Behind Closed Doors

Partagez | 
 

 I'd like to spend all of my week end that way ▬ ft. Lee ShinHae

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Indies China

My little secrets
MessageSujet: I'd like to spend all of my week end that way ▬ ft. Lee ShinHae   Jeu 11 Oct - 23:03

Tu es plongé dans un sommeil profond quand la sonnerie de ton portable t’extirpe de tes rêves de nuit. Tu sors la main de sous la couette pour attraper ton téléphone et appuie sur le bouton rouge qui affiche recall, parce que tu savais pertinemment que tu allais te rendormir d’ici à… Ben voilà tu te rendors doucement, toujours le cellulaire dans la main. Tu ne te rappelles pas encore qu’aujourd’hui est un jour important pour toi, non tu es bien trop dans les vapes pour ça. Ce n’est pas que tu es un gros dormeur, à vrai dire tu n’aimes vraiment pas passer ta journée assis dans un lit, ou même ta matinée, même pour jouer ou composer tu préfères être dans un sofa ou bien un bon vieux fauteuil de bureau. Tu adorais piquer celui de ton père quand ce dernier était en déplacement dans le pays pour ses affaires, tu t’y sentais si bien et tu avais l’impression d’être tellement plus efficace. Cela faisait plusieurs semaines que tu n’étais pas rentré chez toi, tu vivais dans le dortoir des Indies depuis quelques mois maintenant, dès que tu avais appris que tu pourrais commencer à être batteur au sein de Xing Kong. Tu t’accoutumais plus ou moins à la vie en communauté, tu connaissais plutôt bien le dortoir des trainees vu que tu y logeais tous les week-ends jusque-là, mais vivre à l'agence était bien différent. Tu n’avais pas eu trop de mal à sacrifier certaines petites habitudes pour vivre en communauté, mais tu ne t’étais pas dénaturé pour autant. Bien heureusement, c’était ça s’adapter. Il fallait aussi que les autres acceptent les petits côtés de toi qui faisaient que tu étais… toi. Comme ton réveil qui sonnait pour la troisième fois ce matin, te faisant sursauter dans ton demi-sommeil. C’était une mauvaise habitude que tu avais, mais même si tu ne dormais pas énormément, tu traînais dans tes draps le matin. Et aujourd’hui, le réveil est particulièrement difficile. Ta respiration s’accélère et tu appuies machinalement sur un endroit précis de l’écran sans le regarder, pour de nouveau éteindre le réveil. Tu soupires avant de changer ton téléphone de main pour attraper puis mettre tes lunettes sur le nez, les yeux toujours clos. Tu te calmes à nouveau, étant à deux doigts de te rendormir mais ton téléphone te rappelle une nouvelle fois à l’ordre. Tu amènes le cellulaire au-dessus de tes yeux, la lumière t’éblouissant quelque peu après avoir été plongés dans le noir le plus total durant plusieurs heures. Il est six heures vingt, et tu tournes la tête vers le lit de ton ami avec qui tu partages ta chambre mais tu vois encore flou malgré les lunettes. Tu passes tes doigts entre ton verre et ta paupière pour les frotter, une paupière après l’autre, enlevant les traces de larmes séchées qui signifiaient que tu avais bien dormi. Tu rouvres les yeux pour apercevoir un Yu Wan toujours endormi. Peut-être qu’on est samedi mais que tu as oublié ? Tu reportes ton regard sur ton écran pour apercevoir un Friday, October 12. 12 octobre, 12 octobre… Tu sais que tu as quelque chose de prévu aujourd’hui, tu ne sais juste plus quoi sur le moment. Tu n’as pas une très bonne mémoire à vrai dire mais c’est assez important pour que tu te redresses d’un coup en fronçant les sourcils. Et vu que tu as une mémoire digne des plus petits poissons rouges, tu prends toujours la peine de noter ce que tu as à faire, c’est donc confiant que tu vas sur ton planning pour voir un Airport at 10 : 30 a.m inscrit sur la date du jour.

Cela te revient d’un coup, tu dois aller voir ton meilleur ami en Corée, oui ! Un sourire s’esquisse sur ton visage, ça fait si longtemps que tu ne l’as pas vu. Entre ses débuts l’an passé et la formation de Xing Kong, le groupe où tu es batteur, cette année vous n’avez pas vraiment eu le temps de vous retrouver. Trois mois que tu ne l’as pas vu, mais tu as l’impression que cela fait des années. Pourtant ce n’est pas comme si avant l’année dernière tu allais en Corée du Sud souvent, mais c’est juste que tu es très attaché à ton meilleur ami, et tu chéris le temps que vous passez ensemble parce que, de base, c’est ton meilleur ami, mais surtout, tu sais que vos moments ensemble sont quelque chose de rare. Alors même si sur un week-end, tu ne pourras l’avoir que pour toi que quelques heures, tu es vraiment content de le retrouver. Tu ne sais pas vraiment ce que vous allez faire ce week-end mais tu te fiches de ça, même si ça pouvait être amusant, tu sais que tu ne t'ennuieras pas, et au pire tant pis, tu veux juste voir ShinHae et tu sais qu’il en a envie aussi. A vrai dire tu as prévu d’aller en Corée il y a une semaine à peine, tu en as parlé à ton manager et à tes collègues et amis en début de semaine pour qu’ils s’organisent, mais ce n’était pas dérangeant.

Tu sors de ton lit pour te mettre debout plutôt facilement désormais, tu avais trouvé une motivation naissante pour le reste de la journée. La fraicheur de la pièce envahit ton corps en une fraction de seconde, te faisant frissonner de toute ta longueur. Tu es peut-être sorti un peu trop vite. Tu secoues la tête en sautillant sur place pour te réchauffer avant de te diriger vers ton sac. Il est déjà presque prêt, tes changes pour les trois jours et les deux nuits que tu passerais dans l’appartement de ton ami y était déjà, parfaitement plié parce que tu n’aimais pas mettre des affaires froissées. Tu n’avais plus qu’à mettre ton lot de crèmes, parce que tu ne t’en séparerais sûrement pas même si tu allais au fin fond de la Tanzanie. Il ne manque plus que ta brosse à dent désormais, mais ça, tu passerais la chercher après ton petit déjeuner. Même si tu n’as pas très faim, il ne vaut mieux pas prendre l’avion le ventre vide. Tu passes te doucher rapidement avant de passer plus d’une demi-heure devant le miroir à te faire beau pour finalement, enfin aller prendre ton repas à la cafétéria. Tu avales un bol de riz nature et un peu de poulet avant de retourner à la salle de bain pour te brosser les dents. Tu es vraiment soigneux de tes dents, les experts disent de passer trois minutes à se les frotter alors tu les écoutes avec minutie, trois minutes trois fois par jour, et ton sourire est nickel.

Tu ne t’attardes pas plus à l’agence et repasse à ta chambre reprendre ton sac, tu secoues Yu Wan pour le réveiller mais il ne bronche pas, il est presque huit heures trente maintenant… Tu décides de lui embrasser la joue, peut-être qu’il penserait à… Non tu ne veux même pas savoir, pas que tu n’en aies rien à faire, mais tu sais que tu serais déçu, donc tu te contentes de quitter les lieux et de filer dans le premier bus pour l’aéroport qui passe non loin de là et règle les quelques formalités que tu as à régler avant d’aller patienter. Tu lui envoies un message pour le prévenir que ton avion est bien à l’heure et que tu iras sûrement le chercher en arrivant. Tu as à peine le temps de finir ton message pour l’envoyer qu’on vous appelle déjà pour entrer dans l’avion, et tu passes le trajet à finir le dernier Pokémon. Parce que oui, tu es fan de jeux vidéo… Et en tout genre, même si tu as une préférence pour les jeux de bagarre comme Tekken, tu aimes aussi les jeux cultes comme Pokémon. Quand tu le finis, tu te sens d’ailleurs vidé, comme si tu étais perdu et que tu n’avais plus de but à accomplir, tu regardes les passagers autour de toi comme s’ils devaient trouver une solution à ta détresse passagère. C’était toujours comme ça quand tu finissais un jeu de toute manière. Et tu ne savais pas pourquoi tu recommençais mais tu recommencerais quand même. Parce que tu aimes jouer, c’est peut-être ça…

Tu passes le reste de ton trajet à jouer à Tetris, idéal pour te remettre dans la bonne humeur avant d’aller voir ton ami, tu aurais pu lui offrir une PSP ou une DS comme tu avais -toujours- dans ton sac, mais tu ne savais pas trop s’il aimait les jeux vidéo en fait. Tu te dis que tu devrais lui demander ce week-end même si tu savais que ces trois jours passeraient bien trop vite pour que tu n’aies le temps de penser à cela. Tu sors de l’avion et sors très vite de l’aéroport vu que tu n’avais que ton sac en bandoulière pour ce petit week-end improvisé. Tu t’étires en étant de nouveau à l’air libre et en Corée, regardant les quelques rayons de soleil se frayer un chemin entre les nuages, tu te disais presque que le ciel était plus beau ici. Ta bonne humeur te faisait tout voir du bon côté de toute manière. Tu sors ton téléphone de ta poche pour le rallumer et découvrir qu’il est déjà midi cinquante ici à cause du décalage horaire, mais tu bénis les inventeurs de l’avion d’avoir créé ce moyen de transport révolutionnaire parce que franchement, même deux heures pour aller d’un pays à un autre, qu’est-ce que c’est génial. Tu te diriges vers le bus que tu commences à connaître, même s’il est bourré à craquer, tu es habitué à Pékin, et ici il n’y a potentiellement que des touristes, donc vous vous dirigez tous vers Séoul, normalement. De Gimpo à Séoul, tu mets à peu près trente minutes, tu t’arrêtes comme à ton habitude près du lycée de ton ami, cet endroit t’est familier puisque tu l’avais presque connu ici, enfin en Corée du moins. Tu marches dans les rues séoulites en passant près de nombreux restaurant, tu devrais peut-être prendre quelque chose à emporter pour vous deux ? Oui mais tu ne sais pas ce qu’il a envie de manger alors tu préfères attendre de l’avoir en face de toi pour lui demander. Même s’il ne valait mieux pas s’affairer dans des restaurants avec ton meilleur ami qui était maintenant une star montante, tu as bien le droit d’aller vous acheter à manger discrètement puisque toi, tu passes inaperçu. Tu souries en pensant à ton plan presque machiavélique, parce que tu commençais à avoir faim en fait. Eh oui, glander dans l’avion, ça vous creuse un estomac. Tu t’appuies contre le muret du lycée en trifouillant ton portable, tu cherches quelque chose à faire dessus mais tu ne sais pas, tu n’as pas vraiment envie alors tu attends que la cloche sonne, patiemment. Elle finit par retentir et tu te redresses comme si ton ami allait débarquer dans la minute. Tu commences en effet à voir quelques jeunes sortir, tous vêtus d’uniformes de l’école, mais pas de ShinHae pour le moment… Ah, si, tu commences à apercevoir un visage que tu aurais reconnu parmi tous. Il aurait beau se cacher derrière cent cinquante milles épaisseurs, tu étais pire que les fans en folie pour reconnaître ton ami, et ça, c’était ShinHae ! Tu t’avances vers lui discrètement, tu sais qu’il t’a sûrement reconnu de loin, tu es grand et ta chevelure que tu as laissée ondulée aujourd’hui est loin de passer inaperçue. Tu le prends dans tes bras, tu te fiches de savoir s’il en avait envie ou pas, tu te fiches de lui serrer la main ou de lui dire bonjour poliment, tu veux juste qu’il soit là et qu’il sache tu sois là. Tu te fichais aussi de ses éventuels camarades. Oui sur le coup tu étais plutôt égoïste, tu te détachais de lui avant de lui sourire.

    « Tu m’as manqué… »

Parce que c’était le cas. Tu lui avais parlé en chinois pour que l’entourage ne comprenne pas, ils n’avaient pas à comprendre après tout. Tu avais pour habitude de lui parler coréen, enfin tant que tu le pouvais parce que ton année en Corée, tu avais parlé autant coréen qu’anglais, ce qui n’avait pas vraiment aidé pour apprendre la langue. Tu distingues mieux ses traits, il a l’air extrêmement fatigué, tu fais une petite mine inquiète en lui demandant.

    « Comment tu vas ? Je ne te demande pas si tu es fatigué, tes yeux parlent pour toi... Tu veux qu’on se pose quelque part avec un bon plat de bulgogi ? »

Et s’il passait l’après-midi à dormir à l’agence, tu serais quand même content, parce que tu étais avec ton meilleur ami. Tu ne connaissais pas vraiment le quotidien de ton ami, tu te rendais compte qu’être indie, c’était déjà fatigant, alors pour lui, en tant qu’idole, il devait sûrement être surmené, alors si les quelques jours qu’il passait avec toi pouvaient lui permettre de se reposer même quelques heures pour repartir un peu plus fort la semaine prochaine, alors ça ne te dérangeait pas. Tu étais là pour ça après tout, être là pour lui.

_________________

Be Joyful. Always.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

BlueStar | Admin & Idole

My little secrets
MessageSujet: Re: I'd like to spend all of my week end that way ▬ ft. Lee ShinHae   Dim 28 Oct - 1:17


Ce jour là était un jour spécial.

Pour lui, du moins. Et ce pour bien des raisons.
Il s'était levé tôt en ce jour de Vendredi 12 Octobre, et pour une raison toute autre que celle qui l'avait fait se lever à l'aube les jours précédents. Ce jour là, il n'allait pas être sur le devant de la scène à faire les promotions pour Lovey Dovey + avec les autres membres de son groupe, soit ses hyungs. Non, il se levait au petit matin, alors que la nuit était presque encore fraîche et que le soleil dessinait à peine sa courbe dans le ciel, car ses managers avaient remarqué que ce jour était libre dans le planning de ses activités et en avait donc profité pour lui imposer d'aller en cours pendant la première partie de la journée. Sachant que leur période de promotion en Corée touchait à sa fin, c'était sûrement tout à fait normal, mais par le fait que dès la semaine suivante, ils allaient enchaîner sur le Japon, il aurait apprécié un peu de temps libre pour se reposer. Mais il comprenait le choix de ses managers: après tout il était encore au lycée et il avait donc des quota à respecter. Mais c'était aussi en partie le fait qu'il était encore au lycée qui l'embêtait. Il était toujours heureux de retrouver ses amis dans l'établissement -au vu du fait que c'était vraiment rare, puisque les activités des DBSD plus les siennes en solo lui prenaient quasiment tout son temps- , évidemment, et ce malgré la fatigue qui lui pesait d'ailleurs sans arrêt sur les épaules quand il venait à l'école -il pensait cependant que ses amis le ménageaient et faisaient de son mieux pour prendre soin de lui, ce dont il leur était éternellement reconnaissant- mais dès qu'il retournait dans le grand établissement public où on lui enseignait toutes sorte de choses, il se sentait presque perdu. Non, en réalité, totalement perdu. Il avait souvent de la peine à se replacer dans le contexte de ces cours et de comprendre tout ce dont parlaient leurs professeurs, et c'était une chose qui, si elle le frustrait, l'angoissait plus que tout. Il n'assistait pas à tous les cours, ou même vraiment trop peu à son goût pour maintenir en niveau vraiment suffisant. Oh bien sûr, aussi travailleur qu'il était, il n'en restait pas moins qu'il obtenait toujours des bons résultats, assez pour lui permettre de continuer comme cela sans que cela pose de problèmes à l'agence et à ses parents, mais pas assez pour intégrer les universités supérieures et prestigieuses que chacun, chaque lycéen rêvait d'obtenir à la fin de sa dernière année.
Mais cela n'était pas son cas. Enfin, si, il aurait aimé pouvoir, lui aussi, passer les concours d'entrée d'une grande université coréenne, mais il se savait ne pas avoir le niveau. Pas parce qu'il ne travaillait pas assez ou n'aurait pas été enclin à y passer tout son temps, mais tout simplement parce que ce temps lui manquait et les connaissances acquises régulièrement au cours de l'année aussi. Chaque examen était en réalité une véritable épreuve pour Shin qui donnait pourtant toujours le meilleur de lui même. C'était aussi un stress qui s'ajoutait à une liste de nombreux autres, et qui ne semblait jamais réduire. Honnêtement, il avait vraiment très peur des résultats qu'il aurait à la fin de l'année et de ne vraiment pas être à la hauteur, malgré ses constants efforts pour rester à un bon niveau et s'il n'avait pas si mal réussi ses examens de fin de semestre la dernière fois, cela ne signifiait rien pour la suite. Ses amis le rassurait toujours en lui disant que tout irait bien, mais malheureusement pour lui il était loin d'être aussi confiant. Et puis, après tout, il manquait toujours grandement de sommeil et ses cours mettaient donc toujours du temps à être assimilés dans son esprit. Il avait des lacunes par rapport aux autres et il en était conscient.
C'est pourquoi se retrouver au lycée l'angoissait toujours, car il n'avait pas toujours -et même très souvent- le temps de rattraper ce qu'il lui manquait. Il était toujours en retard par rapport aux autres, et c'était quelque chose qu'il détestait.

La perspective d'aller à l'école en ce jour de vendredi 12 octobre ne l'avait donc pas réjouit, mais heureusement pour lui, il se passait ce jour là un autre événement, une autre chose qu'il ne raterait pour rien au monde et qui suffisait seulement à dessiner un sourire sur ses fines lèvres rien qu'en y pensant.

Il s'était donc levé tôt ce jour là, s'était frotté les yeux machinalement alors que dormait encore à côté de lui celui avec qui il partageait la chambre, Yeong Hak. Il avait regardé son portable d'un œil vitreux quand la sonnerie avait retentit une nouvelle fois et avait appuyé de manière maladroite sur le bouton du milieu pour que cela s'arrête. Il s'était déjà redressé sur son lit et sous sa couette, contemplant pendant une seconde l'idée de se recoucher et de dormir encore pour récupérer, mais la raison avait été plus forte que son envie et alors qu'il s'était répété sans cesse quelque chose comme « allez courage Shinhae, tu pourras dormir un peu plus demain. » il avait tiré ses couvertures et avait ensuite quitté l'agréable chaleur de son lit. Il avait récupéré son uniforme ainsi que ses sous vêtements propres qu'il avait disposé sur une chaise non loin de là la veille et s'était dirigé vers la salle de bain afin de prendre une douche matinale. Cela eut l'effet espéré puisque quand il en était ressortit, l'eau dégoulinant toujours légèrement de ses cheveux pas tout à fait secs, il était bien plus réveillé et d'attaque à affronter sa journée. Presque frais malgré les pâles cernes qui étaient déjà apparues sous ses yeux.
Son manager l'avait mené jusqu'au lycée, l'y déposant pile à l'heure, quelques minutes seulement avant que le premier cours ne commence, et il s'était pressé pour poser ses affaires dans son casier avant que n'arrive le premier professeur. Il avait pu voir ses amis et leur parler, rire un peu avec eux alors qu'il se moquait légèrement de lui, jusqu'à ce que l'enseignant demande le silence à son entrée dans la salle et que les cours débutent enfin.

Et voilà donc où il en était à présent. C'était la dernière heure de sa journée de cours et comme il n'était pas assis à côté de ses autres amis, elle lui paraissait alors terriblement longue. De plus, il était on ne peut plus impatient de sortir à cause de la personne qu'il était censé retrouver quand il aurait terminé ses cours, et les minutes que lui indiquaient sa montre ne le faisaient pas sourire du tout. Le temps passait définitivement trop lentement à son goût, et à chaque fois qu'il regardait le bracelet accroché à son poignet il avait l'impression d'y voir une illusion d'optique ou alors un mirage, tant cela lui semblait inconcevable que le temps n'avance pas à ce point. Il avait juré avoir passé une dizaine de minutes à écouter ce que le professeur avait à dire -chose qui était particulièrement ennuyante, surtout quand il avait arrêté d'essayer de comprendre depuis dix bonnes minutes déjà- alors que sa montre indiquait que cela ne faisait que depuis environ cinq minutes. On lui jouait un tour, vraiment, ce n'était pas possible. Il fit un signe de la tête désespéré à ses amis dans le coin de la salle et plongea ensuite sa tête entre ses bras, se cognant légèrement contre sa table. Il poussa un faible gémissement de douleur qu'il tenta de camoufler comme il le put pour ne pas se faire remarquer et ferma lentement ses yeux. Pourvu qu'on ne le dérange pas. Il se sentait vraiment fatigué.

Quand la sonnerie retentit, il fut soudainement tiré de son état de demi sommeil, ce qui le fit sursauter et fit rire ses amis derrière lui. Il cligna des yeux plusieurs fois avant de rougir et ranger de manière molle ses affaires puis se retourner pour adresser un sourire un peu gêné à ses compagnons de classe. Il se leva doucement, passant son sac sur son épaule et vint les rejoindre vers l'arrière de la salle, et rit avec eux quand ils se moquèrent encore une fois de lui gentiment. Il se plaignit doucement tapotant doucement les bras de ses amis embarrassé avant qu'ils décident de sortir et quitter enfin l'établissement. Il s'étira alors qu'on lui parlait et qu'il écoutait attentivement ce qu'avait à dire ceux qui étaient à ses côtés.

Ils longèrent pendant un moment les grands couloirs de l'école ensemble, le sourire aux lèvres, avant de finalement atteindre la porte de sortie et d'en franchir le seuil. Ils marchèrent ensuite pendant un moment alors que le soleil les éclairait et Shin ne prêta pas grande attention à la foule qui se pressait déjà à l'extérieur, trop occupé et concentré sur les -mauvaises, le niveau n'était pas très élevé- blagues d'un de ses amis.

« Shinhae-ah, quelqu'un vient vers nous. »

Quand le chanteur releva la tête pour voir de quoi parlait donc Kwang Sun, il se retrouva face -à quelques mètres près- à un géant aux cheveux blonds et bouclés. Il cligna des yeux quelques secondes, avant qu'un sourire ne fende son visage. Mais bien sûr, le temps qu'il s'était endormi en classe puis relevé après que la sonnerie ait marqué la fin des cours, c'était sorti de sa tête pendant un moment, mais maintenant pas moyen de l'éviter. Pas moyen de ne pas reconnaître la personne qui avançait vers lui un sourire au lèvres lui aussi – en ce qui le concernait, il était sûr qu'il était le point de lui décrocher la mâchoire tant il était heureux de le retrouver. A quelques secondes, ou centimètres de lui maintenant, se tenait son meilleur ami. Son meilleur ami chinois en réalité, puisqu'il en avait deux. Un qu'il connaissait depuis qu'il était né presque -ou plutôt depuis sa première audition en 2002- et l'autre qu'il... était infiniment heureux de retrouver en ce jour.

Il ne laissa pas son ami s'avancer tout seul, il vint aussi le rejoindre doucement et déjà il se retrouvait dans ses bras. Son ami étant immense, et lui ne mesurant pas plus de un mètre soixante quatorze à tout casser, l'image devait être assez drôle mais il s'en fichait. Il se blottit contre son ami, se collant encore plus à lui alors que son ami le serrait contre lui. Il était vraiment heureux, on ne peut plus heureux de retrouver Lu Chen.

Vraiment. Il n'aurait pu décrire le sentiment qu'il ressentait à ce moment là, peut-être un peu d'euphorie et de soulagement, mais quelque chose qui ressemblait de près ou de loin à du bonheur. Cela lui faisait un bien fou -et ce, malgré la fatigue qui pesait toujours sur ses épaules mais qui semblait s'envoler rien qu'en retrouvant le confort des bras de son ami- de le retrouver après tout ce temps. Il n'avait pas pu ce voir depuis des mois -tel qu'il en était de même pour Hyunki- et il lui avait vraiment manqué. Ils ne pouvaient que très peu se voir puisqu'ils n'habitaient pas dans le même pays et que les activités de Shin étaient vraiment trop prenantes pour qu'il se déplace jusqu'au pays en effervescence. D'ailleurs, depuis peu, Lu Chen avait aussi beaucoup moins de temps pour lui, ce qui faisaient qu'ils trouvaient rarement de quoi pouvoir se parler ou se retrouver, ne serait-ce que par caméra sur leurs ordinateurs -la magie des réseaux sociaux et de la communication par internet-. Et cela, le chanteur des DBSD le regrettait beaucoup.

Le grand chinois se dégagea de leur étreinte, lui souriant.

« Tu m’as manqué… » avait-il ensuite dit en chinois.

Un autre sourire vint se dessiner sur les lèvres du plus jeune, alors qu'il se mettait à rire doucement.

« Toi aussi. Vraiment. Je suis content de te voir! »

Il en profita pour se retourner vers ses amis, le sourire un peu gêné, car il venait des les laisser pendant un petit moment pour retrouver son ami, et aller maintenant les abandonner pour passer la journée avec Lu Chen. Il leur fit un signe et leur présenta ses excuses puisqu'il allait maintenant s'éclipser et plutôt que se plaindre, ses amis se moquèrent encore de lui alors qu'il essayait de leur expliquer que c'était son meilleur ami venu de Chine, et ils le laissèrent ensuite en riant, lui disant au revoir de la main avant de disparaître à leur tour dans la foule.

Il se retourna ensuite vers le batteur, levant la tête pour observer son visage. L'expression de son ami sembla changer dans une mine inquiète, qu'il ne manqua pas de remarquer.

« Comment tu vas ? Je ne te demande pas si tu es fatigué, tes yeux parlent pour toi... Tu veux qu’on se pose quelque part avec un bon plat de bulgogi ? »

Shinhae rit doucement à l'entente de ses mots. Il passa une main dans ses cheveux, se les ébouriffa et frotta aussi doucement ses yeux dans le même temps avant de lui répondre, un petit sourire embarrassé sur les lèvres.

« Ca se voit vraiment tant que ça? » souffla-t-il, riant doucement d'une manière adorable, ses yeux se plissant légèrement. « Est-ce que je suis au moins présentable? Je ne suis pas maquillé donc... »

Il secoua sa tête de droite à gauche, lâchant un soupir. Il tira sur la manche de son ami pour lui faire signe d'avancer et de quitter le devant de l'établissement puisque plusieurs personnes commençaient à se réunir pour les observer de manière curieuse. Après tout, si Lu Chen n'était pas encore vraiment connu -et sûrement pas en Corée, d'ailleurs-, ça n'était pas le cas de Shinhae qui faisait partie du top 10 cette saison et qui était membre à part entière du groupe coréen le plus côté ces derniers temps. Il se sentait d'ailleurs un peu sous pression -autant qu'il en était heureux- à cause de cela, mais n'osa pas regarder à côté de lui pour surprendre des yeux un peu trop inquisiteurs, qui seraient posés sur lui et son ami.
« Viens, on commence à nous regarder de manière bizarre. » lança-t-il en chinois lui aussi. S'ils se mettaient à parler chinois, les gens ne les comprendrait pas -ou du moins une grande majorité d'entre eux, il osait espérer-. Et puis, après tout, c'était Lu Chen lui même qui avait commencé à s'adresser à lui en chinois et c'était la deuxième langue forte du jeune coréen, alors, pourquoi pas.

Ils marchèrent pendant un moment dans les rues de Seoul, sur les pavés qui recouvraient les trottoirs avant qu'il ne se rende compte qu'il avait laissé la question du Xing Kong sans réponse un peu plus tôt. Il se frappa le visage de la main -un peu trop fort sûrement à son goût, au vu du clac qu'avait provoqué le geste sur son front et de la légère douleur qui se faisait maintenant ressentir sur le haut de sa tête- et répondit ensuite.

« Ah! Je suis désolé, j'ai oublié de te répondre du coup tout à l'heure. Je suis partant pour le plat de bulgogi! J'ai vraiment super faim aussi! » rit-il tout en se massant légèrement le front qu'il venait de se blesser lui même, laissant échapper un petit « aie » timide de ses lèvres.
Il desserra ensuite légèrement sa cravate avant de relever encore ses jolis yeux vers Chen, souriant. « Par contre, le seul problème est qu'il faudrait que je change mes habits. Je ne vais pas rester en uniforme tout le temps, si? C'est un peu... voyant je crois. Enfin au pire je peux me changer dans les toilettes? J'ai mes vêtements de rechange il me semble dans mon sac. »

Il se pencha un peu vers le côté pour regarder ce que portait son ami. Apparemment rien d'autre qu'un sac, donc pas grand chose en soit. Il leva un sourcil, le regard un peu surpris. « Tu n'as que ça? Tu veux que je porte quoique ce soit? » s'enquit-il gentiment. S'il pouvait aider son ami d'une quelconque manière, il le ferait, quitte à se charger lui même. Puisque l'indie avait fait l'effort de venir le voir, de faire le voyage jusqu'en Corée et qu'il devait être lui même fatigué par le temps qu'il avait passé dans l'avion, il avait vraiment envie de pouvoir le ménager un maximum.

Il le regarda les yeux plissés, vraiment très heureux de pouvoir retrouver son ami en ce jour d'Octobre qui ne s'annonçait vraiment pas des plus mauvais. Ou même plutôt très bon.

Mais cela semblait normal n'est-ce pas?
Ce jour là était bien un jour spécial, après tout.

Spoiler:
 

_________________


©️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

I'd like to spend all of my week end that way ▬ ft. Lee ShinHae

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

+

 Sujets similaires

-
» ❝ I want to spend my lifetime loving you ❞ Olivia & Timothy
» Rebekah Mikaelson ▲ I`ve spend my whole life hating and loving my brother with equal measure.
» Let's spend the night together, now I need you more than ever ㄨ Sin
» [FINI - PUBLIC]Spend a day with you ✩ Takeuchi Mariko & Hiwamari Odeline
» louiséa and ilhan + spend a good time together.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Behind Closed Doors :: South Korea - Seoul :: Songpa :: Lotte World-