Behind Closed Doors

Partagez | 
 

 [Flashback] Tous les anniversaires n'ont pas la même saveur... ~ Aoki Shun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

RedStar | Idole

My little secrets
MessageSujet: [Flashback] Tous les anniversaires n'ont pas la même saveur... ~ Aoki Shun   Mar 23 Oct - 18:52

9 mai 2012

La tournée avait débuté depuis seulement trois jours et aujourd’hui signait déjà notre première journée sans concert. Au revoir Tokyo, bonjour Fukuoka. Cette traversée du pays apportait avec elle de nombreuses heures d'entrainements et de préparations diverses. Résultat, le prochain concert n’aurait lieu que le 11 mai. Soulagement général. Shun allait vivre une assez mauvaise journée sans devoir y rajouter une performance live. Je ne me souvenais que trop bien des années précédentes. Le tournage du CF de l’an passé restait un souvenir assez mémorable pour que je n’aie pas envie de retenter l’expérience. Moins de choses viendraient perturber la journée de demain, mieux le groupe se porterait.

« Mesdames et Messieurs, nous allons bientôt atterrir. Veuillez rejoindre votre siège et attacher votre ceinture. »

M’exécutant distraitement, je me tournais ensuite vers mon voisin. Les écouteurs bien enfoncés dans ses oreilles, Shun n’avait pas esquissé un mouvement montrant qu’il avait entendu l’annonce. Il semblait bien loin de s’en préoccuper. Le regard dans le vague, il était comme déconnecté du monde. Demain, il fêterait ses 21 ans mais ça ferait aussi 4 ans que son meilleur ami l’avait quitté. Des années que je savais sans saveurs. Une absence omniprésente et pesante que rien ne pouvait combler. Et une date anniversaire tout simplement insupportable. Je fermais les yeux un instant tandis que l’avion rencontrait le sol en une légère secousse. Les images se bousculaient devant mes yeux mais je les chassais d’une grimace. Frissonnant, une main posée sur mon bras me tira de mes sombres pensées. Hiroshi était debout à côté de moi, son sac à la main et la tête de Daisuke, un énorme sourire aux lèvres, dépassant au dessus de son épaule. Sa bonne humeur quotidienne avait parfois le don de m’exaspérer. J’avais pourtant tendance à oublier qu’il n’était pas sans me ressembler de ce côté-là. Mais pas aujourd’hui. Je n’en avais pas la force. Me trainant à la suite de mon leader, je me retournais tout de même pour constater que Shun était sorti de son état léthargique et m’avait emboité le pas.

Le trajet jusqu’à l’hôtel se passa dans une ambiance pesante. Seul Daisuke parlait, ce qui n’était pas étonnant. Il n’était pas là depuis assez longtemps pour saisir la situation. Ou alors, faisait-il semblant de ne rien voir ? Je n’en serais pas surpris. Il avait beau être jeune, il n’était pas stupide. Je le côtoyais depuis assez longtemps pour m’en être rendu compte. Tournant la tête vers la vitre à ma gauche, je regardais le paysage défiler. Une boule me nouait l’estomac. Sensation familière à laquelle j’avais fini par m’habituer. Les voyages en voiture ne représentaient plus la même chose pour moi depuis l’accident. Gigotant sur mon siège, j’attirai inévitablement l’attention de son voisin. Soit, le principal intéressé de mes réflexions du jour. Shun croisa rapidement mon regard avant de repartir dans son monde. Il n’était visiblement pas d’humeur. Je souris tout de même faiblement et m’empara de l’écouteur gauche de mon voisin. Même si je ne pouvais calmer ni mon angoisse ni la sienne, je pouvais au moins faire en sorte qu’on ne soit pas seuls à la subir.

On arriva plusieurs minutes plus tard et il ne nous fallu que quelques instants pour nous répartir les chambres d’hôtel. Toujours la même organisation. Shun avec moi et Hiroshi avec Daisuke et Haru. Comme au dortoir. Posant mon sac au pied du lit, je me laissais ensuite lourdement tomber sur celui-ci. Un soupir d’aise traversa mes lèvres avant qu’un grognement incongru ne vienne retentir dans la pièce. « Ah, j’ai faim ! » constatais-je. J’éclatais ensuite d’un rire clairement nerveux qui retomba bien vite lorsque la porte de la salle de bain claqua derrière Shun. Un nouveau soupir m’échappa mais je ne bougeais pas pour autant. Cette ambiance lourde ne me réussissait pas. Au groupe non plus d’ailleurs. L’humeur de Shun semblait se propager comme une traînée de poudre, atteignant quiconque s’approchait d’un peu trop près. Et la journée de demain allait être encore plus éprouvante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

RedStar | Modo & Idole

My little secrets
MessageSujet: Re: [Flashback] Tous les anniversaires n'ont pas la même saveur... ~ Aoki Shun   Sam 27 Oct - 22:00

Tenue

La tournée pour les Kū★sō avait débuté depuis trois jours. Trois jours où Shun avait dû y mettre de son sien alors que pour lui les jours qui allaient suivre seraient loin d'être plaisant. Pour le moment le neuf et le dix mai étaient des jours de libres pour les membres du groupe, le prochain concert était donc pour le onze. Pour le moment le groupe avait embarqué dans l'avion qui les mènerait tout droit à Fukuoka où leur prochain concert se déroulerait. Shun n'était pas à sa plus grande forme et pourtant il faisait du mieux qu'il pouvait pour éviter les foudres des membres du groupe, particulièrement celle venant du plus jeune avec qui il n'avait aucune affinité de base. Les deux chanteurs ne pouvaient vraiment pas se voir. Shun avait un malin plaisir en plus à le chercher et puis il y avait aussi une raison pour ne pas l'apprécier. Cette raison était Izumi. Non Shun ne l'aimait pas du moins pas par amour. La demoiselle était pour lui comme sa petite soeur, elle était sa petite princesse qu'il aimait protéger. Et s'il y a bien une chose qu'il n'appréciait pas c'est lorsqu'un garçon lui tourne autour qu'il est un bon fond ou non. Kei lui sortait pas les yeux et il ne supportait vraiment pas sa présence, heureusement qu'il ne partage pas sa chambre avec lui, sinon ça serait le carnage.

Assit bien au fond dans son siège, le japonais avait le regard vide voir absent, les écouteurs dans les oreilles se repassant en boucle une chanson qu'il aimait beaucoup. Une chanson qui arrivait à le maintenir éveillé la nuit, lui qui depuis le début du mois n'arrivait pas à fermer l'oeil de la nuit peur d'être hanté à nouveau par ces cauchemars dont il était confronté pendant tout le moi de mai de chaque année. Hanté par cette scène où son meilleur ami avait trouvé la mort après s'être fait renversé devant ses yeux, une scène qu'il n'arrive pas à oublier. Une scène qui s'était passé ce jour : le dix mai. Le jour de la mort de son ami, mais également de sa naissance, un jour qu'il redoute chaque année. Chaque dix mai, Shun allait se recueillir sur la tombe de son meilleur ami décédé, il y passait des heures, en lui racontant tout et n'importe quoi pour finalement fondre en larmes sans que personne ne le voit. Une facette de lui que personne ne connait. Une facette faible de sa personne qu'il ne veut montrer à personne. Demain il allait avoir vingt-et-un an et cela allait faire quatre que Akira l'avait quitté. Quatre années dures pour le japonais. Même s'il ne le montrait pas, il souffrait énormément de l'absence de son ami et il aura encore bien dû mal à s'en remettre.

Les roues de l'avion toucha bien vite le sol, réveillant ainsi le japonais de son état mort pour ainsi suivre le pas des autres membres du groupe en quittant le transport aérien. Après avoir quitté l'aéroport, les membres du groupes ainsi que leur manager prirent la voiture qui les attendaient pour les mener jusqu'à leur hôtel. Pendant le trajet Shun tirait toujours cette même tête, celle du mec qui n'était pas d'humeur à rire ou même à parler. Totalement à l'écart du reste du groupe, vivant dans son monde. Il ne faisait pas attention à tout ce qui l'entourait, écouteurs toujours enfoncés au fond de ses oreilles le coupant alors du groupe. Enfin jusqu'à ce qu'il sente son voisin qui n'était qu'autre Kim HimYeol, l'un des rares membres du groupe avec qui le japonais s'entendait relativement bien. Il était d'ailleurs peut-être plus proche de lui que des autres membres. Tournant son regard vers lui quelques secondes pour finalement constater qu'il n'y avait rien et replongea dans son état absent et seul. Enfin il ne resta pas bien seul, HimYeol lui avait pris un écouteur, Shun n'eut aucune réaction le laissant faire. Dans des moments comme cela, il est bien de compter sur certaine personne et ne pas rester seul, même si c'était quelque chose qu'il avait beaucoup de mal à accepter. Lui qui gardait un peu cette apparence solitaire et assez distant.

Ils arrivèrent à destination, la répartition des chambres se firent assez rapidement. Il était hors de question que Shun soit avec Daisuke. Donc il fût mit avec sino-coréen dans une même chambre ce qui lui plut d'avantage par le fait qu'il était sûr de ne pas tuer dans la minute qui suivait. Se quittant alors pour rejoindre leur chambre, HimYeol et Shun prirent le même chemin, entrant dans la chambre. Son colocataire prit déjà son aise en se laissant tomber sur l'un des lits alors que Shun déposa doucement son sac dessus, éteignant la musique provenant de son portable pour enrouler les écouteurs autour de celui-ci alors que son ami cria famine. Une exclamation que Shun ignora en prenant direction la salle de bain en fermant la porte derrière lui. Il avait sérieusement besoin d'une bonne douche froide, ça lui ferait du bien. L'ambiance entre les membres du groupe était assez lourde, causé sûrement par la mauvaise humeur de celui-ci qui jouait totalement les ignorant lorsqu'on lui parlait.

Il sortit de la salle de bain bien une quinzaine de minutes plus tard, les cheveux encore mouillé avec une serviette sur le sommet de son crâne avec laquelle, il frottait ses cheveux pour les sécher. Il vint s'asseoir en tailleur sur son lit, observant l'heure qu'affichait le réveil sur la table de nuit de l'hôtel.

« Si tu as faim, tu peux descendre avec les autres, moi je ne viens pas. »

Le japonais n'avait pas faim, il avait perdu l'appétit depuis quelque jour, ce qui n'était pas bon pour lui, car il s'épuisait plus facilement lors des répétitions avant les concerts.

« Il y a quoi au programme d'aujourd'hui ?. »

À vrai dire Shun n'avait pas vraiment écouté le manager définir le programme de la journée dans la voiture, il avait été complètement absent, il était tel un mur à qui on parlait. Bien qu'il n'avait pas envie de rien faire aujourd'hui, il préférait tout de même savoir le programme de la journée, il ne mettrait sûrement pas cinquante pour cent de sa volonté à faire les choses, mais bon il allait au moins faire apte de présence.

_________________

JaponaisMandarinCoréen

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

RedStar | Idole

My little secrets
MessageSujet: Re: [Flashback] Tous les anniversaires n'ont pas la même saveur... ~ Aoki Shun   Dim 28 Oct - 22:28

Après que la porte ait claquée derrière mon colocataire, l’eau ne fut pas longue à se faire entendre. Il l’avait mérité vu l’état dans lequel il était depuis qu’on était debout. J’étais persuadé que mon insomnie s’était étendue jusqu’à lui. Ça devait bien faire une dizaine de jours qu’il ne dormait pas correctement. Son travail s’en était malheureusement ressenti. Ce n’était pas bon pour lui, d’autant plus qu’une nouvelle tournée débutait. Bien sur, je pourrais dire la même chose pour moi. Cela faisait des années que mes crises d’insomnies me menaient la vie dure. J’avais appris à faire avec, ne me sentant pas particulièrement faible ni fatigué. Cependant, ce n’était pas le cas de Shun. Ce n’était pas quelque chose d’habituel pour lui. Malgré que je comprenne qu’il veuille fuir ses cauchemars, dormir lui était nécessaire pour pouvoir assurer les concerts à venir. Je ne tenais pas particulièrement à ramasser mon ami à la petite cuillère. Quoi que ça arriverait surement. Demain, je ne serai pas surpris de le voir dans un état déplorable. Même s’il faisait des efforts pour ne pas laisser ses faiblesses apparaitre devant nous, je n’étais pas dupe. Je m’efforçais quotidiennement de faire la même chose. Avec plus ou moins de succès, j’en étais conscient. Et puis, j’avais aussi ma journée noire.

Le bruit de la porte de la salle de bain me sortit de mes pensées. Shun apparu dans l’embrasure, séchant distraitement ses cheveux trempés avec une serviette portant les armoiries de l’hôtel. Je le suivais des yeux sans bouger. Je n’avais d’ailleurs pas esquissé le moindre mouvement depuis que je m’étais laissé tomber sur mon lit. S’asseyant en tailleur sur le lit voisin, il jeta un coup d’œil au réveil posé sur la table de nuit avant de prendre la parole. « Si tu as faim, tu peux descendre avec les autres, moi je ne viens pas. » Sa voix me fit grimacer tout comme la fin de sa phrase. Ça faisait quelques jours qu’il ne mangeait plus. Déjà qu’il ne mangeait pas grand-chose en temps normal, ça commençait à sérieusement m’inquiéter. Il n’allait pas survivre aux répétitions à ce rythme là. Pas la peine de parler de la reprise des concerts. On ne plaisantait pas avec la nourriture ! Gardant mes réflexions pour moi, je me contentais d’hocher la tête. Il savait très bien que l’appel de l’estomac était bien plus fort que moi. Qu’il m’accompagne ou non, je n’étais pas capable de manquer un repas.

« Il y a quoi au programme d'aujourd'hui ? » Un rire m’échappa, ayant déjà prévu cette question. Il n’avait rien écouté mais je ne lui en voulais pas. Il ne manquerait plus que ça. Toujours étalé sur mon lit, j’entrepris de lui faire un compte rendu de ce que nous avait précédemment expliqué le manager. « Alors, petit étourdi ! Nous avons rendez-vous à 14h dans le hall de l’hôtel. Ils ont été sympa sur ce coup-là, on a quand même pas loin de deux heures de pause pour manger et nous installer. Ensuite, direction la salle de concert pour prendre connaissance des lieux et intégrer le déroulement du show de vendredi. Pendant que certains répéteront leurs solos d’autres en profiteront pour essayer leurs costumes. Et puis, on fera quelques essais de lumière avant de répéter deux ou trois chansons. Si on arrive à faire tout ça sans tomber de fatigue ça serait bien. » Soupirant, je roulais sur le côté gauche afin de pouvoir observer mon voisin. Je ne savais pas s’il était assez concentré pour avoir compris que ma remarque lui était destinée. En tout cas, il prit la peine d’acquiescer, me montrant ainsi qu’il avait saisit le plus important. Je décidais de ne pas insister.

Je roulais de nouveau sur le dos avant de me redresser. Une fois debout, je senti mon estomac s’activer encore une fois. Il ne fallait pas que je traine. Offrant une moue d’excuse à Shun, j’attrapais furtivement mon téléphone et la carte de la chambre avant de trottiner jusqu’à la porte. Posant une main sur la poignée, je me retournais tout de même pour lui demander s’il ne voulait rien. Réponse négative, évidemment. J’aurais essayé. Refermant la porte derrière moi, je glissais ce que j’avais prit puis mes mains dans mes poches. Descendant négligemment les escaliers, je réfléchissais à ce que je pourrais bien manger. Mais je grimaçais rapidement en constatant que la seule image qui me venait était Shun étendu sur son lit. Quelle tête de mule ! Il allait voir ce soir dans quel état il allait se retrouver. Soupirant, je sautais habilement les dernières marches avant de pénétrer dans l’espace restaurant de l’hôtel. J’aperçu rapidement les autres membres installés à une table isolée. Secouant la tête pour chasser mes inquiétudes, c’est pourtant avec moins d’entrain que d’habitude que j’allais les rejoindre.

Manger m’avait fait du bien. Bien que l’ambiance à table avait été un peu spéciale étant donnée les circonstances, Daisuke avait fait de son mieux pour détendre l’atmosphère. Il y était plus ou moins arrivé. Je dois dire que la nourriture avait bien aidée à me dérider. Cependant, plus je montais les marches et plus je me sentais tendu. Il ne nous restait qu’une petite demi-heure avant de partir à la salle et j’étais persuadé que l’après-midi allait être longue. D’autant plus que dans son état, Shun serait encore moins patient que d’habitude. Je me sentais épuisé d’avance à l’idée de tempérer les interactions entre ce dernier et Daisuke. Il ne faisait pas bon être en mauvais terme avec Aoki Shun. Encore moins à cette période de l’année.

Arrivant devant la porte de notre chambre, je sortais la carte magnétique de ma poche et l’insérais doucement dans l’encoche. Un clic caractéristique se fit entendre et la lumière passa au vert. Poussant la porte, j’entrais le plus silencieusement possible dans la pièce et refermais derrière moi. Shun était toujours allongé sur son lit comme lorsque j’étais descendu manger, à la différence près qu’il avait remit ses écouteurs dans ses oreilles. En tendant l’oreille, j’étais capable d’entendre quelques notes mais bien trop peu pour identifier ce que diffusait son mp3. Je savais qu’il ne dormait pas mais je fis tout de même le moins de bruit possible en me déplaçant dans la pièce. Même si je doutais qu’il fasse attention à moi. Ouvrant mon sac, j’attrapais ma trousse de toilette et allait m’enfermer dans la salle de bain. Etant debout depuis un certain temps maintenant, j’entrepris de me rafraîchir un minimum. Me passant tout d’abord de l’eau sur le visage, j’y étalais ensuite un peu de crème avant de m’attaquer à mes cheveux. Être une idole m’avait appris à prendre soin de moi. Et même si je ne passais pas une éternité devant le miroir, j’essayais tout de même de me rendre présentable. Finissant par un lavage de dents bien mérité, je quittais la pièce et allais ranger mes affaires.

Jetant ensuite un coup d’œil à ma montre, je constatais qu’il était grand temps de descendre. M’approchant de mon colocataire, je m’asseyais sur un petit espace libre de son lit avant de poser ma main sur son bras. Le secouant alors doucement, il remua un peu avant d’ouvrir les yeux. « On ne va pas tarder à y aller. Tu viens ? » Lui laissant le temps d’émerger, je me levais et allait rassembler mes affaires. Enfilant ma veste, je vérifiais que tout se trouvait bien dans mes poches. Une fois fait, je me posais sur mon lit et observais Shun s’activer. Ce n’est qu’une fois qu’il fut près qu’on quitta la chambre, allant retrouver les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

RedStar | Modo & Idole

My little secrets
MessageSujet: Re: [Flashback] Tous les anniversaires n'ont pas la même saveur... ~ Aoki Shun   Mer 31 Oct - 13:45

Après que le japonais lui ait demandé le programme d'aujourd'hui, son ami comprit vite qu'il n'avait pas écouté les paroles de leur manager. Mais avait-il vraiment la tête à écouter les gens aujourd'hui, demain il savait qu'il allait passer une très mauvaise journée. Pourquoi y a t-il fallu que son ami meurt ce jour-là, ce jour qui normalement célèbre la naissance de Shun, un moment qui pourtant devrait être festif et joyeux pour l'asiatique. Mais cela était tout le contraire et il allait devoir subir cela chaque année pour son plus grand malheur. À sa question, HimYeol ne pût s'empêcher de rire, sur le coup Shun fit comme s'il n'avait rien entendu pour éviter d'être agressif envers l'une des seules personnes du groupe avec qui il s'entendait bien. Alors, autant ne pas gâcher cette amitié par un coup de gueule entre les deux hommes. Il écouta attentivement ce qu'il disait essayant de bien enregistrer. À quatorze heures, ils avaient donc rendez-vous dans le hall de l'hôtel, bon il ne sera pas dur pour lui de s'en souvenir, il faudra juste qu'il ne loupe pas l'heure, enfin il savait que le chanteur reviendrait forcément dans la chambre, donc ils allaient descendre tous les deux. Il n'allait pas louper l'heure comme ça. Suite à ça, ils iront en direction de la salle de concert pour que chacun des membres du groupe prennent connaissance des lieux, quelques répétitions. D'accord, la journée promettait juste d'être chargée et sûrement fatiguante, ce qui n'était pas vraiment une chance pour Shun qui n'avait pas le moral et la santé à sa norme. Il était épuisé et bien que le fond de teint cache ses cernes on pouvait deviner qu'il en avait. Il ne dit rien et fit juste un petit signe à son colocataire de chambre comme quoi il avait compris l'essentiel de ce qu'il venait de lui dire. Le silence reprit place et finalement le sino-coréen se leva, sûrement pour rejoindre les autres pour manger. Son regard suivait la silhouette du chanteur qui fit une moue s'excusant de le laisser seul, il ne lui en voulait pas, après tout il n'avait pas le privé de manger parce qu'il ne voulait pas se nourrir. Non, il n'avait pas le droit. Fourrant sa main dans sa poche Shun entendit son ami lui demander une dernière fois s'il était sûr de ne pas vouloir venir. La réponse du japonais fût négatif et la silhouette du Kuso disparue derrière la porte qui se refermait.

Suite au départ de son ami, Shun soupira. Il était seul et il était bien content, au moins, personne pendant ce moment devra subir sa mauvaise humeur du jour. Encore assit, il sortit de sa poche son portable avec ses écouteurs enroulés autour, il les défit lentement puis les mit à l'intérieur de ses oreilles, choisissant une chanson de façon aléatoire, avant de s'allonger et de fermer les yeux. À chaque fois qui les fermaient, il avait l'impression de revoir le visage de son ami tué accidentellement, voir son corps étaler sur quelques mètres avant que le camion décide de s'arrêter. Le corps de son ami gisant au sol, totalement défiguré. Une horrible image, Shun se redressa d'un coup sec, le visage complètement effrayé, le coeur battant à mille à l'heure. Une larme venait de s'écouler le long de sa joue droite, lorsqu'il le remarqua d'un revers de main il la chassa. Ces images ne cessaient de le hanter à chaque moment qu'il essayait de fermer les yeux. Cela débutait à chaque début de mois se prolongeant jusqu'à la fin de celle-ci, le moi de mai était un moi horrible et maudit. Shun respira profondément et recracha toute l'air de façon lente, il fit cela plusieurs fois jusqu'à ce que son coeur retrouve un rythme régulier et normal. Il laissa son dos retomber sur le matelas couvert tout en observant le plafond, la musique changea, cette musique c'était la préférée de Akira. Une chanson plutôt douce ce qui était assez étrange, car lui n'aimait pas vraiment les ballades, mais pourtant celle-ci était sa chanson préférée. À chaque fois qu'elle passait, il pensait à son meilleur ami, il aimerait tant pouvoir la changer, mais il n'avait jamais eu le courage de le faire pour passer à une autre chanson. Pendant toute la durée de celle-ci Shin garda les yeux grands ouverts, observant d'un air totalement absent le plafond se trouvant au-dessus de lui.

Les secondes, les minutes et l'heure filaient. Finalement un son se fit entendre, celle de quelqu'un qui entrait dans la chambre. Shin l'entendit à cause du changement de chanson de son portable, il ne fit rien restant allongé avec les écouteurs dans les oreilles simplement à écouter sa musique. Shin ne calcula même pas ce que faisait son ami, restant totalement plongé dans sa musique, les bras croisés derrière sa tête lui servant ainsi de support. Il ferma les yeux finalement sans pour autant dormir, aucune image vint l'embêter pour son plus grand bonheur. Récupérer quelques minutes de sommeil c'était toujours agréable, bien qu'il lui faudrait sûrement plusieurs jours pour vraiment rattraper ses heures de sommeil. Mais cela ne dura pas bien longtemps, sentant une main sur son bras le secouant doucement, l'obligeant donc d'ouvrir les yeux et de tourner le visage en direction de son colocataire. Il se redressa doucement pour enlever un des écouteurs pour entendre ce qu'il avait à lui dire. HimYeol lui annonça qu'il n'allait pas tarder à descendre pour rejoindre les autres au hall. Il lui demanda après s'il venait.

« Je viens. »

Une simple réponse. Bien qu'il n'avait le moral à rien faire, il se sentait obliger d'y aller, si le concert était raté se serait sûrement à cause de lui et il ne voulait en aucun cas subir les foudres des autres membres du groupe. Il mit un certain temps avant de se lever de son lit et d'aller enfiler sa paire de chaussure se trouvant dans l'entrée. Il alla en direction de celle-ci. Il les enfila soigneusement avant de se tourner vers son ami qui avait déjà fini de se préparer.

« On peut y aller. »

Aussitôt dit aussitôt fait. Les deux hommes quittèrent la chambre sans oublier leur affaire. Ils ne tardèrent pas à rejoindre les autres dans le hall de l'hôtel déjà tous présent. Le manager ne tarda pas arriver non plus et ils se dirigèrent vers la voiture qui allait les emmener sur le lieu du concert. Pendant tout le trajet, le manager rappela un peu ce qu'ils allaient faire, le seul à ne pas écouter fût Shun, d'ailleurs le manager le remarqua, mais ne dit rien. Le japonais dégageait déjà de mauvaise onde, très négatif qui faisait vite comprendre à ceux qui l'entourait qu'il ne fallait pas trop le chercher aujourd'hui. La voiture ne mit pas longtemps à s'arrêter et à les emmener à bonne destination. Shun fût le dernier à sortir du véhicule, refermant la porte derrière lui. Le manager se mit en tête pour les guider directement sur les lieux. Shun avança d'un pas assez lent, il n'avait pas vraiment le courage de faire quoique ce soit, mais il allait faire un petit effort. Ils arrivèrent sur les lieux. Visage levé vers le haut, il observa les lieux tout simplement. La scène était plutôt grande, pour le moment elle ne ressemblait pas à grand-chose, mais une fois que les jeux de lumières seront mis en place cela serait sûrement parfait. Shin se retourna vers HimYeol qui n'était pas loin de lui.

« On commence par quoi alors ? »

Et oui HimYeol allait devoir lui redire ce que le manager avait dit dans la voiture. Shun s'en foutait pas mal que cela l'embête de lui répéter ou non ce qu'il leur avait dit, mais ne sachant pas il préférait demandé à celui-ci, comme il ne s'entend pas vraiment avec les autres.

_________________

JaponaisMandarinCoréen

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

RedStar | Idole

My little secrets
MessageSujet: Re: [Flashback] Tous les anniversaires n'ont pas la même saveur... ~ Aoki Shun   Ven 30 Nov - 21:36

Après que je lui ai demandé s’il venait avec moi retrouver le reste du groupe, j’obtins une réponse claire et simple. « Je viens. » Je savais que Shun n’était en aucun cas motivé par ce qui allait suivre. Il avait seulement envie de rester seul. Bien que je comprenne ce sentiment, je me devais de le pousser à poursuivre nos activités. Ne serait-ce que pour lui faire penser à autre chose. Tout du moins, essayer. Et puis, aussi parce que je me sentais mieux quand j’avais un œil sur lui. On ne savait jamais ce qu’il pouvait se passer. Je ne pensais pas qu’il soit capable de se faire du mal mais je préférais éviter de le laisser se morfondre seul. J’étais particulièrement sensible à son état et attentif pendant cette période, je savais qu’il en était plus ou moins conscient. Et même s’ils ne le montraient pas, les autres membres s’inquiétaient aussi. Je devais donc également faire ça pour le groupe. M’assurer que malgré l’anniversaire de demain, il serait en assez bonne condition pour assurer le concert.

Il me signala qu’il était près, me sortant par la même occasion de mes pensées, et nous quittions tous les deux la pièce. On ne mit pas longtemps à rejoindre les autres ainsi que le manager. Encore quelques instants et nous prenions place dans le van qui allait nous emmener à la salle de concert. Chacun à sa place habituelle, je me retrouvais donc coincé entre la vitre arrière gauche, au fond du véhicule, et Shun qui s’installa à ma droite. Le manager fut le dernier à monter, se plaçant à côté du chauffeur, et nous nous mirent en route. Un silence étrange régnait dans le véhicule. Il perdura quelques minutes avant que le manager ne s’empresse de nous réexpliquer notre programme. Bien entendu, il remarqua aisément que Shun ne partageait pas l’entrain habituel des pré-concerts. Si, en temps normal, il se serait fait un plaisir de le rabrouer, il ne lui fit aucune remarque. Je supposais que l’aura sombre qui se dégageait de mon voisin y était pour beaucoup. « Et n’oubliez pas, je veux que vous soyez au meilleur de votre forme le jour j alors pas d’extra ! Du travail et du repos ! Je vous ai à l’œil. » Ces remarques étaient directement dédiées à Shun mais elles glissèrent sur lui sans qu’il n’y prête la moindre attention. Loin dans son monde, j’étais convaincu qu’il ne les avait même pas entendues.

Le van ne tarda pas à arriver à destination. Quittant un à un le véhicule, nous observions tout autour de nous. De l’extérieur, nous pouvions voir une énorme affiche avec le nom du groupe étalé en lettres capitales, l’étoile brillant au milieu. Je vis des sourires apparaitre furtivement sur les visages de mes camarades avant que le manager nous entraine à l’intérieur. Je retrouvais avec plaisir l’effervescence qui y régnait. Le mouvement et le bruit chassèrent brusquement mes soucis tandis que mon regard balayait la salle. La scène ne ressemblait pas à grand-chose pour l’instant mais je savais que dans moins d’une journée, elle serait prête à nous accueillir. Lorsque les projecteurs et les décors seront installés et que nous nous tiendrons ici même dans nos costumes… Ça allait être génial.

« On commence par quoi alors ? »

La demande de Shun me fit soudainement redescendre sur terre. Clignant des yeux, je le regardais avant de soupirer. Encore une fois, il n’avait pas écouté. Même si je montrais une mine agacée, je ne l’étais pas réellement. Je savais qu’il comptait sur moi pour ne pas se laisser distancer. Je me passais donc rapidement une main dans les cheveux, les décoiffant au passage, avant de lui expliquer tout en marchant. « On va dans notre loge pour subir l’exposé habituel. Consignes, déroulement, tracklist et j’en passe. Essaye de suivre un minimum. Mais de toute façon, on aura des exemplaires papiers. » L’observant du coin de l’œil, je notais son hochement de tête, et continuais. « Ensuite, on passe aux choses sérieuses. Costumes et chansons. Sur ce point là, ça devrait aller. Faudra juste éviter le trou de mémoire. » Souriant furtivement, je pénétrais dans la loge à la suite de Takeru. Posant nos affaires sur les canapés, nous nous installions les uns après les autres. Leader entre Daisuke et Takeru et Shun à côté de moi sur le canapé d’en face. Sans nous laisser le temps de souffler, le manager s’activa et sortis des piles de feuilles de son sac. « Bien ! On commence ! »

Ce n’est qu’une heure plus tard que l’exposé prit fin. Les points abordés avaient surtout été technique mais le manager ne c’était pas trop étalé. Nous avions déjà fait trois concerts depuis le début de la tournée et avions donc assez bien retenu les chansons qui allaient revenir. C'est-à-dire, nos principaux singles ainsi que les chansons du dernier album. Si on y ajoutait les singles, on avait une assez bonne idée du résultat. Je me laisser aller contre le dossier du canapé tout en observant mes camarades. Daisuke avait été le seul assez motivé, chose innée chez lui, pour sauter sur ses pieds dès que le manager avait quitté la pièce. Il avait hâte de commencer les répétitions. Que ça soit pour fuir l’atmosphère pesante du moment où tout simplement pour découvrir cette ambiance nouvelle pour lui, je ne lui prêtais qu’une faible attention. Les conversations reprirent doucement mais je ne m’y mêlais pas. Je préférais me tourner vers mon voisin. J’avais fait en sorte de ne pas le dévisager pendant la dernière heure. À présent, je me demandais s’il avait suivit ou s’il avait laissé son esprit se faire envahir par ses sombres pensées. En le voyant assis là, l’air absent, une main jouant distraitement avec son collier, je savais que je devrais encore prendre sur moi. J’allais devoir être attentif pour deux pendant encore quelques jours.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

RedStar | Modo & Idole

My little secrets
MessageSujet: Re: [Flashback] Tous les anniversaires n'ont pas la même saveur... ~ Aoki Shun   Sam 1 Déc - 18:04

La demande de Shun semblait avoir agacé son ami, cette réaction de sa part ne fit ni chaud ni froid, il s'en foutait d'ailleurs pas mal que ça le fasse chier ou non de tout lui expliquer ce que le manager avait déjà expliqué en bref dans le van. Des explications que bien évidemment le chanteur des Kuso n'avaient bien entendu pas écouter du tout, complètement ailleurs à écouter en boucle les musiques qui étaient susceptibles de tomber lors du prochain concert. Oui une sorte de révision, mais il ne fallait pas écarter la possibilité qu'il se trompe et ainsi fasse cafouiller la représentation pour tout le groupe. Par chance pas de concert pour aujourd'hui, celui-ci aurait lieu dans seulement deux jours, il avait donc deux jours pour se remettre à bosser, bien que cela semblait loin d'être gagné. Main dans le fond de son jean, Shun prit le pas aux côtés du sino-coréen tout en l'écoutant expliquer ce que le manager leur avait dit. Finalement ça ne changeait vraiment pas des autres concerts, les paroles du manager étaient bien souvent les mêmes, il n'apprenait pas grand-chose. Suivre un minimum... Ces quelques mots, Shun ne les prit pas en compte sinon il pensait bien être capable de s'énerver bien que ces mots étaient vrais. Oui il fallait qu'il suive un minimum pour ne pas faire tort à tout le monde s'il foirait le concert dans deux jours. Il devait faire un effort. Faire du tort aux autres il s'en fichait pas mal, mais il ne voulait pas à cause de sa mauvaise humeur montrer sa plus mauvaise prestation. Faire face à ses émotions n'allaient pas être simple. HimYeol continuait à parler, il ne lui apprit finalement rien de bien nouveau; juste leur train train normal avant le prochain concert. À la fin de sa phrase Shun eut un petit rictus, trou de mémoire ? Cette réflexion ne plut pas du tout à celui-ci, il se mordit la langue légèrement pour éviter toute réplique désagréable, préférant se taire tout en continuant à avancer en direction des loges.

Ils arrivèrent bientôt dans leur loges où la porte était déjà ouverte, les autres membres y étaient déjà présents chacun prirent place sur le canapé. Shun au côté de HimYeol et les autres sur le canapé d'en face. Le coude posé sur le bord du canapé, le poing resserré collé contre sa joue son regard dévier ailleurs que sur les membres du groupe. Le manager arriva bien vite avec toute une pile de papier qui tira de la bouche du chanteur un soupire, ils allaient sincèrement devoir lire tout ça ? Totalement ennuyeux. Il prit le paquet de feuilles qui lui était attribué et commença à le feuilleter tout en soupirant.

« Génial... »

Ils ne regardaient personne, mais il pût ressentir les regards poser sur lui, il n'avait pas cherché à prononcer ce mot de façon plus discrète. Prenant le paquet de feuilles qui lui était attribuées, il commença à le parcourir sans motivation, tournant les pages de façon lente et en lisant pas vraiment ce qui pouvait y être écrit. Bayant de temps à autres pour montrer à quel point ça pouvait le faire chier de lire ce truc. Des soupires provenant des autres membres ou même du manager arrivèrent jusqu'à ses oreilles, mais aucune réaction de sa part. Il ignorait tout le monde et ne cachait en rien qu'aujourd'hui il n'était pas d'humeur à faire quoique ce soit. Il faisait des efforts, mais qu'on lui en demande pas plus sinon il allait frapper cette personne en guise de défouloir. L'heure passait alors que chacun des membres avaient lu la paperasse donnée par le manager. Les Kuso connaissaient déjà bien les chansons qu'ils allaient devoirs chanter, leur tournée avait commencé depuis plusieurs jours déjà et des concerts avant celui-ci s'était bien évidemment déroulé. Le plus motivé de tous s'était bien évidemment Daisuke, une attitude qui agaçait déjà Shun lorsque le japonais commençait à parler. Toute cette bonne humeur qu'il dégageait lui donnait envie de vomir, ce type il ne pouvait décidément pas se le voir. Shun avait les yeux mi-clos d'un air totalement absent, il ne prêtait guère attention aux autres, ce n'est que lorsque le manager reprit parole pour annoncer le début des répétitions. Ils se levèrent pour commencer à se préparer avant de monter sur scène pour les répétitions. Shun déjà dans sa tenue prit le chemin dans les coulisses attendant que les autres arrivent pour commencer les répétitions, derrière lui HimYeol arriva alors que la voix de Kei résonnait jusqu'à eux.

« Sa bonne humeur me rend malade. »

Lorsqu'il vit celui-ci arriver, il se tourna et prit les escaliers donnant directement sur scène, les répétitions pouvaient alors débuter. Shun faisait de son mieux, bien que sa performance pendant les répétitions étaient loin d'être au plus haut, il ne donnait vraiment pas le meilleur de soit même. Et pourtant il essayait. Sur les pas de danse, il se retrouva bien souvent un temps de retard par rapport aux autres ce qui semblait commencer à énerver plus d'un lorsqu'on leur demanda de recommencer par sa faute. Le japonais soupira, il en avait marre, il avait mal au crâne et sa vu commençait déjà à lui jouer des tours au points qu'en plein milieu de la chanson, il perdit l'équilibre après un enchaînement de pas, interrompant alors tout le monde qui se tourna vers lui. Étaler de tout son long au sol, le bras devant ses yeux, il ne tenait plus, ne rien manger depuis plusieurs jours n'étaient pas bon, voilà maintenant les conséquences de cette mauvaise alimentation de sa part. Il ne tenait plus, n'avait pas la force de tenir debout. Le manager à ses côtés étaient paniqués disant qu'il fallait appeler une ambulance, ce à quoi Shun répondit négativement.

« Pas besoin, je peux tenir. C'est juste un mal de crâne. »

Mensonge... Tout le monde savait que Shun ne mangeait plus ou alors se nourrissait peu depuis quelques temps, qu'il avait perdu complètement l'appétit, déclinant toute invitation au restaurant. Depuis le début du mois il n'avait plus très faim. Ne rien avoir dans le ventre était néfaste pour sa santé, la preuve il ne tenait plus debout, il n'avait plus de réserve sur quoi l'énergie pouvait puiser. Le manager insistait, mais un regard assez noir de la part de Shun, lui fit comprendre qu'il ne devait pas insister et renoncer. Avec l'aide de quelque personne, il se remit debout et regard tout le monde.

« Continuez, je reviens après avoir prit de quoi calmer mon mal de crâne. »

Il s'en alla de la scène en direction de la loge où il demanda quelques choses pour le mal de crâne, on lui fournit les médicaments dont il avait besoin qu'il avala avec de l'eau. Il se dirigea vers le canapé verre toujours à la main qu'il posa sur la petite table basse où se trouvait les papiers. Il laissa sa tête tomber en arrière alors ses yeux se fermaient et son front se fronçait. Comment allait-il faire pour tenir debout à ce train-là ? Il ne devait pas faire tout foirer bien que l'envie y était, il ne voulait rien faire et son corps commençait déjà à le lâcher, jusqu'à quand allait-il continuer ainsi à maltraiter sa santé physique et morale.

_________________

JaponaisMandarinCoréen

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

RedStar | Idole

My little secrets
MessageSujet: Re: [Flashback] Tous les anniversaires n'ont pas la même saveur... ~ Aoki Shun   Lun 21 Jan - 18:19

Le manager annonça le début des répétions et tous le monde se leva. Suivant distraitement Shun, la voix douloureusement joyeuse de Kei nous accompagnait dans le couloir.

« Sa bonne humeur me rend malade. »

J’avais appris à ne pas tenir compte de l’antipathie évidente qui liait les deux chanteurs. Si au début, Shun avait été un soutient lorsque Daisuke était arrivé, il n’avait pas apprécié mon changement d’avis à son sujet. Il me l’avait d’ailleurs bien fait sentir. Et puis, ça avait fini par se tasser plus ou moins. Il lui arrivait encore de me reprocher d’être en si bons termes avec le jeune chanteur mais je n’en tenais pas compte. Il ne fallait pas oublier qu’il s’agissait de Shun, je m’inquièterais plutôt du jour où il ne me dira plus rien.

Les répétitions ne tardèrent pas à commencer. Nous tenant tous sur la scène, nous suivions les indications du chorégraphe. Shun n’était bien évidemment pas à son niveau habituel. Butant sur les pas, il était de plus en plus en retard sur la musique. Recommençant sans cesse les mêmes enchainements, je voyais bien l’agacement dans les yeux de mes camarades. Le chorégraphe nous fit reprendre un énième passage et le corps de Shun fini par lâcher. Nous stoppant brusquement, on le vit s’allonger au sol, sans forces. Restant un instant sans bouger, je le regardais luter pour reprendre une respiration normale, un bras posé devant ses yeux. M’approchant finalement de lui sous les cris paniqués du manager qui tenait absolument à appeler une ambulance, je soupirais en sachant d’avance ce qu’il allait lui répondre.

« Pas besoin, je peux tenir. C'est juste un mal de crâne. »

Menteur… Retenant de justesse ma remarque, je me contentais d’un froncement de sourcils désapprobateur qu’il ne pouvait pas voir. Personne n’était aveugle, on avait tous vu qu’il ne se nourrissait plus. Malheureusement, on savait très bien qu’il ne servait à rien d’insister. Il ne voudrait pas de notre aide. C’était comme ça, on n’y pouvait rien. Et bien qu’étant le plus proche de lui, j’étais la dernière personne à le lui en proposer. Je me contentais seulement de rester près de lui. M’approchant pour l’aider à se relever, j’interceptais le regard noir qu’il adressa au manager. Si ce dernier n’avait pas encore compris qu’il ne fallait pas insister, c’était chose faite. Shun tanga un peu lorsqu’il se retrouva de nouveau debout mais se détacha bien vite des bras qui le supportaient. Son regard balaya la salle, s’attardant sur le groupe derrière moi avant de se détourner.

« Continuez, je reviens après avoir prit de quoi calmer mon mal de crâne. »

Et il disparu. Baissant la tête, un soupire désabusé passa la barrière de mes lèvres. À ce rythme là il se retrouverait bientôt à l’hôpital. C’était bien la dernière chose dont nous avions besoin. Me frottant l’arrière de la tête, une moue inquiète s’installa sur mon visage tandis que je me tournais vers les membres du groupe restant. Ils étaient visiblement agacés mais aussi inquiets que moi. Peut-être autant pour le bon déroulement du concert à venir que pour la santé de Shun. « Tu pourrais pas lui parler ? » Akira fondait visiblement trop d’espoir en moi. « Il ne m’écoutera pas. Et puis, je ne suis pas la personne la mieux placée pour lui faire la morale. » Replaçant une mèche de cheveux qui me cachait la vue, j’interceptais sans mal le regard entendu que s’échangèrent mes deux cadets. « Justement… comme tu sais ce que c’est… » Les regardant à tour de rôle, je finissais par soupirer. Me rapprochant d’eux pour pas que tout le monde nous écoute, j’expliquais doucement. « Ecoutez… J’ai aussi mes mauvais jours et je sais très bien que la dernière chose dont il a envie, c’est qu’on lui dise ce qu’il devrait faire. Je sais que c’est pas facile d’observer sans rien dire ni faire mais la seule chose dont il a besoin c’est qu’on reste à côté de lui et qu’on le supporte. Même si parfois c’est dur. » Mon regard resta appuyé sur Daisuke jusqu’à ce qu’il acquiesce de manière plus que réticente. Ce gamin continuait de m’exaspérer quand à sa relation avec Shun mais il n’était pas bête. Il n’irait pas le provoquer alors qu’il se trouvait dans cet était là. Ça me rassurait un peu.

« Allez, on reprend ! »

Me tournant vers la personne qui avait crié, je vis le manager au bord de la scène en train de claquer dans ses mains. Même si Shun n’était pas encore revenu, ça ne nous empêchait pas de pouvoir répéter. On avancerait au moins pour les solos. Akira fut désigné pour commencer. Daisuke et moi allions donc nous installer sur des chaises disposées devant la scène. Tandis que le plus vieux se mettait à chanter, je laissais mon regard dériver vers l’entrée des coulisses. J’espérais que l’état de Shun s’améliorerait même si je savais que je ne devais pas me faire trop d’illusions. Le japonais étant celui qu’il était, je me doutais que ça n’allait pas forcément aller en s’arrangeant.

Spoiler:
 

_________________

Cause you're like a Caffeine ♪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

RedStar | Modo & Idole

My little secrets
MessageSujet: Re: [Flashback] Tous les anniversaires n'ont pas la même saveur... ~ Aoki Shun   Dim 27 Jan - 16:13

Mensonge… Un simple mal de crâne, non c’était bien plus que ça, ce n’était qu’un simple symptôme de la façon dont il maltraitait son corps au fils des jours. Ne se nourrissant plus correctement, pourtant le manager essayait tant bien que mal à l’obliger à avaler quelque chose, mais sans résultat. Il avait donc quitté le reste des membres du groupe continué l’entraînement sans lui pour le moment, il n’était pas dans son état et encore moins dans une forme olympique. Il devait se reprendre avant que le prochain concert ait lieu sinon il serait la cause de l’annulation de celui-ci ou du massacre fait sur scène. Il y avait peut-être une solution à cela, mais Shun se refusait de l’utiliser. Il refusait de prendre des médicaments qui pourraient doper ses capacités et lui permettre de tenir plus longtemps sur scène avec de l’énergie à revendre. Le risque était qu’avec rien dans le vendre, le médicament devait être encore plus dangereux qu’il ne l’était à la base. Et risqué un séjour à l’hôpital, non merci, il n’en voulait pas. L’hôpital n’était pas forcément un endroit très agréable. Assit sur le canapé, la tête laissé tomber en arrière et les yeux fermés, voilà bien plus de cinq minutes que le japonais était resté ainsi, sans bouger attendant tout simplement que le médicament fasse un peu effet. Il avait toujours cette même sensation, cette sensation d’être vidé de toute énergie, à se demander s’il serait vraiment capable de rester debout sur ses deux jambes. Il ouvrit doucement les yeux en regardant le plafond, lâchant un long soupire.

« Est-ce que je tiendrais encore longtemps ainsi ? »

Il avait conscience dans l’était qu’il était, il avait conscience que de se nourrir peu ou pas du tout était extrêmes mauvais pour lui et qu’ainsi il était moins performant sur scène, entraînant alors tout le reste des autres membres dans l’échec. Oui, s’ils échouaient, il en serait le seul fautif. Son regard s’abaissa ainsi que sa tête regardant son reflet dans le miroir au loin, il ne voyait pas clairement son visage, mais il jugeait avoir une mine horrible. Il passa ses deux mains sur son visage, se le frottant doucement.

« Reprend-toi Shun. »

Oui il se parlait à lui-même, il savait qu’il devait se reprendre, qu’il ne pouvait pas continuer ainsi à vivre, il ne pouvait pas subir cela chaque mois de mai de chaque année. Non il ne devait plus voir ce jour comme un grand malheur l’empêchant alors de fêter correctement son anniversaire dans la joie avec ses amis. Le dos penché en avant il retira doucement ses mains de son visage, décidant finalement de se lever et de retourner vers les autres et faire l’effort de ne pas échouer cette fois-ci. Il devait se ressaisir. Il se dirigea vers l’une des membres du staff s’occupant d’eux et qui les suivaient à chaque tournée, pour demander finalement quelque chose qu’il n’avait pas touché depuis au moins deux jours : de la nourriture. Oui il était obligé de manger, bien que la faim n’était pas présente en ce moment. On lui apporta de quoi se nourrir, il fit un effort pour avaler au moins la moitié du repas qu’on venait de lui fournir, il prit une serviette s’essuya la bouche et décida de quitte la loge pour retourner sur la scène. Les autres membres Kuso étaient en train d’enchaîner une autre chanson, ils étaient tous bien synchroniser. Il les observa jusqu’à ce que le manager remarque sa présence et frappe des mains pour arrêter les autres dans leur lancer. Il tourna son visage vers Shun lui demandant si cela allait mieux.

« Je peux reprendre les répétitions. Je vais essayer de ne pas pénaliser les autres. »

Le manager hocha la tête alors que Shun vint se mettre en position passant à côtés des membres du groupes dont certains le regardait d’une façon qui ne lui plaisait pas du tout. Lorsqu’il passa aux côtés de HimYeol, il posa sa main sur son épaule faisant un sourire forcé pour lui montrer que ça allait avant de prendre position. Il hocha la tête alors que le manager fit un signe pour qu’on relance la musique afin de reprendre les répétions. Cette fois-ci Shun arrivait mieux à suivre les autres sans avoir de temps de retard ce qui semblait plaire au manager. Le japonais ne sentait toujours pas bien, mais il essayait de le cacher un maximum, ils continuèrent donc ainsi plusieurs minutes avant d’avoir le droit à une pause. Shun se laissa tomber, fesse au sol tout en prenant un chiffon qu’on lui avait tendu pour se frotter le front doucement. Prenant une bouteille d’eau pour s’abreuver un peu avant de regarder chaque membre du groupe les uns après les autres, s’arrêtant sur le sino-coréen. S’il y avait bien une personne qui semblait vraiment le soutenir et se soucier un minimum de lui sans compter le manager c’était bien lui. Il se releva, il fit quelques pas en direction des autres, plus précisément aux côté de son ami pour lui demander.

« On en a encore pour longtemps à ton avis ? »

Oui le chanteur avait envie de rentrer à l’hôtel, il avait besoin de sommeil et il ne refuserait pour rien au monde de rejoindre son lit ainsi que les bras de Morphée. Il espérait que cette journée de répétions passent vite…

_________________

JaponaisMandarinCoréen

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



My little secrets
MessageSujet: Re: [Flashback] Tous les anniversaires n'ont pas la même saveur... ~ Aoki Shun   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Flashback] Tous les anniversaires n'ont pas la même saveur... ~ Aoki Shun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

+

 Sujets similaires

-
» Anniversaires [chantons tous en coeur]
» Joyeux noel à tous!
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» "Tous ensemble seuls 2 - Demain c'est aujourd'hui" (Everybody's alone 2 - Tomorrow is now)
» [EVENT] Omnia, la fête de tous les dieux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Behind Closed Doors :: Japan - Tokyo :: Autres lieux-