Behind Closed Doors

Partagez | 
 

 « Mettons cartes sur table » ft. Kim Jee Hyun, Seo Han Kyung, Chiba Makoto

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

BlueStar | Modo & Idole

My little secrets
MessageSujet: « Mettons cartes sur table » ft. Kim Jee Hyun, Seo Han Kyung, Chiba Makoto   Mer 3 Oct - 21:19



Mettons cartes sur tables



Young Im, Han Kyung, Jee Hyun & Makoto


17 Septembre 2012


E
lle attendait, seule sur son banc en chantonnant des chansons récentes. Elle y était enfin. Toute la journée elle s'était sentie anxieuse, stressée, incertaine. Young Im, qui n'avait pas réellement l'habitude d'être dans cet état, n'avait pas cessé de se traiter d'idiote et de faible. Non, elle ne se préoccupait pas de la prochaine performance du groupe, elle ne se torturait pas l'esprit pour savoir comment elle allait s'habiller pour se montrer devant un large public non. Tout ce qui l'inquiétait était son rendez vous de fin d'après midi. Ce n'était pas ses fans qu'elle voyait aujourd'hui, bien qu'elle aurait peut-être préféré - plus familiarisée à ce genre de rencontre, mais Han Kyung. Depuis qu'elle était revenue de son séjour chez sa grand mère et qu'elle l'avait vu sur le toit de l'agence, totalement perdu, ils n'avaient pu se revoir. L'un était sur un plateau télé tandis que l'autre s'entraîner avec son groupe ou vise versa, ce genre de choses qui les empêcher d'avoir du temps pour eux.
Mais aujourd'hui était le bon jour. Tous deux libérés en fin de journée, ils en avaient profité pour se prévoir une petite sortie secrète. Et c'était bien là le problème. La BLAZing savait que ce rendez-vous n'allait pas être banal, que rien ne sera plus comme avant après et qu'il y aurait aussi beaucoup de conséquences, mais elle voulait que ça se produise. Elle était on ne peut plus sûre de ses sentiments et de ce qu'elle désirait tant depuis des mois déjà. Cette fois, rien ne l'a bloquerait dans son envie. Elle le voulait auprès d'elle, elle l'aurait. C'était comme une évidence, et ils ne pouvaient plus passer à côté. Rien qu'à ne penser à cette idée, la belle brune avait souri toute la journée malgré son anxiété. Comment allait-elle le lui dire ? Lui montrer ? Bien que leurs retrouvailles datant d'il y a quelques jours avaient été très chaleureux – voire un peu plus qu'à la normale – elle ne pouvait s'empêcher d'imaginer que peut-être, rien ne se passerait comme elle le voulait. Peut-être allait-il la repousser, la disputer, ou lui sortir le fatal « Restons amis, c'est mieux. » après qu'elle ait essayé de l'embrasser ou suite à la déclaration qu'elle lui aurait fait.
Alors, afin d'arrêter toutes mauvaises pensées, elle s'était levée aux aurores, était allée courir une bonne heure, était allée s'entraîner en salle de danse sur leur prochaine chanson qui allait sortir dans moins d'un mois et avait été manger un bout avec Hyo Jin à qui elle avait communiqué ses craintes. Mais son amie avait tenté de la rassurer du mieux qu'elle pouvait, et Young Im avait apprécié sa compagnie et son soutient. Puis elle s'était à nouveau exercer sur la chorégraphie de Diva qu'elle et les filles préparaient mais accompagnée de Sung Hee cette fois-ci. Elles avaient beaucoup ri tout en dansant et chantant, ce qui avait fait oublier à la plus âgée ce qui l'agitait intérieurement. L'après midi passa rapidement en si bon accompagnement mais l'heure qu'elle nommait de fatidique arrivait à grands pas. Sans attendre, elle avait quitté rapidement son amie et était revenue au dortoir où Sa Rang flemmardait devant des émissions amusantes tout en mangeant des cookies que Jade avait fait la veille. Cette image avait fait sourire la plus jeune et elle avait fini par embrasser sa partenaire de façon assez brusque sur la joue en la prenant par surprise. La réaction de la jeune femme suite à ce baiser furtif avait fait éclaté de rire la responsable de cet agitation avant qu'elle ne parte vite sous la douche couverte de sueur.
C'était sous l'eau chaude que la danseuse pensa à autre chose que son rencard avec le Haru : Jee Hyun. Elle ne l'avait pas vu de la journée et elle n'était pas au dortoir à cet instant non plus. L'image de sa meilleure amie en tête, Young Im eut envie de pleurer tant la situation qu'elles partageaient était malsaine, décevante. Mais aucune goutte ne coula. Elle avait déjà trop pleurer pour cette histoire, et elle devait être en forme pour cette fin d'après midi. Donc elle sortit de la douche avec entrain, se prépara et mit du temps à choisir ses vêtements. Au final, elle avait opté pour quelque chose d'assez simple mais pas trop négligé : un t-shirt ample blanc rentré dans une jupe droite aux motifs fleuris avec des feuilles de nénuphars dessus. Puis elle avait mis plusieurs choses utiles tels que son porte feuille, son portable, ses clés de dortoir, dans un grand sac noir qu'elle maria avec ses chaussures à talons noires elles aussi. Elle s'était attachée les cheveux en un chignon humble avant de poser sur son nez des lunettes de soleil noire au cas où on la reconnaîtrait en ce début de soirée et avait pris une veste adéquate pour la petite brise dehors. Il ne fallait pas qu'ils soient vu, c'était pour cette raison qu'ils avaient choisi un lieu presque désert qu'était le Mont Namsan qui était un endroit tranquille.
Elle avait pris un taxi en se faisant discrètement et une fois arrivée là bas, elle avait espérer que personne ne l'avait reconnu et suivit. Ce fut une fois au sommet du Mont qu'elle avait constaté qu'elle était seule, que son compagnon n'était toujours pas arrivé. Elle avait regardé l'heure : il était en retard. Elle avait eu un petit sourire et avait décidé de lui envoyer un petit sms pour qu'il se dépêche :

Citation :
A : Musclor ♥
« Alors monsieur, on se fait désirer ? Je t'attends au sommet du Mont Namsan, comme on avait dit. A tout à l'heure :) (mais ne traîne pas trop quand même, il va bientôt faire nuit et j'aime pas le noir ! ahah) »

Elle s'était alors installée sur le banc et avait admiré la ville. Elle avait l'impression d'être sur le toit de la Bluestar mais avec un point de vue beaucoup plus général, peut-être même beaucoup plus beau. Le soleil commençait sa descente et on pouvait voir qu'il se cachait d'ores et déjà derrière les immenses buildings de Séoul. Cette horizon eut le don de faire à nouveau sourire la BLAZing qui appréciait le calme et la beauté de ce moment tout en fredonnant leur prochain single.

Le stresse avait disparu et elle avait l'impression que rien ne pourrait casser sa bonne humeur. Mais ça, c'est ce qu'elle croyait.

_________________

D'après Wikipédia, le bonheur c'est ça : Le bonheur est un état durable de plénitude et de satisfaction, état agréable et équilibré de l'esprit et du corps, d'où la souffrance, l'inquiétude et le trouble sont absents.D'après moi, le bonheur c'est toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

BlueStar | Idole

My little secrets
MessageSujet: Re: « Mettons cartes sur table » ft. Kim Jee Hyun, Seo Han Kyung, Chiba Makoto   Lun 8 Oct - 19:51

Han Kyung n'était jamais en retard. Ce n'était pas du tout son genre. Mais, ça lui était arrivé deux ou trois fois, d'arriver quelques minutes après l'heure de rendez-vous. Et la plupart du temps, ce n'était même pas sa faute : le trafic bondé aux heures de pointe, des activités qui finissaient plus tard que prévues, une autre qui se programmait plus tôt qu'à l'accoutumée. Bref, rien de grave, jamais de grands retards.

Mais cette fois, alors qu'il s'était juré qu'il serait là bien avant l'heure indiquée, alors que c'était le jour qu'il attendait sûrement avec le plus d'impatience, celui où il avait finalement un peu de temps pour lui, celui où il pouvait faire comme si sa vie d'idole n'était qu'un rêve ; ce jour-là, il était en retard. Le jour de son rendez-vous avec une certaine demoiselle, belle, grande, avec de longs cheveux bruns, des yeux magnifiques et un sourire enchanteur. Et elle était devenue depuis un petit bout de temps maintenant, celle qui occupait ses pensées dès qu'il n'était pas concentré sur les répétitions, celle qui en un sourire lui faisait oublier le monde autour, celle qui faisait battre son cœur comme un tambour qui n'arrivait plus à suivre le rythme de la musique, celle qui l'aimait.

Alors, aujourd'hui, il allait la revoir. La dernière fois, c'était il y a à peine deux jours. Seulement 48 heures. Qui lui avait paru bien longue. Quand on savait qu'ils ne s'étaient pas parlé depuis ce fameux jour, qu'ils ne s'étaient croisés que furtivement dans les coulisses du concert, que quand leurs regards se croisaient, ils avaient eu cette sale manie de tourner la tête. Han Kyung s'était senti tellement lâche à ce moment-là. Il aurait voulu avancer vers elle, pouvoir lui parler comme ils le faisaient avant mais tout cela lui était impossible. Chaque fois qu'il y avait pensé, chaque fois qu'il avait essayé de prendre son courage à deux mains pour l'approcher, ce qui lui restait dans la poitrine, les pauvres débris de son cœur en morceaux lui rappelaient qu'il n'en avait pas tout simplement le droit.

Mais tout ça, c'était du passé. Certes, ce ne serait pas quelque chose qu'il oublierait facilement. Qui le pourrait ? Cela resterait gravé à l'intérieur de lui mais tout ce qui comptait maintenant, ce qui avait une véritable importance comparée à tout ce qui s'était passé, c'était que désormais, ils étaient ensembles. Rien que tous les deux. Young Im et Han Kyung. Han Kyung et Young Im. C'était tout aussi simple. Enfin, maintenant ça l'était. Bien qu'ils leur restaient encore un long chemin à faire, pour le moment, c'était bien comme cela.

Alors bien sûr, le jour où il allait enfin avoir un peu de temps pour Young Im et lui, il fallait qu'il soit en retard. Et cette fois-ci, c'était bel et bien sa faute. Pas la faute des routes qui étaient bondées de monde, ni celle d'une activité qui aurait tardé. Non, juste la sienne. Ayant la journée de libre, il avait profité de son lit le matin un peu plus longtemps que prévu. Il avait lézardé comme ça ne lui était jamais pas arrivé depuis un long moment. En début d'après-midi, il était allé rendre visite à Jae Hyuk, leur maknae, encore à l'hôpital. Il allait de mieux en mieux et pour Han Kyung, c'était un peu plus de baume au cœur. Comme à son habitude, il n'était pas resté longtemps car d'autres personnes arrivaient derrière lui. Puis il était rentré directement à leur appartement. Ses chaussures enlevées, sa veste retirée, il était allé s'affaler sur son lit, ayant encore du temps devant lui avant qu'il ne se rende au lieu de rendez-vous. Ils s'étaient tous deux mis d'accord sur le mont Namsan. Et à l'heure où ils se retrouvaient, il n'y aurait pratiquement personne. Du moins, qui serait à même de les reconnaître.

Il avait donc papillonné le reste de la journée, à se demander comment leur premier véritable rendez-vous en tant que couple se déroulerait. Il n'avait qu'une crainte, qu'après tout cela, tout s'arrête brusquement. Il a vite chassé ces idées noires de sa tête pour vite se concentrer sur quelque chose de plus agréables mais là encore, il se demandait s'il n'allait pas se transformer en parfait idiot, maladroit comme jamais, n'arrivant pas à aligner ne serait-ce que deux phrases complètes, à s'emmêler les pinceaux et à trébucher sur le premier caillou qui se trouverait sur son chemin. Il sentait la nervosité et l'anxiété grimper peu à peu dans ses veines. Et si jamais il se mettait à marcher côte à côte, devrait-il lui prendre la main ? Lui dire que... qu'il... non, c'était peut-être encore tôt et il ne savait si ces mots arriveraient à sortir correctement.

Les heures passaient, les minutes défilaient et le jeune coréen ne s'en rendait même pas compte. Il était perdu dans son monde, entremêlé dans toutes ses pensées, noyé dans les mêmes questions qui revenaient sans cesse le tourmenter. Sa petite bulle a fini par éclater, le ramenant à la réalité. Son premier réflexe fut de se précipiter sur son téléphone pour vérifier l'heure. Il eut un rire jaune en s'apercevant qu'il avait rendez-vous dans moins de... trente minutes.

Il se releva de son lit assez précipitamment, manquant de se prendre le coin de sa table de chevet dans le genou. Il se dirigea vers le dressing, fouillant à la va-vite une tenue qui pourrait convenir, qui ne fasse ni trop habillé, ni trop « je viens juste de sortir de mon lit ». Finalement, il opta pour une tenue passe partout. Maintenant qu'il avait choisi sa tenue, il courut sous la douche.

Propre et habillé, il ne lui restait plus qu'à prendre le taxi et arrivé là-bas en seulement... une dizaine de minutes. Oui, il était mal barré ! Il attrapa son téléphone et son porte feuille qu'il glissa dans la poche arrière de son pantalon. Une fois sorti de l'immeuble, il héla un taxi qui s'arrêta aussitôt. Honnêtement, au point où il en était, il se fichait d'être reconnu ou non mais le chauffeur ne semblait pas tant alerté que cela. Il lui indiqua sa destination et s'installa dans l'habitacle.

Comme tout à l'heure, la nervosité vint lui tenir compagnie. Mais il s'en serait bien passé. Ses doigts tapaient dans un rythme effréné sur sa jambe et ses dents s'étaient mises à torturer sa pauvre lèvre inférieure. En fait, ça n'avait rien à voir avec tout à l'heure. Là, c'était pire. À un point qu'il n'imaginait pas possible. Le chauffeur avait dû le remarquer dans le rétroviseur intérieur de sa voiture puisqu'il entama la conversation avec le jeune homme : 
« Nerveux petit ? »
Lui demanda-t-il le sourire aux lèvres.
« Ça se voit tant que cela ?»
Lui répondit-il.
« On a un rendez galant ? »
Han Kyung rit instant avant de lui répondre.
« Oui, c'est ça. Le premier rendez-vous, si on veut.
« T'inquiète donc pas fiston, je suis sur que tout se passera très bien. Même si tu arrives en retard!
« J'espère que vous dites vrai, Monsieur.
 »

Étrangement, sa petite discussion avec le chauffeur l'avait détendu. Et il arriva bien plus vite qu'il ne l'aurait cru. Il était bien évidemment en retard, mais autant qu'il le pensait. Il paya sa course et remercia le chauffeur avant de fermer la porte et de se mettre à courir. Il approchait à grands pas, gravissant les marches deux par deux. Il atteignit enfin le somment et se mit à chercher du regard la jeune femme qui l'attendait. Au moment où il la trouva, assise sur un banc à quelques mètres de lui, son téléphone sonna :

Citation :
De : ♥
« Alors monsieur, on se fait désirer ? Je t'attends au sommet du Mont Namsan, comme on avait dit. A tout à l'heure :) (mais ne traîne pas trop quand même, il va bientôt faire nuit et j'aime pas le noir ! ahah) »

Comme il s'y attendait, il s'agissait de Young Im, lui rappelant effectivement qu'il était en retard. De peu mais quand même. Un grand sourire se dessina sur ses lèvres et lui qui avait prévu d'arriver tranquillement, se dit que faire peur à sa petite amie serait plus amusant.

Il examina le chemin autour de lui et avança prudemment, presque sur la pointe des pieds comme un loup qui observe sa proie de loin. Il se rapprochait de plus en plus mais la jeune coréenne ne semblait toujours pas remarquer que l'homme avec lequel elle avait rendez-vous, se trouvait juste derrière elle. À seulement quelques centimètres d'elle.

Puis tout d'un coup, il lui encercla ses épaules de ses bras en criant « Bouh! », comme un gamin de cinq ans voulant faire peur à son amoureuse.

_________________

It's Always Been You ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

« Mettons cartes sur table » ft. Kim Jee Hyun, Seo Han Kyung, Chiba Makoto

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

+

 Sujets similaires

-
» "Cartes sur table", nouveau magasin de jeu de société sur Auxerre
» ME | Cartes sur table | 3 avril 125 | Saül
» les debut de ma table de jeu .
» Projet table de jeu
» Les bonnes manières de table

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Behind Closed Doors :: South Korea - Seoul :: Jung :: Mont Namsan-