Behind Closed Doors

Partagez | 
 

 [flashback] In another world, I'll miss you. ~ Kim Hye Sun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Indies Japan

My little secrets
MessageSujet: [flashback] In another world, I'll miss you. ~ Kim Hye Sun   Dim 28 Oct - 20:44


In another world, I'll miss you ~ Hye Sun & Ayaka


2010
Tu ouvres les yeux et tes premières pensées vont directement au fait que tu pars déjà de ce bout de monde que tu apprécies - plus que le tien même. Tu rageas intérieurement alors que la lumière du soleil te brûlait les yeux. Tu tiras sur la couette de ton lit - celui qui serait à toi une toute dernière minute - et la mit par dessus ta tête. Tu avais envie de revenir chez toi simplement pour parler avec ta mère de tout ce que tu avais appris en seulement une année en Corée. Tu avais besoin de voir son sourire réconfortant et de l'entendre dire que tu lui avais tellement manqué pendant tout ce temps. Rien que cette pensée réussit à te faire sourire malgré l'heure matinale à laquelle tu venais de te réveiller. Tu te maudis quelques secondes et poussa complètement les couvertures qui t'avait caché jusque là du magnifique soleil qui illuminait cette dernière journée. Un dernier soupire franchis tes lèvres rosés alors que tu te mettais debout pour bien t'étirer. Tu avais déjà tout prévu et tu te fichais bien que ton amie ait d'autre plan pour la journée ; elle les abandonnerait, tout simplement. Si, tu t'étais même fait des amis tandis que tu étais là-bas et tu étais très contente de ces rencontres. Hye Sun était rapidement devenue ton amie et tu ne sais pas vraiment pourquoi, mais tu n'as jamais été du genre à te poser des questions sur des sujets comme celui-là. Tu te dis que c'est comme ça, c'est tout. Simplement, parce que tu n'as pas envie de te compliquer la vie plus qu'elle ne l'est déjà. Tu grognas avant de baisser les yeux vers tes valises qui étaient déjà faites de la veille, parce que tu étais brillante et que tu n'avais pas eu envie de faire ça a la dernière minute ou même d'oublier quelque chose.

Tu attrapes ton téléphone avec un sourire aux coins des lèvres, tu ne peux pas t'empêcher de sourire en te disant que c'est quand même ta dernière journée en Corée et qu'à force, tu te débrouilles trop bien dans cette langue - malgré ton accent prononcé. Tu n'es pas comme ces brutes qui savent parler toutes les langues parfaitement, mais tu te débrouilles très bien.

Citation :
De : Ayaka-chan ♥
Le : 05/01/2010 à 10h06
« Je sais pas si tu dors encore et sérieusement, je m'en fiche, mais si tu bouges le cul d'où tu es, je te tue ! Tu es où d'ailleurs ? »

Tu te mets à rire en écrivant ce message texte assez ... stupide, oui. Tu attrapes ton sac de sport et le met sur ton épaule avant d'aller dans la salle de bain pour te changer, tu n'as pas envie de sauter dans la douche ce matin, tu l'as prise hier soir pour t'endormir de toute façon. Tu n'avais pas envie de te mettre sur ton 31 pour aller t'écraser sur le lit d'un amie, alors tu mis simplement ton chandail rayé et des jeans, une paire de converse et le tour était joué. Tu sortis de la salle de bain avec ton sac, parce que tu y avais fourré quelques trucs que tu voulais avoir avec toi pour ta dernière journée. Tu marchais et le seul bruit perceptible était le toc que tu faisais à chaque nouveau pas. Tu t'arrêtes devant la porte où loge Hye Sun, tu frappes un coup et l'ouvre sans même te soucier de ce qu'elle - ou quelqu'un d'autre - pourrait bien faire. « Bon matiiiiiiin » lâches-tu dans le meilleur coréen que tu peux. Quelques fois, tu as l'impression de perdre ton japonais avec tout ça, mais ce n'est qu'une illusion. « Comment tu vas ? » demandes-tu alors que tu lâches ton sac de sport à côté du lit dans lequel tu te laisses lourdement tomber, comme si tu étais une pierre.


_________________

Play the game .


Japonais ♦️ Mandarin ♦️ Coréen

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Modo | Indies Korea

My little secrets
MessageSujet: Re: [flashback] In another world, I'll miss you. ~ Kim Hye Sun   Mar 30 Oct - 10:19


In another world, I'll miss you.



Une journée pas comme les autres, oui, c’était totalement ça. Hye Sun avait appris la veille que son amie, Ayaka, retournait au Japon le lendemain. Elle ne s’y était pas du tout préparé même si elle savait pertinemment qu’elle devait y retourner un jour. Mais la jeune fille ne voulait pas qu’elle y retourne aujourd’hui, oh non, elles avaient encore beaucoup de temps à passer ensemble, beaucoup de choses à faire, à découvrir, à vivre tout simplement. Iseul ne voulait pas lâcher son amie, sa toute première amie de la Red Star mais elle n’avait pas d’autre choix que de la laisser retourner dans son pays. Ça la rendait triste mais elle savait qu’elles allaient se revoir un jour ou l’autre, c’était obligé même. Iseul se l’était promis.

La coréenne ouvrit difficilement les yeux, le bruit strident de son réveil l’avait sorti de son sommeil. Hye Sun tourna légèrement la tête pour regarder l’heure et referma aussitôt les yeux, grimaçant légèrement. Elle n’avait pas du tout envie de se lever, elle voulait juste rester au fond de son lit, bien au chaud sous sa couette. Iseul sortit son bras de sous la couette et essaya d’éteindre son réveil, tapant d’abord dans le vide avant de finir par poser sa main sur le haut de l’appareil. Elle soupira de soulagement avant de se tourner vers le mur, enroulée dans sa couette. Elle posa confortablement sa tête sur l’oreiller et se rendormit aussitôt.

Vrrr, vrrrr, vrrrr. L’adolescente émergea doucement de son sommeil, ses yeux s’ouvrant lentement et à moitié. Elle souffla tout l’air que contenaient ses poumons et attrapa furieusement son portable, le ramenant devant ses yeux. Qui pouvait bien la réveiller ? Elle ouvrit le message et le lu sans vraiment le lire. Elle ne se rendit même pas compte que le message venait d’Ayaka. Elle répondit simplement « chambre » et se recoucha une nouvelle fois. Elle n’avait vraiment pas envie de se lever et de sortir de son douillet lit qui la tenait bien au chaud enroulé dans sa couverture.

Mais il faut croire que tout aujourd’hui était contre elle. La porte s’ouvrit et Ayaka s’engouffrait déjà dans la pièce sans même qu’elle puisse répondre. Hye Sun resta vautrée sur son lit, sa tête dans l’oreiller, tandis que ses bras restaient le long de son corps. L’adolescente soupira une nouvelle fois et se tourna lentement dans son lit, ramenant la couette sur sa tête toute endormie. « Yaaah… Pourquoi tu me réveilles si tôôôôôt.. ? » Se plaigna-t-elle. Iseul laissa seulement ses yeux et son bout du nez dépassés de la couverture et lança un regard à son amie qui s’était déjà installé sur le lit. L’adolescente poussa un nouveau soupire et se redressa, poussant la couette sur le côté. Elle tira sur ses propres joues et commença à faire une grimace, essayant de réveiller un peu, avant de laisser tomber ses bras sur le côté, se laissant choir sur le lit. La coréenne porta ses mains à son visage et secoua la tête, se redressant de nouveau dans son lit. Elle glissa ses mains dans ses cheveux, essayant de les coiffer un peu. Elle devait avoir une tête très rigolote à voir ce matin. Les cheveux totalement en bataille et son visage tout endormi.

L’adolescente esquissa un petit sourire, les yeux fermés, un air idiot affiché sur son visage. « Ça va super méga bien ! Et toi ? » La jeune coréenne ouvrit un œil, faisant une grimace avant d’ouvrir son deuxième œil. Elle se glissa lentement hors de son lit, s’étirant longuement tout en se tournant vers son amie. Elle au moins n’était pas encore en pyjama. « Tu as prévu de faire quoi aujourd’hui ? » la questionna-t-elle, tandis qu’elle s’approchait de son armoire pour choisir des vêtements. Elle n’allait pas rester toute la journée en pyjama et surtout, passer sa journée à roupiller tranquillement. Non non, elle se devait de faire passer une journée inoubliable à Ayaka.
© B-NET

_________________


∞ Kim Hye Sun.
A l'extérieur de la fenêtre, le son de la pluie retentit
Je te dessine avec un crayon, je t’efface avec une gomme qui est la pluie qui tombe et je te dessine à nouveau aujourd'hui, serai-je capable de t’effacer ? Un parapluie rouge vif, les vêtements et les chaussures mouillés et trempés, j'éteins et j'allume le chauffage. Peu importe ce que je fais, ça ne sèche pas. Est-ce comme ça que je me sens ou pas ? Un ensemble confus de questions et de réponses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Indies Japan

My little secrets
MessageSujet: Re: [flashback] In another world, I'll miss you. ~ Kim Hye Sun   Mer 31 Oct - 5:56


« Yaaah… Pourquoi tu me réveilles si tôôôôôt.. ? » que tu viens d'entendre alors que tu poses délicatement - ou pas - tes fesses dans le lit de ton amie. Tu attrapes ton portable question de vérifier l'heure et tu fronces les sourcils en croisant un bras sur ton ventre. Celle-là, elle n'en manquait pas une. Tu secoues négativement la tête et lui met ton téléphone en plein visage pour qu'elle puisse bien voir l'heure qu'il était. « IL EST DIX HEURES, ESPÈCE DE LARVE. » gueules-tu avec un énorme sourire aux lèvres. Tu as l'intention de faire de cette journée la plus mémorable de ton séjour complet en corée et tu as même une belle surprise pour ton amie ici présente, si elle ose lever son postérieur royal de ce lit. Aussitôt pensé, aussitôt fait. Tu tournes la tête dans sa direction après avoir déposer ton téléphone sur la petite table à côté de son lit et tu remarques qu'elle est assise - comme si elle avait lu dans tes pensées - et qu'elle se pince les joues. Ça t'amuse alors tu la regardes faire en ne disant absolument rien, même si tu trouves ça très étrange, disons-le. Tu lui demandes comment elle vas, parce que c'est respectueux et sa réponse te conviens parfaitement. Elle te réponds « Ça va super méga bien ! Et toi ? » avec son air endormie du matin, alors qu'il est bientôt déjà midi et que la journée est déjà bien avancé. « Ça va. » lâches-tu simplement. Tu aurais voulu qu'elle soit debout à six heures du matin pour faire quelque chose avec elle, mais tu savais combien Hye Sun pouvait être une paresseuse et le jour de ton départ ne signifiait peut-être pas autant pour toi que pour elle. C'était quand même la dernière fois avant un moment que vous étiez ensemble et tu comptes bien en profiter au maximum. Tu la regardes se lever et se recoucher, puis se relever en te demandant laquelle de ses tentatives sera la bonne, semblerait-il que la dernière était bien, puisqu'elle osa descendre du lit et se mettre face à toi. « Tu as prévu de faire quoi aujourd’hui ? » qu'elle te questionnes alors que tu hausses simplement les épaules. Tu n'as rien prévu de particulier, tu veux même lui laisser choisir l'endroit où vous irez. Tout ce que tu sais, c'est que cette journée sera merveilleuse, parce que peu importe ce qu'elle déciderait de faire, tu la suivrais à fond la caisse.

Oui, tu as décidé qu'ayaka la sérieuse prenait une pause pendant la journée - bien que tu n'étais pas si sérieuse que ça, sauf dans tes études. Tu la regardes s'approcher de ses vêtements en lui lâchant « Je ne sais pas, c'est toi qui décide. » d'un ton relaxe et détendu alors que tu sais très bien qu'elle ne voudra pas le faire, cette tête de mule. Tu baisses les yeux vers ton sac de sport et un sourire étires tes lèvres alors que tu croises tes jambes sous tes fesses en la regardant. « En passant, j'ai un cadeau pour toi. » dis-tu aussi légèrement que la phrase d'avant. La coréenne allait finir par te trouver détestable avec ce sourire angélique et cet air de prendre tout ça trop « cool » alors qu'habituellement, tu étais plus énervé, un peu plus heureuse, disons-le. Tu n'as pas envie de partir d'ici, mais tu n'as pas non plus envie de le dire à ton amie, alors tu gardes le silence et tu fais comme si cette journée était exactement pareille comme toutes celles que tu avais passé en corée. Tu n'agis pas comme si c'était ta dernière journée, enfin, pas encore disons.

_________________

Play the game .


Japonais ♦️ Mandarin ♦️ Coréen

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Modo | Indies Korea

My little secrets
MessageSujet: Re: [flashback] In another world, I'll miss you. ~ Kim Hye Sun   Lun 5 Nov - 10:54


In another world, I'll miss you.



L’adolescente s’était extirpée de son lit et tournée vers son amie, lui demandant ce qu’elle comptait faire aujourd’hui. C’était la dernière journée qu’elles allaient passer ensemble et Iseul avait traîné dans son lit jusqu’à 10h. C’était honteux mais la coréenne n’en dit rien, elle se tourna même vers son armoire où elle attrapa quelques vêtements. C’était à elle de choisir ? Mais… Hye Sun n’avait rien prévu… Elle grimaça légèrement, dos à Ayaka qui restait toujours sur son lit. Elle enfila ses vêtements sans même se soucier de la japonaise, elle n’était pas pudique et encore moins avec ses amies. Elle avait mis son sweat à capuche préféré, un Franklin Marshall. Il était simple, de couleur bleu marine avec un grand Franklin Marshall blanc sur le devant, juste au dessus d’une grande poche ventrale. Avec ça, un simple jean foncé avec ses converses noires habituelles. Elle était prête à sortir, mais où ? ça, elle ne le savait pas encore.

Tout en finissant d’enfiler ses chaussures, Hye Sun tourna légèrement la tête vers Ayaka. Un cadeau, pour elle ? Mais, n’était ce pas plutôt l’inverse qu’il fallait faire ? Après tout, ce n’était pas la coréenne qui s’en allait aujourd’hui mais bien la jolie japonaise qui trônait sur son lit. L’adolescente se redressa et esquissa un léger sourire avant de se mettre à fouiller dans son armoire. Elle avait acheté un cadeau elle aussi et l’avait même caché sous une pile de vêtement pour éviter que quelqu’un le trouve. Elle ne voulait pas qu’on lui vole, même si elle doutait fort que quelqu’un puisse être capable de ça sans l’agence. A moins qu’il veuille lui faire une sale blague…

Hye Sun sortit un paquet, assez gros et bien emballé de sous sa pile de t-shirt. Elle se tourna vers Ayaka, un grand sourire aux lèvres. « Tu n’es pas la seule à avoir quelque chose. » Elle se précipita vers son lit, sautant presque dessus. Elle s’installa bien confortablement sur le lit, s’appuyant contre le mur, les jambes tendus et seulement ses pieds dépassant. L’adolescente se tourna vers son amie et lui tendit son paquet, son sourire s’accrochant toujours à ses lèvres. Ses yeux pétillaient d’excitation mais il y avait une petite pointe de peur dans son regard. Peur que ses cadeaux ne plaisent pas mais Hye Sun n’avait rien pris d’extravagant, juste des choses simples qui plaisent en général à tout le monde.

L’adolescente regarda attentivement la japonaise ouvrir son paquet. Il contenait une grosse écharpe en laine noire, très douce et surtout, très longue. Elle pouvait faire au moins trois ou quatre fois le tour du cou d’Ayaka. Mais il y avait aussi, caché dans l’écharpe magnifiquement et bien pliée, une boite simple, rouge. Elle contenait un collier, en or, avec une simple couronne accroché comme pendentif. Ayaka, la reine de la Red Star. A cette pensée, Hye Sun pouffa légèrement, plaquant ses mains sur sa bouche, comme une gamine de 5 ans qui vient de dire une bêtise. Iseul laissa tomber mollement ses mains contre ses cuisses, levant les yeux vers son amie. « J’espère que ça te plait, mais il est toujours possible d’échanger. » même si cette dernière alternative ne lui plaisait pas vraiment, elle pouvait toujours le faire si ses présents ne convenaient pas à la nippone. Après tout, elle avait choisis selon ses gouts à elle, ne connaissant pas encore parfaitement ceux d’Ayaka. Mais, elle avait questionné la vendeuse pendant au moins 5 minutes pour savoir si ça convenait à une personne comme la nippone. La vendeuse lui avait répondu positivement, mais n’était ce pas simplement pour qu’elle achète ? Peut-être bien que oui, mais Iseul était convaincue que ses cadeaux allaient plaire à la brune à côté d’elle.
© B-NET

_________________


∞ Kim Hye Sun.
A l'extérieur de la fenêtre, le son de la pluie retentit
Je te dessine avec un crayon, je t’efface avec une gomme qui est la pluie qui tombe et je te dessine à nouveau aujourd'hui, serai-je capable de t’effacer ? Un parapluie rouge vif, les vêtements et les chaussures mouillés et trempés, j'éteins et j'allume le chauffage. Peu importe ce que je fais, ça ne sèche pas. Est-ce comme ça que je me sens ou pas ? Un ensemble confus de questions et de réponses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Indies Japan

My little secrets
MessageSujet: Re: [flashback] In another world, I'll miss you. ~ Kim Hye Sun   Mer 7 Nov - 7:46


Tu venais à peine de lui dire que tu avais un cadeau pour elle, qu'elle te retournais ta propre réplique en te lâchant un simple « Tu n’es pas la seule à avoir quelque chose. » comme si tu venais de dire que tu lui offrais la lune. Ton cadeau n'avais pas simplement une très grosse estime en argent, il avait aussi ce côté sentimental que tu n'osais pas trop faire ressortir. D'ailleurs, elle serait sans doute surprise des dépenses assez énormes que tu avais faite pour elle, sauf que tu n'étais pas obligé de lui dire que tu avais payé ce cadeau avec la carte de ton père, hein. Elle le saurait d'elle-même de toute façon. Tu venais de tirer ton sac près du lit en te demandant si tu devais sortir tes présents ou bien si c'était à elle de le faire en premier. Tu reculas pour te mettre exactement à côté d'elle avec ce sourire présent au coin des lèvres, tu étais contente qu'elle ait pensé à toi suffisamment pour t'acheter un cadeau - bien que pour toi, le matériel valait toujours beaucoup moins que ces sentiments que tu éprouvais en compagnie des gens que tu aimais. Tu penchas doucement la tête sur le côté alors qu'elle te mettait entre les mains son paquet. Tu étais à la fois excité et tellement heureuse, tu ne pris pas tellement le temps de regarder l'emballage et l'ouvrit directement. « Awww .. » que tu faisais en prenant l'écharpe pour la plaquer contre ton visage pour voir si c'était doux. Du long tissu tomba une petite boîte rouge, tu l'attrapas dans tes mains en tournant un regard interrogateur vers ton amie. Un deuxième cadeau ? Comme ça, tu n'étais pas la seule à en offrir deux. Elle te ressemblait trop, c'était épouvantable. Tu tenais la boîte dans tes mains sans l'ouvrir, jusqu'à ce que tu te décides enfin à lâcher toute l'air que contenait tes poumons. Tu ouvris la boîte et automatiquement, des larmes emplirent tes yeux alors que tu te mordais la lèvre pour tenter - en vain - de les retenir. « Tu n'es pas gentille de me faire ça. » lâchas-tu alors que tu accotais la tête contre le mur derrière vous deux. « J’espère que ça te plait, mais il est toujours possible d’échanger. » Tu te redressas brusquement et secoua la tête de gauche à droite en l'attrapant dans tes bras pour la serrer très fort. « Tu es dingue ou quoi ? Je ne l'échangerai pour rien au monde ! » Tu étais vraiment sincère et c'était bien ça le pire. C'était un cadeau qui venait du coeur, pas comme tous les présents poisseux que ton père avait eu l'audace de t'envoyer pour se faire pardonner, pour te faire garder le silence et toutes ces autres raisons stupides. Elle avait prit le temps de le choisir parmi sans doute des dizaines d'autre et ça te faisais chaud au coeur, vraiment. Tu pris une seconde longue inspiration et tirai ton sac juste à côté de vous, sur le lit.

« Je t'avertis, je n'ai pas regardé le prix vraiment et tu ne le sauras jamais, alors ne me poses pas de question. » avouais-tu alors que tu fouillais dans ton sac pour trouver les deux petits cadeaux que tu avais bien cacher pour pas qu'elle puisse les trouver. Les deux cadeaux ensembles valaient au dessus de 2000 Euros, mais elle n'était pas obligé de le savoir et ça ne serait certainement pas toi qui lui dirait ça. Ce collier qu'elle venait de te donner valait beaucoup plus à tes yeux que ce que tu avais pris. « Je n'étais pas capable de choisir entre les deux, alors .. Je n'ai pas eu le choix de les prendre ! » disais-tu en sortant finalement les deux petites boîtes de ton sac. Tu te poussas sur le côté afin de mieux la regarder droit dans les yeux, tu étais sincère. En voyant ces deux choses, tu avais été complètement charmé. Tu lui tendis les deux boîtes avec un énorme sourire aux lèvres, il te restait un autre présent, mais c'était pour plus tard celui-là, qui ne valait rien comparé à ce que tu lui donnais à ce moment-là. « Ouvres la blanche en premier, hein ! » que tu disais en voulant garder le meilleur pour la fin.


Dans la première boîte était fixé un bracelet en or possédant cinq sortes de pierres précieuses différentes. Tu étais particulièrement satisfaite de ton achat, tu espérais qu'elle saute de joie en le voyant. Dans la deuxième boîte, se trouvait une bague en or rose serti de diamant et gravé ; « Sunny Sun, je t'aime. » simplement, mais tu voulais vraiment qu'elle aime tes présents. D'ailleurs, tu étais certaine que la bague allait lui faire puisqu'elle avait déjà volé l'une des tiennes et que tu l'avais fais faire à sa grandeur.

_________________

Play the game .


Japonais ♦️ Mandarin ♦️ Coréen

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Modo | Indies Korea

My little secrets
MessageSujet: Re: [flashback] In another world, I'll miss you. ~ Kim Hye Sun   Jeu 8 Nov - 12:31


In another world, I'll miss you.



L’adolescente se pencha légèrement en avant, la tête tournée vers son amie pour bien voir son visage et surtout sa réaction face aux cadeaux qu’elle lui offrait. Hye Sun soupira discrètement de soulagement et s’appuya de nouveau contre le mur, un sourire aux lèvres. Ses cadeaux lui plaisaient et d’un côté, heureusement. Elle avait passé beaucoup de temps dans les magasins pour les trouver, elle avait dû y passer presque toute la journée à aller de magasin en magasin, à questionner tous les vendeurs, à regarder tout et partout, à fouiller dans les rayons. Iseul resta tout de même étonnée en voyant les larmes qui commençaient à emplir les yeux de la nippone. Automatiquement, la coréenne avait, elle aussi, envie de pleurer. C’était toujours comme ça avec elle, quand elle voyait quelqu’un pleurer et surtout quelqu’un qu’elle aimait, l’adolescente sentait les larmes monter.

La jeune fille rigola légèrement, serrant à son tour la japonaise dans ses bras. Elle était vraiment heureuse que ses présents lui plaisent, elle avait eu un peu peur au début, que ce soit bien trop simple mais Iseul avait eu assez confiance en elle pour les acheter et elle ne regrettait pas, oh non. La coréenne la lâcha quelques instants après, se calant de nouveau contre le mur. Elle avait toujours son visage en direction d’Ayaka et ses yeux se posèrent automatiquement sur la main de celle-ci qui tirait son sac vers elle. Hye Sun leva les yeux vers la nippone puis baissa les yeux sur le sac d’où elle sortit deux boites, une rouge et une blanche. L’adolescente se mordit discrètement la lèvre, elle se retenait de lui sauter au cou pour la remercier, quelque soit les cadeaux qu’elle lui offrait. Iseul prit une grande inspiration et attrapa les deux boites entre ses petites mains. Elle les déposa sur ses cuisses et les fixa pendant quelques secondes avant de prendre la boite blanche, celle qu’Ayaka lui proposait d’ouvrir en premier et leva les yeux vers le plafond, expirant tout l’air de ses poumons. L’adolescente se pencha légèrement et commença à ouvrir très lentement la boite, avant de l’ouvrir en grand et de poser ses yeux sur un magnifique bracelet.

Iseul resta bouche-bée devant la splendeur du bracelet qui trônait au centre de la petite boite. La coréenne l’attrapa adroitement entre ses doigts et le retira de la boite, le soulevant devant ses yeux pour l’admirer encore un peu. Elle le faisait tourner, toujours la bouche légèrement ouverte. L’adolescente se tourna vers Ayaka et l’attrapa dans ses bras, la serrant affectueusement avant de la lâcher. « Merci, merci beaucoup ! Il est superbe ! » Sur son visage, un sourire vraiment heureux commençait à se dessiner. Ses yeux pétillaient de joie. Iseul reposa le bracelet dans sa boite et la posa à côté d’elle, prenant l’autre dans ses mains. Elle lança un petit regard à son amie qui était à ses côtés et ouvrit, rapidement, la boite. La jeune fille tourna la tête vers son amie, un sourire toujours accroché à ses lèvres tandis que quelques larmes seulement roulaient sur ses douces joues. Iseul passa sa main sous ses yeux avant de rire bêtement en prenant une nouvelle fois Ayaka contre elle. « Aiish, c’est encore un superbe cadeau ! Merci beaucoup Ayaka. » L’adolescente se recula légèrement et baissa les yeux vers la bague qui se trouvait dans la petite boite. Elle leva quelques secondes les yeux vers son amie puis les baissa de nouveau. « J’arrêterai de piquer tes bagues comme ça » dit-elle en rigolant légèrement. C’était vrai qu’Hye Sun avait tendance à lui emprunter ses bagues mais elle les trouvait tellement jolies qu’elle ne pouvait pas s’en empêcher. La coréenne se leva de son lit et alla poser les deux petites boites sur sa table de chevet, tout en se tournant finalement vers Ayaka. « Je ne vais pas les mettre maintenant, je ne sais pas ce que tu as prévu de faire aujourd’hui mais je sens que ça va être mouvementé ! » C’était toujours ainsi avec la nippone, elles ne s’ennuyaient jamais, elles avaient toujours quelque chose à faire.
© B-NET

_________________


∞ Kim Hye Sun.
A l'extérieur de la fenêtre, le son de la pluie retentit
Je te dessine avec un crayon, je t’efface avec une gomme qui est la pluie qui tombe et je te dessine à nouveau aujourd'hui, serai-je capable de t’effacer ? Un parapluie rouge vif, les vêtements et les chaussures mouillés et trempés, j'éteins et j'allume le chauffage. Peu importe ce que je fais, ça ne sèche pas. Est-ce comme ça que je me sens ou pas ? Un ensemble confus de questions et de réponses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Indies Japan

My little secrets
MessageSujet: Re: [flashback] In another world, I'll miss you. ~ Kim Hye Sun   Sam 10 Nov - 7:07


« Merci, merci beaucoup ! Il est superbe ! » Ça te faisais tellement plaisir de lui avoir offert que tu t'étais carrément fiché du prix affiché, tu l'avais pris en le voyant parce qu'il t'avais sauté aux yeux pendant que tu cherchais un bijou pour ton amie. Cette coréenne était importante à tes yeux, bien qu'elle ne le savait surement pas, mais elle t'avait été d'un grand support et dans les années à venir, tu croisais les doigts pour que vos routes se croisent à nouveau. Tu t'étais promise à toi-même de lui écrire dès que tu en aurais l'occasion et le temps, tu craignais beaucoup de manquer de temps, mais tu ne la négligerais pas, jamais. « Aiish, c’est encore un superbe cadeau ! Merci beaucoup Ayaka. » Oh non, elle avait commencé à pleurer et automatiquement l'eau t'était monté aux yeux. Tu secouas la tête pour t'éviter de pleurer et plaquai tes mains contre ton visage en la regardant avec des yeux méchants. « Mais ne pleure pas, Baka ! Tu vas me faire pleurer ! Mon maquillage. » lâchas-tu alors que tu n'étais pas sérieuse du tout. D'ailleurs, tu ne t'étais pas beaucoup maquillé, parce que tu espérais faire quelque chose qui déplace de l'air, pas un au revoir comme on peut en voir à tous les jours. Tu n'allais certainement pas te contenter d'une petite journée tranquille avec ton amie, oh que non, vous alliez faire les folles, tu ne savais simplement pas encore à quel endroit. « J’arrêterai de piquer tes bagues comme ça » qu'elle te disais alors que tu rigolais presque silencieusement. Ce qu'elle pouvait être idiote quand elle le voulait. Tu ne lui avais pas acheter ce cadeau là pour ça, mais simplement parce que tu l'avais trouvé vraiment belle et que tu trouvais que ça la représentait assez bien. En fait, tu avais surtout acheter celle-là parce que tu étais certaine qu'elle lui ferait à la perfection. « Je la trouvais vraiment belle, si ça se trouve ça sera à mon tour de te piquer tes bijoux » dis-tu alors que tu te levais du lit pour épousseter tes vêtements. La coréenne s'était levé en même temps que toi, mais pour aller déposer tes cadeaux plus loin alors que ton sourire se faisait encore plus grand. Elle avait vraiment eu l'air d'aimer ce que tu avais acheté et tant mieux, han, tu n'aurais sérieusement pas sut quoi faire si elle n'aurait pas aimé.

« Je ne vais pas les mettre maintenant, je ne sais pas ce que tu as prévu de faire aujourd’hui mais je sens que ça va être mouvementé ! » Tu levas les deux bras dans les airs avec un sourire presque arrogant, l'air de dire que ça n'était pas du tout ton genre de faire des bêtises comme ça. Elle te prenait pour quoi, hein ? Un sourire refit surface sur ton visage alors que tu te mettais à genoux sur le sol devant elle en lui tendant le collier. « Moi, je veux bien le mettre. Un collier c'est toujours moins pire qu'un bracelet. » affirmas-tu alors qu'elle s'approchait à nouveau de toi pour t'aider à le mettre. Tu aurais été capable de le faire seule comme une grande fille, mais tu n'avais pas envie de te casser la tête avec un attache à bijou. « D'ailleurs, la reine à besoin d'une preuve de sa royauté. » lâchas-tu avec un sourire moqueur. Tu adorais le collier qu'elle avait choisit pour toi, mais tu te demandais quand même pourquoi celui-là et pas un autre. C'était un cadeau et tu ne poserais certainement pas la question. Tu te relevas debout et sauta quelques secondes sur place en te mettant face à elle, tu l'attrapas par les épaules et la secoua légèrement. « Allez. Nous allons marcher un peu, nous promener. J'ai envie de prendre l'air, rester dans la cabane, ça s'est pas mon genre. Non, mais tu te dépêche, roh ? » dis-tu en la pressant simplement avec ton regard. Tu attrapas ton sac et le lança simplement sur son lit en te disant qu'il ne fallait absolument pas que tu l'oublies là. Tu attrapas ton manteau et le mit, puis attacha tes souliers. Tu attrapas ton écharpe et fit le tour de ton cou au moins deux fois, avant de lui montrer tes pouces, l'air de dire que c'était parfait. « Je suis prête à affronter le froid. L'es-tu ? » que tu lui demandais alors que tu t'approchais de la porte de sortie du dortoir. Tu ne savais pas encore où vous alliez, mais ça n'était certainement pas à l'intérieur des murs de l'agence.

_________________

Play the game .


Japonais ♦️ Mandarin ♦️ Coréen

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Modo | Indies Korea

My little secrets
MessageSujet: Re: [flashback] In another world, I'll miss you. ~ Kim Hye Sun   Lun 3 Déc - 17:31


In another world, I'll miss you.



La coréenne s’était finalement tournée vers la nippone, un grand sourire accroché aux lèvres. Elle était prête à vivre une journée inoubliable et surtout, à faire vivre à son amie une journée formidable qu’elle ne pourrait pas oublier. C’était son départ aujourd’hui, et Hye Sun ne voulait pas d’un simple au revoir banal, d’une journée à traîner ici et là sans faire quelque chose d’extraordinaire, non. Elle ne voulait pas l’accompagner simplement à l’aéroport et lui dire au revoir comme ça, c’était hors de question pour l’adolescente. Hye Sun esquissa de nouveau un sourire quand Ayaka se mit à genoux et qu’elle lui affirma qu’elle voulait mettre son collier. La jolie brune s’approcha d’elle, poussant délicatement ses cheveux sur le côté. Elle prit le collier entre ses fins doigts et l’attacha soigneusement autours du cou de la japonaise qui était encore à genoux devant elle.

Iseul tourna légèrement la tête sur le côté, gloussant bêtement à sa remarque. Elle n’avait besoin d’aucune preuve. Pour la coréenne, Ayaka était la reine de la Red Star et ce, depuis qu’elles se connaissaient. Hye Sun considérait bien évidemment la nippone comme son amie, mais elle avait toujours été très admirative du travail que celle-ci fournissait. Elle était débordante d’énergie et toujours de bonne humeur, en tout cas, avec elle. L’adolescente reposa son regard pétillant sur la jeune fille, un sourire étirant de plus en plus ses lèvres. Cependant, ce sourire disparut bien assez vite, lançant plutôt place à une grimace. Elle voulait la faire vomir ou la réveiller ou autre chose que la coréenne ignorait ? Hye Sun se mit à rire légèrement, avant de faire un pas en arrière, clignant plusieurs fois des yeux pour se remettre la tête en place. Elle était folle de la secouer comme ça mais… C’était Ayaka et Iseul savait très bien qu’avec elle, c’était toujours mouvementé.

L’adolescente pouffa légèrement, secouant légèrement la tête de gauche à droite. Pourquoi était-elle si pressée ? C’est vrai qu’elles avaient perdu du temps à cause de la marmotte qu’était Hye Sun mais la journée n’était pas si entamée que ça tout de même ! Il n’y avait pas besoin de se presser autant, et Iseul le fit même exprès de marcher d’une lenteur extrême vers sa table de nuit où reposait son téléphone qu’elle fourra dans la poche ventrale de son sweat. L’adolescente fit un demi-tour sur elle-même et esquissa un léger sourire moqueur, continuant à marcher à la vitesse d’un escargot. Elle s’avançait vers Ayaka mais pressa soudain le pas, voyant tout de même que la nippone s’impatientait et surtout, ne comptait pas l’attendre plus que ça. « Je suis toujours prête à affronter n’importe quoi ! » s’écria-t-elle, enjouée, en glissant son bras sous celui d’Ayaka, un grand sourire aux lèvres.

La coréenne n’avait vraiment aucune idée de où elles allaient. Mis à part le fait qu’elles sortaient de l’agence. Peut-être qu’Ayaka avait prévu quelque chose au final, ou peut-être pas. L’adolescente tourna la tête vers son amie, toujours un large sourire étirant ses lèvres et ses yeux pétillants scrutant le visage de la japonaise à ses côtés. « Alors. Qu’as-tu prévu de faire aujourd’hui ? » Questionna-t-elle, penchant très légèrement la tête sur le côté. Quand elles furent enfin dehors, le vent s’engouffra rapidement dans leurs chevelures, les faisant voler dans tous les sens. Iseul lâcha le bras de la nippone et plaqua ses mains sur ses cheveux, grimaçant tout en poussant un léger grognement. « Ah mais ! Ce n’est pas possible ! Foutu vent ! Il nous a toutes décoiffés ! » Pleurnicha-t-elle, tout en gloussant bêtement par la suite.
© B-NET

_________________


∞ Kim Hye Sun.
A l'extérieur de la fenêtre, le son de la pluie retentit
Je te dessine avec un crayon, je t’efface avec une gomme qui est la pluie qui tombe et je te dessine à nouveau aujourd'hui, serai-je capable de t’effacer ? Un parapluie rouge vif, les vêtements et les chaussures mouillés et trempés, j'éteins et j'allume le chauffage. Peu importe ce que je fais, ça ne sèche pas. Est-ce comme ça que je me sens ou pas ? Un ensemble confus de questions et de réponses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Indies Japan

My little secrets
MessageSujet: Re: [flashback] In another world, I'll miss you. ~ Kim Hye Sun   Ven 7 Déc - 20:10


Debout près de la porte, tu attendais ton amie, les bras croisés sur ton ventre. La position n'était sans doute pas la plus belle que tu aurais pu prendre vu l'épaisseur de ton manteau, mais tu te contentas de la regarder avec un air qui se voulait pressant. Tu n'allais pas passer ta dernière journée dans l'agence, c'était hors de question et tu lui avais d'ailleurs faire comprendre assez rapidement. Vous alliez braver le froid à vous deux, tu ne savais même pas où tu voulais aller et choper une petite grippe avant ton retour au Japon aurait pu faire un magnifique souvenir que tu te disais en blaguant. L'entendre dire qu'elle pouvait affronter n'importe quoi te fit sourire et presque rire, tu savais très bien que ça n'était pas vrai et qu'au moindre obstacle, elle menaçait de s'effondrer. Tu ne répliqua rien, bien que tu aurais pu être très méchante, mais elle était ton amie et elle ne méritait pas ce genre de traitement que tu offrais gratuitement aux hommes. Elle t'attrapa par le bras et vous étiez toutes deux prête à affronter le froid. Vous marchiez côte-à-côte quand ton amie te posa la pire question qu'elle aurait pu te demander à ce moment-là. Non, tu ne savais vraiment pas où vous alliez comme ça, tu avais même espéré avoir un éclair de génie en marchant dans les grandes rues. Tu n'avais pas envie de rester à l'agence, tu voulais profiter du grand air tandis que vous étiez deux, parce que toute seule, ça n'était pas aussi amusant et tu n'avais pas d'aussi grande complice au Japon. Tu haussas les épaule et tourna la tête dans sa direction avec un sourire amusé au coin des lèvres, ce même sourire que tu faisais que on avait quelque chose à te reprocher. « Je n'en ai aucune idée, je sais juste que je ne veux pas passer ma dernière après-midi enfermé dans ces quatre murs que sont ceux de ta chambre. » lâcha-tu en haussant les épaules une nouvelle fois.

À peine aviez-vous ouvert la porte de l'extérieur que le vent soufflait déjà vos cheveux dans toutes les directions possible, mais tu t'en fichais éperdument. Tu levas les deux bras dans les airs, découvrant un peu ton ventre tandis que tu faisais quelques tours sur toi-même comme pour profiter de l'air frais, de ce soulagement qu'elle t'offrait à ce moment-là. Tu fermas même les yeux pour capter le moment encore mieux, tu te soucierais de tes cheveux un autre jour. « Profites de l'air frais au lieu de te plaindre ! » dis-tu à ton amie en cessant de tourner sur toi-même. Tu te surprendrais toujours, à ce moment-là tu ne pensais même pas à arracher la tête des garçons, tu ne pensais qu'à vous deux et cette dernière journée. Peut-être devrais-tu programmer un petit quelque chose... Tu l'attrapas par la main et commença à marcher dans la rue, en regardant à droit et à gauche à la rechercher de quelque chose d'intéressant à faire. Tu n'avais pas d'idée particulière, peut-être qu'elle pourrait t'aider à trouver quelque chose. Tu lui fis un sourire et haussa les épaules. « Si tu as une idée, n'hésite pas à m'en faire part, hein ? »

_________________

Play the game .


Japonais ♦️ Mandarin ♦️ Coréen

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Modo | Indies Korea

My little secrets
MessageSujet: Re: [flashback] In another world, I'll miss you. ~ Kim Hye Sun   Mer 2 Jan - 17:28




••• Ayaka & Hye Sun •••



Hye Sun plaqua rapidement ses mains sur ses cheveux, poussant un petit grognement avant de se plaindre auprès d’Ayaka, en pleurnichant légèrement et gloussant immédiatement à la suite. L’adolescente haussa les épaules à la remarque de la nippone et se tourna vers elle, un sourire aux lèvres tandis qu’elle retirait ses mains de sa tête pour venir les plonger dans la poche ventrale de son beau sweat Franklin Marshall mais la jeune japonaise lui attrapa juste après qu’elle l’est décollée de son crâne. L’adolescente n’eut pas d’autre choix que de suivre son amie mais après tout, ça ne la dérangeait absolument pas. Elle était là pour passer du temps avec elle, surtout que c’était sa dernière journée ici et Iseul devait faire de cette dernière journée une journée magnifique et inoubliable. Elle cherchait toujours ce qu’elles allaient faire, il fallait quelque chose qui sortait de l’ordinaire, qui changeait et qu’Ayaka n’avait pas déjà fais. La coréenne lâcha doucement la main de la nippone et glissa son bras sous le sien, venant mettre ses mains dans la poche ventrale de son sweat cette fois-ci. La jeune fille tourna légèrement la tête vers Ayaka, un sourire aux lèvres et hocha simplement la tête. Elle retourna rapidement la tête, observant les grandes vitrines qui s’offraient à ses yeux. Les rues de Séoul étaient immenses, et généralement bondés, mais cette fois-ci, il n’y avait pas plus de monde que ça. Peut-être que le temps ne plaisait pas, après tout, le ciel était plutôt menaçant avec ses nuages mais il n’avait pas prévu de pluie aujourd’hui. Au pire, elles iraient s’abriter dans un magasin mais pour le moment, les deux jeunes filles profitaient de l’air et de leur promenade pour dégourdir leurs jolies jambes. Soudain, Hye Sun eut une idée. Elle ne savait pas si Ayaka était déjà aller à Hongdae, et si non, elles devaient absolument y aller. C’était un quartier jeune, où on voyait souvent des adolescents chanter au karaoké ou même dans la rue. C’était un endroit bien fréquenté et on ne pouvait que s’y amuser ! La coréenne continua sa marche mais obligea Ayaka à tourner dans une rue, en direction de Hongdae. Elle tourna sa tête vers elle, un petit sourire malicieux. « J’espère que tu n’y es jamais allée parce que sinon… ça gâchera tout mais bon, on s’y amusera quand même ! » dit-elle, joyeuse de son idée.

{400 mots piles ! 8D}
© POLLO


_________________


∞ Kim Hye Sun.
A l'extérieur de la fenêtre, le son de la pluie retentit
Je te dessine avec un crayon, je t’efface avec une gomme qui est la pluie qui tombe et je te dessine à nouveau aujourd'hui, serai-je capable de t’effacer ? Un parapluie rouge vif, les vêtements et les chaussures mouillés et trempés, j'éteins et j'allume le chauffage. Peu importe ce que je fais, ça ne sèche pas. Est-ce comme ça que je me sens ou pas ? Un ensemble confus de questions et de réponses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Indies Japan

My little secrets
MessageSujet: Re: [flashback] In another world, I'll miss you. ~ Kim Hye Sun   Jeu 3 Jan - 5:48


En sortant à l'extérieur, tu réalisas qu'au fond tu ne savais absolument pas vers où vous alliez. Tu croisas même les doigts en espérant que ton amie, elle, pouvait trouver un lieu que vous pourriez aimer toutes les deux pour votre dernière après-midi ensemble avant un moment. Ça ne serait plus le moment, quand tu seras partie que de dire que vous ne vous êtes pas assez amusé l'une avec l'autre et - pour le moment - tu ne regrettais absolument pas ton année dans ce pays étranger. Ton regard passait de la jeune femme aux boutiques à côté desquelles vous passiez sans même vous arrêter. Tu n'allais quand même pas simplement aller faire les boutiques, hein. Il fallait quelque chose de plus grand pour toi, pour ta dernière journée et ce, même si tu appréciais la compagnie de la coréenne plus que celle de quiconque dans ce pays. Tu marchais tranquillement en observant le chemin qu'elle prenait, mais il ne semblait pas avoir particulièrement de route à suivre. Tu allais où le vent semblait te guider jusqu'à ce que la coréenne t'attrapes et te tire dans une direction que tu ne connaissais pas. Parce que oui, même en un an, tu n'avais pas eu le temps de faire le tour de toute la Corée, parce qu'en plus des entraînements et des cours, tu n'avais pas eu particulièrement beaucoup de temps pour toi. Bref, elle continua de marcher et tu ne fit que la suivre, parce que tu ne connaissais pas l'endroit où elle voulait l'emmener. D'ailleurs, elle avait passé son bras sous le tien et vous marchiez côte à côte, un peu plus et ça te donnait envie de gambader. Puis, elle piqua ta curiosité en te disant qu'elle espérait que tu ne sois jamais allé à l'endroit où elle te tirait. Tu lui fis un sourire adorable. « Tu n'as qu'à me dire où nous allons et je pourrais te dire si j'y suis déjà allé, non ? » demandas-tu avec toujours ce même sourire. Tu la connaissais assez pour savoir qu'elle ne te dirait pas comme ça ce que tu voulais savoir, parce que ça lui faisait plaisir de te voir chercher comme ça sans trouver. Elle était assez sadique cette fille que tu te disais en marchant avec elle.

Spoiler:
 

_________________

Play the game .


Japonais ♦️ Mandarin ♦️ Coréen

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Modo | Indies Korea

My little secrets
MessageSujet: Re: [flashback] In another world, I'll miss you. ~ Kim Hye Sun   Mer 9 Jan - 13:58




••• Ayaka & Hye Sun •••



Comme elle le pensait, Ayaka lui demanda où elles allaient. Cette fille était bien curieuse et pourtant, elle savait parfaitement qu’Hye Sun ne dirait absolument rien de l’endroit où elle la menait. Même avec ce sourire adorable, la nipponne n’arriva pas à lui faire décrocher un seul mot. La coréenne secoua négativement la tête, mais esquissa un sourire malicieux en guise de réponse. La japonaise devait lui faire confiance. A cette heure là, Hongdae devait être envahi de jeunes, même si le temps ne donnait pas envie de sortir. Puis, surtout, c’était l’endroit parfait pour chanter et faire ce qu’elles aimaient toutes les deux. Chanter, et s’amuser. Peut-être même qu’elles pourraient tomber sur des gens ayant une guitare. Dans ce cas là, Ayaka pourrait aussi en jouer. Hye Sun savait que son amie était très douée pour jouer de la guitare et surtout, qu’elle adorait ça ! Ayant un sourire jusqu’aux oreilles, Iseul eut un regard pétillant de joie quand elle aperçu les grandes rues d’Hongdae et surtout, une assez importante masse de foule. Elles allaient pouvoir montrer à tous leurs talents et les impressionner. La coréenne sortit rapidement son portable de sa poche et regarda l’heure qui s’affichait. Il n’était que 11h59 et cela voulait dire… qu’une amie de l’adolescente était très certainement là, avec tous son matériel et surtout, avec une guitare. La coréenne pressa soudainement le pas, emmenant Ayaka vers le lieu où se trouvait toujours son amie. Il y avait déjà une petite masse de gens qui entourait la jeune fille qui chantait et Hye Sun se fraya un chemin, tirant la nippone avec elle. Quand son amie l’aperçut, elle lui demanda de s’approcher quand elle termina sa chanson. Iseul, sans même dire ce qu’elle comptait faire, tira Ayaka avec elle. Elles se trouvaient maintenant toutes les deux au milieu de la foule, avec un micro dans les mains. Hye Sun lança un sourire à la nippone et rapprocha le micro de ses lèvres. « 1, 2, 1, 2... Vous m’entendez tous ? Je souhaiterai vous présenter mon amie, Ayaka. Elle vient du Japon et passe sa dernière journée ici. S’il vous plait, écoutez nous. » La coréenne lança un regard à la nippone puis reporta son attention sur la foule qui commençait à être vraiment importante. Hye Sun baissa son micro et s’approcha d’Ayaka, lui chuchotant doucement à l’oreille. « Dis moi ce que tu veux chanter et je te suis, ou sinon… Tu peux prendre la guitare, je sais que tu en meurs d’envie. » La coréenne lui fit un clin d’œil complice et se tourna vers la foule, observant toujours son amie.
© POLLO

_________________


∞ Kim Hye Sun.
A l'extérieur de la fenêtre, le son de la pluie retentit
Je te dessine avec un crayon, je t’efface avec une gomme qui est la pluie qui tombe et je te dessine à nouveau aujourd'hui, serai-je capable de t’effacer ? Un parapluie rouge vif, les vêtements et les chaussures mouillés et trempés, j'éteins et j'allume le chauffage. Peu importe ce que je fais, ça ne sèche pas. Est-ce comme ça que je me sens ou pas ? Un ensemble confus de questions et de réponses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Indies Japan

My little secrets
MessageSujet: Re: [flashback] In another world, I'll miss you. ~ Kim Hye Sun   Mer 30 Jan - 14:16


Tu marches dans la rue en regardant à droite et à gauche de ce nouveau lieu que ton amie semblait trop bien connaître. Elle t'avait tiré jusqu'ici pour une raison bien précise et tu n'étais pas certaine de vouloir le savoir. Puis, d'un coup tu trop-perçus la foule présente sur les lieux tandis qu'Hye sun pressait encore plus le pas. Elle avait une idée derrière la tête et tu le savais très bien, mais tu continuais de la suivre en regardant un peu partout. Tu étais curieuse de nature, puis c'était un tout nouvel endroit. Le temps déboula et tu te retrouvas en plein centre de l'attention, fixé par les gens qui attendaient .. que tu fasses quelque chose ? Heureusement, ton amie prit la parole, mais ce qu'elle dit ne t'encouragea pas du tout pour la suite. Elle voulait que vous donniez un spectacle, comme ça, dans la rue devant des gens. Bien sûr, la nippone que tu étais, était complètement perdue. Lorsqu'elle s'approcha de toi, tu eus envie de lui dire que tu la détestais, mais le mot guitare ressortis du lot et automatiquement, tu sut ce que tu voulais jouer. Tu levas le regard de toi et t'approcha doucement de la guitare qui n'étais pas loin avant de demander pour la prendre. Bien sûr, tu étais une égoïste finie, mal polie, mais tu refusais de toucher à une guitare sans l'autorisation de son propriétaire, ça faisait parti de tes principes. Tu enfilas la guitare par dessus ton épaule et joua quelques accords, un sourire aux lèvres. En faisant les quelques pas qui te séparaient de ton amie, tu lui murmuras aussi dans l'oreille. « Je joue, tu chantes, tu as voulu me jouer un sale tour, alors .. Bonne chance.. » que tu avais dis en lui faisant un clin d'oeil. Un sourire apparût sur tes lèvres, tandis que tu te relevais doucement vers la foule en commençant à jouer une certaine mélodie qu'elle avait dut t'entendre jouer des millions de fois. Cependant, cette chanson n'avait jamais eut de parole, parce que tu n'en avais jamais trouvé l'intérêt. Elle n'aurait qu'à inventé au fur et à mesure, non ? Tu riais silencieusement en continuant de jouer les harmonies que tu connaissais. Combien de fois, tu avais répété cette chanson ? Des millions, c'était celle que tu préférais d'entre toutes. Tu croisais les doigts pour ne pas mettre ton amie dans l'embarras, mais en même temps, elle l'avait bien cherché et tu savais qu'elle s'en sortirait.

_________________

Play the game .


Japonais ♦️ Mandarin ♦️ Coréen

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Modo | Indies Korea

My little secrets
MessageSujet: Re: [flashback] In another world, I'll miss you. ~ Kim Hye Sun   Mer 30 Jan - 14:58




••• Ayaka & Hye Sun •••



L’adolescente fixait toujours son amie, un sourire malicieux en coin des lèvres et un regard pétillant observant avec la plus grande des attentions la nippone qui s’avançait vers la guitare. La coréenne, cependant, perdit rapidement son sourire. Elle était sérieuse ? De quel sale tour parlait-elle ? Hye Sun lui lança un regard interrogateur mais son amie commençait déjà à jouer la mélodie qu’elle avait choisie sans même en discuter avec Iseul. L’asiatique se tourna légèrement vers Ayaka, la bouche légèrement entre-ouverte et ses yeux pétillants de défi. La japonaise s’était lancée dans une chanson sans paroles, Iseul le savait pertinemment. Elle l’avait entendu jouer des centaines de fois et lui avait toujours demandé pourquoi la nippone n’écrivait aucune parole. Tout ce qu’elle lui répondait, c’est qu’elle n’en trouvait pas l’intérêt. C’est vrai que sa mélodie était très bien sans paroles, mais Iseul avait toujours été contre son avis. A près tout, la coréenne adorait chanter et ne savait pas jouer de la guitare. Sa voix était son seul instrument. Hye Sun secoua doucement la tête, sa main frottant énergiquement sa nuque. Elle était gênée, parce que en ce moment-même, elle ne savait pas trop quoi chanter. Elle leva la tête et observa quelques secondes le ciel, avant de reposer son regard sur la foule et d’en faire le tour. Un sourire commença petit à petit à étirer ses lèvres, et la coréenne rapprocha doucement le micro de sa bouche. Elle ne comptait pas rester muette et surtout rester là à rien faire comme une idiote. Non, elle n’allait pas non plus laisser Ayaka l’avoir ainsi. Alors l’adolescente se mit à chanter. A chanter des paroles qu’elle avait gribouillées sur une feuille quand elle avait écouté Ayaka jouer de la guitare, et plus particulièrement, cette mélodie. Elle ne lui en avait jamais fais part, après tout, la nippone voyait sa chanson sans paroles. La coréenne tourna la tête vers son amie, un sourire qui disait ‘Haha, et ouais, tu ne m’auras pas !’ pendu à ses lèvres. A la fin de la chanson, automatiquement, Iseul se pencha en avant, tenant le micro contre elle et remerciant la foule de les avoir écoutées. Elle se redressa, arborant toujours son radieux sourire et s’avança vers Ayaka, lui chuchotant à l’oreille. « Tu croyais m’avoir ? Et pour info, je ne te jouais aucun sale tour. » La coréenne se recula et redonna le micro à son autre amie qui reprit le flambeau, tandis qu'Hye Sun se tournait vers la japonaise avant de l'attraper par le bras et de filer à travers la foule pour continuer leur balade à travers Hongdae.
© POLLO

_________________


∞ Kim Hye Sun.
A l'extérieur de la fenêtre, le son de la pluie retentit
Je te dessine avec un crayon, je t’efface avec une gomme qui est la pluie qui tombe et je te dessine à nouveau aujourd'hui, serai-je capable de t’effacer ? Un parapluie rouge vif, les vêtements et les chaussures mouillés et trempés, j'éteins et j'allume le chauffage. Peu importe ce que je fais, ça ne sèche pas. Est-ce comme ça que je me sens ou pas ? Un ensemble confus de questions et de réponses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Indies Japan

My little secrets
MessageSujet: Re: [flashback] In another world, I'll miss you. ~ Kim Hye Sun   Lun 4 Fév - 22:27


Une seule chanson était apparut en gros plan dans ta tête et tu n'avais pas fait autrement que de jouer cette seule mélodie. En même temps, tu avais eu envie de te venger un peu de ton amie qui t'avais joué - selon toi - un sale coup. Tu fus atrocement surprise quand Hye Sun commença à chanter des paroles qui collaient un peu trop parfaitement à ta mélodie, mais tu fis semblant de rien en continuant de jouer comme si ta vie en dépendais, parce que tu ne pouvais faire autrement que de te donner à fond dans ce que tu entreprenais. Tu avais toujours été comme ça, tu donnais tout ce que tu pouvais dans les domaines que tu aimais. Et la chanson, la guitare et le chant étaient les choses que tu préférais. Au bout de quelques dizaines de secondes, tu tourna la tête dans sa direction et elle te fit un sourire que tu compris de suite. Ça faisait un moment qu'elle avait ces paroles en tête, mais elle ne t'avait pas dit, semblerait-il. Tu as été affreusement surprise qu'elle soit capable de chanter une telle mélodie, avec des mots tellement bien choisis sur une mélodie au hasard, puis un large sourire vint étirer tes lèvres alors que tu la regardais chanter avec aisance. Personne n'était capable d'improviser à ce point-là et tu le savais bien, parce que même toi - maître du mensonge et de l'improvisation - tu aurais bloqué si quelqu'un t'avais fais le même coup que toi. Lorsque la chanson fut terminé, tu attendis avec un sourire en saluant les gens, puis tu alla déposer la guitare sur son pied, tandis que ton amie t'attrapais déjà par le bras pour vous éloigner de là. Tu penchas légèrement la tête dans sa direction, puis te mis à rigoler presque silencieusement. « Tu crois que me mettre au centre d'une foule, n'est pas un sale coup ? » demanda-tu en lui serrant légèrement le bras, qui s'enroulait dans le tien. Tu recommenças à marcher en lâchant un soupire, tandis que tes yeux glissaient sur l'horizon qui commençait tranquillement à s'obscurcir vu la disparition éminente du soleil. Tu accotas ta tête sur l'épaule de la coréenne, tandis que vous marchiez côte à côte, avec un sourire déçu aux lèvres. « Je n'ai pas envie de partir, Hye. Tu ne pourrais pas me kidnapper, me cacher dans ton placard pour encore au moins deux ans, que je n'ai pas besoin de me coltiner mon père ? » lui demanda-tu avant de te mettre à rire pour éviter de la mettre mal à l'aise. Sans doute que ton père était vachement moins pire que le sien, mais il t'avait sans doute fait tout autant de mal. Chaque seconde de ta vie était consacré à le détester de tout ton être, chaque minute qui passait faisait croître ta haine envers lui.

_________________

Play the game .


Japonais ♦️ Mandarin ♦️ Coréen

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Modo | Indies Korea

My little secrets
MessageSujet: Re: [flashback] In another world, I'll miss you. ~ Kim Hye Sun   Mer 6 Fév - 17:20




••• Ayaka & Hye Sun •••



La nippone avait du être surprise en entendant Hye Sun chanter. Depuis qu’Ayaka avait composé cette mélodie, elle n’avait jamais réfléchi à des paroles mais Iseul, en cachette, y avait réfléchi des journées et des nuits entières. Elle trouvait vraiment dommage de ne pas écrire des paroles pour cette si jolie mélodie, alors, sans même demander à son amie, elle avait composé des paroles. L’adolescente, après leur petite improvisation, avait attrapé la japonaise par le bras et s’était faufilé à travers la foule qui les avait applaudi. Hye Sun lâcha un soupire, leva les yeux au ciel tout en secouant la tête. « Je te jure que non, ce n’est pas un sale coup. » dit-elle, légèrement agacée que son amie le prenne ainsi. L’asiatique n’avait jamais voulu lui faire de sale coup, elle avait juste voulu entendre encore une fois la nippone jouer de la guitare ou chanter, surtout qu’elle savait que celle-ci adorait ça. Si faire plaisir à ses amis était un sale coup, la coréenne allait de suite arrêter de passer la journée avec la nippone et rentrer à l’agence. Iseul sentit le bras d’Ayaka serrer un peu plus le sien et un sourire étira doucement ses lèvres. Elle tourna légèrement la tête en sentant celle de la japonaise se poser sur son épaule et son sourire devint encore un peu plus grand. Elle était vraiment contente de passer la journée avec Ayaka, mais le seul souci, c’était que cette fichue journée passait vraiment trop vite. C’était toujours ainsi de toute manière, mais ça énervait toujours l’adolescente. C’était toujours quand on passe un bon moment que le temps file à toute allure. Hye Sun secoua très légèrement la tête, observant le ciel qui commençait à s’assombrir tout en écoutant ce que lui disait son amie. Le début de sa phrase la fit rire, mais très rapidement, en n’entendant que ce fameux mot, la coréenne se crispa. Les traits de son visage s’étaient tendus et ses yeux s’étaient automatiquement baissés vers le sol. Ce seul mot, sortit de la bouche de la japonaise, en très peu de temps, avait réussi à chambouler l’adolescente. Elle détestait son père. Il lui avait ôté sa mère, devant ses yeux, et n’avait fais de sa vie qu’enfer. Il ne cessait de lui répéter que les hommes étaient mauvais, que les hommes lui feraient que du mal et rien d’autre. Pour une adolescente qui n’y connait absolument rien, elle ne pouvait que le croire, fuyant n’importe qui de la gente masculine quand elle se retrouve seule. En présence de ses amies, Iseul se rétractait moins. Elle était toujours distante envers eux mais pouvait supporter leur présence.
© POLLO

_________________


∞ Kim Hye Sun.
A l'extérieur de la fenêtre, le son de la pluie retentit
Je te dessine avec un crayon, je t’efface avec une gomme qui est la pluie qui tombe et je te dessine à nouveau aujourd'hui, serai-je capable de t’effacer ? Un parapluie rouge vif, les vêtements et les chaussures mouillés et trempés, j'éteins et j'allume le chauffage. Peu importe ce que je fais, ça ne sèche pas. Est-ce comme ça que je me sens ou pas ? Un ensemble confus de questions et de réponses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Indies Japan

My little secrets
MessageSujet: Re: [flashback] In another world, I'll miss you. ~ Kim Hye Sun   Lun 4 Mar - 20:05


Au fond, tu n'osais pas le dire, mais tu t'étais amusé comme une folle à faire ce que tu aimais devant des gens - ce qui n'arrivait pas encore assez souvent à ton goût. Avouons que tu aimerais toujours te donner en spectacle de cette manière, mais un don comme le tien ne se dévoile pas simplement comme ça dans la rue pour un spectacle. Tu étais destiné à autre chose, de meilleur, tu le savais. Tu avais sans doute parlé trop vite cette fois, les mots étaient sorti de ta bouche sans même que tu ne puisses retenir quoi que ce soit et ton amie ne se sentait visiblement plus bien. « Hye .. Ne le laisse pas assombrir la dernière journée que je peux passer avec toi, je t'en supplie. Chasse-le de ta tête. Fais-le disparaître. » Tu aurais voulu ajouter de le tuer pour qu'il ne puisse plus jamais lui faire du mal, mais tu trouvais ses paroles trop déplacés pour être prononcés. D'ailleurs, tu commençais vraiment à croire que les hommes étaient tous des salopards, encore pire que tu ne pouvais l'être depuis quelques temps déjà. On ne peut plus compter le nombres d'hommes qui ont trompés des femmes bien comme ta mère, d'homme qui ont tué, battus leurs enfants, ou femme. Rien que d'y penser te donne des frissons et des envies malsaines. Tu secoues alors légèrement la tête avant de concentrer toute ton attention sur ton amie, avant de lui donner un petit coup de hanche pour la faire revenir avec toi, elle était vachement loin dans ses pensées quand même. « Comme punition, tu seras obligé de me faire un gros bisous avant que je ne retourne au Japon. » dis-tu comme si tu te pensais réellement méchante avec cette conséquence mauvaise, mais tu voulais vraiment lui changer les idées. Ça n'était pas le moment de lui faire penser à l'atrocité qu'elle avait comme père juste avant de te séparer d'elle, tu t'en voudrais beaucoup de la laisser sur une note mauvaise comme celle-là. « Pierrot la lune, reviens sur terre. Heho !? Tu sais, tu as une copine ici qui ne demande que ça, ton attention. » que tu dis en passant tes mains devant ses yeux pour qu'elle te regarde. Elle le fait, mais ça ne te satisfait pas. Tu voudrais voir apparaître sur ses lèvres un sourire digne de ce nom. Sans doute que dire des conneries serait la meilleur chose pour la faire rire, mais rien n'est moins sur. « Si tu ne me souris pas d'ici les deux prochaines secondes, je me met nue dans la rue et je cours partout comme une poule sans tête. » Tu l'as dis tellement rapidement, avec un tellement gros sourire que ça ne peut que la faire rire, du moins, tu l'espères.

_________________

Play the game .


Japonais ♦️ Mandarin ♦️ Coréen

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Modo | Indies Korea

My little secrets
MessageSujet: Re: [flashback] In another world, I'll miss you. ~ Kim Hye Sun   Mer 6 Mar - 16:04




••• Ayaka & Hye Sun •••



Il lui avait gâché la vie. Dès ses 3 ans, il lui faisait vivre un enfer. Il lui avait pris sa mère, sa douce mère… Mais pas que. Il lui avait pris toute sa confiance en elle. Il l’avait traumatisée des hommes, au point qu’elle les fuyait dès qu’ils s’approchaient trop d’elle. Il avait essayé de la battre mais sa demi-sœur avait toujours tout pris à sa place. L’adolescente le détestait, le haïssait. Il n’y avait pas de véritables mots pour définir ce qu’elle ressentait à son égard. Tout ce qu’elle voulait, c’était le voir souffrir. Souffrir, encore souffrir, toujours souffrir comme elle souffrait chaque jour en repensant à sa mère. Un sourire pouvait bien cacher des choses. Hye Sun se perdait dans ses pensées, fixant sans vraiment fixer le sol. Son regard était perdu mais peu à peu, on pouvait voir de la haine transpercer cet air égaré, son sourire avait disparu et elle avançait seulement parce que la nippone avançait. Elle se laissait traîner, elle n’était plus qu’une petite marionnette en ce moment même. Elle ne fit même pas attention aux paroles de son amie qui essayait de la faire sortir de ses pensées, de la faire revenir à elle mais non. La coréenne était bien trop ancrée dans ses pensées. Elle pouvait voir le visage de sa mère dans sa tête. Elle le revoyait parfaitement. Ses beaux yeux, qu’elle avait hérité, ses traits fins et légers… L’asiatique déglutit difficilement, les larmes commençant à mouiller légèrement ses yeux qui regardaient toujours le sol. Ce fut seulement quand Ayaka passa sa main devant les yeux de la coréenne que celle-ci sortit de ses pensées. Hye Sun leva finalement les yeux vers son amie. Elle l’observait, sans grande conviction. Même pas un sourire. Juste une vue brouillée par les larmes qui menaçaient de couler. Mais ce fut un éclat de rire qui sortit de la bouche de l’adolescente, tandis qu’elle s’arrêtait en même temps. Ayaka avait toujours le mot pour rire, mais aussi celui pour pleurer. Cependant, son rire cessa rapidement et se transforma en une vague de pleurs. La coréenne éclatait en sanglot au plein milieu de la rue et elle alla se cacher dans les bras de son amie, la serrant contre elle tandis que son visage se cachait dans le cou de celle-ci. Elle devait pleurer, elle en avait besoin et l’en empêcher ne la rendrait que mal. Après plusieurs minutes de pleurs intensifs, la coréenne se détacha lentement d’Ayaka, passant ses mains sur ses yeux pour sécher ses dernières larmes. Elle esquissa un sourire, reniflant discrètement. « Ça fait du bien de pleurer… » Dit-elle doucement en fourrant ses mains dans les poches de son jean. Elle baissa quelques secondes la tête, son pied tapant légèrement dans l’autre. « Je suis désolée Ayaka. Mais, c’est bon, ça va. Il ne va pas pourrir notre journée. » Dit-elle convaincu, en hochant la tête. Hye Sun releva les yeux vers la nippone et lui adressa un sourire sincère avant d’attraper son bras et de continuer leur petite ballade.
© POLLO

_________________


∞ Kim Hye Sun.
A l'extérieur de la fenêtre, le son de la pluie retentit
Je te dessine avec un crayon, je t’efface avec une gomme qui est la pluie qui tombe et je te dessine à nouveau aujourd'hui, serai-je capable de t’effacer ? Un parapluie rouge vif, les vêtements et les chaussures mouillés et trempés, j'éteins et j'allume le chauffage. Peu importe ce que je fais, ça ne sèche pas. Est-ce comme ça que je me sens ou pas ? Un ensemble confus de questions et de réponses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Indies Japan

My little secrets
MessageSujet: Re: [flashback] In another world, I'll miss you. ~ Kim Hye Sun   Ven 8 Mar - 19:58


Définitivement, tu ne savais plus comment réagir. Ta jeune amie avait envie de pleurer, et même tes nombreuses absurdité ne semblait rien y changer. Elle était toujours aussi mal à l'intérieur et ça t'affectais beaucoup, tu n'avais jamais vraiment eu de facilité avec les sentiments et encore moins lorsque c'était ceux des autres. Après avoir dit une millième bêtises, l'adolescente rit légèrement, ce qui te fit sourire, jusqu'à ce qu'elle cesse de sourire. Ça ne te faisait décidément pas plaisir de la voir dans cet état, surtout que c'était de ta faute si elle était dans cet état-là. Lorsque les larmes commencèrent à couler de ses yeux brillants, tu figea complètement. Si elle ne se serait pas lancé dans tes bras, tu n'aurais sans doute même pas bougé tellement tu ne savais plus comment t'y prendre. Tu la serras doucement dans tes bras en frottant son dos, tu regardais de temps en temps autour de vous, comme si tu avais peur que cette scène soit remarqué, mais ça ne sembla pas être le cas, personne ne vous regardait et ça faisait bien ton affaire. Ce fut seulement lorsqu'elle se détacha de toi que tu pus la regarder droit dans les yeux, sincèrement désolée d'avoir déclenché ses mauvais souvenir en dedans d'elle. C'était ta faute, vraiment. Tu te mordais doucement la lèvre en la regardant s'essuyer les yeux. Sa réplique te fit sourire, mais tu ne savais plus quoi dire.

« Je voudrais bien te dire que je comprends parfaitement, mais je ne pleure jamais, moi. » dis-tu en lui faisant un gros sourire.

Au fond, c'était quand même à peu près vrai. Tu pleurais à de rares occasions et seulement quand tu n'avais plus la force de te battre, quand tu n'avais plus la force de résister. Tu restas comme ça, les bras le long de ton corps tandis que tes yeux continuaient de la fixer, sans réelle réaction. Tu ne savais décidément pas quoi dire, jusqu'à ce qu'elle affirme avec un sourire qu'il n'allait pas gâcher votre journée. Tu recommenças donc à marcher avec elle, tenant son bras sous le tien avec un sourire.

« Ça te dis, un chocolat chaud, avant qu'on retourne à l'agence ? » lui demandas-tu en penchant doucement la tête sur le côté.

Tu croisais les doigts pour qu'elle connaisse un endroit où ils en vendaient, parce que toi, tu ne venais pas d'ici et tu ne connaissais vraiment pas les lieux. Tu lui fis le sourire le plus mignon que tu pouvais en lui faisant les yeux doux pour qu'elle accepte ta proposition.

_________________

Play the game .


Japonais ♦️ Mandarin ♦️ Coréen

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Modo | Indies Korea

My little secrets
MessageSujet: Re: [flashback] In another world, I'll miss you. ~ Kim Hye Sun   Dim 10 Mar - 18:15




••• Ayaka & Hye Sun •••



La coréenne, après avoir séché ses vilaines larmes et affirmé que son père n’allait pas gâcher leur journée, avait glissé son bras sous celui de la nippone et avait repris leur marche. Hye Sun tourna légèrement la tête vers son amie, affichant un beau sourire. Elle hocha positivement la tête, ses yeux pétillant de nouveau. « Oh que oui ! Je connais un restaurant dans le coin qui fait de trèèèèès bon chocolat chaud ! » S’exclama-t-elle, toute enjouée à présent. Le restaurant dont elle parlait se trouvait en face de l’Université Hongik. En plus de cela, c’était un restaurant italien et nous savons tous que les italiens font de délicieux chocolats chauds. Cependant, les deux adolescentes se trouvaient à l’opposé de l’Université. La coréenne s’arrêta et fit rapidement demi-tour, pressant le pas. « Il est de l’autre côté » Dit-elle, comme pour donner une explication à la nippone. Arrivée devant l’Université, l’asiatique s’arrêta et fit face à celle-ci, l’observant avant de pencher la tête vers Ayaka. « C’est l’Université Hongik. Tu ne trouves pas ça immense ? » Demanda-t-elle, avant de se tourner vers une petite rue qui descendait et qu’elles prirent sans plus attendre. La coréenne connaissait le chemin par cœur. Elles dépassèrent une rue qui se trouvait à droite et prirent la deuxième qui, elle aussi, se trouvait à droite. L’adolescente se stoppa finalement devant le restaurant italien, qui était installé dans une grande maison couverte de verdure avec une véranda et une terrasse. « C’est ici ! On a vraiment de la chance qu’il soit encore ouvert à cette heure là. En plus, ils font les meilleurs chocolats chauds de tout Séoul ! » Affirma-t-elle avec enthousiasme. La coréenne entraîna Ayaka à l’intérieur, allant s’installer autour d’une table pour deux. L’adolescente avait un grand sourire pendu aux lèvres, et ses yeux pétillaient de gourmandise. Ils offraient toujours quelques friandises avec le chocolat chaud, et surtout, des Ricciarellis. C’étaient des petits biscuits typiquement italiens et surtout très bons. La jeune fille les trempait toujours dans son chocolat chaud. Hye Sun s’assit donc en face de la nippone et attendit sagement qu’un serveur s’approche d’elles avant de commander deux grands chocolats chauds. La coréenne fouilla la poche ventrale de son sweat et en sortit son portefeuille qu’elle posa simplement sur la table. Elle ne comptait pas laisser son amie payer, c’était hors de question. La jeune fille posa ses coudes sur la table et appuya son menton dans le creux de ses mains, tout en regardant Ayaka avec un énorme sourire.
© POLLO

_________________


∞ Kim Hye Sun.
A l'extérieur de la fenêtre, le son de la pluie retentit
Je te dessine avec un crayon, je t’efface avec une gomme qui est la pluie qui tombe et je te dessine à nouveau aujourd'hui, serai-je capable de t’effacer ? Un parapluie rouge vif, les vêtements et les chaussures mouillés et trempés, j'éteins et j'allume le chauffage. Peu importe ce que je fais, ça ne sèche pas. Est-ce comme ça que je me sens ou pas ? Un ensemble confus de questions et de réponses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Indies Japan

My little secrets
MessageSujet: Re: [flashback] In another world, I'll miss you. ~ Kim Hye Sun   Lun 11 Mar - 14:23


Non, c'est vrai. Tu n'avais pas envie de te coltiner une amie en pleurs. Et pas seulement parce que tu n'avais pas le coeur de la supporter à pleurer, c'était juste que tu ne savais pas comment agir. Tu lui avais donc proposé banalement d'aller prendre un chocolat chaud pour passer les dernières dizaines de minutes que tu avais devant toi. Il ne fallait quand même pas que tu sois en retard et que tu manques le départ, bien que tu aurais nettement aimé mieux ça. Ton amie te fit faire demi-tour en expliquant qu'il était de l'autre côté. Tu regardas l'heure en croisant les doigts pour qu'il ne soit pas trop loin justement, parce qu'il fallait quand même que vous rentriez avant l'heure du départ, qui s'approchait déjà trop rapidement. Tu pris une grande inspiration en regardant chacun des détails des édifices à côté des quelles vous passiez sans vous arrêtez. C'était une magnifique ville, c'était tellement différent de Tokyo et en même temps, assez semblable. Lorsqu'elle s'arrêta devant une grande bâtisse, tu tourna la tête dans sa direction en même temps qu'elle te disait que c'était l'Université Hongik.

« Très grand, oui. »

Tu ne pus détacher ton regard de cet imposant bâtiment que lorsqu'elle te fit tourner dans une rue et qu'il ne fut plus vraiment dans ton champ de vision. Tu la suivais docilement toujours sans savoir si c'était loin, tu regardas l'heure encore une fois, puis haussai les épaules. Il restait encore du temps. Lorsqu'elle s'arrêta à nouveau, tu contemplas la demeure qui ressemblait d'avantage à une maison qu'à un restaurant, ce qui te fit sourire.

« Magnifique » eus-tu le temps d'articuler avant que la plus jeune ne te tire à l'intérieur.

Il y avait quelque chose dans l'endroit qui faisait atrocement chaleureux, chose dont tu n'étais pas habitué, ça te faisait sourire encore plus. Finalement, la coréenne s'arrêta devant un table où tu pris place juste en face d'elle. Elle commanda et sortit son porte-monnaie tandis que tu roulais les yeux. Tu avais toujours détesté qu'on paye pour toi, surtout vu les moyens que tu possédais - grâce à ton père, avouons-le - mais cette fois, tu n'avais pas l'intention d'argumenter avec Hye sun, parce qu'elle aurait sans doute le dernier mot. Tu relevas donc la tête dans sa direction en fronçant légèrement les sourcils.

« Pourquoi tu me regardes comme ça ? Tu me fais peur. » avoua-tu en continuant de froncer les sourcils.

Quelque chose dans son regard ne présageais rien de bon pour toi, tu pouvais le lire dans ses yeux. Tu redoutais presque ce qu'elle allait dire ou faire, presque.

_________________

Play the game .


Japonais ♦️ Mandarin ♦️ Coréen

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



My little secrets
MessageSujet: Re: [flashback] In another world, I'll miss you. ~ Kim Hye Sun   

Revenir en haut Aller en bas
 

[flashback] In another world, I'll miss you. ~ Kim Hye Sun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

+

 Sujets similaires

-
» CNN: Food prices rising across the world
» miss petite bergere pot de colle ( evreux 27)
» Haïti Couronne une Nouvelle Miss
» Anastagia Pierre Américaine d’origine haïtienne couronnée Miss Florida USA 2009
» Vente Elysien Forge World (GI)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Behind Closed Doors :: South Korea - Seoul :: BlueStar Agency :: BlueStar 소녀 :: Résidences :: Dortoirs des trainees-