Behind Closed Doors

Partagez | 
 

 Donne-moi ce dont j’ai besoin … Ft Kim JeeHyun (Flashback Rencontre - 2006)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

BlueStar | Idole

My little secrets
MessageSujet: Donne-moi ce dont j’ai besoin … Ft Kim JeeHyun (Flashback Rencontre - 2006)   Ven 13 Juil - 11:46

Tenue

Seul et las de sa journée, Wook se balade dans la rue et essaie d’oublier les récents évènements…
Personne ne le connait bien évidemment, il n’est que Trainee à la ASE, alors personne ne s’intéresse à lui.
Mais au fond ce n’est pas plus mal ! Si on l’avait harcelé pour prendre des photos il aurait réagit de manière plutôt violente.
Il fait chaud dehors, c’est l’été, et à Hongdae, tous les jeunes sont de sortie.

En marchant il se remémore inconsciemment tout ce qu’il à vécu ces 3dernières années.
Il y 3 ans, ses parents ont décidés de se séparer, bon ça évidemment il ne pouvait rien y faire, et il n’avait pas essayé de les en empêcher.
Non ce qui lui brisait le cœur et lui faisait aussi mal, c’était de voir ses parents se battre pour sa garde … chose débile bien sur, parce qu’il avait été accepté à la ASE lorsqu’il avait 8ans, et que donc son futur se trouvait en Corée.
Son père ne voulait pas qu’il continue sur cette voie, il trouvait que chanter et danser était bon pour « les gens qui n’avaient pas d’avenir et qui ne savaient pas quoi faire de leur vie ». Pour sa mère c’était autre chose …
Elle voulait plus que tout au monde qu’il devienne un chanteur reconnu, dont elle pourrait vanter fièrement qu’elle est la mère.
Ses parents se disputaient … nuit et jour … leur querelle prenait tellement de place qu’ils oubliaient de laisser la porte ouverte à leur fils pour qu’il puissent rentré après une journée de cours et d’entrainements.
Plusieurs fois il s’était retrouvé sur le palier, ne sachant que faire. Alors il appelait son frère, qui vivait à quelques kilomètres, et il allait, quand il le pouvait, passer la nuit chez lui.

Son frère, Ji WonHo, était partit très tôt de chez leur parents. Il avait l’envie de vivre par lui-même très rapidement, et il savait toujours bien se débrouiller. Le seul hic, c’est que Wook ne pouvait pas débarqué chez lui comme il le voulait.
Aujourd’hui, à 15ans, Wook comprend. Il y a 2 ans il a eu sa première fois avec une fille, et depuis il papillonnait d’une fille à une autre. Son frère était pareil, et c’est pour ça qu’il valait mieux l’appeler avant d’arriver sans prévenir.

Aujourd’hui, ses parents se battaient encore pour le divorce, et comme d’habitude, ils avaient oublié de retirer les clés de la porte, et surtout de la laisser ouverte pour leur fils.
Wook se sentait épuisé de cette situation. Il aurait aimé vivre une vie tranquille, et quitter le domicile familial pour peut être allé vivre à l’agence, avec les autres.
Mais il était mineur, et cela signifiait qu’il ne pouvait rien décider sans l’accord de ses parents.
Et surtout il n’avait pas débuté, et n’avait pas de groupe dans lequel se réfugier pour oublier.
Alors il faisait tout et n’importe quoi.

A cet instant il se baladait dans le quartier de HongDae, réputé pour ses grandes salles de jeux, mais aussi les bars et les boîtes de nuit.
Il avançait sans grande conviction, se remémorant les paroles de sa mère lors de leur dernière conversation téléphonique.

Très tard dans la nuit elle l’avait appelé. Comme si elle voulait être sure de ne tomber que sur lui.
« Je suis désolée mon fils … »
Sur le moment il n’avait pas compris, pourquoi s’excusait-elle ? Elle et son père s’en fichait bien de lui faire traverser un enfer habituellement …
Puis elle avait repris.
« On ne se verra pas avant un long moment … »
Là encore Wook était perdu.
« Je viens d’arriver au Japon, je vais vivre chez ma sœur et son mari en attendant de pouvoir trouver un appartement pour moi… j’espère que tu ne m’en voudras pas »
Et elle avait raccroché.

Wook ne s’en remettait pas. Cela faisait 2semaines que sa mère était partie, mais il ne voulait pas y croire.
Elle l’avait abandonné … réellement, le laissant aux soins de son père, un homme qui n’a jamais vraiment eu la fibre paternelle.
Pour lui Wook était grand et il devait se débrouiller seul, pour lui, son engagement dans l’ASE signifiait « travaille, gagne ton argent et débrouille toi puisque tu as voulu entrer dans la vie active ».
Et pourtant … en plus de ses activités et ses entrainements de trainees, il avait voulu continuer l’école, choisissant une voie quelque peu difficile puisqu’il avait écouté ses parents, la seule fois ou il les avait écouté d’ailleurs, et avait choisi de faire des études dans le commerce.

C’était une sorte de vengeance, il voulait leur montrer qu’en plus de devenir une idole, il pouvait aussi devenir un homme d’affaire redoutable.
Mais aujourd’hui il voulait cesser de penser à ça.
Depuis quelques jours il parlait avec une fille via internet, elle aussi de la ASE. Ils avaient décidés de se rencontrer à HongDae d’ailleurs.
Il ne savait pas qui c’était, il savait juste qu’elle aussi vivait une période difficile et qu’elle aussi avait besoin de réconfort.
Soit, il avait décidé qu’ils se réconforteraient à deux !

Il était en avance, il le savait, mais il n’avait pas voulu rentrer chez lui avant de venir ici.
Il ne voulait pas croiser son père.
Alors en attendant l’heure du rendez-vous il se baladait parmi la foule, quelques regards s’attardant sur lui.
A 15ans, seul dans la rue à une heure tardive, forcément il attire les regards.
Certaines filles le dévisagent même, peut être ont-elle déjà entendu parler de lui … mais au fond pour lui ça n’a aucune importance.
L’heure de la rencontre approchant, il alla donc s’asseoir au lieu du rendez vous, attendant sagement de rencontrer enfin cette fille.

Il regarde autour de lui, puis il voit enfin une fille, aussi jeune que lui apparemment, s’avancer lentement vers lui.
Elle a le regard vide mais empli de tristesse.
Il se lève alors pour s’avancer vers elle.

« JeeJee ? »
Il ne connaissait pas encore son vrai nom, juste le pseudo qu’elle avait utilisé sur internet.
Lorsqu’elle hocha la tête il lui souri, pas d’un sourire franc, il ne souriait jamais franchement …

« Alors que veux-tu faire ? Je pense qu’il y a moyen de s’occuper ici ! »
Lui voulait juste passer un bon moment, peu importe l'activité, il voulait se changer les idées.

_________________

 Coréen Japonais Mandarin

" Please don't ... don't say goodbye ... "
I'll always be there for you :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

BlueStar | Idole

My little secrets
MessageSujet: Re: Donne-moi ce dont j’ai besoin … Ft Kim JeeHyun (Flashback Rencontre - 2006)   Lun 16 Juil - 22:41

Tenue

Je marchais dans la rue, seule, entouré d’une foule de passant qui ne prêtait pas vraiment attention à moi et tant mieux d’ailleurs. Il était assez tard et ce n’étais pas dans mes habitudes de sortir à une heure comme celle-là ce qui avait un peu surpris mon père et ma sœur d’ailleurs. En règle général j’essayais de me coucher aussi tôt que possible après avoir fait tous le rangement et le ménage, mais là je devis sortir. Pourquoi ? Simplement parce que j’avais rendez-vous avec quelqu’un. N’importe quel père digne de ce nom s’inquièterait de voir sortir sa fille à une heure pareille. Le mien, pas du tout, il fut tout au plus intriguer mais c’est tout. La journée avait été plutôt tendue. J’avais essayé naïvement de parler avec mon père de ce que l’on faisait à l’agence, et que je me débrouillais plutôt bien au cours de chant et de danse ses dernier temps, je m’améliorais beaucoup et j’en étais très contente, c’est pour cela que je voulais lui faire partager ça. Mais bien évidement il ne m’écouta que d’une oreille. Dans ma joie j’en avait oublier le fait qu’il était contre le choix de carrière que j’avais fait, et que entendre parler de ce que je faisais à la BlueStar ne l’intéressait aucunement. Je lui aurais dit que je voudrais tout quitter pour me lancer dans de grandes études et rejoindre son entreprise je pense qu’il m’aurait déjà prêté un peu plus d’attention, parce que c’était quelque chose qui l’intéressait lui. Il ne fallait pas se demander pourquoi ma sœur était sa préférée. Elle était entrée dans des études, elle, pour rejoindre notre père, une fois dans son entreprise il pourrait l’aider à vite gravir les échelons. Et moi dans tout ça j’avais un peu l’impression d’être le vilain petit canard. Celui qui ne ressemblait à personne, qui était abandonné et laisser pour compte. Ma joie était vite retomber en voyant que mon père s’en fichait royalement de ce que je pouvais bien lui raconter, que ce soit important pour moi ou non. C’était si mal que ça de vouloir partager ses joies et ses peines avec son père ? Surtout qu’il était le seul parent qu’il me restait… Tout ce que je voulais c’est qu’il soit un peu fier de moi… Même rien qu’un tout petit peu, mais je crois que je pouvais rêver, que ce n’était pas près d’arrivé. La seule personne qui était fière de moi c’était ma mère, dès le début elle m’avait encouragé et avait tout fait pour que je passe les auditions de l’agence. Si seulement elle était encore là… Malheureusement un accident l’a emporté il y a déjà presque 5 ans… Aujourd’hui encore je pensais beaucoup à elle et j’espérais qu’elle au moins, de là-haut, elle était fier de moi. C’était la seule personne qui m’aimait vraiment… Je n’avais pas l’impression que mon père m’aime, ni ma sœur. C’était malheureux de se dire des choses comme ça. Je préférais croire que c’était simplement le fait que j’avais choisi une vie qui ne lui convenait pas qu’il était distant avec moi… Peut-être qu’il m’aimait et que je ne m’en rendais pas compte. Quand à ma sœur pour qu’elle m’aime je devrais m’enlaidir ou sortir avec un voile sur le visage pour ne surtout pas lui faire de l’ombre. Et résultat quand j’étais avec elle je me faisais la plus petit possible car j’étais déjà contente que l’on puisse passer du temps ensemble, parce que malgré tout j’aimais ma sœur et j’aimais mon père, et c’était pour ça que je souffrais autant de leur attitude envers moi.

Depuis quelques temps, je discutais avec un autre membre de l’ASE via un site. C’était un jeune homme gentil que je n’avais encore jamais rencontré. On se comprenait tous les deux pour la simple et bonne raison que lui aussi avait des problèmes d’ordres familiaux qui lui empoisonnais l’existence. Je me sentais donc moins seule et j’aimais beaucoup parlais avec lui. En général le soir, dès que je le pouvais une fois que j’avais fini tous les travaux ménagé de la maison, je me connectais et j’espérais qu’il serait là pour pouvoir parler avec lui, ça me faisait beaucoup de bien même si ce n’était pas forcément quelque chose de joyeux, de savoir que quelqu’un d’autre me comprenais me permettais de me sentir mieux. On parlait depuis un moment déjà tous les deux, et un jour il m’avait proposé une sortie pour que l’on puisse enfin se rencontré. J’avais un peu hésité au début mais j’avais fini par accepter. Ce qui m’avait un peu posé problème sur le coup était l’heure du rendez-vous, puisqu’il me le proposait assez tard dans la soirée. Mais je me doutais que le fait que je sorte à cette heure-ci n’inquiéterait personne. Alors donc me voilà, à marcher toute seule dans la rue, allant jusqu’au point de rendez-vous fixé. J’étais je pense pile à l’heure et je scrutais un peu les personnes présentes pour voir où était « Wook ».

« JeeJee ? »

Je levais les yeux sur un jeune homme qui avait l’air un peu blazer, mais qui me sourit tout de même au moment où je m’étais reconnu. J’essayais de lui rendre son sourire, même si ce que je venais de me remémorer un peu en chemin m’avais légèrement déprimé.

« Alors que veux-tu faire ? Je pense qu’il y a moyen de s’occuper ici ! »

Oui c’est sûr il y avait moyen de s’occuper, encore plus si on était majeures mais ce n’était pas franchement le cas du haut e nos 15 ans. Mais on allait bien trouver quelque chose à faire. Il faudrait trouvé un truc qui nous permettrait de nous distraire assez pour réussir à oublier tous ce qui nous prenait la tête dans notre vie actuelle. Après tout c’était pour ça qu’on avait eu envie de se voir, passer un bon moment tous les deux, et oublier le reste au moins le temps d’une soirée. Je réfléchis donc quelques instants avant de proposer :

« Hmm… On pourrait aller dans une salle de jeux d’arcades ? Il y en a une juste au coin de la rue. »

Après avoir eu son approbation nous nous dirigions tous les deux d’un pas assez rapide vers la salle que j’avais désigné juste avant. En entrant à l’intérieur on pouvait constater qu’il y avait quand même pas mal de monde. En même temps cela ne m’étonnais pas trop, ce quartier était très fréquenter, et les jeux d’arcades étaient adoré par les jeunes qui sortaient et qui n’avaient pas forcément l’âge de côtoyer d’autres établissements.


_________________


Si je pouvais avoir juste un souhait, Je voudrais me réveiller tous les jours au son de ton souffle sur mon cou, le touché de tes doigts sur ma peau, la chaleur de tes lèvres sur ma joue, et la sensation de ton cœur qui bat avec le mien ... All my love is for you ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

BlueStar | Idole

My little secrets
MessageSujet: Re: Donne-moi ce dont j’ai besoin … Ft Kim JeeHyun (Flashback Rencontre - 2006)   Jeu 16 Aoû - 20:30

« Hmm… On pourrait aller dans une salle de jeux d’arcades ? Il y en a une juste au coin de la rue. »

Une salle de jeux ? … Après tout il fallait bien commencer la soirée !
L’endroit était le meilleur endroit pour ce genre de choses de toute façon.
Wook avança alors vers l’une des salles d’arcades qu’il connaissait bien.
Si Wook connaissait aussi bien le quartier c’était d’ailleurs parce qu’il y passait le plus clair de son temps.
Même si son planning de Trainee était plutôt chargé, enfin … chargé de répétitions et d’apparition à par-ci par-là quand l’agence l’exigeait.
Hormis cela, il n’avait rien d’autre à faire que de ne pas respecter le couvre feu des dortoirs et d’aller trainer le soir.
Il avait pris l’habitude de faire le mur, et il faut dire que les dortoirs n’avaient pas de réelles surveillances : des « surveillants », rien de plus. Les caméras n’étaient pas autorisées pour surveiller les adolescents de l’agence, et pour cause : l’agence ne voulait pas que des images de ses trainees soient subtilisées et se retrouvent sur internet ou dans les médias.

Wook avançait, sans vraiment faire attention si JeeJee le suivait ou non. Au fond il savait qu’elle suivrait, ne sont-elles pas toutes comme ça ?
Une fois arrivé dans la salle, il se retourna pour voir ou se trouvait JeeJee, et il ne fut pas surprit de la découvrir à peine quelques mètres derrière lui. « Et voilà … la soirée commence »
Il se fit la réflexion à la fois blasé et amusé. Il considérait cette soirée comme un passe-temps, une sorte de jeu.
JeeJee l’avait suivit, il était alors temps pour Wook d’user de ses talents et de la charmer un peu.
Pas de trop, il ne voulait pas non plus qu’elle s’attache à lui.

Il attendit qu’elle arrive à son niveau, puis la fit entrer d’abord. Une fois la porte passée, Wook mettrait son masque et rien ne pourrait l’empêcher de profiter de sa soirée.
« Les demoiselles d’abord ! Tu veux faire quoi ? »

Il lui servit son plus beau sourire, le plus charmeur.
JeeJee semblait perdue. De toute évidence elle n’était jamais venue dans ce genre d’endroit. Tant mieux, Wook aurait ainsi tout le loisir de lui faire découvrir quelque chose, et pour lui c’était la meilleure stratégie.
Voyant son air hésitant il prit les devants.

« Viens on va commencer par ça ! »
Il lui indiqua un jeu de voiture. Wook s’était promis de passé son permis le plus rapidement possible. Pour lui, pouvoir conduire signifiait pouvoir s’éloigné de sa famille et vivre sa propre vie.

Ils s’installèrent et commencèrent à jouer.
« Au fait, ton vrai prénom c’est quoi ? Je ne vais pas t’appeler JeeJee sans arrêt non ? »
Une fois de plus il lui servit son plus beau sourire.
Après lui avoir répondu, JeeHyun essaya tant bien que mal de jouer, et de se mettre au niveau de Wook, mais c’était peine perdue.
Wook avait l’habitude de venir, et il connaissait donc tous les jeux presque par cœur.

Ils passèrent ainsi de jeu en jeu, apprenant à se connaitre.
« Bon je te propose quelque chose. Celui qui perd doit répondre à la question de l’autre d’accord ? »

Wook était très fort pour ce genre de choses. Et il était notamment très fort à tout les jeux présents dans la salle, il s’assurait ainsi une victoire écrasante.
Mais il ne faisait pas ça pour gagner.
Il savait qu’obliger une fille à parler de ses problèmes et de sa vie lui ferait ouvrir son cœur. Elle appréciera aussi les remarques et le « soutien » donc Wook ferait preuve, et se laisserait totalement aller avec le jeune homme.
Dire que Wook est calculateur est un euphémisme.

Le jeu sur lequel Wook avait jeté son dévolu était les tirs francs. Le basket était l’une de ses spécialités, et il savait parfaitement qu’il allait gagner. Mais pour mettre JeeHyun en confiance, il rata le premier panier.

« Oh dommage … bon quelle est ma question ? »
Il la regarda avec une fausse moue boudeuse.
Il y a 2ans, il n’avait pas eu a utiliser ce genre de technique, cette fille avait fait le premier pas, mais aujourd’hui c’était différent. Pour sa fierté, il allait prendre les choses en mains.




HRP : Désolé pour le retard ^^'
Ce n'est pas très long mais j'espère que ça te plaira quand même ^^

_________________

 Coréen Japonais Mandarin

" Please don't ... don't say goodbye ... "
I'll always be there for you :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



My little secrets
MessageSujet: Re: Donne-moi ce dont j’ai besoin … Ft Kim JeeHyun (Flashback Rencontre - 2006)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Donne-moi ce dont j’ai besoin … Ft Kim JeeHyun (Flashback Rencontre - 2006)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

+

 Sujets similaires

-
» Parfois, tout ce dont tu as besoin c’est un câlin et tout ton stress partira
» Chercher ce dont on a besoin // Sina
» Petit besoin (d'un Courant) d'air
» BESOIN D'AIDE POUR UN SAUVETAGE DE 21 CHIENS DE CEUTA
» On n'a pas toujours besoin d'un plus petit chez soi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Behind Closed Doors :: South Korea - Seoul :: Autres lieux :: Séoul :: Hongdae-