Behind Closed Doors

Partagez | 
 

 I rediscovered the meaning of love ~ Harumi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Admin | Performer K Mannequin

My little secrets
MessageSujet: I rediscovered the meaning of love ~ Harumi   Jeu 10 Jan - 1:34

tenue

Sa vie avait été pas mal mouvementée ces derniers temps. En fait, depuis le début de cet été. Lorsqu’elle jetait un regard en arrière, elle se demandait souvent combien elle avait pu être aussi stupide. Disons simplement qu’aujourd’hui, en cette fin de mois de décembre, la coréenne pouvait affirmée avoir changé. Plusieurs aussi pouvaient faire cette affirmation. Elle avait vécu certaines choses qui avaient forgé son caractère pour qu’elle devienne celle qu’elle était aujourd’hui. À commencer par sa relation avec Guo Zhi. Elle avait aimé ce chinois, sans aucun doute. Mais peut-être pas autant qu’elle l’aurait cru. L’aurait voulu. Et c’était elle-même qui avait mis fin à cette relation, par respect pour le nouveau leader des Man Yue. Elle est cependant restée en très bon terme avec celui qui l’avait aider à avancer, celui qui avait été le soutient dont elle avait eu besoin. Parce que, dans la société où elle vivait, dans ce monde où être différent était mal vue, s’assumer homosexuelle n’avait pas été chose facile. Non pas parce qu’elle était homophone - ses deux meilleures amies étaient homosexuelles tout de même - mais plus parce que le jugement des autres lui faisait peur. Peur d’être différente. Peur d’être la bonne à rien que sa mère avait toujours cru qu’elle était. Mais aujourd’hui, je vous l’ai dit. À force de prendre sur elle-même, l’ancienne image des BLAZing a changé. Quand on veut on peut dit-on.

Regardant l’horloge, elle se dit qu’elle devrait bientôt partir. Après tout, il fallait tout de même qu’elle arrive une bonne heure à l’avance à l’aéroport. Aujourd’hui, la coréenne partait pour le Japon. Et pas pour n’importe qu’elle raison. Elle comptait bien faire face à Harumi. Cela faisait longtemps qu’elle avait fait le point sur ses sentiments vis-à-vis la nippone. Mais ce n’était pas quelque chose qu’elle pouvait faire par message. Elle voulait lui faire face. Elle ne pouvait pas nier la peur qui lui tiraillait les entrailles depuis quelques jours. Elle n’avait pas peur du jugement qu’elle pouvait lui porter, la japonaise lui ayant annoncé son homosexualité quelques mois plus tôt. Elle avait peur de perdre cette amie chère à son cœur. Elle avait peur de se retrouver une nouvelle fois le cœur brisé. Mais c’était un risque à prendre. Parce que garder sous silence ses sentiments ne faisaient que peser encore plus sur ses épaules. Elle aimait Harumi, sans aucun doute. Elle avait tenté d’ignorer ce sentiment dans les bras d’un charmant chanteur. Rien à faire. Son cœur et sa tête lui disait en écho le nom de la chanteuse. Mais elle ne vivait pas mal le fait d’aimer la chanteuse. Non. Elle ne vivait pas mal le fait que celle qu’elle aimait était une fille. C’était plus la personne en tant que telle qui lui posait problème. Elle avait déjà risqué leur amitié par fierté. Et elle ne voulait pas la reperdre, pas alors qu’elle l’avait retrouvé. Mais elle savait qu’elle n’avait pas le choix. Parce que cette relation finirait sûrement par la détruire autrement.

Soupirant, elle se redressa. Sarang dormait toujours. Un sourire s’étira sur ses lèvres en pensant à sa meilleure amie. Aujourd’hui, elle ne vivait plus qu’avec sa meilleure amie. Elle avait gradué en même temps qu’elle. Et puis, elles avaient décidé de s’installer ensemble. Hae Mi, malgré son besoin de solitude, elle n’aurait pas voulu vivre seule. Après avoir passé trois ans - presque quatre - entourée des filles de son groupe, elle aurait eu de la difficulté à vivre dans cet appartement trop grand seule. Bon, même si c’était autant l’appartement de l’ancienne image que celui de l’ancienne chanteuse, Hae Mi avait pour habitude de sortir de plus en plus souvent. Parce que sa meilleure amie fréquentait un gars. Et donc, elle lui laissait l’appartement le plus souvent possible. Gars qui était aussi son ex, cela dit. Au départ, elle avait été déçue de voir que Sa Rang le lui avait caché. N’était-elle pas meilleure amie ? Mais en même temps, elle avait fini par comprendre sa décision. Combien de fois avait-elle dit qu’elle détestait l’image des Daebak Shidae ? Beaucoup trop souvent. Et donc, la réaction de l’actrice était totalement justifier. Mais elle ignorait qu’Hae Mi lui laissait volontairement l’appartement. Elle ignorait qu’elle était au courant pour eux deux. De son côté, May attendait simplement qu’elle daigne lui en parler. Parce que difficile de ne pas remarquer lorsque ses vêtements empestaient le Woonjae.

Woonjae avait sûrement été la seule personne qu’elle avait autant aimée. Ou non, plutôt, le seul homme qu’elle avait aimé de la sorte. Parce que, maintenant, il y avait Harumi. Elle s’était crue incapable d’aimer à nouveau suite à sa douloureuse rupture avec le coréen. Elle avait eu mal comme jamais elle n’aurait cru être possible d’avoir mal. Il lui avait brisé le cœur, il avait craché dessus et l’avait piétiné. Pendant longtemps. Pendant presque quatre longues années, elle lui en avait voulu. Terriblement. La coréenne était particulièrement rancunière. Elle lui avait mis sur le dos tous les maux du monde, le croyant fautif de tout ce qui lui était arrivé. Elle avait été recalée à son entré chez les BLAZing. Elle avait sombré. Et tout ça, c’était nécessairement la faute de son ex. Aujourd’hui, elle riait jaune en repensant à tout ça. Aujourd’hui, alors qu’elle portait un nouveau regard sur la situation, elle se sentait presque coupable. Elle avait mené la vie dur à Woonjae, qui lui n’avait pas dut en mener large non plus. Lui aussi avait souffert dans cette histoire. Aujourd’hui, la coréenne voyait qu’il n’avait pas voulu lui causer tant de mal. Que cette histoire n’aurait pas dut se passer ainsi. Aujourd’hui, elle le comprenait. Hae Mi avait vieillit, avait gagné en maturité. Et elle avait décidé de faire une croix sur les fantômes de son passé. Elle lui en avait voulu longtemps. Tellement longtemps qu’à la fin, elle le détestait juste par habitude. Simplement parce que c’était tout ce qui la rattachait encore au visual. Mais s’en était assez. Elle ne vivrait pas plus heureuse en l’haïssant de la sorte. Elle lui avait pardonné. Ou plutôt, elle avait simplement tourné la page, chose qu’elle avait eu de la difficulté à faire pendant toutes ces années. Mais elle avait changé. Avec sa graduation, elle avait décidé de devenir quelqu’un de mieux. Aussi aimable que lorsqu’elle était jeune, avec cette naïveté innocente en moins.

La valise était appuyée contre la porte. Hae Mi alla cependant à la cuisine, où elle écrivit un mot sur un papier. « Miss qui fait la grasse matinée, comme je te l’ai dit hier, je file au Japon. Passe une belle semaine ! I’ll miss you ». Souriant, elle posant le papier sur la table et alla ensuite à l’entrée. Une fois chaussée, un manteau sur les épaules, elle attrapa sa valise. Pour l’image, la graduation avait été bénéfique. Elle n’aimait pas le monde de la musique. Elle n’était pas faite pour briller sur scène. Non, sa place était devant quelques caméras. Et elle avait le physique pour être mannequin, elle le savait. Et son jeu d’acteur était devenu largement meilleur au fil du temps. Elle quitta l’appartement qu’elle partageait avec la future actrice le plus silencieusement possible. Ça lui faisait encore étrange de vivre en plein centre ville et non pas à l’agence. Plus aucun couvre feu. Plus de règlement. Elle vivait comme bon lui semblait. Et maintenant qu’elle n’était plus idole à proprement parler, elle était beaucoup moins surveiller. Certes, en tant qu’ex membre des BLAZing, elle était encore sujette aux attaques de paparazzi, mais disons qu’il serait plus difficile de faire éclater un scandale sur elle. Les règlementations au niveau des gradués étaient beaucoup moins sévères.

Elle retrouva assez rapidement sa voiture. Cela faisait maintenant deux ans que cette jolie Audi noire était en sa possession. C’était son bébé en fait. Une jolie petite beauté. Elle n’avait jamais été maniaque de voiture, mais elle avait eut un coup de cœur pour celle-ci et ne l’échangerait pour rien au monde. Posant sa valise dans le coffre-arrière, elle monta ensuite à l’avant. Elle se souvint de la dernière fois qu’Harumi était venue au Japon. Elle savait Harumi intrépide mais lui avait précisé qu’elle ne ferait pas de vitesse. Du moins, pas en ville. La prochaine fois, elle l’amènerait sur une route de campagne. Si prochaine fois il y avait. Parce que, sa visite aujourd’hui allait marquer un point de non-retour quant à leur amitié. Hae Mi était prêt à jouer tout ce qu’elle avait, quitte à tout perdre. Elle irait pleurer des heures dans les bras de Sarang. En s’étant cependant assuré qu’elle se soit changée avant. Hors de question de pleurer contre une épaule qui sentirait son ex. Elle se faisait un peu les pires scénarios dans sa tête, mais elle n’avait pas grand espoir quant à la tournure des évènements. Harumi aimait, certes, les filles. Elle n’avait pas trop peur de ce côté-là. Mais l’aimer elle ? Il faut dire que, malgré qu’elle ait changé, malgré qu’elle ait pris sur elle-même, malgré qu’elle ait gagné en confiance, elle était presque toujours convaincue qu’Harumi ne pourrait pas l’aimer elle. Mais une chose subsistait. Et cette chose ce nommait espoir. Et c’était tout ce qui poussait Hae Mi qui conduisait prudemment sa voiture jusqu’à l’aéroport.

L’attente fut terrible à l’aéroport. Dans sa tête se formait toute sorte de scénario. Et surtout, elle réfléchissait à comment elle allait aborder le sujet. Elle ne pouvait pas simplement arriver « Harumi, je t’aime. » Non, ce serait beaucoup trop pathétique. Et pas assez Hae Mi, qui était reconnue pour tourner longtemps autour du pot lorsqu’elle était mal à l’aise. Même si elle ne savait pas encore comment lui faire part de tout ce qu’elle ressentait, elle savait qu’elle devrait très certainement lui en parler. Elle ignorait juste encore comment. Et elle avait terriblement peur de se faire rejeter. Même si c’était la situation la plus probable aux yeux de la coréenne, l’espoir existait toujours. Et elle avait envie d’être Harumi, qui était une personne qui comptait énormément à ses yeux. Une amie très proche, une meilleure amie. Même si elle ne la considérait plus comme tel. Elle avait espoir à ce que leur relation évolue pour quelque chose de plus fort. Un amour véritable. Hae Mi aimerait presque dire que c’était l’amour avec un grand A. Mais elle avait trop peur pour se l’admettre. L’échec ne serait que plus douloureux.

Le trajet en avion fut sûrement tout aussi pire. Plus elle s’approchait du Japon, plus elle appréhendait les évènements futurs. Elle avait envoyé un message à Harumi, lui disant qu’elle devrait atterrir au Japon pour midi. Et elle lui avait aussi demandé de venir avec quelqu’un, peu importe, son manager par exemple. Parce que déjà que l’ancienne image des BLAZing était bien connue en Corée, s’il fallait aussi qu’il y ait une chanteuse des AI ❥ JUN... La coréenne n’avait pas envie d’être assaillit par quelques fans en délirent. Elle regarda à l’extérieur les nuages qui les entouraient. Pour une journée de fin décembre, il faisait plutôt beau. Autant qu’elle avait hâte de revoir son amie, elle avait l’estomac noué et fut dans l’incapacité d’avaler quoique ce soit. Elle avait déjà un appétit d’oiseau, mais c’était encore pire. Harumi aurait tôt fait de passer un commentaire sur le sujet. Elle rattacha sa ceinture lorsque la lumière clignota, signe qu’ils atterrissaient. Elle était plutôt satisfaite qu’il n’y ait pas eu de zone de turbulence. Oh, elle était habituée de prendre l’avion. Surtout en direction du Japon, à cause des promotions de son ancien groupe. Mais elle détestait toujours autant ces engins métalliques qui la rendaient insécure pour des raisons stupides. Il y avait plus de danger qu’elle meurt au volant de sa voiture qu’assise dans un avion. Mais elle n’aimait pas ça. Toutefois, le trajet s’était fait sans encombre, aucune turbulence, dans un calme plat. Ce qui avait calmé la coréenne qui avait déjà les nerfs tendus à cause d’une certaine nippone.

Elle débarqua à l’aéroport, son long manteau recouvrant ses épaules, ne laissant voir que la paire de bas-collant qu’elle avait enfilé et ses bottes hautes noires. Elle aperçu rapidement celle qu’elle cherchait et son cœur manqua un battement. Ce qu’elle pouvait être belle ! Un doux sourire étira ses lèvres alors qu’elle s’approchait de la nippone. « Harumi-chan ! » s’exclama-t-elle, toujours en souriant. Elle inclina poliment la tête en direction de manager de la nippone et leur demanda de la suivre alors qu’elle allait vers le stationnement. Hors de question qu’elle ne soit pas au volant de la voiture, elle avait donc prévu le coup. Elle loua une voiture - une Audi noire, évidemment - et, une fois les clés en main, se retourna vers la raison de sa visite. « Merci » dit-elle au manager. « Mais je peux prendre la relève. » Sans plus un mot, elle saisit la main d’Harumi pour l’amener jusqu’à la voiture, où elle prit la place conducteur. Elle retira son manteau, ayant fait démarrer le chauffage dans la voiture. Et puis, ce qu'elle pouvait détester avoir trop chaud. De plus, elle avait une jolie robe acheter tout dernièrement à exposer. Une fois la voiture démarrée et un sourire aux lèvres, elle soupira d’aise. « Alors, tu vas bien ? » demanda-t-elle, simple question d’usage et pour entamer la conversation. Elle prit directement la direction d’Omotensado Hills, riche centre commercial où ce trouvait un beau grand restaurant bien tranquille. Hors de question qu’elles rentrent à l’agence. Elle voulait discuter d’un sujet un peu sensible, chose qu’elle ne voulait pas que les autres filles de son groupe puissent entendre. Et puis, elle connaissait un bon restaurant où elle pouvait aisément demander la salle VIP en demandant de ne pas être déranger. Ainsi, elle pourrait discuter en toute quiétude.

« Tu as passé un beau Noël ? » s’enquit-elle ensuite. De son côté, celui de la coréenne fut plutôt morne. Elle ne passait évidemment pas Noël avec sa famille. Parce que, Hae Mi n’avait plus de famille. Elle avait toujours connu que sa mère, et encore, celle-ci l’avait vendu à la première agence venue. Elle la remerciait tout de même d’avoir posé un tel geste et de lui avoir permis de rencontrer quelqu’un d’aussi fantastique que la japonaise assise à ses côtés. « Et puis, quoi de neuf ? Je veux tout savoir des derniers évènements de ta vie ! » Il était rare de voir l’image aussi enthousiaste. Mais elle avait changé au cours des derniers mois. Depuis la dernière visite de la japonaise. Depuis la dernière fois qu’elles s’étaient vues. Hae Mi avait évolué. Elle avait changé. Elle était devenue quelqu’un de meilleur. Du moins, l’espérait-elle. Aujourd’hui, elle était capable de faire face à ses fantômes du passé sans trembler, sans sentir la haine la démanger de l’intérieur. Elle avait tirer un trait sur ses malheurs, tourner la page sur des évènements de sa vie qu’elle préférait voir disparaitre plutôt que de les ressasser. Sa graduation avait marqué un tournant important dans sa vie. Parce que, si BLAZing n’avait été qu’un intermédiaire, aujourd’hui elle commençait réellement la carrière qu’elle visait depuis des années. Mannequin. Et puis, aujourd’hui, elle avait décidé de faire face à la dernière ombre sur son tableau qu’elle tentait d’illuminer peu à peu, à tous les jours.

Parce qu’à partir d’aujourd’hui, Hae Mi avait décidé d’être heureue.

_________________


Love makes sens with you
♥️ I rediscovered the meaning of love ♥️
I love you without knowing how, or when, or from where. I love you simply, without problems or pride: I love you in this way because I do not know any other way of loving. Because you're you, simply. And loving you is the easiest thing to do.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

I rediscovered the meaning of love ~ Harumi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

+

 Sujets similaires

-
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» « CENTRAL PARK » New York i love you .
» Mangas-Love RPG ♥
» Love et Story

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Behind Closed Doors :: Japan - Tokyo :: Harajuku :: Omotesando Hills-