Behind Closed Doors

Partagez | 
 

 You Know Me ! Ft. Han HyoJin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

BlueStar | Idole

My little secrets
MessageSujet: You Know Me ! Ft. Han HyoJin   Dim 28 Oct - 21:19

    You Know Me !


    Lentement … très lentement Wook ouvrit les yeux. C’était dur d’ailleurs, ses paupières protestaient. Il avait quelque chose dans les bras … ou plutôt quelqu’un. Puis, petit à petit il se souvenait : il ne se trouvait pas dans sa chambre au dortoir des Haru, il se trouvait à l’hôtel, là ou il avait décidé d’emmener Jin pour un repas en amoureux et pour une nuit tranquille, sans être obligé de se quitter avant le petit matin.
    Avec douceur il resserra son étreinte, profitant ainsi du contact avec la peau de sa bien-aimée. Elle dormait encore paisiblement, à moitié allongée sur lui.
    Il se sentait bien là, dans les bras de celle qu’il aime.

    Il avait toujours voulu se réveiller à ses côtés, profité d’un matin en couple, comme n’importe qui.
    Avec une lenteur certaine, il tourna la tête pour regarder l’heure. Le réveil affichait 06h34. Ces derniers temps il se réveillait toujours de bonne heure, certainement du aux entrainements intensifs du groupe. Il avait pris l’habitude de se coucher tard et de se lever très tôt.

    Un sourire vint se former sur les lèvres du chanteur. La soirée avait été parfaite : ils avaient été manger dans un restaurant, à l’abri des regards, profitant de la normalité d’une soirée ; il avait pu profité d’un moment intime avec sa petite amie ; et surtout il avait pu passé une nuit complète auprès d’elle.
    La sensation de se réveiller dans ses bras était sans doute la meilleure au monde. Pourtant il en avait passé des nuits dans les bras d’autres filles, mais jamais il n’avait ressenti ce bonheur intense que de la contempler dormir tout près de lui.
    Elle respirait lentement, calmement, elle semblait apaisée. Son visage semblait serein.
    Wook était content, tout simplement, de pouvoir vivre et ressentir pour la première fois ces émotions.

    Il remonta un peu la couverture sur les épaules de Jin, histoire qu’elle n’attrape pas froid. Puis Jin sourit. Elle ouvra les yeux lentement, plongeant ainsi son regard dans celui du chanteur.

    « Bonjour belle jeune fille »
    Il lui sourit tendrement avant de venir s’emparer de ses lèvres délicatement.
    Un réveil tout en douceur, un réveil comme il les avait toujours imaginé avec Jin. Maintenant il en était sur, il ne voulait qu’elle, et il ne désirerait qu’elle pour le restant de ses jours.
    Niais ? Lui ? S’il devait avoir cette étiquette à cause de son amour pour Jin, il s’en fichait royalement.
    Il déposa un baiser sur son front avant de la serrer d’avantage dans ses bras.

    Il savait que la journée commencerait bien assez vite et qu’ils devraient retourner à leurs emplois du temps respectifs par la suite, alors il profitait de ce moment calme et rien qu’à eux.

_________________

 Coréen Japonais Mandarin

" Please don't ... don't say goodbye ... "
I'll always be there for you :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

BlueStar | Modo & Idole

My little secrets
MessageSujet: Re: You Know Me ! Ft. Han HyoJin   Lun 29 Oct - 22:33

C’avait été une super nuit. Pour la première fois, Jin avait pu passer une nuit entière en compagnie de son petit-ami. Son vrai, cette fois. Celui avec qui elle sortait depuis maintenant plusieurs mois, et avec qui elle redécouvrait petit à petit le plaisir de vivre.

Sungwook avait tout organisé lui-même. D’abord, il lui avait demandé de le rejoindre à l’hôtel. Ensuite, ils étaient allés au restaurant où ils avaient mangé à l’abri des regards indiscrets. Enfin, ils s’étaient permis une courte ballade, avant de rentrer à l’hôtel et d’entamer intimement leur nuit. Bizarrement, Hyojin s’était endormie plus rapidement que les autres fois. Peut-être parce qu’elle savait que cette fois-ci, il allait rester avec elle toute la nuit. Et dans ses bras, elle s’endormait encore plus vite. Bien sûr, Wook s’était endormi avant elle, et elle avait eu le temps de le regarder dormir, avant de fermer les yeux.

La nuit fut calme et douce, Jin l’avait passé à moitié allongée sur Sungwook, se servant de son torse comme coussin. Ses longs cheveux bruns ondulés recouvraient ses épaules nues et quelques mèches étaient posées sur le corps du chanteur. Jin dormait à poings fermés ce matin-là, elle se reposait vraiment, malgré la journée de travail qui l’attendait. Elle voulait profiter cependant de la matinée entière qui les attendait, peut-être à la passer au lit à rêvasser avant de filer prendre une douche et partir à l’agence retrouver les filles. Mais pas tout de suite, d’abord, le réveil.

Elle fut réveillée par la couverture qu’elle sentit remonter sur ses épaules. Aussitôt, elle ouvrit les yeux et reprit ses esprits rapidement, déduisant que Sungwook était à l’origine de ce geste. Elle frissonna un moment, remontant encore plus la couverture avant de refermer les yeux. Flemmarde, elle l’était ce matin-là. Elle n’avait aucune envie de quitter le lit, encore moins les bras du jeune chanteur des Haru. Elle était au chaud là, et dehors, il commençait à faire froid. Elle n’avait pas envie du tout de se lever.

« Bonjour belle jeune fille » et il l’embrassa, s’emparant de ses lèvres. Elle prolongea un court instant, avant qu’il ne la resserre contre lui, déposant un baiser sur son front. Elle s’étira un peu dans ses bras, baillant un coup, avant de se frotter les yeux doucement. Elle se tourna vers la fenêtre de la chambre et ne vit aucun rayon de lumière, elle en déduit qu’il était vraiment tôt, et aussitôt, elle se tourna vers Wook, surprise. « Quelle heure il est ?! » elle n’avait pas la force de tendre son bras jusqu’à la table de chevet pour regarder l’heure sur son téléphone. Ah ça non. Fallait pas trop lui en demander non plus. Ahah. « Oh non… Il fait nuit. Il doit être 6h, et des poussières. J’ai raison ? » dire que c’était souvent l’heure à laquelle elle fermait les yeux un petit peu. Bon non, j’abuse. Elle s’endormait vers 5h du matin, mais comprenez quand même que là, elle était décalée.

Aussitôt, elle se rallongea sur Wook, l'obligeant à rester sur le lit lui aussi. Elle s'installa confortablement, avant de déclarer, d'une voix un peu plus forte. « On reste au lit on dort! » et elle ne put s'empêcher de rire doucement, avant de fermer les yeux, piégeant de son bras gauche le jeune homme. Jin, imposante? Non non, ça va.

_________________

made by Redsky

Don't you let it go!


I pray and I cry out for someone to save me:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

BlueStar | Idole

My little secrets
MessageSujet: Re: You Know Me ! Ft. Han HyoJin   Sam 1 Déc - 22:28

    Wook craquait littéralement devant sa belle, et ce même quand elle ronchonnait.
    Certes il était tôt, et ils n'avaient rien de prévu pour la matinée, mais les habitudes ont la vie dure et se lever tôt en faisait partie. Jin s'était replacée sur le torse du jeune homme de façon à ce qu'il ne puisse plus bouger.
    Il retient un rire, après tout autant profiter d'une matinée libre avec sa petite amie.
    Il resserra donc son étreinte et referma les yeux, le sourire toujours bien accroché aux lèvres.

    Une matinée .... rien que pour eux, avant de retourner verdir les plateaux télé, les studios, les salles de danse ...
    Une matinée, ça lui paraissait long et court à la fois.
    Dire que cela faisait bientôt un an qu'ils étaient ensemble. Pour Wook c'était beaucoup, en tout cas il avait largement battu son record ...

    Dans son demi sommeil, il se rappelait du garçon qu'il était avant. Aujourd'hui, le dragueur de service avait capitulé face au tendre Wook.
    Il avait trouvé sa moitié, il en était sur.
    Il savait qu'aucune fille ne pourrait lui apporter ce que Jin lui apporte. Le jeune homme se voyait déjà la demander en mariage, peut être pas pour le moment, pais par la suite.
    Il faudrait déjà annoncer leur relation à leurs proches ... De son côté, seul Ming était au courant, il faudrait donc le révéler à leurs groupes respectifs, à l'agence aussi.
    Mais pas plus. Wook souhaite aussi une vie tranquille, un avenir calme après sa carrière.

    Il se voyait déjà la cinquantaine, dans une maison de campagne à Jeolla ▬ ou ailleurs bien sur ▬ dans le jardin entouré de ses enfants déjà grands...
    Des beaux rêves qui le bercèrent pour se rendormir serein.

    Puis, comme si son cerveau voulait lui faire passer un message, il se revoyait retourner son emploi du temps dans tous les sens pour pouvoir trouver un moment à passer avec Jin.
    C'était dur ... d'autant plus qu'ils ne voulaient pas en parler "officiellement", du moins pas encore.

    Ses sourcils se froncèrent, puis il rouvrit les yeux. Il n'avait pas l'impression d'avoir dormi beaucoup plus, mais quand il regarda le réveil, il était déjà presque 10h.
    Jin semblait toujours dormir profondément.
    Il la déplaça sur le côté avec prudence pour pouvoir se libérer. Une idée venait de lui traverser l'esprit, et c'est avec un sourire malicieux qu'il se dirigea vers la salle de bain, dans la plus grande discrétion.

    Wook avait l'habitude de vivre avec les Haru, et il ne faisait donc jamais attention de ne pas réveiller les autres membres. Il se levait pour se préparer sans prêter aucune attention au bruit qu'il pouvait faire, souvent trop endormi pour s'en rendre compte.
    Mais quand il le voulait, il savait se faire plus discret qu'une petite souris.
    Il prit sa doucha rapidement, et s'habilla le plus vite possible. En sortant de la salle de bain, il s'assura que sa princesse dormait toujours, il n'en vit d'ailleurs que son dos nu et supposa qu'elle était encore dans les bras de morphée. Tant mieux !

    Wook ne s'encombra pas, et ne prit que son porte feuille. Il sortit sur la pointe des pieds en prenant soin de ne pas oublier la carte qui lui permettait d'ouvrir la chambre.

    Il prit les escaliers et descendit au rez de chaussée. Il passa dans le Hall et salua les réceptionniste qui le regardait avec insistance d'un signe de tête. Il les entendit d'ailleurs glousser une fois à la porte du restaurant de l'hôtel.

    Avec assurance il poussa la porte et se dirigea directement vers la réceptionniste du restaurant.
    En le voyant approcher, elle devint d'ailleurs rouge comme une pivoine et Wook du réprimer un fou rire, après tout, il n'était pas là pour elle.
    Il la salua poliment et en vint directement aux faits en évitant bien sur de révéler une quelconque relation.
    "Bonjour, excusez-moi de vous déranger mais ... j'aimerais vous demander un service."

    Il attendit qu'elle donne son accord, ce qu'elle fit d'un hochement de tête timide.
    "Génial ! Voilà, je suis dans la chambre n°1089 et j'aimerais qu'on me serve le petit déjeuner là bas, c'est possible ?"
    La femme ▬ d'une trentaine d'années ▬ s'empressa de lui accorder son aide. Wook lui offrit alors l'un de ses plus eaux sourires et lui expliqua exactement ce qu'il voulait. Tant pis si sa requête paraissait quelque peu bizarre pour un homme "seul", son statut d'idole lui serait d'une grande aide.

    Lorsqu'il ressortit du restaurant, il se maudit lui même de ne pas s'être caché le visage un peu plus : une bande de chinoises ▬ en vacances surement ▬ sortaient de l'hôtel et le reconnurent.
    Wook leur fit un signe de tête et entreprit de passer rapidement, mais c'était sans compter sur l'une d'elles qui l'interpela.
    Il fit mine de ne pas comprendre, mais il ne pu retourner à sa chambre tranquillement lorsqu'elle s'adressa à lui en coréen.

    Il fut retenu ainsi plus longtemps qu'il ne l'avait voulu.
    Après avoir signé des autographes et prit quelques photos, il put enfin retourner à sa chambre.

    Devant la porte, il aperçut l'un des employés avec le plateau qui contenait le petit déjeuner du chanteur et de sa compagne.
    Décidément, ces fans l'avaient retenues bien plus longtemps qu'il ne pensait.

    "Ah merci beaucoup,, je vais le mettre dans la chambre moi même"
    Il donna un pourboire à l'homme qui lui avait amené le plateau repas, et lorsqu'il entra dans la chambre, il vit Jin, assise sur le lit.
    "Ah ! Tu es réveillée ça tombe bien. Viens manger un bout il faut reprendre des forces!"

    Il lui fit un sourire entendu et amena le plateau vers elle.
    Mais il s'arrêta quand il vit le visage et le regard sérieux de sa petite amie.
    Il fronça les sourcils ▬ une fois de plus ▬ en apercevant son téléphone dans les mains de la jeune fille.
    "Que se passe-t-il ? Quelqu'un a appelé ?"

    Il leva les yeux au ciel et soupira avant d'ajouter.
    "Ne me dis pas que l'on doit rentrer plus tôt ..."

_________________

 Coréen Japonais Mandarin

" Please don't ... don't say goodbye ... "
I'll always be there for you :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

BlueStar | Modo & Idole

My little secrets
MessageSujet: Re: You Know Me ! Ft. Han HyoJin   Dim 9 Déc - 21:31

Les moments étaient tous précieux, n’est-ce pas ? Les bons moments, pour Jin, c’était ceux qu’elle passait avec Sungwook. C’était ceux qu’elle voulait savourer jusqu’à en garder la saveur pendant encore quelques jours. Ce qui explique sa réaction spontanée quand elle réalisa qu’il n’était pas encore l’heure de se quitter. Elle eut, le temps d’une seconde, l’impression qu’il voulait la quitter trop vite. Dieu sait qu’elle n’aime pas se faire envahissante, mais c’est exactement ce qu’elle fit pour retenir le jeune homme et le forcer à se rendormir, en appuyant son bras sur son torse, le forçant à se rallonger.

Il ne fallut pas longtemps à la jolie leader des White pour se rendormir. LA vérité, est que depuis qu’elle sortait avec Wook, se insomnies commençaient à s’envoler. Son sommeil était plus paisible et rapide à arriver, alors je vous laisse imaginer quand ils partagent le même lit. Elle ferma les yeux, appuyée sur le coussin frais, apaisée, et finit par se rendormir en réalisant qu’elle avait droit à encore un peu de son amoureux pour la matinée.

Cette fois-ci, elle avait plongé dans un sommeil tellement profond, que pas même Wook la réveilla lorsqu’il quitta les draps pour aller prendre une douche. Le bruit de l’eau ? Non plus. Comme si elle était dans un coma, alors qu’elle dormait simplement. Ses longs cheveux bruns recouvraient ses épaules nues. Dans son sommeil, elle se tourna vers la fenêtre qui laissait entrer les premiers rayons de soleil de la journée. Mais ça non plus, ça ne la sortit pas de son sommeil de plomb. Et si Wook était tout simplement l’homme le plus discret de la planète ? Forcément, ça devait être ça.

Elle ouvrit les yeux quelques minutes après le départ de son compagnon. Quand elle reprit peu à peu ses esprits, elle tourna la tête vers la gauche, là où était censé se trouver le chanteur. Elle fronça les sourcils, les cheveux un peu en bataille et devant les yeux. Réalisant qu’il n’était pas là, elle se releva légèrement, tenant le drap contre sa poitrine. Elle balaya la chambre du regard. Ses yeux étaient encore à moitié fermés, c’est pourquoi elle les frotta avant de se lever pour enfiler un t-shirt gris et un pantacourt blanc. Elle partit ensuite vers la salle de bains et poussa doucement la porte, passant simplement la tête pour vérifier que Wook ne s’y trouvait pas. Il faisait encore chaud, mais il avait tout rangé. Elle esquissa un sourire puis vérifia que son sac était toujours dans la chambre. Et comme il y était, elle comprit qu’il était parti préparer quelque chose, du genre une surprise. Ou le petit déjeuner ?

Hyo Jin n’avait pas l’habitude de déjeuner le matin mais elle allait faire un gros effort pour Sungwook. Il était plein de bonnes intentions et ça la rendait toujours heureuse. Si seulement elle pouvait elle aussi prendre des initiatives et lui montrer toute l’attention dont elle pouvait faire preuve. Ca, ça serait vraiment cool. Restant plantée, pensive, contre la porte de la salle de bains, elle réalisa qu’elle avait l’air d’une idiote. Elle éteignit la lumière de la pièce et retourna sur le lit, découvrant alors le portable de Wook sur la table de chevet, du côté où il avait dormi.

Mauvaise, mauvaise Jin. Elle qui voulait lire ses messages pour faire la curieuse, elle se retint. Elle lui faisait confiance après tout, il était le meilleur petit ami qu’elle avait jamais eu et il lui avait prouvé son amour à plusieurs reprises. Mais voilà, sur Terre, nous ne sommes que des pions. Et Jin en était un beau. Le portable de Wook vibra. Un message ? Hum. LA brunette resta assise sur le lit, contre le mur, l’air ailleurs. Mais ce vibreur, elle l’avait entendu. Et son esprit n’arrivait plus à se dégager de ce foutu téléphone. C’était un message, mais elle mourrait d’envie de le lire. Pourquoi soudainement cette tentation ? Et si c’était tout simplement le destin qui lui disait de lire parce qu’elle allait y découvrir quelque chose qui allait changer sa vie ?

Après avoir hésité 5 bonnes minutes, elle finit par craquer. Elle attrapa le téléphone de Wook et déverrouilla le clavier avant d’aller lire le fameux message. Elle s’en voulait tellement de faire ce qu’elle était en train de faire, elle avait envie de pleurer et de se mettre des gifles, mais elle oublia bien vite son erreur en lisant le message qu’il venait de recevoir.

Citation :
« Tu te rends compte qu'on dirait les messages d'un garçon à sa petite amie ? Personne ne m'a jamais dit "il n'y en aura pas d'autre que toi" ou ce genre de choses. Tu espères me faire craquer ? u_u Aurais-tu oublié une certaine demoiselle ? Mwahaha c'était vite fait ! Je sais que seul ton petit poussin sait te satisfaire mais bon... ♥ »

Ou comment tomber de haut.

Son sang ne fit qu’un tour. Son cœur s’accéléra.

Shirayuki Mizuki…. Pourquoi ? Pourquoi elle ? Pourquoi ce message ? C’était quoi cette histoire ?
Putain, pensait Hyo Jin. « il n’y en aura pas d’autre que toi ? »« seul ton petit poussin sait te satisfaire »… La brunette déglutit. Pas de doute, elle allait vraiment exploser. Et ça ne serait pas beau à voir. « Aurais-tu oublié une certaine demoiselle ? » … Un peu oui.

Elle remonta la conversation d’un geste du pouce, afin de lire les messages qu’il avait envoyé lui. Et c’est peut-être ça qui la déçut le plus, qui la mit dans une colère noire. Elle sentait son cœur s’accélérer tellement vite qu’elle ne put contrôler sa haine soudaine. Elle se sentait trahie, c’était aussi simple que ça. Alors quoi ? Au final, c’était elle, la fille qui enchaînait les conquêtes, qui se faisait avoir par un mec qu’elle pensait avoir changé ? Elle se sentait idiote, débile, stupide, tout ce qui ne correspond pas à une fille intelligente et lucide. Son regard devint noir, naturellement. Hyo Jin était un volcan endormi qui menaçait de se réveiller à n’importe quel moment. Depuis trop longtemps elle n’avait pas explosé comme elle allait exploser.

Elle paniqua, parce qu’elle n’arrivait pas à se calmer. Elle tourna le regard dans tous les sens, se posant des centaines de questions. Elle commença à perdre patience, et elle entama un geste du bras, prête à balancer le téléphone de Wook contre le mur et l’exploser en mille morceaux, lorsqu’un bruit à la porte attira son attention. C’était lui.

"Ah merci beaucoup,, je vais le mettre dans la chambre moi même" son regard de braise se fixa définitivement sur le sol, face au lit. Comme si elle était perdue, mais elle n’avait en rien l’air d’une fillette perdue. Elle avait les sourcils légèrement froncés, et ne faisait plus partie de ce monde à cette seconde, tellement ses pensées étaient tournées vers ce qu’elle venait de lire. Le portable à la main, ouvert sur la conversation avec Mizuki, elle ne leva même pas les yeux vers lui aux premières secondes. Elle regardait toujours au sol, la jambe gauche légèrement relevée. Elle était partagée entre l’envie de ne rien lui dire et de lui sourire gentiment, mais sa déception était tellement voyante qu’il ne passerait jamais à côté. Jamais. Fallait pas rêver.

"Ah ! Tu es réveillée ça tombe bien. Viens manger un bout il faut reprendre des forces!"

Elle leva enfin les yeux vers lui. Quand on croisait son regard, on comprenait de suite qu'elle n'était pas d'humeur à rire. « J’ai pas faim. » répondit-elle froidement, dégageant le regard vers la gauche. Un air inquiétant faisait son apparition progressivement sur son visage.

"Que se passe-t-il ? Quelqu'un a appelé ?" Elle bougea légèrement, se redressant. "Ne me dis pas que l'on doit rentrer plus tôt ..." et il prit un air déçu, soupirant doucement.

Rentrer plus tôt ? Hm… En quelques sortes. Elle posa ses yeux sur le téléphone qu’elle avait en main, relisant quelques lignes brièvement de sa super conversation avec Mizuki. Elle se disait qu’il se foutait bien de sa gueule. Tellement bien, qu’elle avait envie de sourire. C’était un jeu d’acteur qu’elle admirait, au fond, même si ça lui faisait du mal. Et maintenant qu’il avait vu son dégoût ? Hé bien, elle allait devoir lui demander des explications sans faire son sac et partir en lui disant que tout était fini entre eux. Ce qui serait difficile. Elle voulait rompre. Elle allait rompre.

« C’est quoi, ça ? » elle releva légèrement la main, montrant le téléphone au jeune homme. Son regard n’était pas encore posé sur lui, elle ne voulait pas paraître méchante. Mais d’un geste de la tête, elle finit par le regarder dans les yeux. Elle n’était pas prête pour une partie de rire, oh, loin de là. « C’est quoi, cette jolie conversation avec Mizuki ? Ah non pardon, ‘’ton poussin’’. » L’ironie, la spécialité de miss Han.

Elle poussa un soupir. Un silence s’installa et elle esquissa un sourire, triste. Elle secoua lentement la tête en le fixant, avant de dire, toujours d’un ton calme. « Tu te fous de ma gueule, Ji Sung Wook ? » il y avait longtemps qu’elle n’avait plus employé un ton si arrogant. La dernière fois, c’était avec une fille de son école qui lui avait fait des menaces, mais qui avait eu assez peur du regard menaçant de Jin.

Elle repointa le téléphone vers elle, afin de relire la conversation, l’air hautain. Elle le regarda à nouveau, neutre, mais au fond, elle bouillonnait. Ca la rendait malade. Tous ces messages… Et sans parler de la fameuse Mizuki, qu’elle avait envie de tout simplement assassiner. Mais là, tout de suite, c’était Wook qu’elle allait tuer.

_________________

made by Redsky

Don't you let it go!


I pray and I cry out for someone to save me:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

BlueStar | Idole

My little secrets
MessageSujet: Re: You Know Me ! Ft. Han HyoJin   Lun 10 Déc - 13:49

    Jin avait le regard fixé sur le sol. Puis elle leva sa main difficilement, la main dans laquelle se trouvait le téléphone de Wook. « C’est quoi, ça ? »
    Il ne comprenait pas … c’était son téléphone oui … mais pourquoi elle semblait si triste et si en colère ?
    Puis elle prit la parole de nouveau. « C’est quoi, cette jolie conversation avec Mizuki ? Ah non pardon, ‘’ton poussin’’. »

    Mizuki ? Pourquoi elle venait à parler de Mizuki ? Et pourquoi elle accentuait de façon ironique le surnom qu’il lui avait donné depuis quelques années déjà ?
    Elle soupira lourdement laissant le silence prendre place dans la pièce. Wook ne savait pas quoi répondre. Mais de quoi au juste parlait-elle ?

    « Tu te fous de ma gueule, Ji Sung Wook ? »
    Elle lui sourit alors tristement, douloureusement, mettant le téléphone de Wook face à elle. Le fait qu’elle prononce le nom entier du jeune homme ne prédisait rien de bon.
    Puis, lentement, elle lisait la conversation qu’il avait eut avec Mizuki par sms.
    Wook sentit son cœur faire un bond dans sa poitrine. Il n’avait jamais pensé que ses échanges avec la japonaise puisse un jour lui porté à préjudice … il se rendait compte que d’un point de vue extérieur cela pouvait être interprété de la mauvaise, très mauvaise façon.
    Mais il ne se sentait pas coupable. Il avait juste mal au cœur de voir que sa petite amie depuis bientôt un an ne lui fasse pas confiance.
    Il lui avait pourtant parlé de Mizuki, comme il lui avait parlé de toutes ses ex.

    A cet instant, Jin avait le regard noir … mais noir de colère ou de tristesse ? Où peut être les deux …
    Elle le regardait droit dans les yeux, comme pour le défier.
    Mais Wook ne plierait pas. Il savait très bien comment il considérait Mizuki, et il avait toujours été très proche d’elle. Il avait besoin d’être proche d’elle.
    Et ce n’est pas Jin qui ferait changer leur relation.
    Il acceptait bien toutes ses conquêtes et ses relations passées, pourquoi ne ferait-elle pas de même ?

    « Oh. » fut sa seule réponse sur le moment.
    Ce qui rendit Jin encore plus perplexe.

    « Je n’ai pas de relation quelle qu’elle soit avec Mizuki, Jin. »
    Elle fit un son anormal, une sorte de protestation à ce que venait de lui dire le jeune homme.
    Il savait à son regard et son attitude que ce serait dur de lui faire comprendre et accepter le lien qu’il avait avec Mizuki.

    Elle répéta la dernière phrase du message plusieurs fois, comme si cette dernière deviendrait plus réelle, plus concrète.
    « Han HyoJin ! »

    Wook commençait à perdre patience lui aussi. Il n’avait pourtant jamais eut besoin de lever la voix contre elle. Il n’avait jamais eut besoin de s’énerver.
    Il soupira, il ne voulait pas qu’elle prenne mal les choses, Wook et Mizuki avaient toujours eut cette attitude l’un envers l’autre : ils avaient besoin de se chercher, ils avaient l’habitude d’utiliser des mots cru, d’être plus que direct. C’était leur façon d’être.
    « Tu me connais, mieux que n’importe qui maintenant, et tu as encore l’audace de penser que je te tromperais … avec Mizuki ?? »

    Il secoua la tête, c’était juste impossible pour lui d’imaginer une telle chose. Jin faisait partie intégrante de sa vie depuis bientôt un an. Aucune de ses ex ne pourrait témoigner de tant d’affection, Jin était bien la seule avec qui Wook voulait se poser, jusqu’à la fin de ses jours …
    Elle commença à protester, énervant un peu plus le coréen au passage.
    Il s’approcha d’elle, saisissant son téléphone rapidement.

    « Tu ne me crois pas ? Très bien, on va l’appeler, comme ça elle pourra te confirmer ça elle même ! »
    Il composa le numéro de son amie japonaise, et attendit qu’elle décroche. Malheureusement, elle devait être occupée, parce qu’il tomba sur le répondeur.

    Jin eut une moue « victorieuse », comme si cet appel manqué était la preuve de ce à quoi elle croyait.
    Wook se sentait bouillir, à la fois sur de lui et impuissant. Il n’avait rien pour prouver ce qu’il disait, et Jin ne voulait décidément pas le croire sur parole.

    Cette matinée qui avait si bien commencée …
    Cette matinée qu’il pensait pouvoir partagé tranquillement avec sa petite amie, profiter du peu de temps qu’ils avaient ensemble pour se retrouver …
    A cet instant la chambre d’hôtel ressemblait plus à un champ de guerre.

    Wook regardait Jin sérieusement, il se sentait incompris. Lui qui pensait qu’ils ne faisaient plus qu’un … Lui qui pensait qu’elle le comprenait, qu’elle l’avait accepté pour lui, sachant pertinemment qu’il n’était pas du genre à mentir, surtout pas à elle.
    Il avait tellement de projets pour eux deux, il l’aimait tellement … pourquoi ne pouvait-elle pas simplement le croire lui ?


    Où alors, était-ce un prétexte ? Mais pourquoi dans ces cas là ? Et comment ?
    Rien n’avait changé dans leur relation, au contraire, ils se sentaient de plus en plus à l’aise ensemble.

    « HyoJin, tu penses vraiment que je te trompe ? »
    Il avait dit cette phrase sur un ton froid, comme s’il la mettait au défi. Au fond il espérait juste qu’elle lui réponde par la négative, qu’il se sente ainsi apaisé.
    Depuis le début de la « conversation », son cœur tambourinait contre sa poitrine, son souffle était court, il priait pour qu’elle lui sorte un « Surprise, c’était juste pour t’embêter, c’était une blague »
    Pourtant … elle ne pouvait être plus sérieuse que maintenant.

_________________

 Coréen Japonais Mandarin

" Please don't ... don't say goodbye ... "
I'll always be there for you :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

BlueStar | Modo & Idole

My little secrets
MessageSujet: Re: You Know Me ! Ft. Han HyoJin   Mer 12 Déc - 13:04

Ce regard cachait forcément de la tristesse. Elle savait qu’en passant la porte de cet hôtel, elle finirait un peu comme orpheline. Ou du moins, plus que ce qu’elle l’était déjà. Wook, c’était son repère, le phare qui la ramenait au port. Elle avait peut-être trop misé d’espoirs sur lui, trop bâti ses jours futurs sur ses épaules, en pensant que bien sûr, elle les passerait avec lui. Jusqu’à cette maudite matinée, elle était persuadée qu’elle finirait sa vie avec lui, parce que les sentiments qu’elle éprouvait pour lui dépassaient tout ce qu’elle avait déjà connu, quoi qu’il en fallait pour battre ce qu’elle avait ressenti pour Dorian.

Alors quand on voit des messages comme ça, on n’a plus envie de croire en quoi que ce soit. C’était le cas pour Jin. Quel homme dirait « ouais ben j’avoue, je te trompe avec mon ex, ça te va ? » non. Elle savait que Wook essaierait de se défendre par n’importe quels propos. « Je n’ai pas de relation quelle qu’elle soit avec Mizuki, Jin. » et elle s’indigna. Menteur.

Elle relisait, comme si elle voulait s’imprégner à jamais ces mots, ces conversations et ne jamais les oublier pour pouvoir lui ressortir et les utiliser comme armes plus tard, pour lui faire du mal. Mais maintenant, elle doutait. Elle se disait que rien ne lui ferait du mal, du moins, pas en ce qui la concernait elle, Hyo Jin. Ca ne servait à rien d’épiloguer pendant deux heures, elle n’avait plus qu’à partir et rentrer à l’agence, et le fuir.

« Tu me connais, mieux que n’importe qui maintenant, et tu as encore l’audace de penser que je te tromperais … avec Mizuki ?? » elle leva le regard vers lui à nouveau, rempli de déception. « C’est le cas. » répondit-elle sans même s’arrêter ou trébucher à un mot, et sans regretter quelques secondes après. Certes, ce qu’elle venait de dire n’énerva que plus le jeune homme face à elle, qui arriva jusqu’à elle et lui arracha le téléphone des mains. « Tu ne me crois pas ? Très bien, on va l’appeler, comme ça elle pourra te confirmer ça elle-même ! » Et Jin ne fit rien. Elle ne bougea pas, ne changea ni l’expression sur son visage. Elle attendit de voir, même si elle savait déjà que ça ne changerait rien à ce qu’elle pensait de lui. Ironie du sort, ou pas, Mizuki ne répondit pas à l’appel. Et quand Wook éloigna le téléphone, Jin ne se sentait que plus triomphante. Mais toujours, elle ne parlait pas. Elle évitait de parler pour rien dire, de trop ouvrir la bouche pour si peu, au final. C’était une histoire qu’elle allait régler à sa façon, même si ça allait lui enlever une partie de son cœur.

Soupirant un court instant, elle quitta le lit sans rien dire. Il n’y avait rien à dire, elle se dirigea alors vers son sac mais la main de Wook attrapa son avant-bras droit, et aussitôt, elle fut forcée de lui faire face. Dans sa volte-face, ses cheveux virevoltèrent et se retrouvèrent un peu sur ses yeux, cachant son regard menaçant. Elle secoua le bras pour qu’il la lâche, mais il ne semblait pas vouloir le faire. « HyoJin, tu penses vraiment que je te trompe ? » il était froid, mais des deux, elle gagnerait. Pour répondre à sa question, elle se contenta de hocher la tête. Elle n’avait même plus envie de lui parler à cet instant-là. Et rester dans cette chambre lui brisait le cœur. Elle n’arrivait tellement plus à oublier ces messages, elle avait tellement de choses à lui dire, à lui faire comprendre pour qu’il prenne conscience du mal qu’il venait de lui faire. Mais quoi ? Il y en avait trop, des choses à dire.

« Arrête de faire comme si tu étais étonné. » lança-t-elle avant de se pencher pour attraper son rechange. « Admets tes erreurs, et assume. » Aussitôt, elle se rapprocha de lui d’un pas décidé, comme si elle venait d’avoir une soudaine idée. Mais elle ne souriait pas. « Est-ce que je dois trouver ça normal que tu lui dises qu’il n’y aura aucune autre fille qu’elle dans ta vie? » Elle marqua une pause, tandis que ses yeux devinrent progressivement humides. « Je suis quoi, moi ? Hein?! » sa voix se fit faible et aigüe. On pouvait deviner que les larmes ne tarderaient pas à couler, mais elle avait cette fierté qu’elle avait accepté d’égarer jusqu’à maintenant en la présence de Sungwook. Aujourd’hui, elle refaisait son apparition. Elle était de mise. Hyojin ne verserait pas une larme devant lui, même si elle avait du mal à se retenir. Une fois seule, c’est sûr, elle se transformerait en une véritable fontaine. En attendant, son regard restait foudroyant, et elle le regardait toujours de cette même façon, espérant lui faire comprendre qu’il avait fait la plus grosse erreur de sa vie. « Je sais ce que je suis… j'suis qu’une victime de plus sur ton tableau de chasse. » elle savait que cette phrase aurait un impact sur le jeune homme, qu’il allait sûrement perdre les pédales après avoir entendu ça mais, c’est ce qu’elle cherchait à faire. Elle voulait lui faire du mal. « Je te déteste. Je t’ai accordé ma confiance et regarde ce que t’en as fait. A cause de toi, on en vient à la fin de notre histoire. » elle s’énervait de plus en plus, le mieux était qu’elle s’en aille le plus vite possible pour ne pas tourner la situation en une catastrophe naturelle.

Par la suite, elle partit s’enfermer dans la salle de bains une bonne vingtaine de minutes le temps de se changer et de se préparer à quitter la chambre. La matinée finirait un peu avant, tant pis, ce sont les aléas de la vie. Une fois enfermée dans la salle de bain, elle s’appuya sur le lavabo et laissa ses larmes couler le long de ses joues. Elle pleura en silence, et finit par s’assoir sur le rebord de la baignoire, levant la tête en l’air, comme si elle priait le ciel de la réveiller de ce cauchemar, malheureusement rien ne la sortirait de là. Ce qu’elle avait lu était bel et bien la réalité, il n’y avait pas à tourner autour du pot ou à trouver des excuses bidons. Elle passa ses mains sous ses yeux pour sécher ses larmes, avant de se lever de la baignoire pour aller se passer de l‘eau sur le visage, se maquiller et enfiler un jean slim bleu foncé, et un pull en coton manches longues de couleur grise. Elle attacha ses cheveux en une haute queue de cheval, et sortit de la salle de bain, sac à bout de bras. Elle regarda alors Sungwook qui était assis au bord du lit, la tête dans ses mains. Elle ne voyait pas son visage mais elle savait qu’il allait mal.

« Arrêtons-là, Sungwook. » lança-t-elle, avant de laisser tomber le sac au sol. Il releva la tête vers elle et elle ne put s’empêcher de pousser un soupir en croisant son regard. Elle haussa les épaules, l’expression de son visage restant quand même triste, comme si elle voulait lui faire comprendre que le monde n’arrêtera pas ce cauchemar de se dérouler sous leurs yeux.

_________________

made by Redsky

Don't you let it go!


I pray and I cry out for someone to save me:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

BlueStar | Idole

My little secrets
MessageSujet: Re: You Know Me ! Ft. Han HyoJin   Sam 15 Déc - 17:03

    Elle ne le croyait pas … il avait du mal à s’en remettre.
    Elle ne le croyait pas … elle ne lui faisait donc pas confiance ?
    Il savait très bien qu’il n’avait pas un passé très glorieux avec les filles … mais il lui avait tout révélé, il s’était littéralement mis à nu pour elle, au propre comme au figuré.
    « Je sais ce que je suis… j'suis qu’une victime de plus sur ton tableau de chasse. »
    Son cœur loupa un battement, sa gorge s’était asséchée en l’espace de quelques secondes.
    Elle le pensait vraiment inchangé ? Elle, la seule fille à qui il avait dit « Je t’aime ».

    Elle s’était levée, prenant ses affaires au passage. Peu importe ce qu’elle disait, à cet instant Wook ne comprenait plus rien.
    Elle venait de le toucher en plein cœur. Jin s’enferma dans la salle de bain laissant le chanteur derrière la porte.
    Complètement anéanti par les propos de sa petite amie, il se laissa glisser contre la porte.
    Il ne sentait plus son cœur, c’était comme si Jin lui avait arraché, laissant un trou béant à la place.
    Il n’arrivait plus à respirer normalement, comme si l’oxygène se raréfiait.


    Avec le peu de force qu’il lui restait, il se leva et alla s’asseoir sur le bord du lit.
    Il passa sa main à l’endroit ou Jin avait dormi … se remémorant cette nuit, une nuit calme et magique, comme toutes celles qu’il avait connu à ses côtés depuis 1an.
    Jin avait été la première fille en qui Wook avait donné sa confiance aveuglément. Il avait trouvé sa moitié, sa future femme, la mère de ses enfants … ou du moins c’est ce en quoi il voulait croire à tout prix.

    Il mit sa tête dans ses mains pour essayer de contrôler les larmes qui menaçaient de couler, et à cet instant, Jin sortit de la salle de bain.
    Il releva lentement la tête et la vit habillée, prête à partir.
    Ses yeux étaient rouges, elle avait dû pleurer.
    Alors pourquoi son visage semblait si fermé, si résolu ? Elle avait un regard triste et pourtant si distant.

    Quand elle ouvrit la bouche, Wook prit peur, et à juste raison.
    « Arrêtons-là, Sungwook. »
    Cette phrase était claire, mais elle semblait dénuée de sens pour le chanteur.

    Comme si le vide s’était emparé de lui, il n’arrivait plus à penser, il n’arrivait plus à respirer, il n’arrivait plus à rien tout simplement.
    Ses cordes vocales ne semblaient pas vouloir fonctionner non plus d’ailleurs. Il restait là, immobile face à Jin.
    Le regarde vide.

    Il était en état de choc : était-il vraiment entrain de se faire plaquer par HyoJin ?
    Elle avait d’ailleurs l’air de perdre patience. Il fallait qu’il parle, ou elle allait partir.
    C’est au moment ou elle se tourna vers la porte que Wook réagit enfin.
    « Jin … »
    Sa voix tremblait. Il avait prononcé son nom dans un soupire désespéré, mais au moins elle s‘était arrêtée.

    Il ne voulait pas qu’elle parte, mais il lui était impossible de se lever : ses jambes ne répondaient tout simplement plus.
    « HyoJin … ne pars pas … »
    On aurait dit une dernière volonté, comme si on venait de le condamner à mort.
    Puis, sans se contrôler d’avantage, les larmes coulèrent, laissant un goût salé et amer sur les lèvres du coréen.
    Jin ne se retournait pas, mais elle n’avait pas non plus avancé.

    Wook, malgré sa peine grandissante et la peur d’être abandonné, aurait pu trouver la situation ridicule.
    S’il n’était pas éperdument amoureux d’elle, il aurait déjà rit en demandant où se trouvaient les caméras cachées.
    Il aurait d’ailleurs préféré ce genre de situation. Il aurait préféré que ce soit une blague.
    Là il se trouvait en plein cauchemars … il avait tant redouté la voir disparaitre … ce cauchemars était devenu réalité.

    La main près du cœur, il serra de toutes ses forces son pull, comme si ça allait combler le trou qui s’élargissait.
    Les larmes devenaient plus épaisses. Pourquoi ? Pourquoi fallait-il que Jin réagisse de cette façon ?
    Jamais il ne chercherait quelqu’un d’autre, Jin était la seule, elle était devenu son tout, la raison qui le poussait à faire de nouveau confiance aux femmes.
    Lui qui ne croyait plus en leurs paroles … Jin avait forcé Wook à devenir meilleur, elle lui avait montré qu’il pouvait de nouveau croire en l’amour, un sentiment qui était devenu dérisoire à ses yeux.

    Il la regardait, pleurant silencieusement. Il espérait qu’elle se retourne, mais il ne voulait pas qu’elle le voit pleurer. La première fois qu’il versait des larmes. Même lors des moments les plus durs il avait refusé de montrer qu’il pouvait être faible.
    Il voulait qu’elle comprenne sa tristesse, mais il ne voulait pas qu’elle le voit dans cet état.

    « Jin … » il avait dit une dernière fois son nom. Il ne se sentait plus capable de parler davantage.
    Quand il la vit bouger, il s’empressa d’essuyer ses yeux pour lui faire croire que seulement sa voix était tremblante.

_________________

 Coréen Japonais Mandarin

" Please don't ... don't say goodbye ... "
I'll always be there for you :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

BlueStar | Modo & Idole

My little secrets
MessageSujet: Re: You Know Me ! Ft. Han HyoJin   Mar 18 Déc - 20:12

Tout ce temps dans le silence, Jin ne savait plus si ce qu’elle faisait était raisonnable ou pas. Quitter celui avec qui elle partageait sa vie depuis un an pour de simples messages ? Mais justement, là était le problème. Ce n’était pas de simples messages pour elle, ils étaient traîtres et porteurs de sens. Il n’était peut-être pas comblé avec elle, ce qui expliquerait les messages qu’il envoyait à Mizuki. Pourtant, elle était persuadée avoir réussi. Elle était sûre de l’avoir définitivement pour elle et elle s’était faite à l’idée qu’il n’y en aurait aucun autre que lui dans sa vie. Et voilà que ce qu’elle ressentait pour lui devint la chose la plus déchirante qu’elle ait connue. Ses sentiments étaient devenus une véritable arme qui la mettrait en pièces à petit feu. Elle détestait tout, soudainement. Elle voulait finir sa vie seule, elle voulait tout détruire, surtout lui et Mizuki. Leur faire tellement de mal qu’ils finiraient par pleurer sous ses yeux. Car à cet instant précis, elle ne voulait que ça. Bousiller son ‘’amitié’’ avec Mizuki et le détruire lui.

Elle poussa un soupir, toujours debout et tournée vers lui. Elle venait de le dire. De le faire. Elle venait de mettre un terme à leur relation. Après ça, il ne la regardait plus, sa tête était dans ses mains et Jin n’essayait pas non plus de croiser son regard. Elle se languissait juste de quitter l’hôtel pour mieux réfléchir et y voir plus clair. Un pardon ? Ce n’était pas dans ses projets, pas tout de suite, elle lui en voulait trop pour ça. C’était au-dessus de ses forces. Elle pensait qu’il lui parlerait, répondrait, mais il ne semblait pas prêt à ouvrir la bouche. Un acte qu’elle interpréta très mal, puisqu’elle crut qu’il ne souhait qu’une chose depuis le début : qu’elle parte. Elle se tourna alors vers la porte, récupéra son sac et posa une main sur la poignée, lorsque…

« Jin … » elle se stoppa, gardant sa main sur la poignée. Elle pencha la tête, sa jolie frange venant recouvrir ses yeux. Elle se mordit la lèvre inférieure, discrètement, comme pour se retenir de pleurer. Elle n’avait pas envie de l’entendre la supplier, parce qu’elle savait que c’était ce qui la ferait craquer devant lui. Hyo Jin ne s’était jamais faite à l’idée qu’un jour, son couple avec Wook briserait au bout d’un an d’histoire. Si on lui avait dit ça il y a 3 mois, elle aurait ri aux éclats. C’était impossible, elle se sentait tellement complémentaire avec lui. Et puis au final, elle n’a pas été à l’abri d’une erreur de la part du jeune homme. « HyoJin … ne pars pas … » elle ferma les yeux. Elle s’humecta les lèvres un court instant avant de pousser un léger soupir. Ses yeux se levèrent vers la porte qu’elle regarda, avec dégoût. Si elle passait cette porte, elle ne reviendrait jamais. Plus jamais. Et elle allait la passer, c’était écrit. Elle était persuadée au fond que c’était ainsi que les choses devaient se passer. Sinon, pourquoi aurait-elle regardé ses messages. Diable, elle ne l’aurait jamais fait en temps normal. C’était comme si une voix au fond d’elle lui avait dicté ses faits pour avoir le cœur net sur la sincérité de Sungwook.

« Jin … » cette fois-ci, elle se tourna. Elle le surprit en train de finir de sécher ses larmes. Ca ne changea pas vraiment son comportement ni ses idées. Elle le regarda de la tête aux pieds avec la même insistance qui nous déstabilisait. Jin se laissa doucement basculer sur la porte, le dos appuyée contre la paroi. Elle leva les yeux au ciel et soupira une dernière fois avant de fermer les yeux. Une tromperie était une tromperie, c’était ce qu’elle se répétait sans cesse. Ne pas le pardonner, il l’avait blessé et avait joué avec sa confiance. Et c’était certain, après Sungwook, elle tirerait une croix définitive sur les relations longues durées. De toute façon, elle ne prenait même plus son traitement depuis sa rupture avec Dorian. Elle n’allait même plus à ses rendez-vous mensuels à l’hôpital avec son neurologue, elle ne faisait plus rien qui lui permettrait de vivre plus longtemps. Les docteurs avaient été clairs avec elle. A ce rythme-là, elle aurait tout juste le temps de voir grandir ses enfants. Elle savait que sa vie était un gros foutoir, un trou dont elle ne voyait plus la fin. Et quand elle avait réalisé à quel point elle tenait à Sungwook, elle avait comme qui dirait retrouvé une raison de reprendre son traitement, de retourner voir son neurologue et s’occuper d’elle, ne pas jouer l’égoïste et se maintenir en vie, ne serait-ce que pour ceux qui l’aiment sincèrement. Elle avait retrouvé une raison de vivre.

Elle ferma les yeux et laissa une larme couler sur sa joue, avant de les ouvrir à nouveau pour le regarder. Les deux étaient détruits, ça se voyait. Elle posa alors une main sur sa poitrine et baissa la tête. « Non… Non. » Répondit-elle d’une voix basse, avant de rajouter quelques secondes après. « … Tu m'as tellement déçu. » Elle avait juste l’impression d’être un poids pour lui. Le genre de boulet qui l’empêchait d’être avec la fille qu’il avait toujours désiré. Pourtant, c’était loin d’être la vérité, mais Hyojin voyait la situation comme ça. Désormais, elle n’aurait plus son meilleur soutien. Et elle n’aurait personne d’autre à aller voir pour combler le manque que Wook allait laisser dans sa vie. Personne. « Bonne continuation pour la suite. » Elle se tourna vers la porte et appuya sur la poignée, prête à partir, lorsqu’elle s’arrêta.

Les étoiles. C’était ce qu’elle vit quand une douleur vive au niveau du crâne fit son apparition. Aussitôt, elle lâcha la poignée et posa sa main gauche (la main libre) sur son crâne. Elle ferma les yeux et grimaça, laissant tomber son sac, qui occupait son autre main, dans un geste vif. Une migraine, comme elle n’en avait jamais eu avant. Une migraine qui lui filait le vertige. Elle s’appuya aussitôt, comme par réflexe, avec sa main contre la porte et resta comme ça quelques bonnes minutes, priant pour que ce soit passager. Elle garda ses yeux fermés de peur de les rouvrir et de voir le monde bouger dans tous les sens. Elle ne voulait pas inquiéter Wook, c'est pourquoi elle continuait de lui tourner le dos. Ce n'était pas très intelligent m'enfin... Il était hors de question qu'il lui vienne en aide. Elle ne le laisserait plus l'approcher avant un bon moment. Si seulement elle avait eu assez de force pour passer cette foutue porte, elle l'aurait fait depuis longtemps. Fichue migraine...

_________________

made by Redsky

Don't you let it go!


I pray and I cry out for someone to save me:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

BlueStar | Idole

My little secrets
MessageSujet: Re: You Know Me ! Ft. Han HyoJin   Mer 26 Déc - 18:02

    Wook faisait un effort surhumain pour ne pas craquer complètement. Il ne voulait pas, il avait toujours refusé de pleurer, devant n’importe qui. Pourtant aujourd’hui ses larmes coulèrent le long de ses joues, une à une, laissant Jin découvrir que lui aussi était faible.
    Il avait craqué devant elle … il s’en voudrait certainement pendant très longtemps …
    « … Tu m'as tellement déçu. »
    Wook ne comprenait pas. En quoi l’avait-il déçu ? Ces messages avec Mizuki … il ne s’en était jamais caché, alors pourquoi ils devraient mettre fin à sa relation avec Jin maintenant ?

    Elle ne le regardait pas … elle évitait soigneusement de croiser son regard, pour se tourner vers la porte une fois de plus.
    Wook ne voyait plus que son dos. Une vision qui lui déchirait le cœur, il avait peur qu’elle ne franchisse la porte et le laisse ici … tout seul.
    Il aurait voulu se lever, attraper sa main pour la retenir … mais ses jambes ne répondaient plus.
    Sa vision devenait de plus en plus trouble, les larmes montaient et ne descendaient pas, il ne voulait pas.
    Mais sa volonté seule ne suffisait pas … une expiration, et tout dégringola, mouillant un peu plus ses joues.

    Jin n’avait pas bougée, toujours face à la porte Wook priait du plus profond de son être pour qu’elle n’appui pas sur la poignée.
    Le seul point positif à ces larmes qui n’en finissaient pas de tomber, c’est qu’il y voyait un peu plus clair.
    Suffisamment pour voir Jin laisser tomber son sac et se tenir la tête de sa main gauche.
    Un geste plutôt bizarre pour quelqu’un qui voulait partir …
    Le chanteur ne prit pas plus de 2minutes pour comprendre ce qu’il se passait.

    « Jin …. »
    La frayeur avait remplacé la tristesse et il ordonna à ses jambes de le porter jusqu’à elle.
    Il avança peu sur de lui, et assez discrètement pour que Jin ne l’entende pas s’approcher.
    Depuis qu’ils étaient ensemble, il avait redouté ce genre de moments.
    « Jin qu’est-ce qu’il se passe ? »
    Il avait posé sa main sur son épaule, la faisant sursauté au passage. Mais elle ne s’était pas retournée pour autant.
    Le coréen baissa son regard vers le sac de sa petite amie. Lorsqu’il était tombé sur le sol il s’était ouvert, et une enveloppe en dépassait légèrement.

    Il n’avait pas besoin de plus, la curiosité et l’angoisse qu’il éprouvait s’était emparée de lui. Il saisit alors l’enveloppe.
    Le nom d’un neurologue et d’une clinique y était inscrit sur le devant.
    Son sang ne fit qu’un tour. Après la tristesse et l’angoisse, la colère commençait à monter.

    « Han Hyo Jin ! »
    Il ouvrit la lettre et lu le contenu : son neurologue ne l’avait pas vu depuis plusieurs mois et souhaitait un rendez vous avec elle le plus vite possible.
    Il n’en revenait pas … depuis plusieurs mois elle lui assurait qu’elle allait bien à ses rendez-vous, qu’elle était suivi et qu’il n’y avait aucun problème …
    Wook ne pu retenir un soupir, un soupir lourd de sens.

    Il tourna alors Jin vers lui.
    « Je peux savoir ce que c’est ? » Les larmes étaient toujours là, moins nombreuses bien sur, mais la colère montait petit à petit. Elle lui avait menti … elle avait joué avec sa santé …
    Il lui montrait la lettre, alors qu’elle peinait à le regarder, sans doute une migraine… comme quand elle ne prend plus son traitement …

    Leur dispute ne menait plus à rien … comment pouvait-elle être en colère contre lui alors qu’elle ne faisait même pas attention à elle ?
    Wook serra le papier dans sa main.
    « Très bien ! »
    Il l’emmena s’asseoir de force sur le lit, ramenant son sac à côté d’elle.

    Il ne s’était jamais énervé contre Jin, il savait qu’il pouvait avoir confiance en elle, et il n’avait donc jamais éprouvé le besoin d’être jaloux ou en colère … Mais quand il l’était réellement… mieux valait ne pas lui tenir tête.
    Même son meilleur ami n’arrivait pas à avoir raison lorsque le coréen était en colère.
    Il devient alors têtu et parfois même agressif.

    Il saisit le téléphone de la chambre et composa le numéro qui était inscrit sur le papier.
    Il tomba directement sur le neurologue en question, et il ne passa pas par quatre chemins.
    « Han Hyo Jin est à côté de moi, je l’amène à 12h, assurez vous de pouvoir nous recevoir … s’il vous plait »

    L’appel avait duré à peine 5minutes. Jin le regardait avec des yeux ronds, laissant apercevoir une certaine colère chez elle aussi.
    « Ce n’est pas la peine de me regarder comme ça ! » Le chanteur fit le tour de la chambre pour récupérer ses affaires et vérifier qu’ils n’aient rien oublié, ordonnant en même temps à Jin de ne pas bouger.
    Il l’entendait pester contre lui. Il s’en fichait, le plus important désormais était d’amener Jin chez son neurologue et qu’elle s’occupe de sa santé au lieu de la négliger.
    Une fois le tour de la chambre fini, Wook alla se mettre face à elle.
    « Tu m’en veux ? Très bien méprise moi. Mais je vais te dire une chose : je ne t’ai jamais trompé, avec personne ! Tu continues de m’en vouloir, parfait ! Mais déteste moi en restant en vie au moins … »

    Son regard était noir, il n’avait plus aucune once de tristesse, il éprouvait juste de la colère et de l’inquiétude. Mais comme toujours, la colère prenait plus de place ne laissant aucun sentiment de compassion dans ses paroles.
    Il avait été dur, et il savait déjà qu’il s’en voudrait énormément de lui avoir parlé si froidement. Mais il savait aussi que s’il ne réagissait pas comme ça, elle ne l’écouterait pas.
    Il préférait vivre dans un monde ou elle le détesterait plutôt qu’un monde ou elle n’existerait plus.

    « Tu me hurlera dessus une fois qu’on sera aller voir ton neurologue. »
    Son ton était ferme, de toute façon une fois qu’il avait décidé quelque chose, personne ne pouvait le contredire …

_________________

 Coréen Japonais Mandarin

" Please don't ... don't say goodbye ... "
I'll always be there for you :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

BlueStar | Modo & Idole

My little secrets
MessageSujet: Re: You Know Me ! Ft. Han HyoJin   Mer 23 Jan - 21:44

Quand la migraine s’empara d’elle, elle savait déjà qu’elle se mettait dans une situation plus que délicate, puisque Wook allait l’engueuler. Le cheminement : migraines -> pas de visites chez le neurologue depuis… 3 ans. Depuis que Dorian l’avait quitté. Hé oui. C’était la triste vérité, et beaucoup l’interprétait comme un suicide sur le long terme. Ce qui n’était pas faux non plus. Le vide qu’elle avait voulu combler après la rupture avec Dorian était inestimable, quelque chose qu’elle n’avait jamais su exprimer avec des mots. Depuis qu’il était parti, qu’il avait passé la porte de son dortoir, sa vie s’était réduite à un micro, des paquets de cigarette et des verres d’alcool. Les médicaments, elle les prenait une fois sur trois. Les visites quotidiennes ? Elle trouvait toujours une excuse pour les éviter. Son avortement l’avait détruite, mais enchaîner sur sa séparation avec son premier amour ne l’avait qu’achevé.

En appuyant sa main gauche contre le mur pour se retenir, elle n’avait pas entendu Wook se lever pour venir vers elle. Mais elle avait senti sa main sur son épaule, ce qui la fit sursauter légèrement sans se tourner vers lui. Sa main droite était restée sur son crâne, comme si elle allait bientôt se griffer de ses ongles soigneusement manucurés. Elle pouvait entendre Sungwook lui demander ce qui se passait, mais elle n’arrivait pas à s’exprimer. La douleur était telle qu’elle avait l’impression de se prendre une balle en pleine tête toutes les deux secondes. Elle sentait son esprit s’évader comme un voleur, et plus les minutes passaient, plus ça devenait difficile pour elle de garder les pieds sur terre. Elle n’avait pas prêté attention à son sac qui s’était ouvert en tombant au sol, et dont une enveloppe précieusement cachée jusqu’alors, dépassait. Donc, oui. Ce qu’elle avait craint allait arriver. Sungwook allait être fou de rage contre elle, et la voir comme une égoïste. Au fond, c’est ce qu’elle était, avant qu’elle ne sorte avec lui. Elle n’avait plus la force de poser ses yeux sur l’enveloppe qui était entre ses mains maintenant. Elle craignait une énième dispute entre elle et lui, celle qui la mettrait six pieds sous terre. Et quand Sungwook la saisit par le bras pour la tourner vers lui, elle garda ses yeux fatigués au sol dans un premier temps.

« Je peux savoir ce que c’est ? » elle posa enfin ses yeux sur la lettre. Elle n’avait même pas pris la peine d’ouvrir l’enveloppe, et quand elle prit conscience de son erreur, elle mordilla sa lèvre, prise d’un soudain remord envers elle-même. Elle avait toujours eu peur des contenus, c’était la seule excuse qu’elle trouvait pour se pardonner à chaque fois. La peur, la lâcheté. Parce qu’elle savait qu’un jour, son neurologue lui enverra une lettre pour lui annoncer une mauvaise nouvelle. Mais ce jour-là, elle allait avoir besoin d’être entourée, d’être avec lui. L’homme qui lui avait rendu le goût de vivre. Et pas un autre. Hyo Jin s’était faite à l’idée de mettre en pause sa carrière pour se consacrer à son couple, une fois arrivée à l’âge de penser sérieusement à l’épouser, et à fonder une famille avec lui. Sauf qu’à ce rythme là, elle finirait sûrement ses jours seule, à se tuer comme elle l’avait fait jusqu’à sa plus belle décision de ces 3 dernières années : se mettre en couple avec Sungwook.

Elle baissa le regard, fermant les yeux une seconde, la main gauche toujours appuyée contre le mur. A partir de ce moment-là, c’était assez flou dans sa tête. Elle se souvint des mains viriles de Wook la porter jusqu’au lit et la poser de force. Une fois assise, elle se sentit déjà mieux. Elle secoua doucement sa tête et regarda son compagnon prendre le téléphone de la chambre pour composer un numéro. Elle chuchota alors, bien qu’il ne l’ait jamais entendu. « Fais pas ça… » elle passa sa main droite sur son front, le regard lourd de fatigue.

« Han Hyo Jin est à côté de moi, je l’amène à 12h, assurez vous de pouvoir nous recevoir … s’il vous plait » elle leva les yeux vers lui. Ses yeux à moitié fermés se transformèrent aussitôt. Elle le regarda avec insistance, d’un œil interrogateur et rond comme une bille. Elle serra le poing droit du peu de force qui lui restait. Pourtant, aucun mot ne sortait de sa bouche. Ce qui la mettait en mauvaise position, c’était simplement qu’elle avait tort, et qu’elle était donc très mal placée pour rétorquer. En temps normal, et en pleine forme, elle lui aurait sauté dessus pour lui arracher le téléphone des mains. Et ça serait parti en gros n’importe quoi. Mais là, elle était comme k.o. Comme si un boxeur venait de la mettre à terre.

« Ce n’est pas la peine de me regarder comme ça ! » le regard rivé sur ses cuisses, elle finit par le déposer sur lui. Elle gonfla ses joues et poussa un soupir, lourd de sens. Elle pouvait l’aimer comme une folle, pourtant, ça ne l’empêchait pas de le détester à cet instant précis. Elle lui en voulait vraiment, de se comporter de la sorte avec elle alors qu’elle était en train d’agoniser, et qu’elle venait de découvrir ses messages douteux envoyés à Mizuki. « Arrête de gueuler. » un ton froid et sec, mais qui ne servit à rien, il faisait la sourde oreille. Il devait être trop énervé et perdu dans sa haine pour l’écouter. Il se chargeait de ramasser leurs affaires, le regard froid. Elle le suivait des yeux, perdue dans ses pensées. Ce qui venait de se passer l’avait remué. Mais elle avait du mal à croire qu’elle allait retourner voir le neurologue… Beaucoup de mal, même. C’était comme remettre un pied dans une maison qu’elle a quitté pendant trop longtemps.

Le regard vers la droite, elle ne le vit pas se diriger vers elle. Il se mit pourtant à sa hauteur et lui adressa quelques mots qui eurent l’effet d’une bombe. « Tu m’en veux ? Très bien méprise moi. Mais je vais te dire une chose : je ne t’ai jamais trompé, avec personne ! Tu continues de m’en vouloir, parfait ! Mais déteste moi en restant en vie au moins … » La chanteuse tourna la tête vers lui. Une expression neutre sur le visage cachait pourtant bien des sentiments. La colère montait à nouveau. Et à la fin, sa tête allait finir par exploser. Elle n’en pouvait plus. « J’ai toujours fait comme ça, je m’en sortais très bien jusqu’à maintenant. Pourquoi est-ce que tu veux à tout prix te mettre au milieu ? Hein ?!? J’ai pas besoin d’aide. » Elle voulait en dire plus que ça, mais elle s’arrêta là. Elle n’avait pas gueulé parce qu’elle ne pouvait pas non plus exagérer, elle devait faire attention à son état, et il fallait qu’elle puisse se rendre jusqu’au neurologue sans problèmes. Car oui, maintenant, elle n’avait plus le choix. « Tu me hurlera dessus une fois qu’on sera aller voir ton neurologue. » Il était énervant de lire dans ses pensées comme ça. "J'y compte bien" se répétait-elle...

Ils quittèrent les lieux quelques minutes après. Sungwook avait pris soin d’appeler un chauffeur pour les conduire jusqu’au centre hospitalier où se trouvait le cabinet du neurologue de Hyo Jin. Durant le trajet, elle était restée silencieuse, tout comme lui. Elle avait gardé la tête tournée vers la fenêtre, à sa droite. Elle évitait son regard avec professionnalisme, ses mains étaient nouées sur ses jambes. Elle les agitait nerveusement, se faisant craquer les doigts, le regard jonglant entre tous les détails qu’elle apercevait sur la route. Elle était nerveuse, affreusement, mais elle essayait de le cacher. Elle savait qu’en temps normal, Sungwook l’aurait attiré contre lui pour la rassurer, mais pas là. Pas maintenant. Et elle en souffrait aussi, mais elle ne pouvait pas lui pardonner ce qu’elle avait découvert. Alors le trajet, elle le fit comme ça du début à la fin. Se tenant de l’autre côté de la banquette arrière, de sorte à ce qu’il ne remarque aucun signe de faiblesse chez elle.

Ils descendirent discrètement et entrèrent dans le centre hospitalier. Hyo Jin cacha son visage derrière sa grosse écharpe qu’elle tenait fermement contre elle, tandis qu’elle marchait d’un pas assez pressé vers l’ascenseur, accompagné du jeune homme. Direction le 5ème étage. Pendant la montée, elle ne put s’empêcher de descendre l’écharpe en le fusillant du regard. « J'espère que tu réalises ce que tu me fais faire, là? Sung Wook… Je te déteste. »

Elle sortit la première aussitôt que les portes s’ouvrirent. Elle se dirigea doucement vers la salle d’attente et s’assit sur une chaise, au côté de Wook. Il n’y avait personne qui attendait. Hyo Jin poussa un soupir de soulagement, croisant les jambes. Elle regardait droit devant elle, la moitié du visage caché derrière son écharpe en laine, et les mains dans les poches de sa veste. Elle sortit sa main de sa poche quelques secondes pour toucher sa haute queue de cheval et la resserrer, toujours sans adresser un mot à Sungwook. Et lorsque le neurologue ouvrit la porte, son cœur s’arrêta.

Elle se revit des années auparavant, quand les visites au neurologue étaient encore plaisantes à faire. Elle y allait toujours régulièrement, prenait son traitement, et elle ne craignait rien. Aujourd’hui, si on prend respectivement chacune des expressions précédemment citées et qu’on dit leur inverse, on obtient la situation actuelle de Jin. Alors, elle bascula le regard vers la gauche. Son neurologue poussa un soupir qui voulait dire bien des choses. Elle quitta sa chaise et alors que Wook se leva pour l’accompagner, elle lui fit un signe de la main, lui demandant de rester assis… Il ne voudrait sûrement pas rester là et ignorer ses problèmes de santé, mais pour son désir, il serait sûrement prêt à le faire.

« Ca fait longtemps, Hyo Jin. » lança le neurologue, la regardant d’un œil triste et compatissant. Et là aussi, elle évitait son regard. Elle se sentait petite, écrasée par le monde.

_________________

made by Redsky

Don't you let it go!


I pray and I cry out for someone to save me:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



My little secrets
MessageSujet: Re: You Know Me ! Ft. Han HyoJin   

Revenir en haut Aller en bas
 

You Know Me ! Ft. Han HyoJin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

+

 Sujets similaires

-
» dead or alive | sujin x hyojin
» Hyojin ❈ A doll gone wild
» je suis ton père :russe: :: feat.Papounet HyoJin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Behind Closed Doors :: South Korea - Seoul :: Gangnam :: Hôtels-