Behind Closed Doors
2018 coucou les BCDiens ! J'ai vu que certains d'entre vous revenaient voir de temps en temps notre bon vieux forum, alors je me suis dit que j'allais vous faire un petit coucou.
J'espère que tout le monde va bien et que tout se passe bien dans votre vie ! ♡
J'vous aime fort et j'pense souvent à vous ! — Mizuki ❤️

Partagez | 
 

 Walk Away ♦ Ikuku

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


My little secrets
MessageSujet: Walk Away ♦ Ikuku   Sam 22 Déc - 17:30

Kyle. C'était le nom qu'il avait sur le bout des lèvres. Pourtant, rien de bien positif venant de la part d'Hiroto. Un nom qui ne cessait de titiller ses lèvres au fil de répétitions, c'était trop pour lui. Plus le temps passait, plus il avait du mal à supporter le comportement du batteur... Et pourtant, Cheshire se taisait. Il se taisait, pour la simple et bonne raison que cela ne le regardait pas depuis le début, et pourtant il ne cessait de garder un oeil sur le musicien. Que pouvait-il bien faire face à un môme de 20 ans ? Lui faire la morale ? ce serait vraiment mal vu de la part d'Hiroto tout en sachant que ce n'était pas son style de donner des leçons. Malheureusement, avec le temps, le guitariste s'était attaché au jeune bassiste et tout cela ne pouvait plus durer. Le comportement d'Ikuto envers Taku, qui était visiblement aveugle, laissait à désirer.

Il avait fallut d'un soir pour que Hiroto dérape et ne respecte pas une de ses règles primordiale : Ne pas se mêler des affaires des autres. Après s'être cassé la figure sur la route du studio de répétition cette après midi, le guitariste avait été contraint d'aller aux urgences pour vérifier que son poignet n'était pas casser. Passer des heures dans l'attente pour finalement savoir que cela n'était pas abîmé l'avait rassuré même s'il était quelque peu déconcerté d'avoir manqué une répétition. Malgré le certificat médical, il savait que cela ne passerait pas inaperçu étant donné qu'il n'avait pas eu le temps de prévenir les membres du groupe ni même le manager - Son téléphone avait cassé dans la chute, comme par hasard.

C'était donc bredouille que Hiroto avait franchi la porte du dortoir des TYPHOON, guitare sur le dos et bandage à la main à cause d'une foulure. Il avait espérer passer inaperçu, mais malheureusement c'était mal parti. Au fond du salon, la seule personne qu'il ne souhaitait pas croiser maintenant : Ikuto. Que devait-il faire, se justifier ? Il n'en avait pas envie, surtout pas avec ce type. Désinvolte, il haussa les épaule et continua de se déchausser. Si ce gamin lui cherchait des noises maintenant, après la journée en carton qu'il venait de se taper... Il risquerait d'y avoir de la casse.

_________________


« You will be my main direction. »
Cheshire ▬ Every step I follow you in the wrong direction, I study you until I will get your perfection. Who would have known that I could conquer your heart?
(c) Myuu.BANG!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Admin | Indie J

My little secrets
MessageSujet: Re: Walk Away ♦ Ikuku   Dim 23 Déc - 3:31

Disons simplement que ta journée avait été un peu plus agréable qu’à l’habitude. Peut-être parce que le guitariste n’avait pas été présent. Tu trouvais ses regards lourds de sous-entendu et tu savais que la journée où il te pourrirait la vie de reproche en tout genre ne saurait tarder. Bon, d’accord, cela avait aussi un inconvénient. Takumi n’avait pas cessé de te casser les oreilles en te demandant où pouvait bien être passé Hiroto. De ton côté, qu’il soit là ou pas, tu n’en avais pas grand-chose à faire. Bon, ça retardait vos entraînements, mais ça te permettait aussi de t’entraîner seul, chose beaucoup plus relaxante et appréciable que de devoir supporter les autres membres du groupe. Oh, tu n’aimais pas particulièrement Typhoon, sachant que les autres membres te tapaient constamment sur le système. Mais c’était le seul groupe japonais où tu pouvais exercer ta passion, soit la batterie. Et donc, pour ta passion, tu acceptais de supporter les piaillements incessants de Takumi et les regards chiants que posait la guitariste dans ton dos. Tu savais qu’il mourait d’envie de te dire sa façon de penser. Trop passif ce mec. Et ça t’emmerdait. Qu’il te gueule dessus, qu’il te dise haut et fort ce qu’il pensait, ça t’arrangerait. Mais qu’il passe sous silence et qu’il t’ignore, ça, tu ne l’acceptais pas.

Assis dans le salon, tu avais envoyé Kumi dehors, t’acheter quelque chose que tu avais oublié. Tu avais juste envie qu’il sorte et qu’il cesse de vouloir te tenir compagnie. Et comme tu lui avais bien mentionné qu’il y avait ce que tu voulais et dans une boutique un peu plus loin et que c’était particulièrement difficile à trouver, il allait sûrement mettre des heures à trouver ce que tu lui avais demandé - s’il trouvait - avant de revenir, bredouille ou pas, te laissant un moment de répit. La porte s’ouvrit. Tu eus presque peur que ce soit Takumi, qui revenait précipitamment pour une raison quelconque. Ta crainte fut de courte durée en voyant apparaître la tête d’Hiroto. Bon, ton soulagement fut tout aussi court, tu étais bien, seul. Et voilà que tu devais te coltiner une guitariste que tu n’appréciais pas du tout.

Le seul guitariste que tu appréciais, c’était Chang Ming, ton meilleur ami, le seul qui te connaissait par cœur. Le seul bassiste que tu appréciais, c’était Yusheng. Oh, certains pourraient croire que tu appréciais Takumi, surtout lorsque c’était lui qui parlait, mais ce n’était que des foutaises. En fait, tu t’entendais mieux avec plusieurs membres d’un groupe chinois que ton propre groupe. « Alors, on est parti s’amuser à l’extérieur en abandonnant son groupe ? » raillas-tu d’un ton particulièrement sarcastique. Le provoquer, pour qu’il ne t’ignore pas. Que les gens t’haïssent, tu n’en avais rien à battre. Que les gens te soient indifférents, là, c’était une toute autre histoire. Tu remarquas le bandage sur son poignet et tu ne pus empêcher un sourire cynique de venir décorer ton visage. « Comme ça, on s’est fait mal ? » demandas-tu sans y porter un réel intérêt, avec ton air détaché de toujours. « Peut-être que notre musique sonnera mieux ainsi. » Les insultes et la provocation, c’était presque comme si tu connaissais que ça. Rares étaient ceux avec qui tu étais sympas. Rares étaient ceux qui avaient le droit à un sourire sincère.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


My little secrets
MessageSujet: Re: Walk Away ♦ Ikuku   Mer 26 Déc - 9:38

Hiroto n'avait vraiment l'humeur à prendre part à ces gamineries. Un court instant, il fût déçu de voir que Takumi n'était pas là pour obnubiler l'attention du batteur, de la sorte ce dernier ne l'aurait probablement même pas regardé. D'ailleurs, c'est exactement ce que Hiroto fait. Il ne prend même pas la peine de le regarder, trop occuper à retirer les lacets de ses chaussures. C'est égoïste de penser de la sorte, comme à l'instant... Mais dans l'état actuel des choses, Hiroto aurait vraiment préféré ne pas avoir affaire à ce type, surtout maintenant. Tandis qu'il retire sa première chaussure, la première remarque se fait entendre. Comme si ce type en avait quelque chose à foutre du groupe, vraiment. Il ne pensait qu'a sa petite gueule depuis le début qu'ils avaient tous été mis en commun, alors le fait que de pauvre gosse vienne et ose faire la réflexion sur son absence, cela laisse Hiroto bouillonner. Néanmoins, même s'il sait que tout cela n'est qu'une pure provocation destinée à prouver que même le géant de glace de Cheshire ne sait pas ignorer totalement les énergumènes dans le genre d'Ikuto, et qu'il serait préférable de se taire pour agacer le gamin... Hiroto se contente de murmurer assez haut pour que le gosse l'entende. « Comme si t'avais quelque chose à foutre du groupe. » et sa deuxième chaussure glisse le long de son pied. Maintenant pieds nus, il peu se déplacer comme il en convient dans le dortoir.

Alors qu'il s'avance, Ikuto le cingle d'une nouvelle remarque. Il s'est blessé, oui. Enfin, encore une fois il ne fallait pas s'attendre à de la sympathie de la part de ce type. Il soupire en passant derrière le petit brun sans daigner de le regarder encore une fois. « Epargne moi tes sarcasmes, mh. Tu ne te fatigue jamais ? » Il ne s'est pas arrêté, non. Cheshire n'est pas du genre à s'arrêter pour parler aux gens de ce type, ni même leurs prêter une quelconque attention en général. Là, c'est malheureusement différent. Ikuto fait parti du groupe qu'il le veuille ou non. Ce serait génial s'il pouvait partir, étant donné qu'il ne se plait pas avec eux. Cela permettrait aux garçons de ne pas supporter ses remarques quotidiennement.

Il ne quitte pas sa destination des yeux : le frigidaire. Il a envie de boire un truc, même si ce n'est pas de la bière, une limonade en ferait l'affaire, histoire de retirer cette idée d'en coller une ou deux au gosse. Lentement, il attrape sa petite bouteille et la contemple. Alors qu'il s’apprête à fermer doucement la porte, Ikuto en remet une couche ce qui a le don d'énerver un peu plus Hiro qui claque simplement la porte dans un bruit sourd. Parler comme ça la musique qu'il joue, c'est tout simplement inacceptable. Il inspire profondément pour éviter de lui cracher à la figure, se retourne et tout sourire - bien que le regard lui démontre carrément le contraire, c'est à dire, somme le batteur de se taire - « Dans ce cas là, Kanemori-kun, pourquoi ne joues tu pas avec tes pieds ? Parce que jusqu'à présent, il me semble que tu es le moins bon de tous avec tes mains. » C'était la première fois que Hiroto disait plus d'une simple phrase. Il y avait beaucoup de sous entendu dans sa phrase. Le fait qu'il insiste sur le KUN pour lui faire rappeler qu'il était plus jeune. Parler des mains avait de multiples connotations. Moins bon avec les filles, en bricolage, avec sa batterie, pour se battre... Tout était bien pensé, même s'il rentrait dans le jeu du gosse.

Alors, contre toute attente, il vient s’asseoir a table. Une dernière fois il prend la parole... Enfin, c'est ce qu'il croit. D'un ton mas, il déclare tout simplement tout en ouvrant sa limonade.

« Je me demande bien comment Takumi fait pour te supporter ou même t'apprécier, vraiment. Tu es tellement prévisible. »


_________________


« You will be my main direction. »
Cheshire ▬ Every step I follow you in the wrong direction, I study you until I will get your perfection. Who would have known that I could conquer your heart?
(c) Myuu.BANG!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Admin | Indie J

My little secrets
MessageSujet: Re: Walk Away ♦ Ikuku   Ven 28 Déc - 3:53

Son commentaire te fit hausser un sourcil. Il avait particulièrement raison sur ce fait. Tu n’en avais pratiquement rien à foutre du groupe. L’unité était pour toi quelque chose de sans intérêt. Bon, d’accord, peut-être qu’une bonne entente au sein du groupe serait mieux, cependant, tu n’en avais pas grand-chose à faire. Tu avais déjà fait une demi année avec eux, tu pouvais bien les supporter encore pendant trois ans avant de graduer et de te lancer dans une carrière solo. Bon, la carrière solo était difficilement envisageable, compte tenu qu’un batteur solo, ce n’est pas génial, mais tu avais bien le temps de penser à ça d’ici ce moment-là. « Pourquoi en aurais-je quelque chose à foutre ? » lui répliques-tu avec un air dédaigneux. Ah ce que son air suffisant peut t’agacer. Comme s’il avait toujours raison. Comme s’il t’était supérieur. Le pire fut surtout qu’il ait poursuivit son chemin sans même t’accorder un seul regard. « Malheureusement, je ne te ferais pas ce plaisir. » Toujours aussi arrogant et chieur. C’était bien toi.

Il claque la porte du frigo. Un sourire satisfait éclaire ton visage. Tu aimes provoquer les autres. Particulièrement Hiroto. Tu sais que tu as touché une corde sensible. Qu’il ne faut pas dénigrer un musicien. Mais voilà, tu avais envie de l’emmerder. De lui faire pèter un câble. Tu allais le faire sortir de ses gonds, même s’il était d’un ordinaire calme et plutôt silencieux. C’était sa mission du jour, qui risquait d’être divertissante. Bon, peut-être un peu douloureuse comme tu avais eu vent des rumeurs courant sur le japonais, cependant, tu avais bien envie de l’emmerder. Qu’il te déteste, mais qu’il daigne enfin t’adresser un regard quoi. Que le regard soit noir, empli de haine, tu n’en avais rien à battre. Mais personne n’ignorait un Kanemori.

Cependant, tu grimaces lorsqu’il semble te prouver que tu étais plus jeune que lui. Et alors ? L’âge ne faisait pas tout. Tu étais peut-être plus jeune, mais, franchement, qu’est-ce que ça pouvait changer ? Encore une fois, il essayait de se montrer supérieur. Tu grimaças. Tu détestais que les autres te regardent de haut. C’était toi qui étais au-dessus de tout le monde, pas l’inverse. Puis, gros sous-entendu. Tu tournes la tête et lui jettes un regard furibond par-dessus ton épaule. Cependant, tu ne te laisses pas offusquer. C’est un jeu de provocation, une joute verbale. Et puis, tu sais que, peu importe ce qu’il dira, tu es bien meilleur que lui avec tes mains. « C’est aussi pour ça que les filles ne peuvent pas me résister, hein ? Tu te goures totalement, mec. Parce que, s’il y a bien quelqu’un qui sait faire quelque chose avec ses mains et faire grimper une fille au septième ciel, c’est bien moi. » Tu sous-entends du même coup qu’il est, de son côté, complètement nul en matière de fille. Tu connaissais ton talent. Tu avais, après tout, un succès non négligeable auprès de la gente féminine. Même que beaucoup en redemandaient après. Même les plus coriaces, même celles qui te détestaient complètement ne pouvaient pas te résister totalement.

Il vint s’assoir en face de toi, à la table. Tu le regardes, te demandant s’il n’est pas masochiste ou quelque chose comme ça, pour venir s’assoir avec toi alors que tu le nargues depuis qu’il est entré. Son commentaire te faire rire. Un rire sarcastique, bien ironique. « Je sais pas. Il est con ce mec et complètement naïf. Il est persuadé que je l’apprécie. La bonne blague quoi. En plus, en ce moment, il est parti m’acheter des chips. Mais je lui ai donné une marque au hasard. Une marque américaine je crois. Il ne risque pas de rentrer de si tôt. Une bonne poire en somme. » Tu souris, de façon presque méchant. Takumi t’énerve, c’est un fait. Sa naïveté en vint même à te dégouter. Tu savais qu’Hiroto n’apprécierait pas que tu parles ainsi de Kumi. Mais tu n’y pouvais rien.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


My little secrets
MessageSujet: Re: Walk Away ♦ Ikuku   Lun 31 Déc - 21:29

C'est vrai ça, pourquoi Ikuto en aurait quelque chose à faire du groupe? Il ne s'impliquait jamais à 100% si cela ne lui accordait aucuns avantages. Ce gosse était un gamin pourri gâté, il suffisait de voir la façon dont il s'exprimait ou simplement sa facilité à dédaigner le peuple qui l'entoure. Une chose est sûre : Ikuto n'est pas chrétien, car il n'aime pas son prochain. Quoiqu'il en soit, sa répartie à le don d'amuser le guitariste. Hiroto semble penser qu'avec le temps, Ikuto gagnera en maturité.. Ou peut-être pas finalement. Il prend la mouche tellement facilement lorsque l'aîné fait des sous entendu qu'il ne pense absolument pas... Cela attristerait presque Cheshire. Néanmoins, avec le temps, ce dernier à appris à ne plus porter les gens de cette manière. A quoi bon. Désespérer pour des personnes l'entourant, c'est en quelque sorte prendre leurs problèmes pour les endosser... Et il n'a pas besoin de ça.

 « C’est aussi pour ça que les filles ne peuvent pas me résister, hein ? Tu te goures totalement, mec...  » Au début, Hiro s’apprêtait à boire. Sa bouteille au coin des lèvres, il tourne les yeux vers Ikuto. Non, il n'est tout de même pas vexé ? Vraiment, ce type est irrécupérable. Cheshire pourrait presque commencer à l'apprécier tant il paraît humain à l'instant. « Parce que, s’il y a bien quelqu’un qui sait faire quelque chose avec ses mains et faire grimper une fille au septième ciel, c’est bien moi. »  Ne pouvant se retenir plus longtemps, il rigole doucement. Réaction très étrange venant de la part de quelqu'un qui discute avec ce le batteur de Typhoon. Quoiqu'il en soit, la bouteille viens cogner doucement le bois de la table tandis que Hiroto ris doucement. « Quoi, j'ai vexé ton ego pour que tu ai besoin de te justifier ?» car oui, c'était exactement ce que venait de faire Ikuto. Se justifier.

Et puis viens la réponse concernant Takumi. Il s'en veut aussitôt d'avoir cité ce dernier. Il fallait s'y attendre. Ikuto allait sauter sur l'occasion pour dénigrer le bassiste, pour la simple et bonne raison que Cheshire l'appréciait. Reportant son attention à la bouteille en verre, il essai tant bien que mal d'ignorer les horreurs que balance le batteur au sujet de son collègue. C'est une chose que Hiroto ne comprend pas – Parler avec quelqu'un qu'on apprécie pas. C'est le genre de truc qui est difficile à supporter et pour ça il faut clarifier les choses. « Qu'est ce qui t'empêche de lui dire la vérité pour qu'il te laisse en paix ? » lâche t-il calmement fixant le haut de sa bouteille comme si cette dernière était une bière. Il s'amuse à la faire tourner entre ses doigts jusqu'à ce que Ikuto attire de nouveau son attention. «En plus, en ce moment, il est parti m’acheter des chips. Mais je lui ai donné une marque au hasard. Une marque américaine je crois. Il ne risque pas de rentrer de si tôt. Une bonne poire en somme. » Un long soupire s'échappe. Ce n'est pas la peine de s'énerver, n'est-ce pas ? De sa main bandé blessé, il vient aussitôt fouiller dans la poche de son jean pour en sortir son téléphone cassé. Bordel. Cela a le don de le foutre en rogne, il jette donc le téléphone sur la table. Comme si Ikuto allait lui donner son téléphone pour permettre à Hiroto de rappeler le pauvre bassiste qui cherche en vain des choses inexistant en plein Séoul.

Qui ne tente rien n'a rien. « Passe moi ton téléphone... S'il te plait. Le miens est cassé. » Et bien entendu, il appui sa demande avec un regard insistant, le genre de regard qui insinue clairement qu'il ne faut pas contrarier Cheshire.

_________________


« You will be my main direction. »
Cheshire ▬ Every step I follow you in the wrong direction, I study you until I will get your perfection. Who would have known that I could conquer your heart?
(c) Myuu.BANG!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Admin | Indie J

My little secrets
MessageSujet: Re: Walk Away ♦ Ikuku   Mar 1 Jan - 4:13

Il avait raison. Mais jamais il allait le savoir. Après tout, tu ne pouvais pas donner raison à celui qui te faisait face. Oui, ton égo masculin était vexé. Même si tu te disais le contraire. Pourquoi être vexé alors que tu savais être capable d’avoir n’importe quelle fille ? Un jour, cette surdose de confiance finira bien par te trahir. Tu te retins de le fusiller du regard alors qu’il rigolait. Il devait sûrement se foutre de ta gueule. Mais le fusiller du regard ne ferait que lui prouver que tu étais d’autant plus vexer par son commentaire. Tu jouas simplement le mec insensible et froid à tout ce qui se déroulait autour de lui. Comment tu dirais ça déjà ? Ah oui, ses insultes n’atteignaient même pas ton parapluie d’indifférence. Bref, pour tout dire, tu fis comme si de rien n’était, histoire de sauver le peu de fierté qu’il te restait encore face au japonais.

Pourquoi parlait-il de Takumi, encore ? Il fallait l’avouer, la question était bien choisie. Toi aussi tu te demandais comment il faisait encore pour te supporter et t’apprécier. Après tout, tu n’étais pas un ange avec lui et le considérait presque comme une bonne à tout faire. Il ne rechignait jamais pour faire ce que tu lui demandais, pourquoi essayer de voir plus loin ? Tu savais que ce comportement digne de l’enfoiré que tu étais déplaisait beaucoup au jeune homme assis en face de toi. Mais qu’y pouvais-tu ? Il acceptait sans même émettre une seule objection. Ce mec était beaucoup trop naïf pour son propre bien. Si tu avais été sympa, tu aurais essayé de lui faire réaliser qu’il devait essayer de s’assumer plus. Cependant, tu faisais parti de ce groupe de personne qui préférait profiter de sa pauvre petite naïveté. Ouai, tu profitais clairement de lui et de son âme charitable. Dommage, il était bien gentil. Toujours prêt pour aider les autres. Il est juste mal tombé.

Là, ce fut à ton tour de rire au nez d’Hiroto. Un rire sarcastique, bien ironique, rire dont tu avais le secret. Tu posas ensuite ton regard sur lui, l’air soudainement sérieux. « Qu’est-ce que ça m’apporterait de lui dire la vérité ? Ouai, il me plombe. Mais il fait tout ce que je lui demande sans rechigner. C’est bien utile un mec comme ça. Tu devrais essayer. » Tu savais que tu ne faisais qu’énerver le guitariste en agissant de la sorte. Il appréciait le bassiste, pas mal même. Et donc, que tu le traites ainsi le mettait très sûrement hors de lui-même. Dommage. Tu ne comptais pas arrêter. C’était bien amusant. Takumi était assez divertissant. Certes, il était chiant, mais bien divertissant. Sinon, il est clair que tu lui aurais déjà dit d’aller se faire voir. Mais tu restes quelqu’un de gentil. Tu as quand même pitié de lui. Ce qui explique que tu continues à le supporter.

Tu haussas cependant un sourcil. Il voulait faire quoi avec ton téléphone ? Tu secoues doucement la tête en signe de négation. Personne ne doit toucher à ton téléphone. Du moins, certainement pas lui. Tu n’es pas quelqu’un de très généreux et il est rare que tu acceptes de partager tes effets personnels. Certains ont le droit de te les emprunter, comme Chang Ming qui était ce qui se rapprochait le plus du meilleur ami. Mais autre lui... « C’est une blague ? T’avais qu’à pas briser ton téléphone. Ne compte pas sur moi pour te rendre service. » Il devait se douter d’une telle réponse. Toi et la gentillesse, ça faisait certainement plus que deux. « Tu emprunteras celui de Takumi. Après tout, il ne posera même pas de question. Imbécile comme il est. »

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


My little secrets
MessageSujet: Re: Walk Away ♦ Ikuku   Dim 3 Fév - 19:50

Il fallait s'attendre à voir Ikuto parler aussi mal de Takumi lorsque ce dernier n'était pas dans les parages. Néanmoins, malgré toute sa bonne volonté, Hiro ne pouvait accepter la façon dont il parlait du bassiste. Il lui arrivait d'avoir pitié pour Ikuto. Pourquoi avoir pitié d'Ikuto me demandez-vous ? Eh bien, Hiroto se demande bien ce qui a pu se passer dans sa vie pour qu'il soit si désagréable et détestable avec ses semblables. Etait-il en train de donner une leçon à Takumi en agissant de la sorte ? « Arrête d'être trop gentil » ou bien « A force d'être si naïf tu te fais avoir » mais pour une raison qui lui échappait encore, Cheshire était sur et presque certain que Ikuto n'avait jamais eu d'expérience similaire. Il était détestable de naissance probablement... Sinon, en agissant de la sorte avec Takumi, peut-être se serait-il lié d'affection pour ce dernier ? C'était bien malheureusement loin d'être le cas.

Quoiqu'il en soit, Hiro joue la carte du mutisme quand Ikuto rebondit concernant Takumi. Bien sur, cela a le don de le mettre un peu plus en colère. Il adore Takumi, ce garçon est génial... Mais il sait aussi, malgré tout, que répondre au batteur ne ferait qu'aggraver et surtout, creuser bien plus profond la tombe de son collègue. Répondre ou même donner une preuve de sa colère serait une réussite, une sorte de victoire pour le garçon en face de lui et ça... Ça Cheshire ne veux pas l'admettre. Un combat de coq, c'est probablement comme ça qu'on peu voir ça. Néanmoins, cela va bien au delà de ça. Le but du batteur, c'est bien de briser la carapace du guitariste. Pourquoi ? Hiroto l'ignore, mais en tous cas le petit diable se débrouille bien pour lui faire péter les plombs pour le moment. Rien que l'idée de voir ce mioche en faire exprès le rend un peu plus nerveux. Il ne lâche pas sa bouteille des mains. Comment diable pouvait-il proposer à un mec comme Cheshire d'utiliser quelqu'un... Encore une fois, c'était une preuve que Ikuto ne s'était même pas intéressé une seule seconde aux autres membres du groupe... Ou bien, c'était encore une fois un moyen de provoquer le pauvre guitariste.

Quant au téléphone, Hiroto s'attendait bien à un refus. En fait, il ne s'imaginait pas un seul instant avoir une réponse positive. Il n'a même plus la force de soupirer. La première remarque du garçon lui donne envie de répliquer sèchement quelque chose pour se justifier, mais il s'abstient. Cheshire est fier d'une chose : Il a demandé gentiment avant d'agir. Agir, demandez-vous ? eh bien oui. Etant donné que Ikuto ne souhaite pas le lui donner de plein gré, malgré sa main abîmé, Hiroto est bien décidé à le prendre par la force. Encore plus lorsque ce dernier ajoute la couche de trop en mentionnant Takumi. Imbécile. Il a probablement remarqué que si Hiroto voulait ce fameux téléphone c'était pour le prévenir et il joue de son influence dans tout ça pour narguer son aîné. Sa main se serre de nouveau, plus fort, autour de la bouteille. Ce n'est pas le moment de péter les plombs.

« Ikuto.» Hiro lève les yeux pour le fixer et sourit, son surnom prend de nouveau forme. Tel le chat du Cheshire, il l'observe, sourire au lèvre. Cependant, cela n'annonce rien de bon. « C'est ta tête que je vais briser si tu ne me donnes pas ton putain de téléphone pour que je récupère un numéros. » Et il ne demandait pas la lune. Il voulait simplement un numéros pour appeler avec le téléphone fixe du dortoirs. Pourquoi diable n'avait-ils pas d'annuaire d'ailleurs. Il faudrait y remédier.

Cette fois il se lève, lâche la bouteille et tend la main. Il est sérieux et un changement radical dans sa manière de se tenir se fait voir. Debout, de cette manière le bras en avant et le sourire qui s'est effacé pour fusiller du regard le batteur, Hiroto a tout de menaçant. « Je pense qu'on a assez rigolé pour ce soir, alors arrêtons-nous là. » Et pour appuyer ses dire, Hiroto fait un bref signe de main (main encore valide) pour lui demander de façon clair et précise que ce dernier dois lui donner dans sa main, maintenant, ce petit téléphone.

_________________


« You will be my main direction. »
Cheshire ▬ Every step I follow you in the wrong direction, I study you until I will get your perfection. Who would have known that I could conquer your heart?
(c) Myuu.BANG!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Admin | Indie J

My little secrets
MessageSujet: Re: Walk Away ♦ Ikuku   Dim 3 Mar - 18:05

Assis en face d’Hiroto, tu te demandais bien pourquoi tu avais intégré ce groupe. Tu n’étais pas à ta place, qu’on se l’avoue de suite. Ou enfin, c’était simplement que tu avais tendance à ne pas te soucier de ceux qui t’entouraient. Et puis, tu n’étais qu’avec quelques cons. Il y avait Hiroto, celui que tu supportais le moins. Pourquoi donc ? Parce qu’il avait tendance à se croire supérieur à toi. Comme s’il pouvait se permettre de dicter ta conduite. Tu es un grand garçon pourtant maintenant. Tu es capable de prendre tes propres décisions. Mais lui, à chaque fois, il vient t’emmerder, avec ses belles paroles sans grand sens. Ou enfin, qui ne vienne pas prendre leur sens dans tes oreilles. Takumi aussi est un grand garçon. S’il veut se faire manipuler de la sorte par un des plus grands connards que la Terre ait jamais porter, c’est son problème, pas le tien. Toi, tu en profites tant que tu peux, te moquant méchamment de la naïveté presque touchante – elle l’aurait été s’il ne s’était pas agit de toi – qu’avait le bassiste. Tu aurais bien voulu d’un autre groupe. Mais à vrai dire, tu étais batteur. Dur de trouver autre chose, surtout dans la branche japonaise. Tu aurais pu changer d’agence aussi. Mais une personne te retenait. Dai. Ta cousine. Ton modèle. Celle dont tu parles avec des étoiles dans les yeux. Parce que tu as décidé de suivre son chemin, son parcours. Parce que c’est sûrement le seul membre de ta famille dont tu te sens réellement attaché.

Au final, tu aurais du l’ignorer. Mais tu ne manquais pas une occasion de le faire chier. Parce que, sinon, c’était lui qui t’ignorait. Et on n’ignore pas l’héritier des Kanemori. Tu allais le faire sortir de ses gonds, simplement pour qu’il comprenne qu’on ne passe pas à tes côtés sans même t’adresser un regard. Toi, un gamin capricieux ? Semblerait-il que cela est le cas. Toutefois, tu n’allais tout de même pas accéder à sa demande. Quand même, toi, prêter ton téléphone ? Surtout qu’il voulait te privé de ton petit divertissement, à savoir Takumi. Non, tu ne pouvais pas lui passer, voilà tout. Après tout, cela gâcherait tout l’effet, dont l’air dépité du bassiste lorsqu’il rentrerait les mains vides, s’excusant pitoyablement devant son incompétence. Un sourire sarcastique étirait déjà tes lèvres. Oh, tu étais particulièrement mauvais avec cette personne. Mais il ne pouvait s’en prendre qu’à lui-même pour être aussi stupide.

Tu relevas la tête alors que la personne peu agréable se trouvant en face de toi venait de le prononcer. Ah, c’était franchement moins beau lorsque le nom sortait de ses lèvres. Et puis, son sourire. N’importe qui, ou presque, aurait presque voulu se rouler en boule ou s’y restreindre en fuyant. Le seul problème c’était que tu côtoyais déjà le jeune homme depuis un bon moment. Et il savait pertinemment que tu ne marchais pas sous la pression. Tu haussas donc un sourcil, désintéressé de la situation. « Han, bah vas-y. Essaie donc. Mais c’est le portrait que je te démolis si tu lèves la main, tellement que même ta garce... Tu sais, cette moche que tu sembles voir de plus en plus souvent. Mizuki ? Même elle ne te reconnaîtra plus. » Tu l’avais déjà vu parler avec elle, avec un certain éclat dans le regard. Un peu comme s’il la couvait. Mais bon sang que tu ne pouvais pas supporter cette fille. Sans trop savoir pourquoi.

Un soupire franchit malgré tout tes lèvres alors qu’il se lève finalement. Oh, il croit quoi, lui ? Que tu vas finalement abdiquer ? Tu lui jettes un regard avant de fixer ton verre. Finalement, tu te lèves et contourne la table comme pour sortir de la cuisine. « Effectivement, on a assez rigolé. Je vais donc prendre une douche. » Puis, tu lui fais un large sourire hypocrite, du genre détestable de gamin capricieux. Oh, tu sentais qu’il était sur le point d’exploser. Et tu retins le sourire qui menaçait d’apparaître sur tes lèvres.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



My little secrets
MessageSujet: Re: Walk Away ♦ Ikuku   

Revenir en haut Aller en bas
 

Walk Away ♦ Ikuku

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Behind Closed Doors :: Japan - Tokyo :: RedStar Agency :: RedStar 少年 :: Résidences :: Dortoirs des Indies-