Behind Closed Doors

Partagez | 
 

 Promise | ft. Jia Li

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Admin | Performer C Chanteur

My little secrets
MessageSujet: Promise | ft. Jia Li   Mar 17 Juil - 11:18

    Ça y'est, l'ASE Summer Tour est enfin terminé. Tu commençais à ressentir une vraie fatigue te tirailler. Entre ton émission régulière We Are Singers, l'ASE Love Show - émission que tu devais te coltiner pour ton image – et le tournage du drama, tu n'avais pas eu de repos. En plus, tous ces voyages avec le reste des branches, ces répétitions incessantes et tous ces concerts avaient eu raison de ton éternelle force physique. Tu commençais à ressentir les âpres d'une fatigue prolongée. Heureusement, une fois la tournée terminée au Japon, on vous avait permis de regagner vos pays respectifs pour la poursuite des prochaines promotions ou pour un peu de repos. Pour toi, et pour les Man Yue, c'était quelques jours de repos avant de repartir pour Taiwan où vous devez faire la promotion de votre tout nouveau single.

    Enfin, le « repos » des idoles n'est pas non plus le même repos que la majorité des gens. Alors, même si tu es de repos pour quelques jours, cela ne t'empêche pas de devoir aller t'entraîner pour vos activités taiwanaises. Répéter la chanson, encore et encore pour atteindre la perfection lors de ta partie chantée. Mais aussi préparer des petites prestations exclusives, les talkshows taiwanais en raffolent. Du coup, c'est avec la guitare que tu as pratiqué une petite performance acoustique solo pour une de vos prochaines émissions, prévues pour dans 4 jours. Avec le tournage du clip, les photoshoots et toutes tes activités solos, tu n'as pas eu le temps jusqu'ici de la préparer, alors tu y passes tout l'après-midi que tu as de libre pour tout perfectionner. Tout doit être parfait, c'est un de tes mots d'ordre.

    Tu t'accordes finalement une pause, bien méritée, sur les coups des 18h. Il est déjà tard dans l'après-midi, et tu décides de regagner l'appartement que tu partages avec le reste du groupe, afin de pouvoir te reposer un peu. Direction le canapé. Étonnamment, Kuma n'y est pas avec une pizza dans les mains en train de regarder un drama. Sûrement en train d'essayer de s'entraîner quelque part avec Myeong Su. Tu soupires, assez heureux d'être seul pour le moment et poses ta guitare dans ta chambre, avant de traîner des pieds jusqu'au canapé dans le salon principal. Tu t'y affales. Les chansons que tu as répété toute la journée tournent dans ta tête, encore et encore, tu as l'impression que ta tête va exploser. Tu fermes les yeux pour essayer de faire le vide, essayer de penser à autre chose pour réussir à t'endormir un peu. Tu te sens si épuisé, physiquement parlant, que tu te dis que tu finiras bien par t'endormir un peu. Avec de la chance, avant que Kuma revienne et quémande une pizza en mettant le son de la télé très fort.

    Tu es sur le point de sombrer dans un sommeil réparateur quand tu entends la sonnette de ton appartement retentir. Quoi ? Qui est ce qui vient te chercher ici, à une telle heure ? Tu te redresses difficilement et cligne un peu des yeux, ensommeillé, mais comme personne ne re-sonne, tu te dis que tu as peut-être rêvé. Et puis, sinon, tu t'en fiches, les gars ont qu'à prendre leurs clés, qu'ils restent dehors. Ça leur donnera le temps de réfléchir à l'importance de prendre ses clés. Tu te recouches sur le canapé, reprenant une position confortable pour te rendormir.

    La sonnette retentit encore une fois. Un seul coup, pas très insistant. Même si tu sais que Kuma n'est pas celui qui est derrière la porte, tu te doutes que ça doit être un de tes collègues, et tu pestes très ouvertement, te redressant rapidement cette fois, passablement énervé. Ils le font exprès, ou quoi ? C'est pas comme si tu passais ta vie à quémander du silence ou quoi, mais la seule fois où tu en veux, on vient te faire chier. Tu sens ta mâchoire se crisper, ton regard s'assombrit. Quelque soit la personne qui est derrière la porte, elle va passer un sale quart d'heure, c'est clair.

    Tu te lèves pour aller ouvrir la porte, les cheveux en bataille – tu n'y as même pas fait attention, même pas regardé ton reflet dans le miroir tellement tu es en colère – et te retrouves nez à nez... avec Jia.

    Ses grands yeux te regardent et tu ne sens plus aucune colère. Tu es bien trop surpris pour ça. Que fait-elle ici ?

    Mais tu ne demandes rien, tu ouvres la porte et te décale sur le côté pour la laisser entrer. « Rentre » tu lui dis seulement. Tu refermes la porte derrière elle et va au devant d'elle pendant qu'elle enlève ses chaussures dans l'entrée. Tu l'emmènes dans le salon, là où tu essayais de dormir quelques secondes auparavant. Mais bon, Jia Li est une des seules personnes qui réussit à ne pas trop subir de crises de colères de ta part. Pourquoi ? Simplement parce que tu te sens totalement coupable envers elle. Etre en colère contre elle serait déplacé vu que c'est elle qui devrait être en colère contre toi. Enfin bref. Lorsqu'elle s'installe sur le canapé, tu t'installes à ses côtés.

    « Qu'est ce que tu fais là ? »

    Tu n'es pas agressif, juste interrogateur.

_________________

I think I'm getting tired as time goes on, I can see myself changing.
It's like everyday, my chest hurts so much, there's no way you could know my frustration.


@sungjaes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

GoldStar | Idole

My little secrets
MessageSujet: Re: Promise | ft. Jia Li   Dim 22 Juil - 22:07

La tournée d’été de l’ASE venait de s’achever et les Crowned avaient encore fait de leur mieux sur scène. Jia Li avait été elle-même fière de ses prestations, tant que les Royals étaient satisfaits eux-mêmes, c’était tout ce qui comptait, en fait. Cette tournée restait un bon souvenir dans l’ensemble, tout s’était bien passé pour la maknae des Crowned : les fan meetings, mais aussi les nombreux concerts. Le retour en Chine s’était tout de même fait attendre, même si les membres des autres branches allaient lui manquer, forcément.

Ce matin-là, Jaylee s’était réveillé en un bond, les mains en avant. Un cauchemar ? Sûrement, mais surtout la peur d’oublier quelque chose. Aussitôt, elle se pencha par-dessus son lit et envoya les mains dessous, pour essayer de toucher quelque chose qu’elle semblait chercher. Ses yeux étaient toujours fermés, elle était trop dans le brouillard pour les ouvrir. Quand elle sentit un objet sous ses mains, elle reconnut ce qu’elle cherchait avec tant d’inquiétude. Vous saurez plus tard ce que c’est. Mais aussitôt après l’avoir senti, Jaylee se laissa retomber comme une masse sur son lit, se rendormant aussitôt. Il était 7h du matin, c’était un jour de repos pour elle, alors autant dormir encore et profiter.

A son réveil (le vrai), elle avait directement sauté dans la douche, n’avait même pas mangé quoi que ce soit. Elle avait juste bu un jus d’orange avant de partir dans la salle de danse pour s’exercer. Oui, elle faisait n’importe quoi, mais disons qu’elle n’en avait pas conscience. Dans sa tête, tout était en vrac, elle avait même oublié la raison de son brusque réveil le matin même à 7h. Elle n’y pensait même plus, là, ce qu’elle avait en tête, c’était juste ne pas perdre les bonnes habitudes et rester dans le rythme. Danser, danser et danser. Fei avait prévu de la rejoindre plus tard, elle passa tout de même une bonne heure toute seule à s’entraîner, à reprendre les chorégraphies du groupe.

Fei avait fini par la rejoindre et les filles avaient fini leur entraînement en fin d’après-midi. En tout, 5h dans la salle de danse, ce qui avait plutôt fatigué la jeune chinoise, qui était rentrée à l’appartement des Crowned pour prendre une douche, avant de s’affaler sur son lit avec son téléphone. Elle en profita pour aller faire un tour sur Starday et regarder les petites news des groupes qui, pour certains, avaient enchaîné sur des tournées. Elle vit un post de YunJie, un jeune homme pas comme les autres… Par sa façon d’être mais aussi aux yeux de Jaylee. En lisant la mise à jour de Yun, Jaylee se figea. Les yeux ronds comme des billes, elle sursauta. La même scène que le matin-même. Elle se pencha par-dessus son lit et vérifia, cette fois avec les yeux, que cet objet si précieux qu’elle surveille si bien est toujours là. Ce que c’était ? Un paquet cadeau, du moins deux paquets cadeaux. Pour YunJie en personne. Elle se frappa l tête en se laissant tomber sur son lit. Elle commença alors à jurer tout bas, à se traiter elle-même de tous les noms d’oiseaux qui existent. Elle avait encore oublié de passer chez les Man Yue et donner le cadeau d’anniversaire à YunJie.

Elle regarda alors l’heure sur sa montre, qui affichait quelque chose comme 19h12. Elle passa sa main dans ses cheveux humides, puis décida de se lever de son lit, difficilement, enfilant un jean bleu clair délavé et troué, style boyfriend. Elle mit une paire de sneakers et partit en attrapant d’un coup de main les deux paquets cadeaux cachés sous son lit. Le premier était plutôt grand, elle l’avait donc pris sous son bras gauche, le second était un sac cadeau en carton, décoré de petits rubans. Elle prit alors les couloirs et quitta le bâtiment fille, direction le bâtiment garçons pour se retrouver devant la porte de l’appartement des Man Yue…

Ele inspira un grand coup. Là, ce n’était plus pareil. Elle allait rendre visite à une personne qui lui était chère, et qu’elle avait peur de perdre. C’était devenu plus que de la peur, c’était devenu sa hantise. YunJie avait, inconsciemment dans l’esprit de la jeune chinoise, remplacé son défunt grand frère. Eux qui étaient toujours ensembles, quand Jaylee perdit son frère à tout jamais, elle ne pensait pas vraiment retrouver la joie de vivre, et se sortir de ce trou si profond dans lequel elle était tombée. Yun s’était éloigné d’elle et son frère, son meilleur ami, pour elle ne sait quelle raison. Ils avaient un peu perdu contact, mais Jia Li ne lui en a jamais voulu… Jusqu’à la mort de son frère. Elle se disait qu’il aurait pu rester avec eux et profiter de son meilleur ami pour les quelques années qui lui restaient à vivre, il ne l’avait pas fait. Enfin… Jaylee n’était pas rancunière pour un sous. Ps avec Yun, du moins, même s’il lui avait fait de la peine. Elle savait par-dessus tout qu’il avait une promesse à tenir et elle voulait lui donner une chance de rattraper le temps perdu…

Elle toqua alors. Une fois. Une petite fois, mais ce fut sans succès. Pas de réponse. Elle se disait que l’appartement était sûrement vide, alors elle fit demi-tour sans même réfléchir, les cadeaux sous le bras. LE problème avec elle, c’est qu’elle ne réfléchissait pas avant d’agir, souvent ça la menait à des situations délicates… Mais là, elle s’arrêta brusquement dans sa marche. Pourquoi partir ? Elle connaissait Yun, il devait avoir la flemme de se lever. Elle voulait y aller au culot, quitte à fraper pendant une heure. Alors elle retapa à la porte une seconde fois, un peu plus fort que la précédente fois, histoire de peut-être le secouer, ou le faire perdre patience. En tout cas, quoi que ce soit qui puisse le faire bouger et se lever ouvrir. Et vous savez quoi ? Gagné.

Elle l’entendit se lever et aussitôt, elle sourit, comme une débile, attendant gentiment qu’il arrive. Quand il ouvrit la porte et qu’il la vit, son regard plutôt empreint de colère se transforma doucement en un regard stupéfait. « Rentre ». Elle l’écouta alors, emboitant le pas pour pénétrer dans l’appartement, souriante, comme toujours. Elle retira ses sneakers et s’avança, tandis qu’il était passé devant elle pour l’accueillir. Elle s’installa sur le canapé, déposant ses cadeaux au sol. Elle posa ses mains sur ses cuisses, le regardant d’un air malicieux.

« Qu'est ce que tu fais là ? » cette question la surprit un peu. Elle avait des paquets cadeaux, c’était donc logique. M’enfin elle était quand même contente de le voir et d’être seule avec lui, elle s’en fichait de son manque de logique. Elle se contenta de hausser les épaules et d’attraper le plus gros des deux cadeaux, lui tendant alors vers lui

« Je viens t'offrir mes cadeaux! J’ai pas eu le temps de te les offrir avant, mais mieux vaut tard que jamais. » le premier cadeau était en fait une guitare en chocolat. Elle savait que Yun était un fanatique du chocolat, la seule forme qui pouvait lui plaire qu’elle avait trouvé était la guitare. Elle avait passé la commande dans un des meilleurs chocolatiers de la ville, il ne devait donc pas être dégueulasse du tout. Elle souriait toujours, radieuse, comme si elle ne pensait plus à rien à part à lui faire plaisir. « Je pense que tu vas aimer… Enfin j’espère. Bref... Joyeux anniversaire Yun! » elle esquissa un sourire, amusé, guettant la moindre réaction de sa part. Pourvu qu’il aime…

_________________

I will be strong ; times I might not...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Admin | Performer C Chanteur

My little secrets
MessageSujet: Re: Promise | ft. Jia Li   Lun 17 Sep - 16:18

    Peu à peu, le brouillard qui t'entourait à cause du semi sommeil duquel on t'a extirpé disparaît et tu commences à réfléchir de manière plus claire. Tu te souviens maintenant de son message, du message de la jeune fille pour ton anniversaire, et du fait qu'elle t'avais dit qu'elle avait un cadeau pour toi. Tu l'as oublié, tu as tendance à oublier ce genre de détails, surtout que tu n'es pas très anniversaire. Quand elle hausse les épaules et te tends un cadeau, tu t'en souviens, enfin, tu te rapelles qu'elle t'avait promis quelque chose du genre. « Je viens t'offrir mes cadeaux! J’ai pas eu le temps de te les offrir avant, mais mieux vaut tard que jamais. » Tu jauges le cadeau du regard et tes yeux regardent brièvement le deuxième paquet qui est à ses côtés. Elle t'en as fait deux ? Elle n'aurait pas du. Tu te réveilles un peu de ta torpeur et attrape le cadeau qu'elle te tends – assez volumineux d'ailleurs – avant de lui adresser un sourire. Un vrai sourire, pas ceux que tu fais quand tu es devant les caméras. Le sourire de YunJie, le garçon qui passe plus de temps à froncer des sourcils qu'à sourire. « Désolé pour l'accueil, j'étais en train de m'endormir... » Tu lui souris de manière sincère parce que tu es touché par son geste. Ce n'est pas grand chose, ce n'est que chose normale, mais tu n'es pas du genre à t'éterniser sur tes cadeaux. Tes amis le savent, et ont arrêté de t'offrir des vrais cadeaux depuis un bon moment. Un anniversaire ne veut rien dire pour toi. Avant, tu adorais ça, parce qu'on t'emmenait danser et c'était l'un des seuls jours où tes parents t'autorisaient à participer aux battles de danse dans les rues, mais depuis que tu t'étais blessé, tu avais préféré éviter les anniversaires. Depuis cette blessure, de toutes manières, tu t'étais éloigné de tout, de tous. De tes parents, de tes anciens camarades dans l'ASE, et même de ton meilleur ami de l'époque, qui n'était autre que le frère de la jeune fille qui te souriait de manière si adorable et radieuse. « Je pense que tu vas aimer… Enfin j’espère. Bref... Joyeux anniversaire Yun! »

    En y repensant, la majorité de tes anniversaires les plus heureux ont été passé avec le frère de Jia Li, et soudain, tu sens tes yeux qui te piquent. Ah non, c'est pas le moment de pleurer, hein. T'es un homme, tu vas pas te mettre à chialer devant la jeune fille, alors qu'aujourd'hui... tu dois plus ou moins être son grand frère... Du moins, c'est la mission que tu t'es toi-même donné. Tu regardes le cadeau entre tes mains puis la regarde à nouveau elle, cette bouille si adorable que tu connais depuis tellement d'années, et que tu as vu grandir... Et tu lui souffles tout simplement « Merci beaucoup Jia, tu n'aurais pas du. »

    Elle n'aurait pas du, en effet. S'il y a bien une chose que Yun regrette avoir fait dans sa vie depuis que son accident est arrivé, c'est d'avoir coupé les ponts avec Jia et son frère. Ils étaient si proches, et ils avaient tellement de points communs... Il pensait avoir bien fait, avoir coupé les ponts avec tout le monde pour s'isoler des autres, mais il s'est amèrement rendu compte de son erreur lorsqu'il a appris sa mort à lui. Parce que Yun n'a jamais eu d'autre meilleur ami que lui, et que sa mort, même des années après leur dernière discussion, l'a profondément touché. Il n'a rien montré, mais il a passé des nuits à pleurer. Et il s'est promis de commémorer sa mémoire en prenant le plus soin possible de sa petite soeur. Elle était à ses yeux, énormément de choses, et il l'aimait comme si elle était réellement sa petite soeur : et gare à qui l'approchait. Sous le regard et le sourire de la jeune fille, Yun s'assit à ses côtés avant de commencer à défaire le cadeau. Du chocolat. C'est du chocolat. Et pas n'importe quel chocolat... Une guitare, c'est une guitare en chocolat. Les yeux émerveillés devant tant de détails et d'attention, tu laisses juste échapper un petit « wow ». Le travail sur l'objet est tellement magnifique que tu sais que tu ne la mangeras jamais, et ce malgré le fait que tu raffoles de chocolat. Tu es fou de cet aliment, et tu pourrais en manger des jours et des jours : parfois, le fait de ne pas prendre de poids, malgré le chocolat que tu engloutis, te fait vraiment plaisir.

    « C'est génial Jia... Merci beaucoup... »

    Tu ne sais pas quoi dire tellement tu es heureux du cadeau. Cela prouve que la jeune fille te connaît, et bien mieux que quiconque. Peu de personnes savent que tu es aussi musicien et qu'à tes yeux, aujourd'hui, il n'y a rien de plus important que la musique. C'est d'ailleurs une des choses qui te rend complice avec MingXian, plus qu'avec les autres Man Yue.

    « Je te proposerais bien d'en manger un bout avec moi, mais je crois que je ne la toucherais jamais. Elle est bien trop belle. »

    Tu la regardes encore un instant avant de re regarder la jeune fille, les yeux brillants – toujours au bord des larmes, en bon émotif excessif que tu es.

    « Je vais faire des cauchemars de cette guitare en chocolat me narguant... » plaisantes-tu, le sourire aux lèvres. Jia fait partie des rares personnes à qui le sourire que tu adresses est réel, et jamais feint. Parce que tu l'aimes bien trop pour lui mentir, et tu te retrouves parfois à redevenir un peu celui que tu étais autrefois... Tu poses la guitare en chocolat sur la table, avant d'enlacer la jeune fille. C'est vraiment la jeune fille la plus adorable qu'il t'ai jamais été donné de connaître, et le premier qui la fait souffrir, tu lui fais avaler ses propres organes.

_________________

I think I'm getting tired as time goes on, I can see myself changing.
It's like everyday, my chest hurts so much, there's no way you could know my frustration.


@sungjaes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

GoldStar | Idole

My little secrets
MessageSujet: Re: Promise | ft. Jia Li   Ven 19 Oct - 15:37

« Désolé pour l'accueil, j'étais en train de m'endormir... » elle lui sourit aussitôt. Elle se doutait bien qu’il était en train de s’endormir. Même si l’accueil qu’il faisait d’habitude aux gens était proche de celui qu’il venait de lui faire, elle était intimement persuadée qu’avec elle, il était toujours plus gentil. Elle était tellement sûre d’elle et elle lui faisait tellement confiance, qu’elle n’avait même plus peur des sauts d’humeur de Yun.

Ils s’installèrent dans le salon et elle lui tendit un premier cadeau. Il fallait déjà savoir que quand Jia Li faisait des cadeaux, elle en faisait toujours un pour rire. Quelque chose d’insolite ou d’original, d’où le premier cadeau qu’elle venait de lui tendre. Une guitare en chocolat. Parce que d’une, il aimait le chocolat, et de deux, il adorait la guitare et en jouait lui-même. « C'est génial Jia... Merci beaucoup... » Elle sentait l’émotion dans la voix de Yun, et aussitôt, elle voulut le serrer dans ses bras. Mais elle ne fit rien, parce qu’il restait un autre cadeau, tout simplement. Pourtant, elle voyait ses yeux humides et elle savait que pour toujours, entre eux, resterait ce souvenir douloureux du frère défunt qu’elle avait. Le meilleur ami de Yun. Quand elle retournait chez elle, elle trouvait toujours de nouvelles photos de son frère avec lui en fouillant bien les tiroirs. La chambre de son frère était restée un temple, dans laquelle toutes ses affaires étaient restées intactes. Elle dormait parfois dans son lit, elle cherchait sans cesse les façons les plus efficaces pour le sentir près d’elle, comme avant. Mais son odeur avait disparu, son rire communicatif n’était plus. Il n’existait que dans ses vieux souvenirs, ou dans ses rêves. Mais surtout, elle gardait en mémoire les moments de joie entre Yunjie et lui, leurs fous rires dont elle était souvent témoin. Ils riaient, elle riait avec eux. Et ça, c’était ses plus beaux souvenirs avec Yunjie. Parce que même quand son frère était présent, Yunjie se comportait un peu comme son deuxième grand-frère. Quand elle avait un chagrin et que Jo Kwan ne pouvait pas être là pour la réconforter, elle s’était souvent retrouvée dans les bras de Yun à pleurer comme un bébé. Du chagrin d’amour au chagrin de caprice, Yun avait tout vu d’elle. « Je te proposerais bien d'en manger un bout avec moi, mais je crois que je ne la toucherais jamais. Elle est bien trop belle. » Elle secoua la tête, sortant de ses souvenirs. Elle sourit, comme toujours, avant de rajouter, pour le soutenir dans sa réflexion. « Non surtout pas. Garde la comme ça. Tu la mangeras quand il y aura pénurie de chocolat ! » une pointe d’humour pour remonter un peu le moral et le tour était joué. Elle regarda alors la guitare en question, puis se rendit compte qu’elle était, en effet, très bien dessinée. « Je vais faire des cauchemars de cette guitare en chocolat me narguant... » Et là, elle éclata de rire après l’avoir regardé d’un air étonné. Jaylee le trouvait marrant parfois, à sa façon. Elle trouvait juste mignon le fait qu’il s’avoue à ce point fan de chocolat. Elle posa sa main sur son épaule et lui afficha un air désolé, comme pour s’excuser de cette souffrance qu’elle allait lui faire endurer.

Et là, il l’enlaça. Elle se laissa faire, passant ses deux bras maigrelets autour de lui pour le tenir contre elle, le serrer fermement, lui monter combien elle l’aime, tout simplement. Elle se retira de lui seulement quelques minutes après, le regardant dans les yeux. Elle finit par lui sourire avant de se pencher pour attraper le deuxième paquet, qui était une boîte rectangulaire, sur laquelle était marquée en rouge dessus la marque « Lee ». Elle lui tendit la boîte et le laissa la prendre, puis l’ouvrir.

Une fois ouverte, Yunjie put y découvrir une chemise en jean de couleur foncée. Elle était, par contre, beaucoup moins sûre d’elle concernant ce cadeau-là. Elle trouvait que ça revenait à la mode, rien de plus, alors pourquoi pas en faire profiter Yunjie ? « Mets la !! Je veux voir si ça te va bien ou pas, et surtout si j’ai pris la bonne taille. » Bien que Yun soit fin, elle avait quand même peur que ça lui aille trop petit, ou trop grand. Elle n’avait pas la notion des tailles alors oui, elle voulait qu’il l’enfile tout de suite. Quand il l’essaya, elle s’auto-applaudit. Fière d’elle, elle se laissa tomber dans le canapé et souffla un bon coup, soulagée. « OUF ! Ca te va, tout te va. Je suis rassurée. » et elle esquissa un sourire jusqu’à ses oreilles, regardant Yun avec la chemise. Il était beau. En même temps pour Jia, Yun était toujours le plus beau.

Après ça, elle l’aida à ranger les paquets et elle jeta le sac dans lequel elle avait rangé les cadeaux. Elle scruta du regard la guitare en chocolat qui donnait envie mais qui, au final, resterait dans la chambre de Yun. Elle posa doucement sa tête sur l’épaule du jeune homme, un court instant, avant de lui dire, radieuse (pour le moment…) « Tu vas devoir résister à la tentation. Ahah ! Je t’imagine de là ! » et elle partagea un rire bref avec lui, avant de décoller sa tête de son épaule.

_________________

I will be strong ; times I might not...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



My little secrets
MessageSujet: Re: Promise | ft. Jia Li   

Revenir en haut Aller en bas
 

Promise | ft. Jia Li

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

+

 Sujets similaires

-
» I made a promise for a change, a revolution in the night. | Joy
» La rhétorique de la peur ( Libre )
» Promise à mort certaine...
» [Kusa] CK001 - Promise
» LISA RENFIELD ★ god's promise.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Behind Closed Doors :: China - Beijing :: GoldStar Agency :: GoldStar 男孩 :: Résidences :: Appartement de Man Yue-