Behind Closed Doors
2018 coucou les BCDiens ! J'ai vu que certains d'entre vous revenaient voir de temps en temps notre bon vieux forum, alors je me suis dit que j'allais vous faire un petit coucou.
J'espère que tout le monde va bien et que tout se passe bien dans votre vie ! ♡
J'vous aime fort et j'pense souvent à vous ! — Mizuki ❤️

Partagez | 
 

 « Oppa Jjang ! » Misa ft WoonJae

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

BlueStar | Idole

My little secrets
MessageSujet: « Oppa Jjang ! » Misa ft WoonJae   Dim 19 Aoû - 22:28

« Oppa Jjang ! »

La journée était longue … trop longue même.
Misa avait attendu au dortoir des White, pourquoi ? Tout simplement parce que la jeune fille était malade. Elle était incapable de chanter correctement. Sa voix habituellement cristalline était rauque comme celle d’un homme en pleine mue.
Le reste du groupe avait été participé à des émissions de variété, faire des lives … bref une journée de promotion assez importante.

Misa avait passé la journée à prendre du sirop, se balader avec une couverture sur elle dans le dortoir et regarder des séries à la TV.
A 14h, elle en avait marre.
Même si elle était malade, elle se sentait en pleine forme, mais on ne contredit pas un ordre du manager … alors elle avait écouté, comme une gentille fille obéissante.
Elle hésitait. Elle voulait sortir, prendre l’air, mais si le manager rentrait et la voyait dehors il lui ferait une crise pour sur.
Pourtant ce beau soleil l’attirait.
« Non … ce n’est pas sérieux ! »

Elle se faisait douleur pour ne pas sortir. Accoudée à la fenêtre elle profitait de quelques rayons et de la brise fraîche de l’extérieur.
Les yeux fermés, elle s’imagina dehors, allongée dans l’herbe. Même si elle aime son dortoir, moins de temps elle y passe, mieux elle se sent.
Misa n’avait jamais été du genre à raté une journée de promotion ou d’enregistrement, et ne rien faire l’ennuyait profondément.
C’est la sonnerie de son téléphone qui la fit reprendre conscience.

Elle se hâta pour décrocher, pensant que son manager serait revenu sur ses mots. Mais manque de chance, c’était un appel de sa famille.
Sans attendre elle répondit, elle n’avait pas eu de nouvelles de ses parents depuis quelques semaines maintenant, n’ayant jamais le temps de prendre ou de passer un appel.
Sa mère fut soulagée de pouvoir entendre la voix de sa fille, même si dès le premier mot Misa la voyait froncer les sourcils en entendant sa voix malade.

Elle ne la réprimanda pas, mais félicita le manager de l’avoir forcée à rester se reposer.
« Mais ‘Kaa-san … je suis en pleine forme ! »
Misa avait beau s’évertuer à dire qu’elle se sentait bien, quand sa mère était inquiète et avait décidée quelque chose rien ne pouvait jamais la faire changer d’avis.
Après que le combiné ait fait le tour de la famille, il atterrit de nouveau dans les mains de sa mère.
Elle lui apportait des nouvelles de sa sœur, la mère du célèbre Choi DaeHyun, membre des Daebak Shidae. Pas facile d’être une grande famille, surtout quand on a deux enfants chanteurs.

Rien de bien important, mais comme sa tante n’arrivait pas à joindre son fils, elle faisait donc passer les nouvelles par sa nièce dès qu’elle pouvait.
A ce moment il était question d’un colis.
Misa ne comprit pas trop de quoi il s’agissait, juste d’une chose que sa tante avait envoyé à son cousin … ou peut être une chose que son cousin avait envoyé à sa tante … mais elle n’eut pas le temps de demander plus d’explication à sa mère que cette dernière lui disait au revoir hâtivement.
Elle semblait occupée … « Même ma mère est plus occupée que moi » soupira la jeune fille.

Elle reposa son téléphone et s’assit quelques minutes sur le canapé.
Après réflexion, elle décida d’aller rendre visite à son cousin. Après tout il vivait dans le bâtiment d’à côté, il suffisait juste de traverser un patio pour arriver au bâtiment des dortoirs des garçons.
Elle savait qu’aujourd’hui les DBSD n’avaient rien de prévu, et elle se mordit la lèvre de ne pas y avoir pensé plus tôt. Elle aurait pu aller passé la journée avec son cousin, et par la même occasion voir Shin …

Elle fila à la douche – le manager l’avait forcée à rester au lit le matin, le moment de la douche avait donc été repoussé par la demoiselle – se sécha et s’habilla rapidement.
Une fois prête, elle prit ses clés, son téléphone et une petite écharpe pour mettre autour de son cou, juste au cas où, et la jeune fille sortit de l’appartement.
Elle regarda sa montre en même temps qu’elle se mit en chemin. Il était 15h … DaeHyun serait réveillé non ?

Elle s’imagina entrain de débarquer chez les DBSD et de réveiller son cousin qui dormirait encore surement.
Une fois arrivée devant la porte, elle prit une profonde inspiration. Elle était un peu angoissée de tomber sur Shin. Elle s’entendait très bien avec tous les membres, mais elle était toujours gênée en présence de Shin, même s’ils se connaissaient depuis un moment maintenant.
Elle avait du mal à contrôler ses sentiments pour le jeune homme. Et comme aucuns des membres n’étaient au courant de ce qu’elle ressentait, elle voulait continuer de garder ça pour elle, surtout que son cousin, surprotecteur vivait avec …

Elle frappa plusieurs coups à la porte et attendit. Rien ne se passa.
Elle renouvela son geste, mais personne ne vint lui ouvrir. Dans un élan de curiosité, elle appuya sur la poignée pour voir si la porte était ouverte et cette dernière s’ouvrit.

Elle entra se demandant ce que les garçons pouvaient faire pour ne pas entendre qu’ils avaient de la visite. Elle ôta ses chaussures dans l’entrée et appela en même temps son cousin.
« DaeHyun … je suis entrée, tu dors encore ? »

Lorsqu’elle releva la tête elle fut surprise de voir WoonJae l’air surpris lui aussi.
« Oh … Oppa, désolée personne ne répondait alors je suis entrée … DaeHyun dort encore ? Vous faisiez quoi pour ne pas m’entendre ? »

Woon est bien l’un des seuls que Misa appelle « Oppa ». Elle trouve ce surnom complètement débile, mais chez Woon, c’est venu naturellement, elle lui porte un grand respect, et réciproquement. Woon est le visual des DBSD et il prend soin d’elle comme sa petite sœur … de façon moins surprotectrice que son cousin bien sur.
Sa façon de l’appeler « Oppa » alors qu’elle n’utilise pas ce genre de surnom pour DaeHyun, énerve le jeune homme au plus au point d’ailleurs.

Elle lui sourit, attendant que le jeune homme ne lui réponde pour pouvoir s’engager dans l’appartement.

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

BlueStar | Admin & Idole

My little secrets
MessageSujet: Re: « Oppa Jjang ! » Misa ft WoonJae   Jeu 18 Oct - 16:08

6h30. Woon s’était levé pour aller prendre une douche et se préparer tout de suite après avoir éteint son réveil, laissant son colocataire ronflant qui dormait encore dans la chambre. L’eau chaude sur sa peau nue lui fit un bien fou. Il avait encore mal dormi, il n’arrivait pas à bien dormir ces derniers temps. Trop de choses lui tournaient en tête, tout semblait se compliquer. Depuis ses histoires de cœur jusqu’à même sa carrière en tant que Daebak Shidae. Ces derniers temps, le groupe n’avait pas trop de promotions parce qu’ils avaient travaillé d’arrache-pied toute la saison dernière, mais ils étaient en train de préparer leur prochain single japonais, qui paraîtrait bientôt, et entre le Love Show, On the Spot et même le tournage du drama dont il était rôle principal, il n’avait que peu de temps pour lui. Mais il avait quand même réussi à dégager un peu de temps pour retourner à l’école.

Après s’être habillé, il entreprit de préparer quelque chose à manger pour les autres, pour qu’ils aient de quoi s’alimenter lorsqu’ils se lèveraient. C’était une de ses habitudes et même s’il était particulièrement occupé, il essayait toujours de faire le petit déjeuner au moins deux ou trois fois par semaine pour les autres membres. Il aimait bien cuisiner, et ça lui faisait toujours du bien de préparer un repas car il se sentait utile. Réellement utile. Parfois, il se disait, à moitié en plaisantant, qu’il aurait du devenir manager et non idole. Au moins il ne recevrait pas de lettres de haine. Quoi qu’il ne recevrait pas de lettres de fans non plus.

Lorsqu’il eut enfin fini, il couvrit tous les plats pour essayer de garder la chaleur et se servit une tasse de café avant de manger lui-même. Maintenant qu’il n’avait plus rien à faire avant que son manager vienne le chercher pour l’emmener sur le plateau de tournage, il sentait toutes ses pensées noires lui revenir en tête. Vraiment, il fallait qu’il trouve une solution à son état ou bientôt, il allait vraiment s’y perdre.

Heureusement pour lui, seulement quelques minutes s’écoulèrent avant que son manager lui envoit un message pour lui demander de descendre. Une fois sur le plateau, tout se passa sans encombres, comme d’habitude. Il s’entendait plutôt bien avec ses partenaires, notamment avec Han Kyung, et il continuait à feindre la bonne humeur sans problèmes dès qu’il était en public. Quand il ne tournait pas devant les caméras, il était en train de réviser son texte ou encore discuter avec les autres idoles, donc le temps passa plus rapidement que prévu. Bientôt, il était 13h, et il était de retour à l’appartement.

Bien sûr, il était vide. Les autres avaient mangé, et étaient partis à leurs schedules respectifs. Que ce soit répétition, enregistrement pour le prochain single japonais, ou encore agenda personnel, les Daebak Shidae n’avaient jamais une minute à eux, et ce jour n’était pas une exception. Woon avait de la chance de pouvoir rentrer à la maison si tôt. Il pensait que le tournage durerait plus longtemps et qu’il ne serait pas rentré avant la fin de l’après-midi, mais tout s’était bien passé ce matin-là, et le visual estima même qu’il avait le temps de réviser ses leçons avant de suivre le cours du soir qu’il avait ce jour-là.

Les autres membres avaient dû partir précipitamment puisque rien n’était rangé. Quelques vêtements traînaient sur le canapé et Woon sourit faiblement en se sentant un peu comme un parent rentrant d’une journée de travail, et devant ranger le bazar que ses enfants ont mis. Laissant glisser son sac à dos au sol, il entreprit de ranger, de faire la vaisselle et de manger ce qui avait été laissé par le manager sur le comptoir de la cuisine, pour lui. Vers 14h30, il avait tout fini, et essaya de réviser.

Rien ne rentrait. Rien. Il avait beau lire et relire les mêmes lignes, rien ne rentrait dans sa tête. Il avait comme un lavage de cerveau. Il avait envie de jeter tous ses cahiers par terre et se rouler en boule. Il avait beau essayer de se concentrer sur ces foutues lignes et ces foutues théorèmes, ces noms de films, il n’arrivait à rien. Tout lui revenait à la tête. Elle, leur séparation. Eux, son inutilité. Sa famille, leur bêtise. Il lâcha ses papiers et souffla, essayant de retrouver une respiration plus normale. Ces derniers temps, il faisait des crises d’angoisse très rapprochées, et même s’il n’en avait parlé à personne, il ne le vivait pas très bien. Il n’arriverait à rien, de toutes manières, alors il lâcha son crayon sur la table, laissant ses leçons en bazar et se leva pour s’effondrer sur le canapé. Il voulait simplement arrêter de penser, arrêter de se sentir si mal et si faible… Juste se laisser aller…

Ce fut des coups répétés contre la porte d’entrée qui le réveillèrent, plusieurs dizaines de minutes plus tard. Le regard hagard, les cheveux un peu en pétard, il ne comprit pas tout de suite ce qu’il faisait là, mais ce qu’il savait, c’est que la mini sieste qu’il venait de faire l’avait fait se sentir nettement mieux. Ses yeux se refermaient seuls et il lutta contre ses paupières pour rester eveillé, en se redressant. Il se frotta les yeux avant de se lever et se diriger vers l’entrée d’où il entendait un bruit. Si c’était un des gars, il fallait qu’il voit s’il allait bien et si tout s’était bien passé. Il fallait qu’il l’accueille.

Mais ce n’était pas un membre qui était rentré, et Woon ouvrit de grands yeux surpris en tombant sur… Misa. Elle appela Dae Hyun en se déchaussant et quand elle releva la tête vers lui, elle eut l’air aussi surprise que lui. Lorsqu’elle prit la parole, sa voix était particulièrement étrange, pas comme d’habitude. Enfin, c’est ce que Woon nota. Elle devait sûrement être malade.

« Oh … Oppa, désolée personne ne répondait alors je suis entrée … DaeHyun dort encore ? Vous faisiez quoi pour ne pas m’entendre ? »

Woon cligna des yeux un petit moment, pour reprendre ses esprits et aligner ses idées avant de se racler la gorge pour parler. Il n’avait pas encore parlé depuis qu’il s’était réveillé et il avait un peu peur de paraître négligé si sa voix craquait. Quoi que de toutes manières, vu ses cheveux en bataille et son visage endormi, il devait totalement paraître négligé.

« Désolée, je dormais, je ne t'ai pas entendu frapper... Dae Hyun n’est pas là… Mais entre. Oh, attends. »

Il se dirigea vers la commode à côté de l’entrée pour lui tendre une paire de pantoufle pour qu’elle puisse être plus confortable dans l’appartement. Heureusement qu’il avait rangé le bazar qui traînait dans l’appartement un peu plus tôt, sinon… vraiment.

« Tiens » dit-il en lui tendant la paire de pantoufle. Il lui adressa un sourire chaleureux et se dirigea vers le salon, l’invitant d’une certaine manière à le suivre. Ah tiens, il restait encore ses leçons en bazar sur la table de la salle à manger, mais Woon ne se sentait pas d’humeur à les ranger. Il se retourna vers elle en souriant. « Je suis désolé, Dae n’est pas à la maison, mais si tu veux, je peux m’occuper de toi ! »

Ses yeux se plissèrent en deux petites demi lunes tandis qu’il lui souriait. Il était vraiment le meilleur quand il s’agissait de feindre la bonne humeur quand il était même au plus bas. En même temps, après tellement d’années d’expérience, ce n’était plus qu’un jeu habituel. Il tira un peu sur la joue de la jeune fille, sachant très bien qu’elle détesterait ça, et se dirigea vers la cuisine ouverte sur le salon. Il la connaissait depuis un moment maintenant, et il savait qu’il était le seul qu’elle appelait oppa, au plus grand damn de son colocataire qui passait son temps à râler sur le fait que « sa cousine ne l’appelait même pas oppa ». D’ailleurs, Woon prenait un immense plaisir à le lui rappeler tout le temps.

« Tu es malade ? » demanda-t-il gentiment, commençant déjà à préparer un breuvage chaud pour la jeune fille, sortant le lait et le miel.

_________________

Love like this is pointless; I won’t do this anymore with you and me
I’m sick of the push and pull, the give and take, I will find a better girl

It’s finished between us anyway in the end



(c) gebriel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

« Oppa Jjang ! » Misa ft WoonJae

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

+

 Sujets similaires

-
» Misa Kakizaki
» 3- Misa Campo VS Keira Knightley
» Misa Campo vs Shakira
» KIRBY ✉ oppa gangnam style
» "Comment on dit Oppa en chinois ?" "TG !" ~ TaeHyun

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Behind Closed Doors :: South Korea - Seoul :: BlueStar Agency :: BlueStar 소년 :: Résidences :: Appartement de Daebak Shidae-