Behind Closed Doors

Partagez | 
 

 We dream high, we can fly high ♔ Indies Korea

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Indies Korea

My little secrets
MessageSujet: We dream high, we can fly high ♔ Indies Korea   Ven 5 Oct - 21:05




❝We dream high, we can fly high❞

Indies Korea
2012. Nous étions en 2012. Une année des plus importantes plusieurs trainees seniors. En effet, c'était en 2012 que le projet de l'ASE s'était mis en place : créer de nouveaux groupes, en l'occurrence, les groupes Indies. C'est pour cette raison que l'agence avait prit la possession de plusieurs salles de concert dans la capitale de chacun des pays, Corée, Chine et Japon. Les groupes Indies n'étaient en réalité pas de véritables groupes mais des groupes en devenir. Des groupes voués à devenir un jour des performers. En attendant, ils sortiraient de nombreux singles jusqu'à se construire une fanbase solide. Certes, niveau popularité, les performers n'égaleraient pas les idoles du fait qu'ils apparaissaient moins à la télévision mais ceux-ci étaient plus portés sur la musique et bien entendu, la performance. Bref, il y avait des plus et des moins dans le fait d'être indie mais pour les trainees senior, c'était une vraie chance de débuter, et de surcroît, dans un nouveau groupe. A l'avenir, ils auraient du boulot pour se faire reconnaître du public mais n'était-ce pas ce qu'ils avaient toujours voulu faire ? Dans ces groupes pas si ordinaires, pas de visual. La musique est leur point fort et même la place de leader n'est qu'un titre et non pas une position. On n'est plus seulement leader, on est leader mais surtout, notre position, c'est-à-dire chanteur, rappeur ou danseur, plus leader. Et on s'entraîne plus que les idoles, bien que moins que les trainees, ayant plus de temps. On perfectionne nos talents musicaux et on performe une fois par semaine. Une superbe expérience et un contact avec le public. C'est un nouvelle génération qui se crée au sein de l'ASE, une génération à part. Les Indies, c'est peut-être ce vent de fraîcheur qu'il manquait encore à cette agence de renom, déjà assez complète. Et c'est une véritable opportunité pour les choisis, qui leur sont tellement reconnaissant.

C'est le cas de Ha Na, Song Ha Na. Trainee depuis onze années, presque douze, on lui proposera d'en devenir une durant l'été précédent. C'était avec joie qu'elle avait accepté, car après tout, comment refuser ? Bien sûr, il n'y avait pas qu'elle car en tout, dix groupes Indies s'étaient formés dans toute la AllStar Entertainment. En Corée, six étaient en activité. Dont le groupe de l'ancienne trainee. Un groupe unique, qu'on ne pouvait comparer à aucun autre de l'agence. Origin-All, dit OA. Chansons aux tendances pop, énergie débordante et surtout une originalité qui les caractérisait. Voilà ce qu'était le concept. La jeune fille occupait la position de leader, leader rap mais aussi main dancer et main singer, les trois étant ses spécialités. Durant ces onze ans, elle avait travaillé dur. Elle n'avait jamais abandonné et avait toujours persévéré, redoublé d'efforts. Elle avait ça dans le sang. Depuis ses cinq ans, et même peut-être avant, elle était certaine de la vocation qu'elle allait faire. C'était plus qu'une passion. Elle était fière du chemin qu'elle avait parcouru, si fière. Elle s'était dit que les autres Indies devaient l'être tout autant qu'elle alors elle avait décidé de tous les inviter à fêter ça.

Ha Na était loin de tous les connaitre, toutefois, elle avait réussi à tous les contacter et à leur soumettre une invitation. Au moins, c'était déjà ça de fait. Quoique... Et s'il la prenait pour une folle ? Après tout, c'est pas tout les jours que vous recevez un mot ou un sms vous disant que pour fêter vos débuts d'indies, quelqu'un a préparé une fête. Non, ce n'est pas commun... Mais c'est dans la nature de la coréenne, si spontanée. Elle était peut-être super bosseuse quand il s'agissait d'entrainement, elle savait aussi beaucoup s'amuser. C'est ainsi qu'elle leur donna rendez-vous dans une boîte de nuit select de Gangnam. La nouvelle Indie n'avait pas du tout l'habitude d'aller dans ce quartier, à vrai dire, elle n'y allait presque jamais. Néanmoins, ceci était une occasion particulièrement spéciale et puis Shin Woo lui avait eu la salle VIP gratuitement, apparemment, il connaissait le patron. Habituellement, Ha Na n'aimait pas qu'il lui obtienne des choses grâce à son statut et à sa classe sociale mais... Là, elle avait craqué. Elle voulait passait une soirée inoubliable. Six d'entre eux avaient répondu à l'appel. Min Hyun n'avait malheureusement pas pu se libérer, même pour elle, à contre-coeur.

La leader des OA connaissait déjà de par ses années de trainee, deux d'entre eux. Déjà, il avait Kang Alexandre, le petit blond des Summer Heat. Il y a longtemps, elle avait entendu parlé de lui et de ses prouesses en mannequinat, qui s'avérait être sa faiblesse à elle. Par la suite, il était devenu son professeur particulier en cette même matière et ils finirent pas devenir amis lors d'un rendez-vous hasardeux où il lui fit découvrir le marché de Namdaemun. Et puis il y avait Na Yoon. Na Yoon, c'est une de ses camarades de classe qu'elle n'aurait peut-être jamais remarqué, autrement que par l'agence, si une punition ne les avait pas rapproché. Une rencontre qui ne s'est pas passée dans les meilleures conditions mais qui à présent, s'est transformé en amitié. Et en rivalité amicale. En effet, Les deux jeunes filles ont les deux mêmes premières spécialités, soit le rap et la danse, et ont toujours essayé de surpasser l'autre sans pour autant vouloir l'écraser, du moins, du côté d'Ha Na. Aujourd'hui encore, elles étaient toutes deux les leaders des deux groupes Indies K, Origin-All et UltraViolet. En parlant du second groupe, la coréenne aurait pu aussi très bien en faire parti. Bien que cela n'avait rien à voir avec elle, elle aurait pu parfaitement endossé le rôle de bad girl charismatique. Seulement, elle avait été aussi approché pour être leader, de l'autre groupe, totalement frais et nouveau. Qui se trouvait être les Origin-All. Ce côté original justement, et flexible l'avait alors tout de suite attiré. Elle aimait pouvoir proclamer être la leader du groupe le plus unique de toute l'ASE et espérait le mener au plus loin.

Quant aux garçons restantx, elle avait vaguement entendu parler d'eux pour leurs talents et ne savait que leurs noms. Cependant, cette soirée allait être un excellent moyen de faire connaissance ! Après tout, ils avaient tous partagé les mêmes expériences, les mêmes peines, les même joies. Jusqu'à cette été, ils étaient tous des trainees voués au même rêve : celui de débuter et de faire enfin ce qui leur plaisait. Cette soirée marquait aussi un peu le calme avant la tempête. Plus tard, la compétition fera rage pour devenir le premier groupe à devenir performer. Ils se disputeront les fans, le top des charts et les ventes de disques. Chacun travaillera dur pour surpasser les autres. Devenir le meilleur groupe, le plus populaire. Au fond, tous ont cette envie, devenir reconnu pour leurs talents. Mais ce soir, pas de compétition, pas de rivalité. Ha Na avait organisé cette soirée pour décompresser, se détendre et fêter le début de la concrétisation de leurs rêves. Les Indies, c'est un peu comme une famille, ils se comprennent. Chacun passera tout son temps avec son groupe à s'entraîner, à manger, à dormir... à vivre ensemble. Ainsi, ils seront très unis. Car les Indies, ce sont des talents prêts à être exploités, des étoiles prêtes à briller. Le milieu du divertissement n'a qu'à bien se tenir, car ces jeunes talents vont les impressionner.

Spoiler:
 

_________________

song ha na
« i keep smiling because of you but... why should i choose ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Modo | Indies Korea

My little secrets
MessageSujet: Re: We dream high, we can fly high ♔ Indies Korea   Dim 7 Oct - 11:41

Tenue & Chaussure
Na Yoon se préparait tranquillement dans sa chambre. Une fête était oragnisée ce soir avec pour lieu de rendez-vous dans une boîte de nuit select de Gangnam. La coréenne avait reçu un message venant de son ami, lui demandant alors si cela l'intéresserait de venir à sa petite fête pour ainsi fêter les débuts des indies korea. Une idée qui plut tout de suite à Na Yoon qui ne refuse jamais de participer à une petite fête. De plus c'était aussi un moyen de féliciter certaine personne qu'elle n'avait pas encore félicité et encourager d'être passé de trainee à indie. À ce qu'avait compris Na Yoon d'ailleurs, Ha Na était la leader des OA soit les Origin-All dont le concept était bien loin de celui dans lequel la coréenne se trouvait. Les UV ou soit les Ultra Violet est un groupe charismatique avec cette image de bad girl, un concept que Na Yoon aime, d'ailleurs ce n'est pas pour rien qu'elle a choisi ce groupe. Bien que dans la vie réelle Na Yoon n'est pas vraiment une mauvaise fille, c'est plutôt une fille pétillante et loin de cette image de bad girl. Mais une fois sur scène ou même pendant les répétitions, elle sait rentrer dans son rôle de mauvaise qui finalement lui va bien, la rendant peut-être un peu plus sexy. Parmi les OA, Na Yoon connaissait également Su Jin, une fille avec elle n'a vraiment aucune affinité, elles ne peuvent vraiment pas se voir. Elle espérait d'ailleurs que celle-ci ne vienne pas sinon l'ambiance serait sûrement plombée. D'ailleurs depuis qu'elles étaient passées toutes les deux indies, la guerre était déclarée Na Yoon voulait l'écraser et réciproquement, mais cela revenait aussi à écraser aussi le groupe dont Ha Na était la leader. Ce qui n'était pas forcément quelque chose qui plaisait à Na Yoon. Avec Ha Na ce n'est pas une simple amitié, mais aussi une rivalité, elles veulent toujours faire mieux que l'autre, mais sans jamais écraser l'autre personne de façon humiliante, elle gardait tout de même un respect pour l'un et l'autre.

L'heure filait. Na Yoon sortit de la salle de bain où elle avait fini de se maquiller et d'arranger sa chevelure brune en les démêlant soigneusement, mais en les laissant ceux-ci tomber sur ses épaules. Elle se trouva face à son armoire, bien qu'elle portait déjà sa tenue, elle ne savait pas encore quelle paire de chaussure elle allait pouvoir bien mettre. Accroupit devant toutes ses chaussures, elle décida de procéder par élimination. Elle en essaya une paire se tournant vers le miroir marchant avec et finalement les retira pour en essayer une autre paire. Pendant une bonne dizaine de minutes, elle chercha et finalement son choix se porta sur une paire de talon qu'elle aime beaucoup et qui lui ont coûté surtout chère. Elle les enfila, pris sa veste et quitta le dortoir des indies pour sortir de l'agence et prendre un taxi. Elle donna l'endroit où elle voulait qu'il la dépose, le chauffeur prit donc la direction à la boîte de nuit. Na Yoon sortit son portable pour regarder l'heure.

« C'est bon je ne suis pas en retard, enfin je crois. »

Une fois arrivée à bon port, la demoiselle paya le trajet, attendant bien que celui-ci lui rendent la monnaie, puis elle se dirigea vers les portes de la boîte de nuit. Na Yoon avait hâte de voir qui serait présent à cette petite fête, en tout cas elle espérait voir son petit Alex, son meilleur ami. Au moins elle pourrait profiter de l'embêter un peu, après tout ce n'est pas si simple de se voir lorsqu'on est chargé de boulot presque tous les jours. Avançant de façon élégante jusqu'à l'entrée, face aux deux vigiles se situant devant l'entrée, elle donna son nom jugeant que Ha Na avait sûrement fait une liste des personnes invitées. Ils la laissèrent passer, on l'emmena jusqu'à la salle VIP, elle inclina la tête pour remercier sûrement l'un des serveurs de la boîte de nuit. Elle ne prit pas la peine de toquer et ouvrit la porte tout en s'exclamant.

« Ha Na ! »

La demoiselle semblait être seule pour le moment ce qui surpris Na Yoon qui aurait pensé que d'autre personne plus ponctuelle qu'elle serait arrivée avant. Il faut croire que non, ils n'allaient pas tarder à arriver sûrement. Na Yoon s'approcha de son ami et lui fit un de ses plus beaux sourires.

« Quelle excellente idée cette fête. Je sens qu'on va bien s'amuser. »

Elle n'eut pas vraiment le temps de dire autre chose que quelqu'un arriva par la suite. Mais qui ?

Spoiler:
 

_________________


COREENMANDARINJAPONAIS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité



My little secrets
MessageSujet: Re: We dream high, we can fly high ♔ Indies Korea   Sam 20 Oct - 23:15

Style~

C’était fait. Il avait enfin accomplit une partie de son rêve. Quel rêve ? Celui de briller un jour sur scène, devant un public qui scanderait le nom du groupe auquel il appartiendrait. Bon, on en était encore un peu loin de tout ça, mais il faisait désormais parti d’un groupe. D’un groupe indie pour être exact. Summer Heat ou littéralement chaleur d’été. Une musique un peu pop rock, fraiche, pleine d’énergie, tout ce qui correspondait au garçon en fait. Il s’était tout de suite reconnu dans la description des Summer Heat lorsqu’on lui avait proposé une place de chanteur dans ce groupe. Aucun autre groupe ne pouvait lui aller mieux que celui-là et c’est comme ça qu’il était devenu chanteur des Summer Heat. Il devait désormais avoir l’image d’un garçon accessible et amusant, comme devait l’être les autres membres du groupe. Un groupe joyeux, plein d’énergie et qui veut communiquer sa bonne humeur aux fans, voilà ce que sont les Summer Heat pour Alexandre.

Devenir indie avait changé beaucoup de chose pour lui. D’abord, il passait désormais beaucoup plus de temps en salle d’entrainement. La danse n’était pas la principale activité de son groupe et il devait donc redoubler d’effort sur le chant bien que ce dernier son sa spécialité principale. Il ne voulait pas décevoir le staff de l’agence et le manager du groupe, il voulait se montrer à la hauteur des espoirs qu’on avait placés en lui. Son temps libre avait donc diminué assez largement, ne lui laissant que le temps de tourner les épisodes du love show et d’aller en cours comme un lycéen normal. Le reste du temps, c’était en salle d’entrainement, devant un bon repas ou dans son lit qu’il le passait. Rares étaient les week-ends ou les soirées où il pouvait sortir un peu, profiter du soleil ou même de la fraicheur qui commençait à arriver avec l’automne. Il avait réussi à sortir un jour, un après-midi même, pour aller fêter ses débuts avec sa meilleure amie qui avait elle-même fait ses débuts. Ils s’étaient bien amusés d’ailleurs ! Mais depuis, il n’avait presque plus eu une minute à lui. Pourtant, quand il était sorti de sa douche et qu’il avait vu le message d’Ha Na lui proposant de sortir fêter les débuts des indies coréens dans une boîte du quartier de Gangnam, il n’avait pas pu refuser. D’abord, parce qu’Ha Na était une amie qui lui était chère, il l’aimait vraiment beaucoup et appréciait passer du temps en sa compagnie et puis aussi parce que ce serait l’occasion de rencontrer d’autres indies ayant débuté dont il ignorait encore le passage de grade.

En un rien de temps il avait choisi sa tenue. Un simple débardeur noir sur lequel il avait passé une chemise à carreau noir et rouge et un jean assez moulant comme bas. Rien de plus simple, la tenue lui avait semblée évidente quand il l’avait choisie. Il avait laissé ses cheveux lâché mais avait enfoncé un bonnet sur sa tête pour qu’ils ne s’enfuient pas dans tous les sens. Oui, avoir les cheveux longs n’étaient pas toujours facile à assumer, surtout quand lesdits cheveux ne veulent pas tenir en place plus de deux heures d’affilés. La plupart du temps ils les attachaient mais ce soir, il n’avait pas envie. Il fourra dans ses poches le strict nécessaire à savoir son téléphone et son portemonnaie avant de mettre ses lunettes et de quitter sa chambre pour aller prendre un taxi. Il ne portait que rarement ses lunettes, cela faisait un moment déjà qu’il portait des lentilles de contact. En fait, depuis qu’on lui avait découvert une légère myopie, il avait décidé de porter des lentilles. Mais l’ophtalmo lui avait conseillé de ne pas les porter plus de huit heures par jour sans quoi, son capital lentille serait réduit d’un bon nombre d’années et il serait au final obligé de porter des lunettes. Comme il avait déjà atteint son quota d’heures avec verre de contact pour la journée, il n’avait pas d’autre choix que de porter ses lunettes. S’il avait su, il aurait gardé ses lentilles pour la soirée !

Une fois prêt, il quitta le bâtiment de l’agence pour aller trouver un taxi qui voudrait bien l’emmener au lieu de la soirée entre indie. Durant le trajet, il se mit à réfléchir sur les personnes qu’il pourrait croiser durant cette fête. Si Ha Na avait bien invité tous les trainees coréens, il y retrouverait probablement Na Yoon, sa meilleure amie mais aussi peut-être Kyuhyun, le leader des Summer Heat si ce dernier avait pu se libérer pour venir. Il avait aussi de grande chance de croiser Dorian, son ami de dortoir. En fait, il risquait fort de connaître plusieurs personnes puisque la plupart de ses amis étaient d’anciens trainees de la même génération que lui à deux ou trois années près. Après cette intense réflexion, le taxi le déposa enfin devant l’entrée de la boîte qu’Ha Na avait nommée dans son message. Alexandre paya la course et se dirigea vers l’entrée. Il déclina son identité et pénétra dans la boîte. C’était la première fois qu’il entrait dans un tel lieu. On le conduisit jusque dans la salle que son amie avait réservée pour l’occasion et il fut surpris de voir que seulement deux filles s’y trouvaient. Il n’était même pas le dernier ! « Ha Na ! Na Yoon ! » s’exclama-t-il avant de les rejoindre. Il les attrapa toutes les deux et les serra en même temps dans ses bras, content de les voir. « C’est une super idée que tu as eu Ha Na ! On va passer une bonne soirée ! » continua-t-il alors que d’autres personnes passaient les portes de la salle.
Revenir en haut Aller en bas

Indies Korea

My little secrets
MessageSujet: Re: We dream high, we can fly high ♔ Indies Korea   Dim 21 Oct - 17:36


We dream high, we can fly high.
05 Octobre 2012.
Séoul, Gangnam.

Ils avaient réussi à percer.
Été 2012. Lancement du projet de la AllStar Entertainment nommé Indies. Cette catégorie d'artistes à cheval entre les Trainees et les Idoles. Les sélections avaient été rudes. Dorian se souvint qu'il avait sacrifié bon nombre d'heures de sommeil pour se surpasser. Ce qui lui avait valu plus de crises d'asthme qu'avant. Il n'avait pas été rare de le voir dans un coin de la salle d'entraînement à recracher ses poumons alors que le stress s'était mêlé à son talent misérable en danse et en chant. Toujours était-il que ses efforts avaient payé. Il sut rapidement qu'il allait intégrer un des groupes de ce fameux projet. Lui qui n'attendait que ça, être sur scène en entendant la foule scander le nom de son groupe, il se voyait pousser des ailes. Mais il ne se laissait pas aller à la paresse, au contraire. Il avait redoublé d'efforts pour que l'agence n'eut pas à regretter son choix. Il avait fini par s'habituer à ce nouveau rythme de vie. Se lever plus tôt, ne pas avoir le temps de manger le matin, filer rapidement aux entraînements. Dorian n'était pas le seul dans ce cas. Bon nombre de ses amis Trainees avaient eu la chance d'obtenir cette promotion inespérée. Cela le confortait dans son bien-être. Ils avançaient ensemble dans ce chemin de l'inconnu. Ils allaient être à mi-chemin entre leur ancien statut de Trainee et celui que tout le monde convoitait : l'Idole. Sortir de l'ombre, prêts à se faire littéralement dévorer par les journalistes. La célébrité leur tendait les bras. C'était le prix à payer pour pouvoir enfin briller.
Le Blue Theater accueillait les groupes Indies pour leurs débuts. Chaque semaine, les bands se succédaient pour prouver leur valeur. Le groupe que Dorian avait intégré était Seom Kwang. Ce dernier était axé sur la performance essentiellement. Le leader était Kwon Min Kyu. Pour le moment, Dorian était le plus âge des garçons. Son tempérament calme, serein et posé apportait une plus grande stabilité au groupe. En fait, chaque membre contribuait à la plénitude de Seom Kwang. Dorian s'entendait avec tout le monde, une chance. Il taquinait souvent son leader en remettant en cause son statut, essayant même parfois de lui voler la vedette. Mais c'était la preuve de son affection pour lui. Il savait que Min Kyu était un bon leader malgré son humour dérisoire et son comportement un peu trop puéril. Seom Kwang performait le Vendredi soir. Ainsi, le reste de la semaine Dorian se concentrait sur les entraînements du groupe. Toujours se pousser à bout pour être meilleur que la dernière fois. Car son but aujourd'hui, c'était d'élever Seom Kwang au rang de groupe Performer. La porte de sortie du band.

Un jour, il reçut un message d'une des nouvelles Indies de l'année : Song Ha Na. Dorian ne la connaissait pas beaucoup. Il savait juste qu'elle avait été promu leader du groupe OA. Elle avait envoyé un message à la plupart des Indies sélectionnés. Comment avait-elle eu le numéro du Russe ? Ce dernier haussa les épaules, il s'en moquait un peu quelque part. Elle ne semblait pas méchante ni menaçante. Il s'était contenté de répondre positivement, car la demoiselle avait envoyé des invitations à une soirée entre Indies pour célébrer leur promotion. Cela faisait longtemps que le jeune homme n'était pas sorti en boîte, qu'il n'avait pas passé du bon temps avec ses amis et qu'il n'avait pas fait de nouvelles rencontres. C'était l'occasion idéale de se lier d'amitié avec Ha Na notamment. Alors après avoir répondu qu'il viendrait, il appela Alexandre. Son ami et voisin de lit. En effet, durant toutes ses années Trainee il dormait dans la même pièce que le blond. Ils avaient vite sympathisé malgré le fait que le Français ne supportait pas les ronflements de Dorian. Ce n'était pas de sa faute. A cause de son asthme, il ronflait assez fort dans son sommeil. Avec le temps, Dorian s'était rendu compte qu'Alexandre s'était abonné aux boulquiès. Il s'excuserait de toutes ces années de torture là-bas. Car maintenant ils étaient séparés. Chacun dormait dans un dortoir réservé à son groupe. Aujourd'hui, Min Kyu et Jae Hyun en payaient les frais. Jae Hyun, pour le peu de fois où il dormait avec les siens, avait tendance à s'énerver en pleine nuit. Sinon le matin, il levait les yeux au ciel sans rien dire. Le Russe savait qu'il tapait sur le système avec ses ronflements, et il n'y pouvait rien.
Le jour de la fameuse soirée, Dorian avait consacré deux voire trois heures de son temps à se préparer. Il se devait d'être impeccable. Le physique comptait beaucoup pour lui. Dents bien blanches, cheveux lissés à la perfection et maquillage correct, le jeune homme troqua sa tenue décontractée pour un ensemble bien plus extravagant. Il aimait se démarquer de la foule. Cela ne le gênait pas de porter du rose. Envers et contre tout, il ne se fiait que par lui-même. Une fois prêt, il récupéra son portable, se rappelant du lieu du rendez-vous. Ensuite il quitta son dortoir et prit la direction de la sortie où un taxi l'attendait. Il fouilla ses poches, il n'avait pas oublié son porte-feuille. Sur le chemin, il regardait le paysage si habituel de Séoul. Il aimait tellement la capitale. En direction de Gangnam, il se remémorait toutes les fois où il était sorti se balader avec sa sœur Kallista. Tiens d'ailleurs, en parlant de sa sœur, il était passé le matin à son dortoir pour lui rapporter un album photo. Leur enfance en Russie. Dorian avait eu l’irrépressible envie d'ouvrir les pages de son passé. Il avait donc emprunté l'album que sa sœur gardait toujours dans ses placards. En allant le lui rendre, il l'avait trouvée au lit, la couette jusqu'au cou. Elle était tombée malade. Alors Dorian allait avertir Ha Na que sa sœur ne pourrait pas venir à la soirée.
Le taxi déposa le jeune homme sur le trottoir en face de la boîte de nuit où Ha Na avait donné rendez-vous. Il paya le chauffeur en le remerciant chaleureusement, puis il se présenta à l'entrée, indiquant son nom et la raison de sa venue. Le videur lui laissa l'accès libre et l'Indie s'engouffra dans le bâtiment. Il ne mit pas longtemps à trouver la salle réservée aux jeunes artistes, et en poussant la porte il vit que déjà trois personnes étaient là : Song Ha Na, investigatrice de cet événement, Yeo Na Yoon, leader des UV, et Kang Alexandre, chanteur des Summer Heat et ami du Russe. Dorian referma la porte derrière lui. Apparemment, aucun des trois ne l'avaient remarqué. Il avait toujours été assez discret, comme s'il avait des coussinets à la place des pieds. Cependant il ne resta pas de sans coin et il s'avança vers le trio, s'inclinant ensuite poliment. « Bonsoir... J'espère ne pas être en retard. », fit-il d'un ton serein. Puis il tourna la tête vers Ha Na et lui confia : « Kallista ne pourra pas venir, elle est malade. » Une grimace vint dessiner sur son visage. Il se souvint de la mauvaise mine de sa sœur. Elle qui adorait sortir en soirée. Aujourd'hui c'était râpé. Mais Dorian lui avait promis de profiter de la soirée à sa place. Il enfonça ses mains dans sa veste, faisant un léger mouvement de tête pour dégager sa frange de ses yeux. Il était plutôt curieux de savoir qui allait les rejoindre en cette soirée qui s'annonçait si bien. Une soirée pour fêter leur promotion. Une soirée pour aussi oublier les petits tracas de la vie. Une soirée où la joie était de mise. Après tout, ne disait-on pas en Russie que celui se réjouissait de la fête était ivre avant le jour ?
© Belzébuth

_________________

La douleur passe, la beauté reste.
© Ecstatic Ruby
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



My little secrets
MessageSujet: Re: We dream high, we can fly high ♔ Indies Korea   

Revenir en haut Aller en bas
 

We dream high, we can fly high ♔ Indies Korea

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

+

 Sujets similaires

-
» Règle Pirates
» 01. Spy Game in McKinley High [CLOS]
» Jeu de pirates : Legend of the high seas ?
» A cold sweat high-headed believer ∞ 01/02 - 08:43
» M.I.High agents spéciaux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Behind Closed Doors :: South Korea - Seoul :: Gangnam-