chose était sûre: il ne serait plus le maknae fragile qu'il laissait transparaître au début. Il voulait être un maknae adorable. Evidemment, c'était son but premier. Mais un maknae pouvant allier tendresse et dureté. Dureté du regard, dureté des sens. S'il se montrait fort psychologiquement, il ferait un barrage à son fardeau. Ce fut avec cette idée que Jae Hyuk construisit le contexte de son futur photobook personnel, projet qu'il gardait jalousement pour lui. Personne ne savait qu'il travaillait dessus, et il voulait faire la surprise à tout le monde. Il avait déjà prévu une page de remerciements pour tous les gens qui l'ont soutenu dans cette épreuve: sa famille, l'agence, ses amis, mais aussi ses fans. Il avait pris conscience qu'il n'était pas seul. Et c'était sans doute ce qu'il avait gagné de plus précieux dans tout ça. Jamais ses amis ne le lâcheraient, il pouvait en témoigner sur leurs visites nombreuses, diverses et variées. Jae Hyuk n'était pas malheureux. Il ne l'était plus. Il avait tout pour être heureux dans sa vie: un travail fabuleux, des fans uniques, des amis fidèles, une petite-amie formidable et une famille extraordinaire. Que serait-il sans eux ? Jay savait que c'étaient toutes ces personnes qui le façonnaient, qui le rendaient Kang Jae Hyuk. Au final, le jeune homme vivait pour voir jour après jour les sourires de ceux qu'il chérissait le plus au monde.

Le jour de son départ de l'hôpital, Jae Hyuk avait rassemblé tous les cadeaux que ses amis lui avaient offert, ses vêtements et ses objets personnels, puis avait rendu une chambre des plus propres. Son corps ne portait presque plus les bleus. Son bras droit ne lui faisait plus mal et son pneumothorax s'était résorbé complètement. Le médecin lui avait prescrit de quoi subvenir en cas de crise future. Ces pilules, il ne devait pas s'en séparer. Et il devait suivre ce traitement jusqu'à la nouvelle année. Il se promit de ne pas s'en débarrasser. Généralement, Jae Hyuk n'aimait pas écouter les médecins avec leurs traitements toujours longs. Mais cet accident l'avait un peu changé, et il avait conscience qu'un traitement était nécessaire pour la poursuite de sa carrière au sein des Haru. Il ne voulait absolument pas quitter son groupe. Il l'aimait trop pour cela. L'agence avait imposé ses restrictions, et Jay allait les suivre à la lettre. S'éloigner des caméras un peu pour mieux revenir.
Ses affaires préparées, il attendit que son manager arrive. Ce dernier régla les derniers papiers et Jae Hyuk fut enfin libéré de l'hôpital. Il remercia tout le personnel soignant avant de se parer de ses accessoires de camouflage. Pour un retour dans la civilisation, mieux valait être prudent. En plus, il était certain que des fans savaient qu'il sortait le 25 Septembre. Masque blanc sur la bouche, grosses lunettes de soleil, bonnet sur la tête, écharpe et blouson, il traversa les couloirs derrière son manager avant de rejoindre la voiture. Il ne voulait pas qu'on le voit avec ce teint blafard et des valises sous les yeux. Il profiterait des prochains jours à l'agence pour reprendre les forces que les habitudes lui donnaient. Faire à manger à ses aînés, jouer du piano avec Han Kyung, reproduire les chorégraphies de girls bands de l'agence, tout ça lui manquait. Et pleins de choses encore. L'impatience le gagna. Il avait tellement hâte de rentrer à l'agence ! Cette seconde famille. C'était là-bas qu'il avait grandi en majeure partie. Sur le trajet du retour, il avait pensé à acheter un nouveau téléphone portable, le sien ayant fait Superman dans le van le jour de l'accident. Il était bercé par les vrombissements du moteur de la voiture. Le manager ne parlait pas. Jae Hyuk avait besoin de silence, de solitude le temps du trajet. Il ne redoutait plus le danger. Il n'avait plus peur du regard des autres. Il avait franchi un nouveau cap. Une nouvelle destination s'offrait à lui. La liberté était un choix. Et lui, il l'avait fait.

HRP:
 

_________________

Can you feel that it's magic ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

BlueStar | Idole

My little secrets
MessageSujet: Re: Welcome to Hell ▬ AllStar Members.   Lun 10 Sep - 18:18

Han Kyung n'avait jamais eu une grande affection pour les hôpitaux. En fait, il n'y avait pratiquement jamais mis les pieds et c'était préférable ainsi. Moins il s'en approchait et mieux il se portait. Cette odeur de désinfectant qui enveloppe chacun des pas que vous faites dans ces couloirs aux murs recouverts de peinture blanche - beaucoup trop blanche, lui donnait à chaque fois des haut-le-cœur. Pourtant lui qui ne voulait pas y mettre les pieds, s'y retrouva plus de fois qu'il n'y avait jamais été dans toute sa courte vie.

Il avait rangé son aversion pour les hôpitaux dans un coin de sa tête pour être au moins capable de rendre visite à leur maknae Jae Hyuk. Un pneumothorax, c'est ce que les médecins leur avaient expliqué. Il n'avait pas besoin d'être opéré, juste de beaucoup de repos. C'est pour cela que les premiers jours, on leur avait demandé d'éviter de passer le voir. Mais ça n'avait empêché aucun d'entre eux de lui rendre visite.

Jae avait passé quatre jours dans le coma. Quatre jours pendant lesquels Han Kyung n'avait pas fermé l’œil. Il s'inquiétait en permanence et le fait qu'il partage sa chambre avec le plus jeune ne l'aidait pas vraiment à trouver le sommeil. Il pouvait passer ses nuits assis sur son propre lit, à observer le coin de la pièce où se trouvait celui de Jae Hyuk, sa peluche Curara posée sur la couverture. Elle semblait tout comme lui attendre son retour. Mais il savait que ça n'arriverait pas avant un bout de temps. Il devrait se contenter de dire bonsoir à un lit vide pour les trois semaines à venir.

Lorsqu'il eut enfin repris connaissance, Han Kyung fut quelque peu soulagé, mais pas totalement. Le manager qui était allé prendre de ses nouvelles, avait bien souligné son état de faiblesse. Il ne lui avait pas rendu visite le 1er jour. Il voulait lui laisser le temps de se remettre doucement de cette épouvantable semaine. Le lendemain, c'est camouflé sous son sweat à capuche qu'il s'y était rendu. Certains membres l'avaient accompagné, les autres passeraient plus tard dans la journée.

Après l'accident, le van avait été dégagé de la route puis transporté dans un garage. Toutes leurs affaires, leurs sacs et toutes les autres babioles qu'il pouvait y avoir, étaient restées dans le véhicule. On leur avait rendu quelques jours plus tard.

Han Kyung avait minutieusement fouillé son sac, vérifiant que rien ne manquait, qu'il n'y avait pas d'autres dommages collatéraux à déplorer. Tout y était : son mp3, son porte-monnaie, des médicaments -qui désormais ne lui sont plus utiles- et son portable dont la batterie était morte depuis maintenant un bout de temps, depuis l'accident en fait. Mais de toute façon, il ne lui aurait pas servi à grand-chose. Il l'aurait sûrement éteint de toute manière. Il avait cependant reçu un coup de fil de sa mère deux jours après l'accident, elle avait appelé à leur appartement.

La conversation fut courte, car il avait décidé de ne pas s'attarder. Il lui avait juste dit qu'il allait bien et qu'il avait besoin de dormir un peu. Puis, il avait raccroché. Il ne savait jamais comment réagir lorsqu'elle agissait comme une mère, celle qui s'inquiète pour sa progéniture, prête à sauter dans le premier avion pour venir s'en occuper. Elle lui avait proposé de passer quelques jours. Mais il avait rétorqué qu'elle n'avait pas besoin de se déplacer. Sa vie était déjà assez perturbée comme cela alors si sa mère débarquait, la situation serait encore plus invivable. Il avait juste besoin d'être seul. Ou dans ces moments-là, d'aller rendre visite à Jae Hyuk.

Il ne s'était pas attardé lors de la première. Il lui avait juste rapporté son mp3, grand survivant du drame contrairement à son téléphone qui avait fait les montagnes russes et avait fini en milles morceaux. Paix à son âme. Il s'était juste assis à ses côtés et lui avait souri en lui prenant la main, comme pour l'assurer que tout allait bien.

Han Kyung n'avait pas été blessé pendant l'accident. Du moins, pas autant que l'avait pu l'être Jae Hyuk. Il ne s'était rendu compte des débris de verre qui s'étaient incrustés sous sa peau qu'une fois les pieds à l'hôpital. Ses migraines n'avaient pas disparu malgré les médicaments qu'on lui avait prescrits. C'est une dose de cheval dont il aurait parfois bien besoin. Le sifflement dans ses oreilles avait disparu, mais revenait troublé son audition de temps à autre. Les médecins lui avaient dit que les effets s’estomperaient au bout de quelque temps, que c'était normal. Mais qui y avait-il de normal dans tout ce qu'ils avaient vécu ces derniers jours ?

Il lui parlait de tout et de rien, de ce qu'il se passait en dehors de sa chambre d'hôpital même s'il n'y avait pas grand-chose à dire. Il manquait à beaucoup de personnes, surtout au groupe. Ce n'était plus la même chose à la maison. Il manquait la dernière pièce du puzzle pour que tout paraisse enfin ordinaire, comme d'habitude. Même si rien ne serait comme avant. Un accident, ce n'est pas une chose anodine. Certains s'en remettent, continuent d'aller de l'avant et y voient là une nouvelle chance pour tout recommencer. Pour d'autres, c'était des cauchemars à répétition, des angoisses qui ne vous quittent plus ; la descente aux enfers. Alors, il espérait que ce ne serait le cas pour aucun d'entre eux. Ils n'oublieraient jamais cette soirée, non jamais. Mais, ce n'est pas impossible de vivre avec.

Au bout d'une heure, il avait décidé de laisser leur maknae se reposait, il en avait grandement besoin. Alors, il lui a promis de passer le voir aussi souvent que possible, au moins une fois tous les deux jours. Il devait avant tout reprendre des forces et voir d'autres visages que le sien surtout qu'il n'était pas le seul à s'en faire. Il savait que Si Woo ne tarderait pas à faire son apparition.

Han Kyung tenait toujours ses promesses. Il était venu le voir comme il le lui avait dit. Il n'avait pas d'horaire précis. Il passait rarement le matin, souvent en fin d'après-midi ou en début de soirée. Les premiers jours, il ne restait pas longtemps, juste le temps de prendre de ses nouvelles. La deuxième semaine, Jae reprenait peu à peu des forces, mais il n'allait pas se mettre à sautiller partout dans les secondes qui suivaient. Il avait désormais le droit de sortir de sa chambre et de respirer l'air frais et de profiter du soleil.

Au fil des jours, il retrouvait son entrain et Han Kyung était rassuré de savoir que son maknae allait de mieux en mieux. À la fin de la semaine, il lui avait même demandé de lui rapporter son ordinateur portable. Lui qui était très actif sur les réseaux sociaux, qui tenait les fans au courant des dernières nouvelles en temps réel, cette coupure avec le monde extérieur l'avait en quelque sorte perturbé. Il l'avait observé une après-midi alors qu'il s'occupait de répondre aux messages de soutien des fans et d'autres artistes qu'il avait reçu ses deux premières semaines sur son Starday et son Starlight.

Han Kyung n'avait jamais pris le temps d'en créer. En fait, il avait juste peur de ne pas savoir quoi raconter. Il n'avait jamais été doué pour raconter sa vie. Et les « selcas », ce n'était pas vraiment son truc.

Après ses visites à l'hôpital, il n'était jamais vraiment d'humeur à rentrer à l'appartement, surtout pour y rester enfermé le reste de la journée. Alors, il allait souvent traîner sur le toit du BlueStar Studio. Il y avait peut-être vécu l'un des pire moments de sa vie après leur accident, mais il ne pouvait s'empêcher d'y retourner. C'était vraiment le seul endroit où il arrivait à se vider complètement la tête, où il n'avait pas envie de frapper cette dernière contre un mur pour faire partir ses migraines insoutenables.

Comme ce jour du 15 septembre. Après avoir passé son après-midi à l'hôpital avec Jae Hyuk, il est parti dans la plus grande discrétion, comme il le faisait à chaque fois qu'il franchissait le seuil du centre hospitalier. Il savait que certaines fans faisaient le pied de grue de l'autre côté de la rue, juste en face de la porte d'entrée. Par soutien ou juste par curiosité.

Il avait réussi son échappé et une fois n'est pas coutume, il s'était rendu sur le toit de l'immeuble. Il pouvait y passer des heures, à ne rien faire, sans rien penser. Il regardait juste les nuages bouger au gré du vent, la foule s'agiter comme des fourmis en bas dans les rues ou tout simplement fermer les yeux, adosser contre le mur. Tout est plus simple ici. Loin de tout, de tout le monde. Juste au loin.

Comme les nuages.

_________________

It's Always Been You ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

BlueStar | Idole

My little secrets
MessageSujet: Re: Welcome to Hell ▬ AllStar Members.   Dim 16 Sep - 14:03

    Ah l’hôpital … Wook n’y avait quasiment jamais mis les pieds, si ce n’est pour sa naissance ou encore des blessures qu’il s’était fait quand il était enfant, en somme des épisodes qu’il dont il ne se souvenait pas.
    Il errait dans les couloirs, attendant que ses radios sortes. Il trouvait ça débile d’ailleurs, il pouvait marcher normalement, il ne ressentait plus aucune douleur. Il se trouvait bête, il s’était blessé à la cheville dans cet accident juste parce qu’il pensait bien faire en se tenant de façon à n’utiliser que la force de ses jambes … si seulement il avait pu éviter de bloquer son pied … il ne serait pas là pour une énième visite attestant que sa cheville va très bien.
    Mais tel est le monde des idoles … il faut vérifier que tout ailles bien, quitte à le vérifier une bonne dizaine ou une bonne vingtaine de fois.

    Marre d’attendre, il se dirigea vers la chambre ou son maknae se trouvait. Jay était réveillé, après 3jours d’inconscience, il avait enfin ouvert les yeux.
    Wook avait eu la peur de sa vie, d’après ce que les médecins disaient, ce n’était rien de grave, du moins rien qui ne nécessite une intervention chirurgicale, mais le chanteur était quand même inquiet.
    Il était venu lui rendre visite assez souvent, du moins le plus qu’il pouvait, même lorsqu’il était « endormi » en organisant une sorte de rotation avec les autres membres.
    Les Haru au complet à l’hôpital … ça aurait jasé !
    Ils voulaient éviter les émeutes devant le bâtiment, après tout il y avait beaucoup de malades qui avaient besoins de repos.
    Jay avait l’air occupé sur son ordinateur, Wook décida de ne pas le déranger et de retourner devant la salle ou il aurait ses résultats.
    S’asseyant tranquillement sur l’une des chaises, les résultats mettaient toujours des heures à sortir, enfin surtout parce que le médecin devait regarder les radios en long en large et en travers … il ne voulait pas que Wook ait ne serait-ce qu’un bleu sur la cheville, cela voudrait dire qu’il aurait renvoyé le chanteur encore blessé chez lui …

    Assis sans rien faire il se rappela le moment ou on les avait amener ici suite à l’accident.

    ▬Flashback▬
    Il voyait les ambulanciers emmener JaeHyuk, il voyait son maknae partir dans les couloirs de l’hôpital, entrainé par les médecins. Jusqu'à ce qu’il ne le voit plus du tout.
    Il s’apprêtait à aller s’asseoir pour attendre, mais au lieu de ça, on l’installa dans un fauteuil roulant, l’emmenant lui aussi dans les profondeurs de l’hôpital.
    Il avait la cheville encore douloureuse, mais il avait eut surtout mal lorsqu’il avait dégagé soudainement son pied en sortant de la voiture. Là il avait juste l’impression que le sang affluait de nouveau de façon normal dans son pied, pas de quoi en faire un drame !

    Mais les médecins et infirmiers n’étaient pas du même avis, ne voulant pas écouter SungWook, ils l’emmenèrent dans une salle. Il y régnait d’ailleurs un froid hivernal. Les vêtements encore mouillés, Wook fut installé sur une table au dessus de laquelle se trouvait un appareil énorme, destiné à photographier son pied, et ainsi vérifier que tout allait bien.
    En quelques minutes les radios étaient faites, on lui avait tourné le pied de façon à en prendre sous tous les angles.
    Et pour lui éviter de marcher, on l’avait remis dans le fauteuil roulant, un fauteuil qui lui donnait l’impression d’être malade, il était mal à l’aise dedans.

    Il avait bien dû attendre 1h devant la salle, complètement frigorifié à cause de ses vêtements encore mouillés. L’infirmier qui passait par là remarqua enfin l’état de Wook et lui apporta gentiment une couverture. De quoi lui éviter de tomber malade.

    L’un des médecins sortit alors, lui affirmant qu’il n’y avait rien de casser, chose dont Wook se doutait déjà, sinon il n’aurait simplement pas pu marcher.
    Pensant qu’il pourrait enfin aller retrouver les autres membres – qu’il n’avait pas vu depuis qu’il était monté dans l’ambulance – Wook fut vite déçu, car le médecin l’emmena dans une autre salle, un peu plus chaude cette fois ci.
    Il lui demanda de s’asseoir sur le lit qui trônait au milieu de la petite pièce, et Wook obéit sans poser de questions. A vrai dire plus vite il aurait finit, plus vite il pourra partir.
    Le médecin sortit tout un tas de produits et de cotons et entreprit de s’occuper des plaies causées par les vitres qui avaient éclatées.
    Là non plus rien de grave, juste quelques éraflures par ci par là qui mettraient au maximum deux ou trois jours pour disparaitre totalement.
    ▬Fin du Flashback▬


    Depuis que Jay avait été admit à l’hôpital, Wook y passait souvent, du moins dès qu’il devait aller faire contrôler son pied. Il en profitait toujours pour passer voir son maknae, au début ç’avait été dur de le voir avec autant de machines autour de lui, puis au fur et à mesure du temps le nombre de ces machines diminuaient, c’était signe qu’il se rétablissait et Wook se sentait soulagé.

    Il n’osait jamais le déranger trop longtemps, il lui apportait de temps en temps de la nourriture en cachette, le maknae n’étant pas là, c’était Wook qui s’occupait de faire à manger en son absence, ou quand il était trop fatigué.
    Il savait que la nourriture était atroce à l’hôpital, alors il lui ramenait ce qu’il pouvait tant qu’il pouvait le manger.

    Aujourd’hui était le dernier jour d’examens pour Wook, mais aussi le dernier jour ou il venait rendre visite à son maknae, car il allait sortir.
    Il gambadait comme avant et il n’avait plus aucune trace que les débris de verres avaient faite le jour de l’accident.
    Néanmoins il se baladait toujours avec un masque sur le visage, il ne voulait pas qu’on le reconnaisse lorsqu’il devait se rendre à l’hôpital. Plusieurs fois il avait vu des fans assises devant l’entrée du bâtiment, et plusieurs fois il eut la chance d’être passé inaperçu. Il ne savait pas par quel miracle d’ailleurs.

    Il avait croisé son meilleur ami : MingXian qui dès qu’il avait eut vent de l’accident avait pris un avion le plus rapidement possible.
    Il lui avait tenu compagnie lors de ses examens, et Wook lui en était reconnaissant. Mais Ming inquiet c’est surtout des enguelades… Il lui avait ordonné de ne plus jamais lui faire aussi peur, et de l’appeler dès que ça n’allait pas.
    Wook avait rit à sa façon de réagir à la situation, mais au fond il aurait certainement réagit de la même façon. Il avait eu peur et c’était compréhensible.

    A la fin du diagnostic, Wook avait pu rentrer au dortoir. Mais cet accident avait eu raison de lui … Il ne pouvait s’empêcher d’avoir peur de monter en voiture. Les jours ensoleillés il arrivait à se contrôler, mais bientôt l’automne et l’hiver arriveraient, et il stressait à l’idée de prendre la voiture sur un sol qui pourrait encore une fois leur jouer un mauvais tour.
    Il avait assisté à la scène sans rien pour lui barré la vue, les images étaient profondément ancrées dans sa mémoire.
    Mais il ne dirait rien, après tout ça allait bien passer un jour…

    En sortant de l’hôpital il se dirigea vers la voiture, leur nouveau van, avec le manager pour retourner à l’appartement des Haru.
    Le ciel était gris mais il faisait chaud dehors, rien n’annonçait qu’il allait pleuvoir, mais Wook ne put empêcher ses sens de s’agités quand il prit place dans le véhicule.
    Il faisait confiance à son manager, après tout lui aussi avait été victime de l’accident, mais il ne se sentait pas à l’aise dans cette machine.
    Peu importe … la peur disparaitra … il le faut !

_________________

 Coréen Japonais Mandarin

" Please don't ... don't say goodbye ... "
I'll always be there for you :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité



My little secrets
MessageSujet: Re: Welcome to Hell ▬ AllStar Members.   Dim 23 Sep - 16:17

C’était un jour comme les autres, un jour de plus à rejoindre les Summer Heat en salle d’entrainement puis à aller suivre les cours pour espérer finir un jour ses études. Un jour où il pleuvait, comme souvent en automne, un jour où personne n’a envie de se risquer à sortir et à braver la pluie. Alexandre avait l’impression que les jours ne se différenciaient même plus en ce moment, il ne se passait rien, plus rien. Le calme plat. En dehors du love show auquel il participait, il n’avait rien de bien intéressant à faire en dehors des entrainements et des cours. Et pourtant, ce jour fut différent des autres, bien qu’il aurait préféré qu’il reste normal, sans incident. Il était aux alentours de dix-huit heures quand il avait appris la nouvelle. C’était en sortant de la salle de danse, des trainees de quelques années plus jeunes que lui l’avait dévisagé en chuchotant sur son passage. Sur le coup, il n’avait pas compris et ce fut un de ses amis qui lui apprit la terrible nouvelle. Les Haru avaient eu un accident. Les Haru. L’information avait eu du mal à se faufiler jusqu’au cerveau du blond. Les Haru. Accident. Haru, accident. Il n’avait pas compris au début. Il avait même demandé à son interlocuteur de répéter, comme s’il ne croyait pas à cette mauvaise blague. Mais non, ce n’était pas une blague, c’était bien réel. Les Haru avaient eu un accident. À ce moment-là, Alexandre perdit toute notion temporelle. Il n’y avait plus qu’une chose qui comptait pour lui, savoir si son cousin allait bien. Il courut jusqu’à son dortoir, rassembla de quoi se protéger de la pluie, son téléphone et son porte-monnaie avant de quitter l’agence toujours en courant. Il courut, toujours plus vite, jusqu’à l’hôpital où le groupe avait été admis. Il se présenta à l’accueil non pas comme Alex du groupe Summer Heat de la bluestar mais simplement comme Kang Alexandre, cousin de Jae Hyuk, prouvant ses dires avec une magnifique photo de famille où l’on pouvait voir les deux jumeaux et Alexandre. La responsable de l’accueil lui répondit alors qu’aucune information n’était encore parvenue depuis l’endroit où avaient été amenés les membres du groupe mais que le garçon pouvait toujours aller attendre dans la salle prévue à cet effet. Le temps ne lui avait jamais semblé aussi long. Des heures entières il resta là, à attendre une quelconque information qui n’arrivait pas. Il finit même par s’endormir dans la salle d’attente, désormais seul à plus d’une heure du matin.

Ce n’est que le lendemain qu’une infirmière daigna enfin lui apporter des informations et l’emmener dans la chambre de son cousin. Il faisait partie de la famille directe de Jae Hyuk, il pouvait donc le visiter. Il était dans un sale état. Toute une partie de son corps était couvert de bandage, ses cheveux étaient plus sales qu’autre chose et son visage était en parti masquer par ces masques à oxygène. Son cousin ne pouvait même pas respirer seul. Alexandre s’était assis à son côté, sur un fauteuil, blasé de voir son cousin dans cet état. Ce ne pouvait pas être lui, c’était impossible. Doucement il avait pris sa main et avait laissé couler les larmes qu’il retenait depuis la veille. Il avait tellement eu peur que son cousin soit mort ou dans un état vraiment critique qu’il était presque soulagé de le voir comme ça, avec seulement quelques bandages et un masque à oxygène. Au moins, il ne lui manquait pas un bras ou une jambe et même s’il ne pouvait pas respirer seul, il vivait, il allait presque bien. Il resta toute la journée à l’hôpital à regarder son cousin comme ça, inerte, respirant juste. Il était dans un espèce de coma. Apparemment, il pouvait entendre mais Alexandre n’osait pas parler, il savait qu’il ne saurait pas dire de chose intelligente et qu’au final, si son cousin l’entendait vraiment, il aurait l’air plus débile qu’autre chose.

Chaque soir il revint jusqu’au jour où il découvrit un Jae Hyuk réveillé, conscient. Il ne put contenir une nouvelle fois ses larmes, son cousin était en vie. Il était tellement heureux de savoir qu’il allait bien, qu’il était réveillé qu’il aurait voulu le prendre dans ses bras pour l’étouffer sous un énorme câlin mais il avait bien trop peur de lui faire mal. Le lendemain il était revenu avec les mains pleines, il avait discrètement acheté de quoi nourrir pleinement Jay, sachant pertinemment que la nourriture de l'hôpital ne servirait pas seule à le remettre correctement sur pied.

Chaque jour de chaque semaine Alexandre vint rendre visite à son cousin, lui racontant ce qu’il se passait dehors, ce que les informations relataient à propos de l’accident, ce qu’il se passait d’important à l’agence, dans le pays et dans le monde. Il essayait de le faire rire, de le faire sourire et de lui faire oublier le fait qu’il avait eu un accident. Il voulait seulement que son cousin se sente bien et qu’il oublie un peu son état.
Revenir en haut Aller en bas

Admin Blue | Leader Branche

My little secrets
MessageSujet: Re: Welcome to Hell ▬ AllStar Members.   Dim 23 Sep - 19:10

Si Woo avait fini par embêter tout le monde avec l'accident. Même Li Hua avait été obligée de lui dire de se calmer, mais il n'y pouvait rien, le pauvre avait eu tellement peur qu'il soit arrivé quelque chose de grave à son frère ou à l'un de ses meilleurs amis... en fait il s'était inquiétait pour tout le monde avant qu'on l'informe qu'ils étaient tous hors de danger, même le plus atteint, Jae Hyuk. La journée avait pourtant bien commencée, il avait eu assez de temps libre pour faire une sieste – phénomène assez rare qu'on se le dise – et lorsqu'il s'était réveillé, Ha Neul et lui avaient commencé une partie de James Bond parce qu'ils s'emmerdaient et que ça faisait beaucoup trop longtemps qu'ils avaient pu se retrouver ainsi tous les deux juste pour... ne rien foutre. Lorsque Jae Hyuk lui avait envoyé le texto, le leader n'avait su dire comment ni pourquoi, mais une boule inconfortable s'était coincée profondément dans sa gorge, signe que sa belle journée tranquille laissait serait peut-être détruite d'une minute à l'autre. Il savait, il savait bien que ça tournerait au vinaigre, il pleuvait et l'air pesait lourd. Il étouffait depuis bientôt une heure lorsqu'il avait reçut un appel de son manager l'informant que Haru avait eu un accident. Sauf que malheur, les imbéciles n'avaient pas cru utile de donner plus de détails à Si Woo. Bande d'incompétents, oui... c'était ce qu'il avait grommelé en faisant le cent pas dans sa chambre, se torturant l'esprit en se demandant si Min Woo était blessé. Oh mon dieu, s'il fallait que son grand frère... ses parent mourraient d'inquiétude encore plus que lui. Ce n'est qu'après lui avoir bien laissé le temps de s'imaginer les pires scénarios que son téléphone sonna une seconde fois et cette fois, ce fût pour le rassurer au moins. Enfin... à moitié disons. Tout le monde était vivant et allait s'en sortir, mais reste que Jae Hyuk était à l'hôpital et encore inconscient... son manager lui avait dit qu'il n'accepteraient que les membres de sa famille ainsi que ceux de son groupe, mais après avoir passé presque deux heures dans son bureau à le supplier de le laisser y aller... on refusa encore! Non mais... il était leader de branche quand même, n'était-ce pas son devoir que d'aller visiter un BlueStar en difficulté? Jae Hyuk avait besoin de lui après tout, non? Mais apparemment, ça n'avait aucune importance, parce qu'il était dans le coma. Pffff, il finirait bien par les harceler assez pour qu'ils le laissent y aller.

Il se tourna les pouces ainsi pendant près de 5 jours. Il avait su grâce à Min Woo et les autres Haru que son ami était réveillé et que son état s'améliorait de jour en jour. ENFIN, on lui permis d'aller visiter Jae Hyuk. Dès qu'il eût l'autorisation de se rendre à l'hôpital, Si Woo fila à l'appartement des Haru puis dans la chambre du plus jeune pour constater avec horreur que Curara était toujours sur le lit du blessé. « Oh my god, Jae... on arrive t'en fais pas! » avait-il murmuré en prenant la peluche et en la plaçant au creux de son bras. Comment s'en sortait-il sans Curara? Le BlueStar n'avait jamais compris pour quelle raison Jae Hyuk était aussi attaché à une vulgaire méduse qui selon lui n'avait rien de spécial, mais il savait que son ami la traînait partout avec lui. À quelque part, ça le faisait sourire que de savoir qu'un simple cadeau pouvait avoir une aussi grande signification pour le Haru. Au moins, il aurait Curara pour veiller sur lui lorsque tous le monde devrait vaquer à ses occupations. Trois semaines, c'était plutôt long après tout. Et sans doute les directeurs l'obligeraient-ils à être au repos encore un moment après son retour à la compagnie. Le Coréen essaierait de passer aussi souvent qu'il le pouvait, mais avec tous ses tournages et sa période de promotion avec Daebak Shidae qui approchait, ce serait loin d'être facile de passer beaucoup de temps avec lui.

Lorsqu'il arriva la première fois, l'infirmière lui dit qu'il était sous sédatif parce qu'il s'était plaint de quelques douleurs qui l'empêchaient de bien dormir. Il lui dit que ça ne faisait rien et elle le fit entrer – pas trop tôt – tandis que Si Woo la remerciait poliment. Curara toujours dans les mains, il s'approcha du lit du garçon en silence, ne sachant pas trop s'il devait patienter jusqu'à son réveil ou juste revenir une prochaine fois. Mais non... il avait envie de parler à son ami, qu'il soit conscient ou pas. Il pris place sur la chaise juste à côté du danseur et commença par déposer Curara contre Jae Hyuk avant de prendre une grande inspiration et regarder autour de lui. Il n'aimait pas les hôpitaux, que son père fréquentait beaucoup trop souvent depuis quelques années. « Jaepunzel, annyeong... désolé de n'avoir pas pu venir avant... surtout que là tu ne peux même pas m'entendre, mais quand tu verras Curara, tu sauras non? Les autres sont vraiment pabos, ils ont oublié de t'emmener la seule chose qui peut te protéger quand tu es tout seul dans ta chambre! Aish, je vais devoir les disputer un peu, qu'est-ce que tu en dis? Bon d'accord, je ne serai pas trop dur avec eux... je suis content d'avoir pu te l'emmener finalement. Moi ça va bien! Ne t'inquiète pas pour moi, repose-toi bien plutôt! Tu m'as fais une de ces peurs! » dit-il en laissant échapper un rire nerveux. « J'ai l'air idiot à parler tout seul, mais ils font ça dans les films, j'ai toujours voulu essayer... hmmm finalement ils savent plus quoi dire que moi, même si eux c'est scénarisé! Jaepunzel... tu dois guérir vite, arasseo? Tu me manques! J'ai pas réussi à apprendre la chorégraphie qu'on voulait sans toi... et euh tu me manques pour beaucoup d'autres raisons aussi. Je pourrais continuer à parler pendant des heures, mais mon manager voudrait que je retourne à la BlueStar... je reviendrai dans deux jours. Et cette fois, interdiction de dormir! » Il se leva et observa son ami un moment, avant de poser une main sur son épaule qu'il serra légèrement. « Courage, Curara est là. Quand Curara est là, c'est comme si j'étais là! »

Il revient ensuite comme promis, deux jours plus tard alors que Jae Hyuk était bien réveillé et dévorait littéralement son petit-déjeuner. Après s'être plaint qu'il devait visiter un type qui menait la belle vie à se goinfrer dans un lit en lisant et en regardant la télé, il fit un clin d'oeil amusé au plus jeune, montrant qu'il rigolait. Ouais bon, il ne fallait pas non plus être émotif à toutes ses visites. Il fallait le secouer un peu ce blessé! Il vit que Jae Hyuk prenait bien soin de Curara, toujours postée à côté de lui comme si elle montait la garde pendant son absence. Puis, c'est là qu'il vit cette horreur... « OMO, Jae, mais qu'est-ce qu'ils ont foutu à tes cheveux?!?!?! Qui je dois battre? » Affolé, il se précipita sur le lit et pris les cheveux de son ami entre ses doigts pour voir l'étendue des dégâts. « Mais ils t'ont massacré! Pauvre bébé! » Sa belle chevelure... tu te doutais que c'était pour une raison médicale, mais le charcuter ainsi... ils n'avaient donc aucune idée de la valeur des cheveux de leur patient? Évidemment, cheveux longs, courts ou.. d'une longueur douteuse comme Jae Hyuk les portait en ce moment, ça n'avait aucune importance pour Si Woo, mais sachant à quel point il y tenait...

Il continua ainsi de le visiter pendant les trois semaines, dès qu'il le pouvait. Il n'y alla pas autant que les Haru ou sa famille, mais sachant à quel point Si Woo était occupé, c'était déjà un exploit qu'il soit venu passer quelques heures avec Jae Hyuk. Il lui amena plein de bons trucs à manger, des magazines, lui raconta tout ce qu'il faisait en n'épargnant aucun détails... c'était amusant malgré tout, même s'il avait hâte que son ami soit sur ses deux pieds et hors de cet endroit horrible...

_________________

made by Redsky
Girl's talkin' about

Aye shawty what's your name, what's your number? You heard about my age, well forget that number.I can put the thrill in your life, I can make your dreams come to life. I hear you talking, I know I'm what you like.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

BlueStar | Idole

My little secrets
MessageSujet: Re: Welcome to Hell ▬ AllStar Members.   Lun 24 Sep - 0:20

L’accident. C’était là que tout avait commencé, c’était la cause de notre venue ici. Après ce fameux accident, tous les membres des Haru, dont moi, s’y étaient rendus après cela. Les blessés avaient été conduits en ambulance tandis que les autres y avaient été conduits après par une voiture de remplacement. Le premier jour était le plus compliqué, le temps de tous nous transporter, j’étais arrivé à l’hôpital dans les alentours de dix-neuf heures. Nous étions restés tous, toute la soirée à nous inquiéter dans la salle d’attente, trempés, ne pouvant pas aller voir notre petit maknae. Trois autres membres étaient blessés, nous avons pu les voir, tour à tour, ce qui me rassurait un peu. Ils étaient mal mais ça irait pour eux, dans quelques semaines tout serait rentré dans l’ordre. Pour Jae Hyuk, c’était différent. Déjà parce qu’il était dans le coma, mais en plus, il avait un pneumothorax qui le handicaperait sûrement quelques temps. Certes, le plus important pour nous c’était qu’il se réveille, mais nous ne voulions pas non plus qu’il se réveille trop tôt, sans s’être assez reposé dans l’inconscience. Les plus important aussi était qu’il retrouve une bonne santé rapidement, les plannings changeraient assurément avec toute cette histoire, mais ce n’était pas un problème tant qu’il était mal, ça n’avait pas à l’être. Les médecins nous avaient dit que même après son réveil, nous devrions tous veiller à son plus grand repos pendant son séjour à l’hôpital. Le plus dur avait été de rester assis sans rien faire. J’avais appelé mes parents, prévenu Li Hua, Young Im et quelques autres amis proches, mais je ne pouvais rien faire d’utile ici. Tous les membres souffraient, que ce soit physiquement ou mentalement, et je ne savais pas comment les aider, ni quoi leur dire. Le premier jour à l’hôpital, passait lentement, très lentement. Nous ne pouvions pas voir Jae Hyuk, seul sa famille avait été autorisée à le voir, et encore, son jumeau, Min Hyuk, n’était pas encore arrivé. Je suis resté après que la nuit ne soit tombée, jusqu’à ce qu’on nous vire de l’hôpital parce qu’il était trop tard pour les visites en fait. Je me remémorais l’accident, je ressassais, et ce n’était jamais une bonne chose chez moi. Je me demandais comment nous aurions pu éviter cela, mais nous n’avions rien pu prévoir, c’était le principe d’un accident. Avec cet accident, la majorité de nos membres étant blessés, choqués, nos répétitions pour la prochaine tournée Day & Night allaient connaître de sérieuses perturbations. On devait se soutenir en cas de moments difficile, c’était l’essence même de notre groupe, un... groupe. Tenter de ne former qu’un même dans les moments difficiles, c’était le deal.

Le lendemain de l’accident, je me suis rendu à l’hôpital camouflé comme un détective. Ou presque. J’avais repéré la veille une multitude de fans attroupés tout autour de l’hôpital, et quand vous saviez que certains ne nous reconnaissaient rien qu’à la forme de nos doigts, il fallait savoir faire preuve d’imagination. Jae Hyuk était encore dans le coma. Je pouvais avouer que j’avais usé de mon statut d’étudiant pour pouvoir accéder à sa chambre, mais j’avais vraiment besoin de le voir même s’il était endormi dans son lit, dans cette chambre où il était raccordé à de nombreux fils, son masque pour respirer toujours sur le nez. J’avais alors découvert qu’ils avaient osé couper ses cheveux, il allait sûrement piquer une crise en se réveillant, ce qui était compréhensible. Pourquoi avaient-ils fait ça ? C’était tout bonnement inutile. Ce que les médecins pouvaient être stupides par moment. Je m’étais assis sur le rebord de son lit, caressant soigneusement ses nouveaux cheveux et avait commencé à lui parler, comme dans la voiture. Je disais des choses assez inutiles, mais je lui parlais, au moins pour qu’il sente que quelqu’un était là. On ne savait pas quand il se réveillerait, mais il n’avait pas à rester seul en attendant cela, alors j’étais là, essayant d’être un hyung digne de ce nom, juste un jour. Les autres, je n’avais pas pu entrer dans la chambre. J’étais rentré bredouille les deux jours qui suivirent, sans même avoir pu parler à son corps inerte. Evidemment, le seul jour où je n’y étais pas allé était celui où il s’était réveillé. Peut-être que c’était moi qui portait la poisse ? Non, du moins je ne l’espérais pas. Tant mieux qu’il ait été réveillé, c’était une bonne chose, une chose qui remettait un peu de baume dans nos cœurs de hyungs chez les Haru. Le côté hyung du manager ressortait presque, alors qu’il avait pour habitude d’être plutôt sec et froid, très professionnel cet homme. Nous étions allés voir le plus jeune ensemble, avec Han Kyung et d’autres. J’avais prévenu mon frère sur la route, je savais qu’il s’inquiétait autant que moi, et ce n’était pas que son rôle de branche qu’il endossait, c’était surtout que Jae Hyuk et lui étaient très bons amis. J’avais comme l’impression que cet accident avait changé les choses entre mon frère et moi, je devais songer à lui parler dans les jours à venir, je me rendais compte que je n’étais pas éternel et que tout pouvait vaciller d’une minute à l’autre, alors pourquoi gâcher du temps dans des querelles enfantines ? Certes, ça pouvait s’avérer amusant parfois, mais la plupart du temps, c’était uniquement fatigant. En arrivant, Jae était encore très faible, ses yeux étaient gonflés par la fatigue, il était déjà au courant pour ses cheveux et avait accusé le coup comme il avait pu. Nous n’étions pas restés longtemps ce jour-là, il devait absolument se reposer. Je m’efforçais de venir tous jours néanmoins, tout en continuant les entraînements comme on le pouvait. A cinq, c’était nettement différent. J’évitais de lui faire part de cela les premiers jours, le moral des Haru était vraiment au plus bas, ce qui était normal vu la situation.

L’état du plus jeune s’était amélioré la semaine suivante. Son visage reprenait doucement des couleurs plus humaines et il pouvait désormais tenir une conversation sans être rapidement fatigué. Donc on se chargeait de le fatiguer en lui parlant toute la journée. Non, je rigole. Mais pour ma part, je lui ramenais un smoothie dès que je le pouvais, parfois quelques mangas que je le savais apprécier. Nous essayions tous de faire en sorte qu’il ne s’ennuie pas trop ici, surtout quand il devait se retrouver seul. Je savais qu’il ne s’ennuierait pas tant qu’il aurait son petit ordinateur portable entre les mains, mais bon, rien n’était de trop ici.

Les jours passaient, les gens défilaient, mais l’ambiance évoluait. Nous apprenions tous avec grand plaisir la relation que Jae Hyuk entretenait avec Ha Nui, de quoi clouer le bec à certains de nos hyungs qui le taquinaient. Qu’elle soit à ses côtés ne pouvait lui faire que du bien, surtout en ce moment il en avait bien besoin. Puis il méritait d’être heureux, je dirais même qu’ils méritaient tous les deux de l’être, alors c’était plus qu’une bonne chose. Il semblait retrouver le sourire à ses côtés, et s’il avait le sourire, il se remettrait plus vite sur pieds pour peut-être remonter sur scène avec nous pour le Day & Night Project, on l’espérait tous, lui aussi j’imagine.

La dernière visite fut la plus longue, je le voyais préparer ses affaires comme un fou, il était si pressé de rentrer… Mais il devait encore attendre une nuit, une longue nuit. J’avais ri en lui proposant de demander à Ha Nui de venir l’occuper, ce qui ne l’avait même pas fait rougir alors qu’habituellement, il aurait pu se fondre dans un océan d’écrevisses. Notre maknae avait grandi, j’en avais nettement l’impression.

_________________


Stand Up! Just Stand up man~ ♫
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

BlueStar | Idole

My little secrets
MessageSujet: Re: Welcome to Hell ▬ AllStar Members.   Lun 24 Sep - 20:37



✖AllStar Members✖
« Welcome to Hell »

La pluie. Ha Nui ne l’aimait pas spécialement, mais elle ne pouvait s’empêcher de la regarder par delà la fenêtre. Une sorte de fascination pour ce temps qui pouvait changer du tout au tout, hier encore le soleil était au rendez-vous et les grosses vestes au placard, hier encore tout allait bien. Elle ne se doutait pas que cette journée d’apparence normale ne se finirait pas exactement comme toutes les autres, ce 4 septembre, elle allait prendre conscience que les choses auquel nous tenons le plus peuvent nous être enlevé sans distinction. Ce temps maussade ne l’a mettait pas vraiment dans une humeur resplendissante loin de là, mais elle devait faire avec, sa leader finit par la sortir de sa rêverie pour reprendre l’entrainement. Elle rangea son téléphone duquel elle discutait avec Jae Hyuk. Encore peu de personne était au courant de leur relation, et cela ne dérangeait en rien Ha Nui, elle ne voyait pas l’utilité dans faire une actualité au sein de l’agence, il rentrerait ce soir de l’émission que les Haru devaient tourner aujourd’hui et ils se retrouveraient tout les deux. L’entraînement de la jeune White ne se déroula pas exactement comme prévue, elle ne compta plus au final le nombre de fois ou elle fit des erreurs, très gêné par la situation, elle ne savait plus où se mettre, ce n’était pas quelque chose qui lui arrivait très souvent, mais aujourd’hui elle n’était pas très bien, un mauvais pressentiment la rongeait depuis un moment. Elle réajusta ses cheveux qui la gênait en un chignon négligé, on gros pull sur le dos, elle n’avait pas le chaud, bien au contraire, le temps s’était rapidement rafraichie. A la voir dans cet état on aurait pu la croire malade, Hyo Jin s’inquiétait pour elle, cela se voyait dans ses yeux et Ha Nui se sentit mal d’inquiété sa leader comme ça. Toute la journée, elle essaya de se ressaisir pour ne plus inquiéter les autres. Au final, elle se tourna vers son premier amour, la danse. Mais même elle semblait l’avoir abandonné aujourd’hui, Honey était incapable de réaliser un enchainement correcte, et ceux, malgré sa détermination. Au bout d’une heure de danse acharnée elle finit par s’étaler sur le sol de la salle complètement essoufflé, elle tentait doucement de reprendre un rythme régulier, et lorsque qu’elle tourna la tête en direction de la porte, elle aperçut sa leader courir vers elle.

La suite est comme un rêve, comme si le temps s’était arrêté l’espace d’un instant pour repartir au ralentit. Honey distinguait mal la réalité et la rêverie, pourtant c’est une Hyo Jin qui s’empressa de la relever pour lui annoncer que les Haru avaient eu un accident de voiture. Ce fut comme un déclic et cette fois tout se mit à accélérer, Honey lâcha un crie à peine audible, ses yeux montrait sa frayeur, sa première pensée se tourna vers Jae Hyuk. Quand était-il de lui ? Est-ce qu’il allait bien ? Tant de questions se bousculaient dans sa tête, on l’entraina jusqu’à une qui les emmena en direction de l’Asia Medical Center. A mesure qu’ils approchaient, le cœur de la jeune femme subissait de nombreux ratés. Elle ne savait rien de l’état de santé des Haru et c’était ce qui la rongeait le plus, être un minimum au courant aurait été appréciable. Tout semblait être un rêve, que se soit le voyage, l’arrivée à l’hôpital ou même la déclaration du médecin. Quoique la dernière chose fut peut être la plus difficile à vivre. Apprendre que le Haru le plus touché était son amour et qu’il était actuellement entrain de « sommeiller » mais qu’on ne savait pas quand il se réveillera. Ha Nui ne réagit pas tout de suite à cette annonce, complètement figé ce fut un énorme choc, mille et une pensée inondait sa tête, elle ne savait plus, plus où elle était, qui elle était, complètement perdue ses jambes finirent par la lâcher elles aussi, la jeune White s’effondra le sol et enfin elle finit par pleurer toutes les larmes de son corps. Pourquoi ? Pourquoi la personne qu’elle aimait le plus au monde devait se retrouver dans cet état ? Elle pensait à une vie sans lui et cette pensée lui déchira le cœur, elle avait mal, son cœur sembla vouloir s’échapper lui aussi. Heureusement que Hyo Jin était là, sans elle, Ha Nui se demanait si elle aurait survécu à tout ça. Elle pleura longuement dans ses bras en pensant à Jae Hyuk, elle l’aimait tellement, rien ne semblait pouvoir les séparer et le fait que la mort décide de s’amuser un peu ne faisait que la tuer un peu plus. Elle resta là, des heures, incapable de bouger, elle ne voulait pas quitter l’hôpital, elle voulait rester ici, tout ce qu’elle voulait, c’était que tout cela ne soit qu’un rêve, et que Jay apparaisse en bonne santé pour la prendre dans ses bras, ses sanglots se faisait plus fort à cette simple pensée. Au final, elle déballa toute l’histoire à Jin, la pauvre était là essayant de la consoler sans bien comprendre, même si au fond elle s’en doutait un peu. Honey lui expliqua tout depuis le soir de son anniversaire où ils s’étaient embrassés, et que ses sentiments envers la méduse remontait à un moment maintenant, qu’ils étaient ensemble de puis presque 2 mois maintenant et qu’elle ne voulait en aucun cas le perdre.

Cette épreuve permit surtout à Ha Nui de s’affirmer un peu plus, et de briser sa carapace qui la rendait fragile. Lorsque les médecins lui annonçèrent qu’elle ne pourait pas voir Jae Hyuk. Honey voulait le voir et elle le verrait. Elle se sentit des ailes pousser dans son dos et une détermination qu’elle ne se connaissait pas jusque là, elle fit absolument tout pour le voir, expliquant de nouveau qu’ils sortaient ensemble et qu’elle estimait sa requête comme étant légitime, les White furent là pour approuver. Après plusieurs heures de débats acharnés ou la belle ne laissa entrevoir aucune faiblesse, les médecins finirent par lui accorder un droit de visite. La première fois, fut difficile pour elle, le voir dans cet état, c’était comme se prendre la réalité en pleine face. Jay était plutôt amoché mais le premier reflexe qu’elle eu fut de caresser ses cheveux, les médecins avait effectué un véritable crime sur sa chevelure. Une grimace se dessina sur son visage lorsqu’elle pensa à la réaction qu’aurait son amour en voyant les dégâts, mais peu importe la tête qu’il avait, pour elle, il était l’homme le plus merveilleux, et le plus attirant en ce monde. Pendant les 4 premiers jours, elle resta à son chevet, lui parlant de tout et de rien, ne cessant de caresser sa main pour lui faire ressentir sa présence et qu’il n’était pas seule. Quand enfin il se réveilla, Ha Nui ne pu retenir ses larmes et elle pleura longuement de joie, il était là devant elle à lui sourire, certes un sourire faible mais un sourire quand même. Elle lui avait caressé le visage et les cheveux de la manière la plus douce possible, lui promettant de prendre soin de lui, qu’elle ne le laissera pas et qu’elle l’aimait un peu plus à chaque seconde qui s’écoulait. Pendant tout le séjour de Jae Hyuk, la jeune femme vint le plus souvent possible, s’occupant de lui comme une véritable infirmière, l’idée de le perdre avait été tellement douloureuse, qu’elle avait du mal à se séparer de lui désormais. Les White tout comme les Haru furent au courant de leur couple, désormais, il n’avait plus à se cacher, et tout le monde savait qu’il était à elle, et elle à lui. Révélation qui surpris pas mal de personne, ce qui provoqua les rires de la White. Jay était un maknae très apprécier, mais aussi beaucoup dorloter, l’imaginer en couple semblait une drôle d’idée pour certains. Plus les jours passaient et plus Jae allait mieux, le voir reprendre des forces lui procurait un bien fou. L’accident lui avait au moins permis de prendre conscience que ses sentiments étaient bien plus fort que ce qu’elle pensait. Au moment de quitter l’hôpital, Ha Nui regarda une dernière fois la chambre, puis plongeant son regard dans les yeux de son amour, elle se mit sur la pointe des pieds pour déposer ses lèvres sur les siennes « Tout ça c’est terminé. Je t’aime Jae Hyuk »


code by shiya.



_________________


«Never forget that I love you more than my own life. »
(c) Myuu.BANG!
White ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

GoldStar | Idole

My little secrets
MessageSujet: Re: Welcome to Hell ▬ AllStar Members.   Sam 29 Sep - 7:17


Welcome to Hell. ~ AllStar Members


Je montais à peine dans la voiture qui me guiderait jusqu'à l'aéroport. Mon manager était la meilleure personne à exister dans ce bas monde aujourd'hui, je l'adorais. Il m'avait permis de quitter le pays pour me rendre jusqu'en Corée - ne serait-ce que pour voir comment Jae Hyuk se portait, même avec les préparatifs du goldstar tour. D'accord, j'imagine qu'il n'avait pas tellement eu le choix de me laisser partir ; après avoir pleuré toutes les larmes de mon corps et avoir fait à peu près deux crises, il s'est sans doute dit que c'était mieux ainsi et... ce n'était que pour une journée. Le soleil commençait à baigner la chine de cette douce chaleur qui pourtant ne m'apportait aucun réconfort en ce jour. Bien sûr, siwoo m'avait dit que tout allait pour le mieux et blablabla, mais Feng Li Hua est têtue et il lui faut voir de ses propres yeux pour constater les dégats. D'accord, j'en profiterais pour aller voir Min woo lorsque les heures de visites seraient terminés à l'hôpital - il me fallais constater son état à lui aussi. J'étais une poule mouillé et j'avais eu atrocement peur cette journée-là et ces deux bakas en verraient de toutes les couleurs. En arrivant à l'aéroport, je remerciai mon manager - qui avait tenu à m'accompagner comme si j'étais une gamine et je fonçai à travers la foule tel une fusée.

Le chemin en avion me sembla tellement long que je finis par perdre le compte des minutes que je perdais. Déjà, je pensais à mon retour en chine alors que je venais à peine d'attérir en Corée. Je n'avais pas fais beaucoup de bagages ; simplement mon sac de sport dans lequel j'avais fourré quelques bricolles utiles, des vêtements et une trousse de maquillage. Je descendis de l'avion en bousculant deux ou trois personnes au passage. Finalement, après une heure je sortis du bâtiment et un sourire apparut sur mes lèvres alors que je voyais un chauffeur qui portait mon nom. Décidément, je lui devais une fière chandelle à ce manager. Je me promis même d'être à l'heure à toutes les répétitions jusqu'à la fin de ma vie, juste pour ça. J'embarquai dans la voiture et je ne pris même pas la peine de m'arrêter à la bluestar avant, direction l'hôpital sans plus attendre. J'avais déjà trop attendu. Jamais je ne m'étais sentis aussi mal à l'aise d'entrer dans un hôpital. J'avais peur de retrouver ma peluche dans un sal état, même après une semaine passé à dans cet endroit de malheur. Je m'arrêtai à l'accueil en demandant « Excusez-moi. Je voudrais trouver Kang Jae Hyuk. Il est hospitalisé ici, mais je ne sais pas où et surtout, sur quel étage. » d'un volume assez bas - parce que ça faisait un moment de mon coréen et surtout que je parlais beaucoup trop rapidement. Tellement que je dus me répéter deux fois à la dame de l'entrer qui finalement m'indiqua l'étage et même le numéro de chambre de mon roudoudou. Mon sac de sport sur l'épaule, je grimpai les escaliers quatre par quatre - parce que c'était beaucoup plus rapide que d'attendre que l'ascenseur arrive. En arrivant sur l'étage, je détalai comme un lapin entre les infirmières et les différents patients pour me rendre jusqu'à la chambre de mon ami. Je ne m'étais pas rendu compte que je courais jusqu'à ce que - par manque de bol - je passe droit du numéro de la chambre. Je tentai de freiner et passa très près de me casser la figure, mais je me rattrapai sur le mur juste avant de revenir sur mes pas et de passer la tête par la porte. Je lâchai un long soupire de soulagement en voyant Jae Hyuk allongé dans son lit.

Très silencieusement, j'entrai dans la pièce et lâchai mon sac près du mur en approchant une chaise juste à côté de son lit. Ce que j'étais contente d'enfin pouvoir le voir. À force, j'étais peut-être devenue une plaie pour lui, mais moi, il m'avait inquieté, et moi, je l'aimais beaucoup ce toutou. J'attrapai ses mains dans les miennes, mais je n'eus pas de réaction de sa part. Assez brutalement, je quittai le confort - pas tellement confortable - de la chaise sur laquelle je m'étais assise pour me pencher vers lui. Il respirait, mais il n'ouvrait pas les yeux. Pas bon, pas bon, pas bon. Je le lachai et m'approchai de la porte où je trouvai finalement une infirmière qui me dit que c'était normal, qu'il ne prendrait pas de temps à se réveiller. Finalement soulagée, je retournai à son chevet et attendit que mon mignon coréen daigne ouvrir les yeux. « Bon matin, Jae Hyuk. » J'étais tellement heureuse que sur le coup, c'était la seule chose que j'avais réussis à articuler. Les larmes s'étaient finalement mêlés à des hoquettements d'épaules et des spasmes ; je m'étais contrôlé jusque-là, eh ben voilà que je n'y arrivais plus. Je pris quelques minutes pour me calmer, puis je commençai à parler de tout et de rien. Comme si nous n'étions pas dans un hôpital à ce moment-là, j'étais persuadé que c'était la meilleure chose à faire. En plein milieu d'un discution, j'attrapai Curara et lui volai en la plaquant contre mon cou - parce que je lui avais toujours volé sa peluche et que ça en devenait même une habitude. « Siwoo m'a donné de tes nouvelles, mais j'ai voulu voir de mes yeux ce qui se passait avec ma peluche et puis, tu m'as l'air bien. Enfin. Ç'aurait pu être tellement pire, Jae. J'ai vraiment eu peur, mais rétablis-toi, ok ? Oh. En parlant de rétablissement... » Je lui redonnai sa méduse en lui plaçant directement sous le bras et alla chercher mon sac. Je fouillai dedans et un sourire s'accrocha a mon visage. « J'ai trouvé le courage de demander à tous les membres de la goldstar de m'aider... Enfin, j'ai persuadé Zhou de persuader les membres avec moi et... voilà. » Je sortis un espèce de livre remplis de... bricolage divers de certains trainee, des mots de rétablissement, des dessins, des paroles de chansons. Tout et n'importe quoi, des photos, des montages. Je grimpai dans le lit de ma peluche et le poussai même pour me faire une place à ses côtés en le tirant à moitié dans mes bras tandis qu'il tournait les pages du livre. J'étais heureuse d'avoir réussit à faire ça en si peu de temps, chacun y avait mis sa part. Pour lui montrer que nous lui souhaitions tous un bon rétablissement - même s'ils ne venaient pas tous le voir. Nous discutâmes pendant de longues heures, puis le diner passa et j'étais toujours là à lui parler de tout et de rien - puis finalement j'osai prendre la parole sur Baby Bee et lui. Ça ne me dérangeait pas, mais je l'avertis que s'il lui faisait du mal, j'allais lui faire sa fête et... une coupe plus horrible que celle qu'il avait en ce moment - en blaguant, bien entendu, parce que peu importe la tête qu'il avait, ce coréen était toujours mignon. Puis, en parlant, je finis par remarquer que ce Jae Hyuk était différent de celui avant l'accident. Peut-être serait-il moins réservé ? Parce qu'on a qu'une seule vie et qu'il faut la vivre. Je l'espérais en tout cas. Je ne cessai finalement de l'écouter parler de tout et de rien, des visites qu'il avait recu. J'eus même peur de l'épuiser à quelques reprises, mais il ne sembla pas si mal s'en sortir, alors je le laissa aller dans des explications à n'en plus finir. Puis, je souriais et discutait avec lui - qui me semblait plus en forme que ce que j'avais imaginé. Moi et mon imagination légendaire.

Finalement, la journée se continua comme ça jusqu'à ce que je vois Alexandre entrer dans la pièce pour venir voir son cousin. Réunion de famille. J'embrassai le maknae sur la joue et le laissai à son cousin avant de remonter dans la voiture en direction de la bluestar. Je pris soin de mon amoureux - enfin, je vis qu'il était okay et ça me suffisait amplement.

J'y retournai le lendemain simplement parce que j'avais envie de lui reparler encore un peu avant de repartir direction chine. J'avais passé une belle journée la veille, une belle nuit. Ils allaient tous les deux bien et moi aussi. Je quittai finalement la corée avec le coeur plus léger et pleine de joie pour affronter le goldstar tour qui approchait beaucoup trop rapidement. Je croisais les doigts maintenant pour qu'il n'arrive plus rien dans ce genre-là. Oui, j'avais faillis mourir de peur, mais Jae Hyuk allait bien et c'était ça le principal.

_________________

MandarinCoréenJaponais.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité



My little secrets
MessageSujet: Re: Welcome to Hell ▬ AllStar Members.   Lun 15 Oct - 23:24

Après l'accident des Haru, tu avais eu beaucoup à faire. Le Goldstar Tour prenait beaucoup de ton temps, après tout, tu as beaucoup à veiller. Toutefois, même si tu prends des nouvelles régulièrement des membres auprès de Si Woo tu veux voir de toi-même l'état de la situation. D'autant plus que tu aimerais payer une petite visite à l'hôpital à Jae Hyuk. Celui-ci s'en était tiré quand même plutôt amoché. Il avait tout de même eu de la chance, ça aurait pu être beaucoup pire. Les premières semaines de son hospitalisation, tu as décidé de ne pas te déplacer, tu veux attendre qu'il soit plus rétabli, c'est encore le temps pour ses proches de le visiter. Tu apprécies ce garçon, vous faites partie d'All Star Family tous les deux et c'est là que vous vous fréquentez le plus. On peut dire que vous vous entendez quand même bien, parce que tu as cru remarquer qu'il reste un peu timide et tu n'es pas le genre à obliger les gens introverti à ne pas l'être en fait. Enfin, tu as attendu la troisième semaine pour prendre un journée de congé pour aller en Corée du Sud, juste pour lui rendre visite. Un peu plus tôt, tu as aidé Li Hua – qui y est allé avant toi, étant plus proche du jeune homme – à faire un carnet de souhaits de bon rétablissement à l'intention du blessé. Tous les membres de la branche y a participé à sa manière. Tu aurais aimé être avec Li Hua pour le lui remettre, mais il a fallu que tu restes à l'agence pour t'occuper d'autres détails. Finalement, le temps est venu d'aller payer ta visite. Malheureusement, tu n'as droit qu'à une seule journée au bout de laquelle tu devras retourner en Chine. Tu t'es levé plutôt tôt pour prendre un avion de bon matin et pouvoir être à l'hôpital un peu après dîner. Comme ça, il y avait plus de chances que Jae Hyuk soit éveillé.
Le voyage s'est déroulé sans incidents et une fois en Corée, tu vas acheter une boîte de chocolats parce que tu ne peux décidément pas arrivé les mains vide. Tu achètes aussi une carte de bons rétablissements que tu signes. Tu lui en aurais bien rédigé une, mais tu ne parles bien Coréen et tu te sentirais mal de l'écrire en Mandarin, même si tu sais qu'il peut le lire et le parler.

Contrairement à bien des gens, les hôpitaux ne t'angoissent pas vraiment. Aussi surprenant cela soit-il, tu fais des études en médecines parallèlement à tes activités de groupe. C'est un peu fou en fait, d'autant plus que tu es débordé par toutes tes tâches, mais bon, tu réussis à t'en sortir, miraculeusement. Toutefois, il serait surprenant que tu réussisses à obtenir ton diplôme un jour, mais bon. Tu ne comptes pas tellement faire une carrière médicale au final. Tu devrais sûrement abandonner, mais bon, ça te ferait bizarre. Enfin, avec ce genre d'études, c'est difficile de se sentir mal à l'aise dans un hôpital. Ou plutôt, c'est préférable que ce ne soit pas le cas. Finalement, tu es devant la porte, tu as réussi à éviter les fans qui essaie d'avoir des nouvelles de Jae Hyuk et tu entres dans l'endroit qui sent le désinfectant. Tu te diriges au comptoir d'informations à l'accueil et demandes où se trouve la chambre de Kang Jae Hyuk, information qu'on ne te laisse savoir après avoir bien vérifié que tu n'étais pas quelqu'un qui tentait de s'infiltrer sournoisement.

Finalement, tu te retrouves dans la chambre de l'idole. Tu as appris qu'il était plutôt bien rétabli, d'ailleurs, il doit quitter l'hôpital dans deux jours, ce dont tu es bien content. Pour lui. Ça ne doit pas être très joyeux de passer trois semaines à l'hôpital en tant que patient. Tu te doutes bien qu'il a hâte de se retrouver dans ses affaires. « Annyeonghaseyo Jae Hyuk! » Tu t'inclines poliment avant de t'approcher et de lui tendre ta boîtes de chocolats. « Je me suis dit qu'il y aurait déjà pas mal de fleurs, alors j'ai opté pour autre chose, j'espère que tu en manges... » En fait, tu as choisi ça, mais tu ne sais même pas s'il aime ça. Bah au pire, il pourra les donner à quelqu'un d'autre ou quelque chose. C'est l'intention qui compte. Tu t'assoies sur la chaise destinée aux visiteurs. Tu ne sais pas vraiment quoi dire, tu connais déjà tous les détails, mais tu n'oses pas vraiment en parler non plus, parce que tu ne connais pas assez l'idole pour savoir comment il se sent par rapport à tout cela. Ça dépend d'une personne à l'autre. « Hum j'espère que le montage de notre branche t'as fait plaisir, tout le monde y a mit du sien. » Tu souris de ce sourire paternel qui est le tien.

Pendant le reste de la visite, tu discutes de diverses choses, mais la plupart du temps tu restes silencieux. Heureusement, d'autres personnes sont venues lui rendre visite alors la conversation a pu mieux se développer. Puis, finalement, tu dois partir, tu dois attraper ton avion. Tu souhaites un prompt rétablissement à Jae Hyuk et tu lui promets de lui envoyer une copie du DVD de la tournée comme tu as cru comprendre qu'il aurait aimé assister à l'une des représentations. Dans l'avion, tu songes que tu as été peut-être un peu froid, mais tu ne savais pas vraiment où te mettre. Au moins, tu t'es déplacé pour faire la visite. Il faut avouer aussi que tu es assez rassuré quand à l'état du jeune homme.
Revenir en haut Aller en bas

BlueStar | Idole

My little secrets
MessageSujet: Re: Welcome to Hell ▬ AllStar Members.   Mer 2 Jan - 19:15

    Une goutte. Deux gouttes. Trois gouttes puis, un déluge. Sept heures du matin. Le ciel s'était mis à se déchirer les yeux et roulait dans la ville une profusion de cascades se mêlant aux klaxons matinaux et à l'éternel couleur sombre rougeâtre et douceâtre de l'aurore. Une vrai apocalypse singulière et glaciale. Soufflant doucereusement dans son écharpe, Joshua se réchauffa les mains en les frottant l'une contre l'autre. Recroquevillé sous un maigre abri, le jeune homme se roula un peu plus en boule. S'il sortait, il se ferait agresser par la morsure de l'eau si froide que son effet aurait pu être celui d'un acide. En revanche, s'il restait, l'air moisi et acre des plantes auraient tôt fait de rendre le lieu irrespirable. Sa sueur collant à sa peau, Joshua se releva péniblement et ouvrit légèrement la porte afin de laisser l'air passer ; tant pis pour les plantes. Il ferma ses yeux fatigués avant de soupirer ; il lui faudrait un peu plus de temps avant de se remontrer.

    Cette fois-ci, ses rêves furent envahis de souvenirs cauchemardesques. Joshua se revoyait assis devant Ha Na, lui annonçant indirectement ses sentiments puis au Laser Game avec son père adoptif, la dernière fois ou il l'avait vu.. Sa rencontre avec des autres gens. Il se leva, ruisselant d'une sueur autre que celle de la chaleur, il était terrorisé. Le monde avait fini de tourner très vite pour lui, depuis qu'on lui avait annoncé certaines choses qui s'est passer dans son pays natal. Maintenant, un soleil prestigieux éclairait la ville, même si quelques traces du caprice des dieux étaient encore présentes. D'un bond, Joshua se leva, pas question de traîner encore un peu ici. D'ici peu,quelqu'un viendra et il ne sera pas beau à voir.

    Se levant avec peine, Joshua agrippa le tuyau et se lavait entièrement malgré l'humidité tropicale régnante. Il enfila des vêtements propres, un beau débardeur noir ainsi qu'un bas de jogging pour bien se mouvoir puis s'extirpa des locaux en toute discrétion. Et le voilà, il partait pour une belle journée d'exploration à la recherche de l'hôpital ou était Jae Hyuk. Joshua prit son élan sur les herbes frivoles et sèches du toit puis courut et se jeta enfin dans un geste élégant contre le toit d'un autre bâtiment. Cette sensation de voler et d’être libre était époustouflante. Il effleurait le nez et se déversait continuellement dans la colonne vertébrale avant de provoquer le frisson le plus jouissif du monde. Joshuavivait cette liberté, elle se sentait bien.

    Alors qu'elle enchaînait ses sauts et ses figures, le jeune homme s'amusa à passer d'arbre en arbre avant de fixer la fenêtre devant lui. Pouvait-il la briser ? Le jeune homme l'ignorait. A sa gauche, au loin, il devinait les contours d'un Hôpital.. Tiens ? N'étais-ce pas celui ou était Jae Hyuk ? Oui ! C'était lui ! Celui de la ville ! Brusquement excitée, Joshua descendit des arbres et parti en direction de l'hôpital. Sauf qu'il trébucha car le sol glissait.

    La notion du temps lui échappa mais il se souvint des hommes en blouse qui le portait en rigolant. Se moquaient-ils ? Une fois en état, il leur ferait payer. Tout dans sa vision était floue. Les bruits étaient indistincts. Il se releva et il parti vers la chambre de Jae Hyuk. Il ouvrit la porte et entra en refermant la porte derrière lui.

    « Annyeonghaseyo Jae! »

    Doucement, il parti s'assoir sur la chaise qui était en face du lit de Jae Hyuk. La pluie était reparti de plus belle. Joshua le regarda assez bizarrement, il souriait joyeusement il tendit un cadeau pour le jeune homme. Quand il releva la tête il vit par la fenêtre les nuages bien gris il y aurait surement un orage.

    « Tiens c'est un petit cadeau. J'espère que tu vas mieux en tout cas ! »

_________________

    don't listen to a word i say
    THE SCREAMS ALL SOUND THE SAME

    .ReedNight
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



My little secrets
MessageSujet: Re: Welcome to Hell ▬ AllStar Members.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Welcome to Hell ▬ AllStar Members.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

+

 Sujets similaires

-
» Members of Congress want humanitarian aid sent to Haiti
» Welcome in Hell... [Ali & Ysi ]
» 05. What the hell are you waiting for.
» Welcome Hell
» Drag Me To Hell

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Behind Closed Doors :: South Korea - Seoul :: Songpa :: Asan Medical Center-